Festival international espoirs – Tournoi Maurice-Revello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tournoi de Toulon)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Festival international espoirs – Tournoi Maurice-Revello
Généralités
Sport Football
Création 1967
Organisateur(s) Tournoi Maurice Revello
Catégorie International / U21 Masculins
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Vitrolles, Aubagne, Fos-sur-Mer, Salon-de-Provence, Martigues
Participants 12 équipes invitées (dont la France) depuis 2017
Statut des participants Professionnel
Site web officiel Site officiel

Palmarès
Tenant du titre Angleterre (6)
Plus titré(s) France (12)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Tournoi de Toulon 2018
Logo TMR Provence 46e.png

Le Festival international espoirs – Tournoi Maurice-Revello, est une compétition de football réservée aux sélections internationales des moins de 21 ans. Depuis 2017, le tournoi rassemble douze nations. Les sélectionnés sont invités par les organisateurs en fonction de leurs performances récentes ou de leurs objectifs sportifs. Anciennement appelé Tournoi de Toulon, cette compétition a changé d'appellation en hommage à son créateur, Maurice Revello.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé par Maurice Revello[1], le tournoi était composé de six équipes pour la première édition à Toulon en 1967[2].Après sept ans d’inactivité, le Tournoi de Toulon revient en 1974 avec la présence d’équipes de club (Derby County, Anderlecht, Nîmes et Mönchengladbach) mais également de sélections nationales (Pologne, Hongrie, Tchécoslovaquie et Brésil). L’année suivante, le Tournoi fut composé uniquement de nations. Une formule avec huit pays qui fera office de modèle pour les 38 éditions suivantes. En 2013[3], deux équipes de plus sont venues garnir le tableau du tournoi. En 2017, le tournoi s’est de nouveau agrandi avec un tableau à 12 équipes[4],[5],[6].

Né dans le Var, le tournoi s’est délocalisé totalement dans les Bouches du Rhône en 2017[7]. C'est une raison du changement d’appellation lors de cette même année. Lors de l’édition de 2018, les rencontres ont lieu à Aubagne, Carnoux, Mallemort, Fos sur Mer, Salon-de-Provence[8], Martigues et Vitrolles.

Le Festival International Espoirs se développe en 2018 grâce à la première édition de la « Sud Ladies Cup »[9]. Au moment où la Fédération française de football s’investit pleinement dans l’organisation de la coupe du monde FIFA 2019 et de la coupe du monde des moins de 20 ans 2018, les quatre sélections qualifiées pour cette dernière compétition sont présentes[10], les États-Unis l'emportant devant la France, l'Allemagne et Haïti[11].

Joueurs passés par le Festival[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Plus de 1 700 futurs joueurs internationaux A, certains Ballon d'or, d’autres champions d’Europe, d’Amérique du Sud, d’Afrique, d’Asie, et même du monde ont participé au Tournoi de Toulon avant d’éclore au plus haut niveau[12].

Au niveau européen, on retrouve Zinédine Zidane[13] (1991), Thierry Henry[14] (meilleur joueur et meilleur buteur 1997), David Ginola (1987), Jean-Pierre Papin (1985), Alan Shearer[14] (meilleur joueur et meilleur buteur en 1991), David Beckham (1995), Cristiano Ronaldo[15] (2003), ou par la suite Eric Dier (2014), Adrien Rabiot (2014) et Thomas Lemar (2015).

De grands joueurs sud-américains ont également participé au Festival international espoirs, comme Juan Roman Riquelme (1998), Radamel Falcao (2004), Daniel Alves (2002), Javier Mascherano[14] (meilleur joueur en 2003), James Rodriguez (meilleur joueur en 2011) ou Marquinhos (2014).

Tout au long de son histoire, le Festival a aussi permis de découvrir des talents internationaux[16],[17], certains d’entre eux étaient même totalement inconnus[réf. nécessaire] au moment de disputer le tournoi comme Shinji Kagawa avec le Japon en 2007 ou encore par la suite Franck Kessié en 2015 avec la Côte d’Ivoire.

Édition 2018[modifier | modifier le code]

Pour la deuxième année consécutive, le Conseil départemental des Bouches-du-Rhône associe son nom au Festival International Espoirs Provence. La 46e édition, disputée du 26 mai au voit l'Angleterre s'imposer en finale face au Mexique[18].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Finaliste 3e place Lieu de la finale Meilleur joueur Meilleur buteur Meilleur gardien
1967 Drapeau : Belgique RSC Anderlecht Drapeau : Slovaquie Slovan Bratislava Drapeau : France Nîmes Olympique Drapeau : France Drapeau : Belgique Teugels Drapeau : République tchèque Capkovic Drapeau : République tchèque Ivancic
1974 Drapeau : Pologne Pologne Drapeau : Hongrie Hongrie Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon Drapeau : Hongrie Nyilasi Drapeau : Hongrie Sipocz (4) Drapeau : Angleterre Turner
1975 Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : France France Drapeau : Italie Italie Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Italie Antonelli Drapeau : Hongrie Törocsik Drapeau : Hongrie Kollar
1976 Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie Drapeau : France France Drapeau : Mexique Mexique Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon Drapeau : République populaire de Bulgarie Manolov Drapeau : République populaire de Bulgarie Zdravkov Drapeau : République populaire de Bulgarie Manolkov
1977 Drapeau : France France Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Soler Drapeau : France Soler (4) Drapeau : République populaire de Bulgarie Manolkov
1978 Drapeau : Hongrie Hongrie Drapeau : France France Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon Drapeau : France Zambelli Drapeau : Hongrie P. Nagy (4) Drapeau : Mexique Aguilar
1979 Drapeau : URSS URSS Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Hongrie Hongrie Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon Drapeau : Hongrie Gyimesi Drapeau : Argentine S. Fortunato URSS V. Novikov
1980 Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : France France Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon Drapeau : France Touré Tchécoslovaquie Pokluda (4) Tchécoslovaquie Mikloško
1981 Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Drapeau : URSS URSS Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon URSS Zvanya Drapeau : Italie Fattori Drapeau : Brésil Marolla
1982 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon RDA Ernst Tchécoslovaquie Griga Tchécoslovaquie Mikloško
1983 Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : France France Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon Drapeau : Brésil Luvanor Drapeau : Irlande O'Keefe URSS Rudenko
1984 Drapeau : France France Drapeau : URSS URSS Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Drapeau : France Stade Mayol, Toulon URSS Rusaiev Drapeau : Algérie Zaghini (5) URSS Zhidkov
1985 Drapeau : France France Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : Espagne Espagne Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Cameroun Omam-Biyik Drapeau : France Papin Drapeau : France Nadon
1986 Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie Drapeau : France France Drapeau : URSS URSS Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Ribar Drapeau : Hongrie Zvara (4) Drapeau : République populaire de Bulgarie Gantchev
1987 Drapeau : France France Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Ginola Drapeau : République populaire de Bulgarie Penev Drapeau : Brésil Taffarel
1988 Drapeau : France France Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Angleterre Thomas Drapeau : France Zitelli (6) Drapeau : Angleterre Martyn
1989 Drapeau : France France Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie Drapeau : États-Unis États-Unis Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : République populaire de Bulgarie Kaladjiev Drapeau : République populaire de Bulgarie Mihtarski Drapeau : France Chaumin
1990 Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : France Stade de Bon Rencontre, Toulon Tchécoslovaquie Necas Drapeau : Angleterre Robins (6) Tchécoslovaquie Bernardy
1991 Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : France France Drapeau : Écosse Écosse Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Angleterre Shearer[19] Drapeau : Angleterre Shearer (7) Drapeau : Angleterre James
1992 Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Drapeau : France France Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Portugal Rui Costa Drapeau : Portugal Rui Costa (4) Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Cicovic
1993 Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : France France Drapeau : Écosse Écosse Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Maurice Drapeau : France Maurice (4) Drapeau : Angleterre Gerrard
1994 Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : France France Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Belgique Genaux Drapeau : Belgique Peeters Drapeau : France Coupet
1995 Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : France France Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Dhorasoo Drapeau : France Histilloles (5) Drapeau : Brésil Fabio
1996 Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : France France Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Brésil Adaílton Drapeau : Brésil Adaílton
Drapeau : Portugal Gomes (5)
Drapeau : Brésil Fabio
1997 Drapeau : France France Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : Mexique Mexique Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Henry Drapeau : France Henry
Drapeau : Portugal Carlitos
Drapeau : États-Unis Wolff
Drapeau : Colombie Victoria
Drapeau : Portugal Santo
1998 Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : France France Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Argentine Riquelme Drapeau : Portugal Guerrero
Drapeau : Angleterre Heskey
Drapeau : Portugal Santo
1999 Drapeau : Colombie Colombie Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : France France Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Argentine Pereyra Drapeau : France Luyindula Drapeau : Argentine Saja
2000 Drapeau : Colombie Colombie Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : Italie Italie Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Colombie Moreno Drapeau : Colombie Moreno Drapeau : Portugal Leite
2001 Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : Colombie Colombie Drapeau : France France Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Colombie Chara Drapeau : France Cissé
Drapeau : Portugal Lourenço
Drapeau : Colombie Martínez
2002 Drapeau : Brésil Brésil Drapeau : Italie Italie Drapeau : Japon Japon Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Brésil Pinga Drapeau : Italie Pellicori
Drapeau : Japon Nakayama
Drapeau : Brésil Rubinho
2003 [20]Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : Italie Italie Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Argentine Mascherano Drapeau : Argentine Herrera
Drapeau : Italie Ruopolo
Drapeau : Portugal Lourenço
Drapeau : Portugal Vale
2004 [21]Drapeau : France France Drapeau : Suède Suède Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Mavuba Drapeau : France Bergougnoux Drapeau : France Gavanon
2005 Drapeau : France France Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Mvuemba Drapeau : Portugal Vaz Tê Drapeau : France Mandanda
2006 Drapeau : France France Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : Portugal Portugal Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Faty Drapeau : France Gigliotti (2) Drapeau : France Lloris
2007 Drapeau : France France Drapeau : République populaire de Chine Chine Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : France Gameiro Drapeau : France Gameiro (5) Drapeau : Côte d'Ivoire Koné
2008 Drapeau : Italie Italie Drapeau : Chili Chili Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Italie Giovinco Drapeau : Côte d'Ivoire S. Cissé (5) Drapeau : Italie Bassi
2009 Drapeau : Chili Chili Drapeau : France France Drapeau : Argentine Argentine Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Argentine Buonanotte Drapeau : Chili Martinez
Drapeau : Argentine Buonanotte (4)
Drapeau : Chili Toselli
Drapeau : Argentine Marchesin
2010 Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire Drapeau : Danemark Danemark Drapeau : France France Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Côte d'Ivoire Deblé Drapeau : Danemark Bille Nielsen (5) Drapeau : Danemark Andersen
2011 Drapeau : Colombie Colombie Drapeau : France France Drapeau : Italie Italie Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Colombie Rodríguez Drapeau : France Joseph-Monrose (5) Drapeau : France L'Hostis
2012 Drapeau : Mexique Mexique [22] Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas Drapeau : France Stade Perruc, Hyères Drapeau : Mexique Herrera Drapeau : Mexique Fabián (7) Drapeau : Pays-Bas Marsman
Drapeau : Turquie Taskiran
2013 Drapeau : Brésil Brésil [23] Drapeau : Colombie Colombie[24] Drapeau : France France[25] Drapeau : France Stade du Ray, Nice Drapeau : Brésil Mamute Drapeau : Mexique Abella (3) Drapeau : Colombie Bonilla
2014 Drapeau : Brésil Brésil [26] Drapeau : France France[27],[28] Drapeau : Portugal Portugal[29] Drapeau : France Parc des Sports, Avignon Drapeau : Brésil Rodrigo Caio Drapeau : France Bahebeck (4) Drapeau : France Nardi
2015 Drapeau : France France[30],[31] Drapeau : Maroc Maroc[32] Drapeau : États-Unis États-Unis Drapeau : France Stade Mayol, Toulon Drapeau : Maroc El Karti Drapeau : Maroc Bencharki
Drapeau : France Crivelli (4)
Drapeau : Maroc Benachour
2016 Drapeau : Angleterre Angleterre[33],[34],[35] Drapeau : France France[36],[37] Drapeau : Portugal Portugal[38],[39] Drapeau : France Parc des Sports, Avignon Drapeau : Angleterre Loftus-Cheek Drapeau : Angleterre Baker (4) Drapeau : Portugal Pereira
2017 Drapeau : Angleterre Angleterre[40],[41],[42] Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d'Ivoire[43] Drapeau : Écosse Écosse[44],[45] Drapeau : France Stade de Lattre-de-Tassigny, Aubagne Drapeau : Angleterre Brooks Drapeau : Angola Banza
Drapeau : Angleterre Barnes
Drapeau : Angleterre Hirst[46] (4)
Drapeau : Pays de Galles Pilling
2018 Drapeau : Angleterre Angleterre Drapeau : Mexique Mexique Drapeau : Turquie Turquie Drapeau : France Stade Francis-Turcan, Martigues Drapeau : Mexique Lainez Drapeau : Mexique Aguirre (7) Drapeau : Angleterre Woodman

Bilan[modifier | modifier le code]

Par nation[modifier | modifier le code]

Nation Victoires Finales perdues Finales disputées 3e place
Drapeau : France France 12 14 26 6
Drapeau : Brésil Brésil 8 - 7 2
Drapeau : Angleterre Angleterre 7 2 8 2
Drapeau : Portugal Portugal 3 3 6 5
Drapeau : Colombie Colombie 3 2 5 -
Drapeau : Bulgarie Bulgarie 2 3 5 1
Drapeau : Argentine Argentine 2 2 4 1
Drapeau : Italie Italie 1 2 3 2
Drapeau : URSS Union soviétique 1 1 2 2
Drapeau : Hongrie Hongrie 1 1 2 1
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 1 1 2 -
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire 1 1 2 2
Drapeau : Mexique Mexique 1 1 2 2
Drapeau : Pologne Pologne 1 - 1 -
Drapeau : Chili Chili 1 1 2 -
Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie - 3 3 3
Drapeau : Pays-Bas Pays-Bas - 1 1 4
Drapeau : République populaire de Chine Chine - 1 1 1
Drapeau : Slovaquie Slovaquie - 1 1 -
Drapeau : Suède Suède - 1 1 -
Drapeau : Danemark Danemark - 1 1 -
Drapeau : Turquie Turquie - 1 2 -
Drapeau : Maroc Maroc - 1 1 -
Drapeau : Écosse Écosse - - - 3
Drapeau : États-Unis États-Unis - - - 2
Drapeau : Espagne Espagne - - - 1
Drapeau : Japon Japon - - - 1

Stades[modifier | modifier le code]

La compétition se déroule dans 6 stades différents : stade d'Honneur à Salon-de-Provence[47],[8], stade de Lattre à Aubagne[48],[49], stade Honneur à Mallemort, stade M.Cedran à Carnoux, stade Jules Ladoumègue à Vitrolles, stade Parsemain à Fos-sur-Mer et le stade Francis-Turcan à Martigues[50],[51].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Maurice Revello est décédé à l'âge de 82 ans », L'Équipe,‎ (lire en ligne).
  2. « Top 10 : Révélations du Tournoi de Toulon », sur sofoot.com (consulté le 14 mars 2018).
  3. « Football - Tournoi de Toulon 2013 - Résumé de la compétition en cours », sur www.les-sports.info (consulté le 14 mars 2018).
  4. « 45e Festival International Espoirs de Toulon et du Var - Office de Tourisme de Toulon », sur Office de Tourisme de Toulon (consulté le 14 mars 2018).
  5. « 45ème Edition du Festival International Espoirs Provence - Tournoi Maurice Revello », sur provence.fff.fr, District de Provence de football (consulté le 14 mars 2018).
  6. Nathalie Coursac, « Le Festival International espoirs Foot 2017 », France Bleu,‎ (lire en ligne).
  7. TV83.info, « Le Festival international Espoirs de Football quitte le Var | TV83 », sur www.tv83.info (consulté le 14 mars 2018).
  8. a et b « Vie des communes - Salon de Provence : Salon-de-Provence. Une année 2018, dédiée à la culture », sur www.maritima.info, (consulté le 14 mars 2018).
  9. « La Sud Ladies Cup vue par la presse », sur festival-foot-espoirs.com (consulté le 11 avril 2018).
  10. Sebastien Duret, « U20 - La SUD LADIES CUP accueillera quatre équipes début juin », sur Footofeminin.fr : le football au féminin (consulté le 11 avril 2018).
  11. « Les Bleuettes, battues par les États-Unis, terminent deuxièmes de la Sud Ladies Cup », sur lequipe.fr, .
  12. « Top 10 : Révélations du Tournoi de Toulon », sur SOFOOT.com (consulté le 14 mars 2018).
  13. (en) « Toulon Tournament's 100 best players : Zinédine Zidane (1st) », sur festival-foot-espoirs.com, (consulté le 27 mars 2018).
  14. a b et c « Top 10 : Révélations du Tournoi de Toulon », sur sofoot.com (consulté le 27 mars 2018).
  15. « Le Tournoi de Toulon », AMP Visual TV,‎ (lire en ligne).
  16. Alexis Pereira, « Les révélations du Tournoi de Toulon, futures stars du mercato ? », Foot Mercato ,‎ (lire en ligne).
  17. « [Football] Des talents de tous les continents », sur www.aubagne.fr (consulté le 27 mars 2018).
  18. « L'Angleterre gagne le Tournoi de Toulon pour la 3e fois de suite », sur lequipe.fr, .
  19. « Top 10 : Révélations du Tournoi de Toulon », So Foot,‎ (lire en ligne).
  20. « Le Festival du Portugal », Eurosport,‎ (lire en ligne).
  21. Bastien Lhéritier, « Les Tricolores invaincus face à la Suède », sur fff.fr, (consulté le 19 mars 2018).
  22. Rédaction, « Le titre pour le Mexique », L'Équipe,‎ (lire en ligne).
  23. « Tournoi international de Toulon - Le Brésil bat la Colombie en finale », Eurosport,‎ (lire en ligne).
  24. « Tournoi de Toulon. Le Brésil bat la Colombie en finale », sur Ouest-France.fr (consulté le 15 mars 2018).
  25. « Tournoi de Toulon: tous les buts des Bleuets » (consulté le 21 mars 2018).
  26. « VIDEO. Tournoi de Toulon : le Brésil de Marquinhos bat la France de Rabiot (5-2) », leparisien.fr,‎ (lire en ligne).
  27. « Le programme du Tournoi de Toulon », sur fff.fr, (consulté le 21 mars 2018).
  28. Aurélien Durand, « Le Brésil bat la France (5-2) et conserve son trophée », sur fff.fr, (consulté le 15 mars 2018).
  29. (en) « Keane wants improvement as Three Lions eye third spot », sur thefa.com (consulté le 21 mars 2018).
  30. « L'équipe de France U20 remporte le tournoi de Toulon », sur sofoot.com (consulté le 15 mars 2018).
  31. « La France dispose du Maroc en finale », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  32. James Abbott, « La France remporte le tournoi de Toulon en battant le Maroc en finale », RTL,‎ (lire en ligne).
  33. (en) Nicholas Veevers, « England Under-21s lift Toulon title after win over France », sur thefa.com, (consulté le 21 mars 2018).
  34. (en) Nicholas Veevers, « Toulon Tournament draw made for England Under-21s », sur thefa.com, (consulté le 21 mars 2018).
  35. « Tournoi de Toulon : La France battue par l'Angleterre », BeIn Sports (France),‎ (lire en ligne).
  36. Pierre Bougeois, « La liste pour le Tournoi de Toulon », sur fff.fr, (consulté en 221 mars 2018).
  37. Bastien Lhéritier, « Le programme du tournoi de Toulon », sur fff.fr, (consulté le 21 mars 2018).
  38. (pt) « João Pedro (Sub-20): "Motivação é máxima" », sur fpf.pt, (consulté le 21 mars 2018).
  39. (pt) « Sub-20: Portugal garante o pódio », sur fpf.pt, (consulté le 21 mars 2018).
  40. (en) « England 1-1 Ivory Coast (5-4 on penalties) », sur thefa.com (consulté le 21 mars 2018).
  41. (en) « Re-live England's Toulon Tournament triumph », sur thefa.com (consulté le 21 mars 2018).
  42. (en-GB) « Toulon Tournament: England 1-1 Ivory Coast (5-3 penalties) », BBC Sport,‎ (lire en ligne).
  43. « Une finale Angleterre-Côte d'Ivoire à Toulon », sur sofoot.com (consulté le 19 mars 2018).
  44. (en) « Scotland finish third at Toulon Tournament with 3-0 win », sur www.scottishfa.co.uk (consulté le 21 mars 2018).
  45. (en) « England end Scotland's Toulon Tournament hopes », sur www.scottishfa.co.uk (consulté le 21 mars 2018).
  46. (en) Kris Voakes, « Who is George Hirst? The Manchester United target following in famous family footsteps », sur Goal.com (consulté le 24 août 2018).
  47. « 45ème Festival International Espoirs Provence – Tournoi Maurice Revello au Stade Marcel Roustan », sur Mapado.com (consulté le 19 mars 2018).
  48. « Tournoi de Toulon 2018: le programme complet du tournoi », Africa Top Sports,‎ (lire en ligne).
  49. Serge Morata, « Aubagne : une mini-Coupe du monde de football en Provence », La Provence,‎ (lire en ligne)
  50. Bouches-du-Rhône Tourisme, « Sport de balle Finale du Festival International Espoirs Provence-football (Tournoi Maurice Revello) à Martigues sur My Provence », sur My Provence (consulté le 19 mars 2018).
  51. (en) « U21s set for Toulon », sur thefa.com (consulté le 19 mars 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]