Benoît Pedretti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pedretti.
Benoît Pedretti
Pedretti (LOSC).JPG
Pedretti sous le maillot du Lille OSC en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France AS Nancy-Lorraine
Numéro 25
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (34 ans)
Lieu Audincourt (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. Depuis 1999
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : France FC Sochaux
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1999-2004 Drapeau : France FC Sochaux 168 0(6)
2004-2005 Drapeau : France Olympique de Marseille 033 0(4)
2005-2006 Drapeau : France Olympique lyonnais 030 0(2)
2006-2011 Drapeau : France AJ Auxerre 186 (18)
2011-2013 Drapeau : France Lille OSC 081 0(9)
2013-2015 Drapeau : France AC Ajaccio 046 0(3)
2015- Drapeau : France AS Nancy-Lorraine 000 0(0)
1999- Total 544 (42)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2000 Drapeau : France France -20 ans 001 0(0)
2001-2002 Drapeau : France France espoirs 009 0(0)
2002-2005 Drapeau : France France 022 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 juin 2015

Benoît Pedretti, né le à Audincourt (dans le Doubs, en France), est un footballeur international français qui évolue au poste de milieu de terrain à l'AS Nancy-Lorraine.

Grand espoir du football français à ses débuts, il honore 22 sélections en équipe de France entre 2002 et 2005.

Carrière[modifier | modifier le code]

L'aventure sochalienne[modifier | modifier le code]

Formé et révélé au FC Sochaux, Benoît Pedretti joue son premier match professionnel en 1999 alors que le club doubiste évolue en D2. Lors de cette saison, Sochaux échoue à une place du podium mais la saison suivante, Pedretti devient, malgré son inexpérience, pilier de l'équipe au point qu'il prend part à tous les matches et devient champion de D2 en 2001 puis capitaine de la formation sochalienne.

En D1, Pedretti est tout aussi régulier et dispute la Coupe UEFA.

Les déceptions chez les Olympiques[modifier | modifier le code]

En 2004, il quitte son club formateur et rejoint l'Olympique de Marseille, mais il n'arrive pas à se fondre dans le collectif du fait de l'instabilité régnant au club. En effet, de nombreux transferts sont réalisés et José Anigo est remplacé par Philippe Troussier au poste d'entraîneur en cours de saison. Alors que les supporters marseillais s'attendent à ce que Pedretti confirme une fin de saison correcte, il signe à l'Olympique lyonnais lors de la saison 2005-2006. Son départ est notamment réalisé grâce à la présence d'une clause dans son contrat prévoyant une facilité de départ en cas de non-qualification en Ligue des champions.

Benoît Pedretti ne parvient pas à assurer sa place de titulaire au sein de l'effectif des champions de France en titre et est la plupart du temps contraint à être remplaçant. Il découvre la Ligue des champions mais prend part à seulement 21 matches de championnat durant son unique saison dans le Rhône.

Le renouveau à Auxerre[modifier | modifier le code]

À l'été 2006, il décide de prendre un nouveau départ et rejoint l'AJ Auxerre, où il s'impose rapidement, en prenant part à plus d'une trentaine de matches de championnat ainsi qu'à 6 matches de Coupe UEFA durant sa première saison dans le club bourguignon. Lors de la saison suivante, il devient capitaine de l'AJA suite au départ de Benoît Cheyrou vers Marseille. Il enchaîne par la suite les bonnes performances, notamment lors du quart de finale de Coupe de la Ligue où il marque un but décisif dans les arrêts de jeu contre son ancienne équipe, l'Olympique de Marseille.

Pedretti sous le maillot auxerrois

Au fil des saisons, il devient un élément essentiel de la formation icaunaise. À la fois leader sur le terrain et en dehors, il est l'un des principaux artisans des solides performances de l'AJA durant un an et demi. Rampe de lancement d'Ireneusz Jelen, sa complicité avec le buteur polonais permet notamment à Auxerre d'arracher la 3ème place du championnat 2009-2010. Engagé alors dans le tour préliminaire de la Ligue des champions, l'AJA élimine l'ambitieux Zenith Saint-Petersbourg (0-1, 2-0). Au match retour, Pedretti est impérial et décisif. Il tire en effet les deux corners repris victorieusement par Cedric Hengbart et Ireneusz Jelen, qui assurent la qualification du club bourguignon.

Blessé à plusieurs reprises lors de la saison 2010-2011, le capitaine auxerrois est éloigné des terrains durant de nombreux mois, et participe à vingt matches de championnat.

Un nouveau défi au LOSC[modifier | modifier le code]

Après avoir passé 5 ans en Bourgogne, il signe, un contrat de trois ans en faveur du LOSC le 30 juin 2011[1], puis après avoir joué plus de 80 matchs sous le maillot losciste, il signe un contrat le 1er août 2013 de deux ans en faveur de l'AC Ajaccio[2], et rejoint ainsi son ancien coéquipier de Lille, Laurent Bonnart.

Puis sur l'île de Beauté[modifier | modifier le code]

Sous son nouveau maillot, il inscrit un but somptueux contre le PSG le 18 août 2013 dès la 2e journée de championnat. Ce sera d'ailleurs le seul d'une saison perturbée par les blessures. Malgré la descente du club en Ligue 2, il fait toujours partie de l'effectif à la reprise de la saison 2014-2015 mais n'est pas conservé à l'issue de celle-ci. A 34 ans, il n'entend toutefois pas raccrocher les crampons[3]. Il s'engage alors le 1er août avec l'AS Nancy-Lorraine pour un contrat d'une année plus une autre en option[4].

Parcours international[modifier | modifier le code]

Il est convoqué en équipe de France et honore sa première sélection en A en novembre 2002 par Jacques Santini.

Il est sélectionné en équipe de France pour l'Euro 2004 au Portugal puis pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2006, mais il perd sa place en fin d'année 2005.

Finalement, le joueur aura disputé 22 matchs sous le maillot tricolore avec pour seul titre une Coupe des Confédérations.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Benoît Pedretti au 26 juin 2015[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
1999-2000 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Division 2 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
2000-2001 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Division 2 38 0 3 0 1 0 - - - - - - - 42 0
2001-2002 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Division 1 33 0 2 0 1 1 - - - - - - - 36 1
2002-2003 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 35 3 1 0 4 0 - - C4 4 0 9 0 53 3
2003-2004 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 33 2 2 0 4 0 - - C3 5 0 6 0 50 2
Sous-total 141 5 8 0 10 1 - - - 9 0 15 0 183 6
2004-2005 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 31 3 1 0 1 1 - - - - - 7 0 40 4
Sous-total 31 3 1 0 1 1 - - - - - 7 0 40 4
2005-2006 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 21 2 2 0 1 0 1 0 C1 5 0 - - 30 2
Sous-total 21 2 2 0 1 0 1 0 - 5 0 - - 30 2
2006-2007 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 31 1 1 1 2 0 - - C3 6 0 - - 40 2
2007-2008 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 37 1 1 0 4 2 - - - - - - - 42 3
2008-2009 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 30 1 1 1 1 0 - - - - - - - 32 2
2009-2010 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 36 4 4 1 1 0 - - - - - - - 41 5
2010-2011 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 20 5 1 0 2 1 - - C1 8 0 - - 31 6
Sous-total 154 12 8 3 10 3 - - - 14 0 - - 186 18
2011-2012 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 31 4 3 0 1 1 1 0 C1 4 1 - - 40 6
2012-2013 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 29 2 3 0 3 0 - - C1 6 0 - - 41 2
Sous-total 60 6 6 1 4 1 1 0 - 10 1 - - 81 9
2013-2014 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 1 14 1 - - 1 0 - - - - - - - 15 1
2014-2015 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 2 27 2 1 0 3 0 - - - - - - - 31 2
Sous-total 41 3 1 0 4 0 - - - - - - - 46 3
Total sur la carrière 448 31 26 4 30 6 2 0 - 38 1 22 0 566 42

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pedretti signe à Lille
  2. Pedretti signe à Ajaccio
  3. « Pedretti : «Je suis déçu» » (consulté le 4 juin 2015)
  4. « Benoît Pedretti rebondit à Nancy » (consulté le 1 août 2015)
  5. Statistiques de Benoît Pedretti sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :