Aller au contenu

Benoît Pedretti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Benoît Pedretti
Image illustrative de l’article Benoît Pedretti
Pedretti sous le maillot du Lille OSC en 2012
Biographie
Nationalité Français
Naissance (43 ans)
Audincourt (France)
Taille 1,78 m (5 10)
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Années Club
1988-1996 AS Audincourt
1996-1999 FC Sochaux
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1999-2004 FC Sochaux 168 0(6)
2004-2005 Olympique de Marseille 033 0(4)
2005-2006 Olympique Lyonnais 030 0(2)
2006-2011 AJ Auxerre 186 (18)
2011-2013 Lille OSC 081 0(8)
2013-2015 AC Ajaccio 046 0(3)
2015-2018 AS Nancy 072 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2000-2000 France -20 ans 001 0(0)
2001-2002 France espoirs 009 0(0)
2002-2005 France 022 0(0)
Parcours entraîneur
AnnéesÉquipe Stats
2021-2022 AS Nancy 6v 2n 5d
2023 AS Nancy 7v 13n 10d
1 Compétitions officielles nationales et internationales senior, incluant le parcours amateur et en équipe réserve.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 5 avril 2024

Benoît Pedretti, né le à Audincourt (Doubs), est un footballeur international français qui évoluait au poste de milieu de terrain, reconverti en entraîneur.

Il a remporté un titre de champion de France de Ligue 1 avec l’Olympique lyonnais (2006) et deux titres de champion de D2 avec Sochaux (2001) et l'AS Nancy-Lorraine (2016).

Avec l'équipe de France, il a aussi remporté la Coupe des Confédérations en 2003 et atteint la finale de l’Euro Espoirs en 2002. Il honore 22 sélections entre 2002 et 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Dès l'âge de sept ans, le jeune Pedretti signe sa première licence dans le club d'Audincourt. Il y reste jusqu'à quinze ans, disputant au passage le Championnat de France. Sollicité par le FC Sochaux-Montbéliard, il intègre logiquement le centre de formation. Aux côtés de joueurs comme El-Hadji Diouf, Camel Meriem ou Pierre-Alain Frau, il joue la finale de la coupe de France et une demi-finale de Coupe Gambardella[1].

Lorsque Jean-Claude Plessis accède à la présidence du club fin 1999, Pedretti ne fait pas partie des joueurs retenus dans le groupe professionnel et végète en Promotion de Ligue, au sein de l'équipe C. À l'été 2000, Jean Fernandez lui donne sa chance. Il remplace Jean-Michel Ferri, le capitaine d'alors, se faisant expulser lors d'un match d'avant-saison. Essai concluant, Pedretti ne quitte plus le groupe[1].

1999-2004 : Débuts professionnels avec Sochaux[modifier | modifier le code]

Formé et révélé au FC Sochaux, Benoît Pedretti joue son premier match professionnel en 1999 alors que le club franc-comtois évolue en D2. Lors de cette saison, Sochaux échoue à une place du podium mais la saison suivante, Pedretti devient, malgré son inexpérience, pilier de l'équipe au point qu'il prend part à tous les matches et devient champion de D2 en 2001 puis capitaine de la formation sochalienne.

En D1, Pedretti est tout aussi régulier et dispute la Coupe UEFA.

Il soulève la Coupe de la Ligue en tant que capitaine en 2004, aux côtés d’une génération sochalienne dorée dont il était le porte-étendard local avec Pierre-Alain Frau.

2004-2006 : Échecs à Marseille puis Lyon[modifier | modifier le code]

En 2004, il quitte son club formateur et rejoint l'Olympique de Marseille où il portera le numéro 17, mais il n'arrive pas à se fondre dans le collectif du fait de l'instabilité régnant au club. En effet, de nombreux transferts sont réalisés et José Anigo est remplacé par Philippe Troussier au poste d'entraîneur en cours de saison. Alors que les supporters marseillais s'attendent à ce que Pedretti confirme une fin de saison correcte, il signe à l'Olympique lyonnais lors de la saison 2005-2006. Son départ est notamment réalisé grâce à la présence d'une clause dans son contrat prévoyant une facilité de départ en cas de non-qualification en Ligue des champions.

Benoît Pedretti ne parvient pas à assurer sa place de titulaire au sein de l'effectif des champions de France en titre et est la plupart du temps contraint à être remplaçant. Il découvre la Ligue des champions mais prend part à seulement 21 matches de championnat durant son unique saison dans le Rhône.

2006-2011 : Le renouveau à Auxerre[modifier | modifier le code]

À l'été 2006, il décide de prendre un nouveau départ et rejoint l'AJ Auxerre, où il s'impose rapidement, en prenant part à plus d'une trentaine de matches de championnat ainsi qu'à six matches de Coupe UEFA durant sa première saison. Lors de la saison suivante, il devient capitaine de l'AJA à la suite du départ de Benoît Cheyrou vers Marseille. Il enchaîne par la suite les bonnes performances, notamment lors du quart de finale de Coupe de la Ligue où il marque un but décisif dans les arrêts de jeu contre son ancienne équipe, l'Olympique de Marseille.

Pedretti sous le maillot auxerrois

Au fil des saisons, il devient un élément essentiel de la formation icaunaise. À la fois leader sur le terrain et en dehors, il est l'un des principaux artisans des solides performances de l'AJA durant un an et demi. Rampe de lancement d'Ireneusz Jelen, sa complicité avec le buteur polonais permet notamment à Auxerre d'arracher la troisième place du championnat 2009-2010. Engagé alors dans le tour préliminaire de la Ligue des champions, l'AJA élimine l'ambitieux Zenith Saint-Petersbourg (0-1, 2-0). Au match retour, Pedretti est impérial et décisif. Il tire en effet les deux corners repris victorieusement par Cedric Hengbart et Ireneusz Jelen, qui assurent la qualification du club bourguignon.

Blessé à plusieurs reprises lors de la saison 2010-2011, le capitaine auxerrois est éloigné des terrains durant de nombreux mois, et participe à vingt matches de championnat.

2011-2018 : Nouveaux défis à Lille, Ajaccio puis Nancy[modifier | modifier le code]

Après avoir passé cinq ans en Bourgogne, il signe, un contrat de trois ans en faveur du LOSC le 30 juin 2011[2], puis après avoir joué plus de 80 matchs sous le maillot losciste, il signe un contrat le de deux ans en faveur de l'AC Ajaccio[3], et rejoint ainsi son ancien coéquipier de Lille, Laurent Bonnart.

Sous son nouveau maillot, il inscrit un but contre le PSG le 18 août 2013 dès la deuxième journée de championnat. Ce sera d'ailleurs le seul d'une saison perturbée par les blessures. Malgré la descente du club en Ligue 2, il fait toujours partie de l'effectif à la reprise de la saison 2014-2015 mais n'est pas conservé à l'issue de celle-ci.

À 34 ans, il n'entend toutefois pas arrêter sa carrière [4]. Il s'engage alors le 1er août avec l'AS Nancy-Lorraine pour un contrat d'une année plus une autre en option[5]. Au milieu d'une équipe nancéienne qui mêle expérience (Chrétien, Hadji, Cétout, Muratori) et jeunes espoirs (Lenglet, Maouassa, Aït Bennasser, Lusamba), Pedretti va vite s'imposer comme leader du milieu de terrain et amener Nancy jusqu'au titre de champion de Ligue 2 en 2016. L'équipe échouera malheureusement à maintenir le club en Ligue 1 lors de la saison 2016-2017, malgré une bonne saison de sa part et un but magnifique sur coup franc inscrit lors du derby face au FC Metz.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Le 29 janvier 2018, il annonce sa retraite en tant que joueur, afin de prendre le poste d’entraîneur-adjoint de l'AS Nancy-Lorraine. Il exercera cette fonction conjointement aux côtés d'Alain Perrin, puis de Jean-Louis Garcia jusqu'en 2021.

En juin 2021, après un an de formation au CNF Clairefontaine, il est diplômé du DESJEPS mention football[6].

Pour la saison 2021-2022, il est nommé entraîneur de la réserve nancéienne qui évolue en National 3. Le 24 septembre 2021, à la suite des très mauvais résultats de l'entraîneur de l'équipe première, Daniel Stendel - 0 victoire lors des 10 premières journées de championnat - Benoît Pedretti est nommé entraîneur par intérim de l'équipe professionnelle de Ligue 2 nancéienne dans l'attente de la nomination d'un nouvel entraîneur[7]. Il redevient entraîneur de la réserve après son intérim[8].

En janvier 2023, à la suite d'une mauvaise série de résultats dans le championnat de National, il est à nouveau nommé entraîneur de l’équipe professionnelle de l'ASNL en remplacement d'Albert Cartier qui lui avait succédé après son court intérim en 2022[9]. Il est écarté en novembre 2023 après notamment une série de huit matchs sans victoire en championnat. ll est remplacé par Pablo Correa[10],[11].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Benoît Pedretti connait sa première cape en équipe de France face à la RF Yougoslavie (3-0), le 20 novembre 2002, en remplaçant Lilian Thuram à la 80e minute[1].

Promis à un brillant avenir après sa formation à Sochaux, il s’est rapidement imposé en équipe de France sous les ordres de Jacques Santini.

Il est sélectionné en équipe de France pour l'Euro 2004 au Portugal puis pour plusieurs matchs des éliminatoires de la Coupe du monde 2006, mais il perd sa place en fin d'année 2005.

Finalement, le joueur aura disputé 22 matchs sous le maillot tricolore et remporte la Coupe des confédérations 2003.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales[modifier | modifier le code]

Statistiques de Benoît Pedretti [12]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
France Total
Division M. B. M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
1999-2000 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Division 2 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
2000-2001 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Division 2 38 0 1 0 1 0 - - - - - - - 40 0
2001-2002 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Division 1 33 0 2 0 1 1 - - - - - - - 36 1
2002-2003 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 35 3 1 0 4 0 - - CI 4 0 9 0 53 3
2003-2004 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 33 2 1 0 5 0 - - C3 5 0 6 0 50 2
Sous-total 141 5 7 0 11 1 - - - 9 0 15 0 183 6
2004-2005 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 31 3 1 0 1 1 - - - - - 7 0 40 4
Sous-total 31 3 1 0 1 1 - - - - - 7 0 40 4
2005-2006 Drapeau de la France Olympique lyonnais Ligue 1 21 2 2 0 1 0 1 0 C1 5 0 - - 30 2
Sous-total 21 2 2 0 1 0 1 0 - 5 0 - - 30 2
2006-2007 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 31 1 1 1 2 0 - - C3 6 0 - - 40 2
2007-2008 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 37 1 1 0 4 2 - - - - - - - 42 3
2008-2009 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 30 1 1 1 1 0 - - - - - - - 32 2
2009-2010 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 36 4 4 1 1 0 - - - - - - - 41 5
2010-2011 Drapeau de la France AJ Auxerre Ligue 1 20 5 1 0 2 1 - - C1 8 0 - - 31 6
Sous-total 154 12 8 3 10 3 - - - 14 0 - - 186 18
2011-2012 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 31 4 3 0 1 1 1 0 C1 4 1 - - 40 6
2012-2013 Drapeau de la France Lille OSC Ligue 1 29 2 3 0 3 0 - - C1 6 0 - - 41 2
Sous-total 60 6 6 0 4 1 1 0 - 10 1 - - 81 8
2013-2014 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 1 14 1 - - 1 0 - - - - - - - 15 1
2014-2015 Drapeau de la France AC Ajaccio Ligue 2 27 2 1 0 3 0 - - - - - - - 31 2
Sous-total 41 3 1 0 4 0 - - - - - - - 46 3
2015-2016 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 2 33 0 2 0 2 0 - - - - - - - 37 0
2016-2017 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 1 26 1 - - - - - - - - - - - 26 1
2017-2018 Drapeau de la France AS Nancy-Lorraine Ligue 2 7 0 2 0 - - - - - - - - - 9 0
Sous-total 66 1 4 0 2 0 - - - - - - - 72 1
Total sur la carrière 514 32 29 3 33 6 2 0 - 38 1 22 0 638 42

Matchs internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Guillaume Chollier & Stéphane Mantey, « Star : Benoît Pedretti, cœur de lion », Onze Mondial, no 172,‎ , p. 60 à 63 (ISSN 0995-6921)
  2. Pedretti signe à Lille
  3. Pedretti signe à Ajaccio
  4. « Pedretti : «Je suis déçu» » (consulté le )
  5. « Benoît Pedretti rebondit à Nancy » (consulté le )
  6. Théo Bresson, « Diplôme d'Etat Supérieur JEPS mention Football - Liste des diplômés » Accès libre, sur fff.fr, (consulté le )
  7. « Nancy : Daniel Stendel mis à pied, Pedretti assure l'intérim », sur Ligue2 (consulté le )
  8. « Football/National 3. Benoît Pedretti, après son intérim en tant que coach de l’AS Nancy Lorraine : « J’ai retrouvé mon groupe de N3 avec plaisir » 1. », sur www.estrepublicain.fr (consulté le )
  9. « Benoît Pedretti nommé entraîneur de Nancy », sur L'Équipe (consulté le )
  10. « Benoît Pedretti n'est plus l'entraîneur de l'AS Nancy-Lorraine | Flashscore.fr », sur www.flashscore.fr (consulté le )
  11. « Benoît Pedretti mis à pied par Nancy », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  12. « Fiche de Benoît Pedretti », sur footballdatabase.eu
  13. « Fiche de Benoît Pedretti », sur FFF.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :