Les Aventures de Tintin (série télévisée d'animation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tintin (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'adaptation des Aventures de Tintin par Ellipse, pour la première adaptation des années 1960-1970 par Belvision, voir Les Aventures de Tintin, d'après Hergé.
Les Aventures de Tintin
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo des Aventures de Tintin

Titre original Les Aventures de Tintin
Genre Série d'animation
Création Hergé
Production Ellipse
Nelvana
FR3, M6 (France),
Média-Participations, HBO,
Family Channel (Canada),
Global Television Network
Pays d'origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Canada Canada
Chaîne d'origine FR3
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 21 (39 segments)
Durée 36 × 20 minutes
3 × 24 minutes
Diff. originale

Les Aventures de Tintin est une série télévisée d'animation franco-belgo-canadienne en 21 épisodes (réparties en 39 segments) de 40 minutes et trois épisodes[1] de 24 minutes, créée en 1991 d'après les albums des Aventures de Tintin de Hergé et diffusée en heure de grande écoute tous les mardis à 20 h 45[2], à partir du sur FR3 (puis France 3). Elle est depuis régulièrement rediffusée dans les différents programmes-jeunesse de France 3 (Les Minikeums, TO3, France Truc...), mais aussi dans M6 Kid sur M6, France 5 dans l'émission Midi les Zouzous, et 6ter.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série reprend les albums de la série de bandes dessinées, de Tintin en Amérique à Tintin et les Picaros. Les deux premiers albums Tintin au pays des Soviets (jugé trop daté et politique), Tintin au Congo (jugé trop colonialiste et violent avec ses morts d'animaux) et le dernier album Tintin et l'Alph-art (resté inachevé) ont été exclus de la reprise. Le scénario de Tintin en Amérique a également été profondément remanié.

Distribution des voix[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

  • Thierry Wermuth : Tintin
  • Christian Pelissier : Capitaine Haddock, Chevalier François de Hadoque
  • Henri Labussière : Professeur Tournesol
  • Yves Barsacq : Dupont, Wronzoff, Ivan Ivanovitch Sakharine, Mohammed Ben Kalish Ezab, Professeur Siclone, Ridgewell, Wang Jen-Ghié, Colonel Alvarez, Docteur Rotule, Grand Précieux, l'assistant du professeur Calys, Kronick, quelques voix additionnelles
  • Jean-Pierre Moulin : Dupond, le maharadjah de Rawhajpoutalah, Muskar XII, Inspecteur Chaubet, Boris, Philippulus le prophète, Manolo, le photographe japonais, Bohlwinkel, Miller, Jean-Loup de la Batellerie, quelques voix additionnelles
  • Susan Roman : Milou
  • Michel Ruhl : Nestor, quelques voix additionnelles
  • Marie Vincent : Bianca Castafiore
  • Michel Gudin : Général Alcazar
  • Serge Lhorca : Oliveira da Figueira
  • Georges Berthomieu : Séraphin Lampion
  • Serge Sauvion : Rastapopoulos
  • Marc Moro : Allan Thompson, Maxime Loiseau, Colonel Jorgen, Colonel Sponsz, Ranko, Pedro, Al Capone, Dawson, Ramon Bada, Bab El Ehr, Professeur Calys, Professeur Bergamotte, Chiquito, Huascar, Barnabé, Pablo, Hans Boehm, Paolo Colombani, Gino (le steward de Carreidas), Yamato, Ivan, Zlop, Himmerszeck, Isidore Boullu, Matéo, quelques voix additionnelles
  • Michel Tureau : Docteur Müller, Szut, Bobby Smiles, Rackham le Rouge, Mitsuhirato, Baxter, Igor Wagner, Gustave Loiseau, Aristide Filoselle, Nestor et Alfred Halambique, Tharkey, Kavitch, Docteur Krollspell, Tom (le bras droit d'Allan), Lieutenant Delcourt, Walter Rizotto, le fakir, Docteur Finney, Professeur Topolino, Walter, quelques voix additionnelles
  • Henri Lambert : Frank Wolff, le Grand Inca, Sirov, Tapioca, Alonzo Perez, Professeur Cantonneau, Mac O'Connor, Foudre Bénie, Spalding, Stephan, Kurt, Mik Ezdanitoff, Herbert Dawes, quelques voix additionnelles
  • Jean-Pierre Leroux : Bunji Kuraki, Omar Ben Salaad
  • Daniel Brémont : Laszlo Carreidas
  • David Lesser : Tchang
  • William Coryn : Didi
  • Sophie Arthuys : Abdallah, Irma
  • Patricia Legrand : Zorrino, Lobsang

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

La liste ci-dessous respecte l'ordre de production des épisodes :

  1. Tintin en Amérique (BD No.03)
  2. Les Cigares du pharaon, Partie 1 (BD No.04)
  3. Les Cigares du pharaon, Partie 2
  4. Le Lotus bleu, Partie 1 (BD No.05)
  5. Le Lotus bleu, Partie 2
  6. L'Oreille cassée, Partie 1 (BD No.06)
  7. L’Oreille cassée, Partie 2
  8. L'Île Noire, Partie 1 (BD No.07)
  9. L'Île Noire, Partie 2
  10. Le Sceptre d’Ottokar, Partie 1 (BD No.08)
  11. Le Sceptre d'Ottokar, Partie 2
  12. Le Crabe aux pinces d'or, Partie 1 (BD No.09)
  13. Le Crabe aux pinces d'or, Partie 2
  14. L'Étoile mystérieuse (BD No.10)
  15. Le Secret de La Licorne, Partie 1 (BD No.11)
  16. Le Secret de La Licorne, Partie 2
  17. Le Trésor de Rackham le Rouge (BD No.12)
  18. Les Sept Boules de cristal, Partie 1 (BD No.13)
  19. Les Sept Boules de cristal, Partie 2
  20. Le Temple du Soleil, Partie 1 (BD No.14)
  21. Le Temple du Soleil, Partie 2
  22. Tintin au pays de l'or noir, Partie 1 (BD No.15)
  23. Tintin au pays de l'or noir, Partie 2
  24. Objectif Lune, Partie 1 (BD No.16)
  25. Objectif Lune, Partie 2
  26. On a marché sur la Lune, Partie 1 (BD No.17)
  27. On a marché sur la Lune, Partie 2
  28. L'Affaire Tournesol, Partie 1 (BD No.18)
  29. L'Affaire Tournesol, Partie 2
  30. Coke en stock, Partie 1 (BD No.19)
  31. Coke en stock, Partie 2
  32. Tintin au Tibet, Partie 1 (BD No.20)
  33. Tintin au Tibet, Partie 2
  34. Les Bijoux de la Castafiore, Partie 1 (BD No.21)
  35. Les Bijoux de la Castafiore, Partie 2
  36. Vol 714 pour Sydney, Partie 1 (BD No.22)
  37. Vol 714 pour Sydney, Partie 2
  38. Tintin et les Picaros, Partie 1 (BD No.23)
  39. Tintin et les Picaros, Partie 2

Caractéristiques des épisodes[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Différences notables entre la série d'animation et les albums[modifier | modifier le code]

Les différences tiennent essentiellement à la volonté de ne pas heurter la sensibilité des (très) jeunes spectateurs et de se plier aux actuelles règles culturelles et sociales. La violence est donc largement édulcorée, comme sont bannis les comportements désormais socialement répréhensibles (alcoolisme et tabagisme). Cela aboutit à la quasi disparition des scènes violentes (ou supposées telles) ou dramatiques et au gommage de la plupart des excès de caractère des personnages. Ainsi, le capitaine Haddock n’est plus porté sur la boisson alcoolisée (sauf dans Le Crabe aux pinces d'or, lors de la toute première rencontre à bord du cargo Karaboudjan). De même il ne fume pratiquement plus (sauf brièvement dans Coke en Stock en raison de l’incidence sur une scène). Les personnages noirs présents dans certains albums n'apparaissent pas dans la série animée : c'est notamment le cas dans l'épisode Coke en Stock où les esclaves noirs ont été remplacés par des Arabes. Plusieurs personnages étrangers comme Alcazar, Tapioca, Sponsz, Ramon ou même Colonel Alvarez ont la peau mate, de même pour Tintin (dans les albums, ces derniers sont blancs). De plus, Milou parle un peu dans les albums alors que dans la série, ce dernier est complètement muet.

Beaucoup de scènes sont coupées par rapport à l'œuvre originale, et des histoires comme L'Étoile mystérieuse ou Le Trésor de Rackham le Rouge sont écourtées pour arriver à un format d'épisode de série télévisée. Leur durée correspond à un demi-épisode standard (environ vingt minutes au lieu de quarante pour la plupart des autres).

Ainsi l'album Tintin au Congo (encore à l'époque le premier album édité), qui montre une caricature d'une Afrique victime de la colonisation des blancs, n'a pas été adapté dans cette série.

Tintin en Amérique[modifier | modifier le code]

  • Les Indiens sont totalement absents, alors qu'ils occupent plusieurs pages ainsi que la couverture de la bande dessinée. De ce fait l'épisode est particulièrement court.
  • Al Capone a un plus grand rôle que dans l'album.
  • Il est possible de voir que Bobby Smiles travaille pour Al Capone, alors que dans la bande dessinée, ils sont ennemis.
  • Une scène d'introduction a été rajoutée dans l'épisode, avec Tintin tapant sur sa machine à écrire.
  • À la fin de l'épisode, la police, prévenue par Tintin, arrête Al Capone (alors que celui-ci est arrêté au début de l'album) et toute sa bande. On voit ensuite, comme dans l'album, Tintin et Milou défiler triomphalement dans les rues de Chicago. Et pour finir, on revoit Tintin taper à la machine à écrire, comme au début de l'épisode.

Les Cigares du pharaon[modifier | modifier le code]

  • Les Dupondt connaissent déjà Tintin alors qu'ils apparaissent pour la première fois dans la version bande dessinée (si on exclut leur caméo dans Tintin au Congo version couleur de 1946).
  • Dans la série animée il n'y a plus de trafic d’arme.
  • Après que Tintin quitte Rastapopoulos, ce dernier remit une lettre aux Dupondt disant que Tintin part au Caire et leur demande de l'en empêcher. Dans la BD, cette scène n'existe pas.
  • Lorsque Tintin démasque le gang de trafiquants, il reconnaît l'un d'eux comme étant Allan Thompson, comme s'ils s'étaient déjà rencontrés. Cependant, si on suit l'ordre chronologique des albums, Tintin n'est censé le connaître que plus tard, dans Le Crabe aux pinces d'or.
  • Dans la série, Rastapopoulos parvient à porter le rocher pour tenter d'éliminer Tintin, mais tombe directement après. Dans l'album, il se met à genoux et pousse la pierre, Tintin l'évite, mais Rastapopoulos, furieux, dit qu'il l'a encore raté et tombe du précipice.

Le Lotus bleu[modifier | modifier le code]

  • L'épisode ne comporte pas de résumé des Cigares du pharaon, dont il est pourtant la suite.
  • Dawson n'apparait qu'une fois à l'inverse d'une dizaine de fois dans l'album.
  • Rastapopoulos n'apparait qu'une fois au lieu de deux dans l'album.
  • Le général Haranoshi n'apparait qu'une fois à l'inverse de plusieurs dans l'album.
  • Gibbons, l'ami de Dawson, n'existe pas.
  • Tintin ne se fait pas arrêter par la police et condamner à mort par l'armée japonaise.
  • Dans le dessin animé, la balle n'a pas éraflée l'épaule de Tintin, c'est grâce à Tchang qui l'a sauvé en le bousculant pour éviter.
  • Rastapopoulos parvient à s'échapper une fois que ses hommes sont capturés. Tintin et Tchang se lancent à sa poursuite et retrouvent le professeur Fan Se-Yeng ligoté et bâillonné. Rastapopoulos arrive dans le Lotus bleu et se fait arrêter par les Dupondt. Dans la bande dessinée, Tintin parvient à capturer Rastapopoulos en même temps que les autres bandits.
  • Tintin n'apprend pas le suicide de Mitsuhirato, contrairement à l'album.
  • À la fin de l'épisode, Tintin n'a pas le cœur brisé ni les larmes aux yeux lors de son départ en bateau pour rentrer en Europe.

L'Oreille cassée[modifier | modifier le code]

  • La radio remplace plusieurs fois le journal papier des albums.
  • Dans l'album, le gardien aperçoit le fétiche disparu le jour du lendemain du vol, alors que dans le dessin animé c'est dans la nuit.
  • Dans l'album, Tintin achète la cage pour le perroquet au magasin alors que dans le dessin animé, il la trouve à la cave dans son appartement.
  • Sur le paquebot, Tintin est déguisé en serveur blanc moustachu avec des lunettes (alors qu'il était déguisé en serveur noir dans l'album original). Et là encore, il ne porte plus d'arme à feu lorsqu'il arrête les deux bandits pour le meurtre de Tortilla.
  • Les scènes de révolutions répétées sont résumées à une seule.
  • Diaz, l'ancien aide de camp nommé caporal par Alcazar, décide de tuer Tintin et le général mais échoue de plusieurs de ses tentatives. Une fois que le général Alcazar condamne le héros à mort, à cause de Chicklet, il décide de renommer Diaz en colonel, mais ce dernier meurt parce qu'il a tenu trop longtemps la bombe à retardement. Ces passages sont supprimés dans la série animée. Diaz et Chicklet n'apparaissent pas.
  • Dans l'album, Pablo aide Tintin à s'évader. Ce passage a été supprimé dans le dessin animé. Le personnage de Pablo ne fait d'ailleurs aucune apparition dans l'épisode. Ce qui rend incohérent l'apparition et l'intervention de Pablo dans la version animée de Tintin et les Picaros car Pablo et Tintin ont l'air de se connaître aussi bien dans cet album que dans la série.
  • Dans l'album, Ramon Bada et Alonzo Perez meurent noyés après être tombés à l'eau à la suite d'une altercation avec Tintin et sont emportés par les Diablotins. Dans le dessin animé, ils survivent.
  • Dans la BD, Tintin et Ridgewell se battent contre les Bibaros (les ennemis des Arumbayas) avant de se faire capturer et Ridgewell annonce à Tintin qu'ils vont bientôt leur trancher la tête, par conséquent, le sorcier des Arumbayas dit à un Arumbaya de capturer un animal et lui arracher le cœur pour faire guérir son fils, le sorcier dans sa fureur prit le chien et ordonne au membre de se barrer. Les Bibaros décident d'exécuter Tintin et l'explorateur, mais les fétiches les ordonnent de les relâcher, Tintin n'en crût pas ses yeux, mais se rend vite compte que Ridgewell est ventriloque, le sorcier Arumbaya décide d'arracher le cœur de Milou mais se prit une fléchette par Ridgewell. Grâce à Bikoulou, Ridgewell et Tintin délivrent Milou. Dans la série Tintin et Ridgewell vont directement chez les Arumbayas et résument directement l'histoire sur le fétiche.
  • Dans la bande dessinée, Ramon et Alonzo revoient Tintin chez Ridgewell et lui annoncent par les journaux que le fétiche que Tintin a laissé dans sa malle est détruit et décident de l'éliminer, Tintin les désarme, les massacre, les ligote et leur annonce qu'ils vont en justice, Alonzo se libère, assomme Tintin et Milou avec la rame, ces derniers se font mordre par les piranhas, mais parviennent à s'en débarrasser. Ce passage a été supprimé dans la série.

L'Île Noire[modifier | modifier le code]

  • La bande de faux monnayeurs est composée de trois membres alors qu'ils sont cinq dans la version album. Les deux membres absents sont Ivan (le complice et chauffeur de Müller) et l'homme aux bottes (appelé ainsi par Tintin). Le personnage d'Ivan est remplacé par le chauffeur moustachu, à qui le dessin animé donne également le nom d'Ivan. Le Chef de la bande est Muller, alors que dans l'album, Wronzoff en est le chef.
  • Les éléments modernes de l'album qui font que les évènements donnent l'impression de se passer dans les années 1960 (train électrique, camion de pompier moderne, voitures des années 1960...) ne sont pas repris dans la version animée qui reprend celles de l'album original (train à vapeur...). Exception notable : le camion de pompier de la version animée reste celui des années 1960.

Le Sceptre d'Ottokar[modifier | modifier le code]

  • Dans le dessin animé, le professeur Nestor Halambique ne fume pas. C'est le conspirateur Alfred Halambique qui fume.
  • Tintin découvre qu'il y a deux frères Halambique lors de son atterrissage en Syldavie dans le dessin animé, tandis qu'il le découvre à la fin de l'album.
  • Dans l'album, Tintin poursuit le dernier voleur du sceptre pendant deux jours, puis prend encore une journée entière à rentrer à Klow. Dans le dessin animé, il ne prend qu'une seule journée à tout faire.

Le Crabe aux pinces d'or[modifier | modifier le code]

  • Tintin ne semble pas connaître Allan alors que ce dernier faisait partie de la bande de trafiquants d'opium qu'il a démasqué dans l'épisode Les Cigares du pharaon. Dans l'album, c'est leur 1re rencontre.
  • Allan est "un peu" moins brutal dans l'épisode que dans l'album. Cela se remarque surtout lors de la fuite de Tintin et Haddock du Karaboudjan. Alors que dans la version album, Allan passe sa colère sur ses propres hommes en les mettant K.O à cause de leur incompétence, dans la version animée, il se contente juste de les traiter d'idiots et de retenir sa colère.
  • Dans l'épisode, Tintin découvre Bunji Kuraki à bord du Karaboudjan ligoté avec des chaînes à un pilier du navire. Tintin essaie de crocheter la serrure des chaînes tandis que Bunji lui explique qui il est en même temps que la situation. L'inspecteur de police japonais dit à Tintin qu'il ne peut rien faire pour lui et qu'il doit s'échapper, ce que Tintin fait en entendant Allan et ses hommes approcher. Cette scène n'existe pas dans l'album. Bunji Kuraki n'apparaît qu'à la fin, lorsque tous les membres du gang sont arrêtés et c'est seulement là qu'il résume l'affaire au héros.
  • Herbert Dawes n'apparait pas dans l'album alors que, dans la série, on peut le voir avec Benji Kuraki au début de l'épisode dans un flash-back racontant sa mort.
  • Si l'album se termine par une petite scène dans laquelle Tintin reçoit un mystérieux colis qui s'avère être un gros os pour Milou, l'épisode se termine simplement par une prise en photo de Tintin et Haddock (« Et sans oublier Milou » comme celui-ci précise).

L'Étoile mystérieuse[modifier | modifier le code]

  • Dans le dessin animé, quand Tintin appelle l'observatoire, l'interlocuteur lui dit que c'est impossible au lieu de dire qu'ils sont en train d'étudier le phénomène.
  • La série animée montre une scène de fin du monde apocalyptique rêvée par Tintin : Durant cette scène on y voit la météorite s'approcher à toute vitesse, le sol trembler et s'entrouvrir, Tintin qui tente d'échapper au cataclysme et Philipulus lui montrer le "châtiment" : le croquis d'une gigantesque araignée. Il se réveille en sursaut, se rend compte qu'il s'est endormi pendant le tremblement de terre et qu'il est sain et sauf. Dans la BD, le rêve de Tintin se limite à l'intrusion inexpliquée de Philipulus dans son appartement lui montrant le croquis de l'araignée. Tintin est réveillé par le "DONG DONG" de sa pendule qui sonne 8h, se rappelle qu'elle retarde et téléphone à l'horloge parlante. Le tremblement de terre a lieu à ce moment-là seulement.
  • Dans l'album, M. Bohlwinkel apprend par la radio qu'il a été démasqué et qu'il est sur le point de se faire appréhender par la loi. Tandis que dans la série animée on le voit se faire arrêter et emmener par deux policiers de Sao Rico.

Le Secret de La Licorne[modifier | modifier le code]

  • Durant l'ouverture, on apprend qu'une bande de pick-pockets fait des ravages, et qu'ils ont été pris en chasse par les plus fins limiers de la police (les Dupondt). Ce passage se passe chez Aristide Filoselle, dont on ne voit pas la tête, mais que l'on voit occupé à découper des articles sur les exploits des soi-disant pick-pockets.
  • Nestor n'est pas assommé par Tintin, mais par le boitier du téléphone qui lui tombe sur la tête.
  • Alors que Tintin s'enfuit du château, les frères Loiseau croient qu'il s'est réfugié dans la forêt : Tintin qui se cachait au coin du château part alors dans la direction opposée, mais Nestor l'assomme avec un gourdin. Quand il se remet de ses émotions, Maxime Loiseau lui met un pistolet sous le nez et lui ordonne de se relever. Milou arrive, mord Maxime Loiseau, et Tintin peut assommer les deux hommes avec de magnifiques directs du gauche. Dans l'album, Tintin s'enfuit dans la forêt et les frères Loiseau le poursuivent à l'aide de leur chien Brutus. Ce dernier n'apparaît pas dans le dessin animé.

Les Sept Boules de cristal[modifier | modifier le code]

  • La scène d'introduction est différente : elle montre le moment où l'expédition Sanders-Hartmuth découvre la momie de Rascar Capac.
  • Séraphin Lampion apparaît dans l'épisode. On le voit au music-hall parmi les spectateurs. Le fakir Ragdalam le désigne en demandant à sa voyante " Quel est le prénom de ce monsieur ? " et celle-ci répond " Séraphin ". Dans la bande dessinée, Séraphin Lampion n'apparaît pas et le fakir demande le prénom d'un autre homme qui s'appelle également Séraphin.
  • Tintin ne semble pas connaître le professeur Cantonneau dans l'épisode (et Cantonneau non plus), alors que ce dernier a participé à l'expédition du professeur Calys dans L'Étoile mystérieuse.
  • Alors que Tintin et le capitaine Haddock cherchent le hangar 17 sur le port de La Rochelle, l'homme à qui ils s'adressent trouve le Pachacamac, navire où a été embarqué Tournesol, au hangar numéro 14 dans son inventaire.
  • Dans l'album, Chaubet, l'inspecteur de police qui surveille la baraque du professeur Bergamotte est habillé d'un complet marron, cravate noire et a les cheveux de la même couleur. Dans l'épisode, il a le pantalon marron, il est roux et a la veste verte.
  • Tintin retrouve le général avant son embarquement à St Nazaire, celui-ci lui dit que le général Tapioca a repris le pouvoir dans son pays, ce qui est un anachronisme pour la BD.

Le Temple du Soleil[modifier | modifier le code]

  • Dans le dessin animé, l'erreur de l'album est corrigée, l'éclipse se déroule dans le sens inverse de celui montré dans la BD, les héros se trouvant dans l'hémisphère sud.

Objectif Lune[modifier | modifier le code]

  • Au début de l'album, Tintin et le capitaine Haddock rentrent au château de Moulinsart où ils sont accueillis par Nestor avant de repartir pour la Syldavie. Dans le dessin animé, ce passage a été supprimé et l'histoire commence au moment où Tintin et le capitaine Haddock arrivent en Syldavie. Par conséquent, Nestor ne fait aucune apparition dans l'épisode.
  • Dans l'album, Baxter dit à ceux de l'usine que trois parachutistes ont sauté dans la zone interdite. L'un d'eux n'a pas pu bien ouvrir son parachute et s'est tué. Dans l'épisode, il y a seulement deux parachutistes et aucun d'eux ne meurt.
  • L'épisode se termine lorsque Tintin, Milou, Haddock, Tournesol et Wolff reprennent connaissance après le décollage de la fusée. Dans la version album, ce passage se déroule au début d'On a marché sur la Lune.

On a marché sur la Lune[modifier | modifier le code]

  • Quand les Dupondt font leur apparition, la scène se déroule dans le poste de pilotage. Haddock, furieux, les interdit de pomper son oxygène et descend dans la cabine de couchage (car Tournesol a dit que les réserves sont pour 4, maintenant qu'ils sont 6, sans compter Milou). Dans l'album, la scène se déroule dans la cabine de couchage, Haddock annonce qu'il va travailler sérieusement (alors qu'il va en réalité se saouler de whisky), chasse les Dupondt et leur dit de ne pas revenir avant qu'ils ne les appelle.
  • Dans l'album, Tintin et le capitaine Haddock explorent une grotte sur la lune dans laquelle Milou tombe dans un gouffre. Ce passage a été supprimé dans le dessin animé. La raison peut être que Hergé a écrit l'album avant que l'homme n'aille sur la lune. Donc il a dessiné de l'eau dans ce passage (sous forme de glace). Dans l'épisode de télévision, datant de 1992, ce passage n'y est plus sans doute pour éviter une erreur scientifique : nous savons désormais qu'il n'y a pas d'eau sur la Lune[réf. nécessaire].
  • Haddock décide d'en finir en se saoulant au whisky. Ce passage est supprimé dans la série.
  • À leur retour sur Terre, les héros ne boivent pas de whisky.

L'Affaire Tournesol[modifier | modifier le code]

  • Séraphin Lampion est moins présent que dans l'album. On ne le voit qu'à deux reprises seulement : lorsqu'il s'incruste dans le château de Moulinsart pendant l'orage et lorsqu'il sort d'un buisson en prétendant à Tintin et Haddock qu'on a tenté de le tuer. Il n'est jamais réapparu à la fin de l'épisode au château de Moulinsart avec sa petite famille contrairement à l'album.
  • Alors qu'ils étaient plus nombreux dans l'album, les agents secrets bordures ne sont que deux dans la version animée : Boris (le domestique du professeur Topolino) et Stéphan (celui qui fait un croche-patte au capitaine Haddock à l'hôtel Cornavin). On peut les voir, au début de l'épisode, espionner le professeur Tournesol en train de travailler dans son laboratoire. Ensuite, un des deux s'en va rôder autour du château pendant que l'autre continue de surveiller le savant. Plus tard, Tournesol, en quittant son laboratoire, assomme par mégarde l'agent secret en lui donnant un coup de porte. Tintin et Haddock découvrent son corps étalé dans le parc. Tandis que Haddock court téléphoner à la gendarmerie, Tintin reste près du blessé et se fait assommer par son complice qui arrivait par derrière. Les deux agents secrets prennent la fuite. Haddock revient en disant à Tintin qu'il n'a pas pu prévenir la gendarmerie car le téléphone est coupé. Par conséquent, les gendarmes n'apparaissent pas dans l'épisode.

Coke en stock[modifier | modifier le code]

  • Ce n'est pas Bab El Ehr qui a pris le pouvoir mais Mull Pacha (Docteur Müller).
  • Müller a un rôle plus actif que dans l'album où il se contente d'envoyer ses ordres par téléphone. Dans l'épisode, il participe directement à l'attaque des auto-mitrailleuses contre les cavaliers (Tintin, le capitaine Haddock et un des hommes de l'émir Ben Kalish Ezab) se trouvant sur l'une d'elles et sentant même sa victoire proche ("Cette fois Tintin, ton compte est bon"), mais il subira le même sort que dans l'album : les auto-mitrailleuses se font bombarder par les Moskitos. Il finit enfin par envoyer des menaces au colonel comme dans la version album mais dans un lieu différent (dans l'épisode, il est dans le désert, proche des carcasses des auto-mitrailleuses). C'est d'ailleurs lui qui fait placer une bombe à retardement dans l'avion qui doit ramener Tintin et le capitaine Haddock. Dans l'album, Walter dit à un autre homme de poser la bombe à retardement dans la soute à bagages, à l'avion.
  • Les esclaves ne sont plus Noirs mais Arabes et les réseaux d'esclavagiste arabes (notamment le négrier qui monte sur le Ramona avant d'être chassé par Haddock) sont totalement absents.
  • Dans l'album, après qu'Allan met le feu au bateau dont Tintin et Haddock éteignirent pendant la nuit, ils délivrent plusieurs heures après les noirs enfermés dans la cale, dans l'épisode, les 2 héros délivrent les esclaves de la cale et leur ordonnent d'éteindre le feu, durant la nuit. Aussi on remarque la chemise durant le reste de l'aventure depuis l'incendie, la chemise à moitié rangée de Haddock alors que dans la BD, on le voit habillé de la même façon jusqu'à ce que ce dernier délivre les noirs et leur demande d'obéir à chacun de ses ordres.

Tintin au Tibet[modifier | modifier le code]

  • Dans le dessin animé, on voit le rêve que fait Tintin lorsqu'il joue aux échecs contre le capitaine Haddock.
  • Le professeur Tournesol n'apparaît qu'une seule fois dans l'épisode (dans le rêve que fait le capitaine Haddock pendant qu'il marche debout vers la montagne en gardant les yeux ouverts). Dans la BD, le capitaine marchait en dormant debout en gardant les yeux fermés pour avoir rêvé du professeur. Il n'est jamais apparu au début de l'épisode dans une station savoyarde en vacances à Vargèse et à la table de petit déjeuner en compagnie de ses deux amis Tintin et Haddock.

Les Bijoux de la Castafiore[modifier | modifier le code]

  • Au début de l'épisode, Tintin et Haddock trouvent une petite Bohémienne (Miarka), qui est à terre en pleurant car elle s'est heurtée la tête contre un arbre et lui informent qu'ils vont la ramener chez elle. Dans l'album, la bohémienne se met à sangloter debout, les deux héros arrivent, lui demandent son nom et où elle vit. À cause de Haddock, elle prend peur, lui mord la main et se sauve en courant, se heurte contre un arbre et finit par être ramenée chez elle par les deux héros.
  • Séraphin Lampion n'apparaît pas dans l'épisode alors que dans l'album, il insiste lourdement pour assurer les bijoux de la Castafiore.

Vol 714 pour Sydney[modifier | modifier le code]

  • Dans l'album, Spalding téléphone à Walter et dit qu'il veut annuler le voyage, mais Walter dit que c'est trop tard pour reculer et considère que ce n'est pas avec Tintin, Haddock et Tournesol que leur Chef renoncera à son projet. Dans la série, c'est Rastapopoulos qui lui dit la même réplique.
  • Dans l'album, après avoir ordonné à un Sondonésien de ramener Paolo, Spalding et Hans et proposé une cigarette à Rastapopoulos, Allan remarque un singe nasique. Tout en se moquant du nez du singe, il remarque que celui de Rastapopoulos est identique et se ravise aussitôt. Ce passage fut supprimé dans la série.
  • Dans la série, l'aspect extérieur de la soucoupe volant est détaillé, contrairement à la BD où la soucoupe est seulement vue de loin.

Tintin et les Picaros[modifier | modifier le code]

  • Tintin conserve tout l'épisode son pantalon de golf, alors que dans la bande dessinée, il porte un jeans beige.
  • Tintin accompagne le capitaine Haddock et le professeur Tournesol lorsqu'ils partent pour l'Amérique du Sud. Dans la bande dessinée, Haddock et Tournesol ne partent que tous les deux tandis que Tintin reste au château de Moulinsart, et rejoint ses deux compagnons plus tard dans l'album.
  • Tintin reconnaît Pablo, car ils se sont rencontrés dans L'Oreille cassée dans la version album, mais dans la version animée de L'Oreille cassée, Pablo n'apparaît pas. Tintin ne l'a donc jamais rencontré et ne doit donc pas le connaître et encore moins lui faire confiance (Dans l'album, Pablo a sauvé la vie de Tintin par le passé, c'est pour cela qu'il a une telle confiance en lui).
  • Dans l'album, Pablo se fait arrêter par les Picaros, alors qu'il essayait de s'enfuir, supplie à Tintin de ne pas mourir fusillé, Haddock furieux dit que c'est ce que Pablo mérite, Tintin se rappelle que Pablo lui a sauvé la vie à 2 reprises et le relâche. Ce passage a été supprimé dans le dessin animé.

Diverses apparitions d'Hergé[modifier | modifier le code]

Hergé, tel qu'il se représentait lui-même graphiquement dans certains albums, fait une apparition dans chaque épisode. On peut le reconnaître par son grand nez et ses cheveux blonds. Voici une liste (non exhaustive) de ses apparitions :

Distribution et diffusion[modifier | modifier le code]

DVD et Blu-ray[modifier | modifier le code]

La série est sortie à nombreuses reprises en DVD et récemment en Blu-Ray.

  • Début 2000, Citel Vidéo commercialise les premiers DVD Tintin avec 2 épisodes chacun (sauf un cas exceptionnel où il y en a eu 3)
  • En 2006, une version remasterisée avec image restaurée et son re-mixé en 5.1 est éditée, d'abord en coffret intégrale puis à l'unité. Cependant, une erreur est venue se glisser durant cette édition : sur les jaquettes DVD est stipulé que la version anglaise est incluse, or, celle-ci n'y est pas réellement présente. Cette erreur sera "corrigée" en collant une étiquette sur le coffret pour dire que la "version anglaise n'est pas incluse". Lors de la remasterisation, il semble que plusieurs erreurs aient été commises : lors de l'épisode "L'affaire Tournesol", les Dupondt sont censés arriver avec leur 2CV en provoquant un accident, mais ici, cette séquence a été remplacée par le passage où Tournesol travaille dans son laboratoire, malgré le fait que le son original fut conservé. Et enfin, lors du remixage 5.1, d'autres erreurs ont été commises : certains passages comportaient des dialogues ou des rires qui furent supprimés.
  • En 2008, une nouvelle édition DVD ainsi qu'un nouveau coffret (avec CD de musique, cartes postales, livres...) sont édités, et cette fois-ci la version anglaise est bien présente.
  • Le 5 octobre 2011 sort la première édition Blu-Ray (+ DVD) de la série. Les 21 épisodes sont disponibles et répartis sur 7 Blu-Ray. Une nouvelle édition DVD sort en même temps. Cette nouvelle version est éditée au format 16/9, le dessin n'a cependant pas été remanié, l'opération consistant simplement à zoomer dans l'image.

Diffusions télévisées[modifier | modifier le code]

Diffusion française[modifier | modifier le code]

La diffusion de l'adaptation animée des Aventures de Tintin constituait un véritable évènement pour FR3, qui programma la série en première partie de soirée le mardi soir, entre mai et novembre 1992 ; chaque épisode était présenté par Vincent Perrot.
Du [3] au [4], France 3 consacra même un week-end entier à la rediffusion de la série. "Destination Tintin" était commenté par les « figures » de la chaîne de l'époque (Jean-Pierre Coffe, Christine Ockrent, Élise Lucet, Fabrice, etc.).

Depuis, la série est multi-rediffusée sur France 3 et M6, en général sous la forme de 39 épisodes de 24 minutes (les « longs » épisodes étant simplement coupés en deux). Néanmoins, en 1994, France 3 la diffusa sous la forme de 156 épisodes de 7 minutes (chaque aventure étant alors coupée en huit ou quatre parties, selon la durée de l'épisode initial). En 2009, France 5 diffuse à son tour la série dans sa case jeunesse Midi les Zouzous.

Diffusions internationales[modifier | modifier le code]

La série a été diffusée dans environ cinquante pays dont les suivants :

Prix et récompense[modifier | modifier le code]

  • Sept d'Or du meilleure émission pour la jeunesse (1993) ;
  • Gemini Award de la meilleur série d'animation (1993).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tintin en Amérique, L'Étoile Mystérieuse et Le Trésor de Rackham le Rouge
  2. France 3, sur humanite.fr : 20.45 FILM: «Les aventures de Tintin», de Stéphane Bernasconi d'après les albums d'Hergé)
  3. France 3: Journée spéciale Tintin, sur humanite.fr : 7.20 Les cigares du pharaon (dessin animé). - 8.10 Le lotus bleu (dessin animé). - 9.00 Le crabe aux pinces d'or (dessin animé). - 9.45 L'affaire Tournesol (dessin animé). 14.00 Le sceptre d'Ottokar (dessin animé). - 14.50 Les bijoux de la Castafiore (dessin animé). - 15.40 L'oreille cassée (dessin animé). - 16.25 Tintin au Tibet (dessin animé). - 17.15 Le secret de la Licorne (dessin animé). - 18.00 Le trésor de Rackham le Rouge (dessin animé). - 20.15 Tintin en Amérique (dessin animé)
  4. France 3, sur humanite.fr : Poursuite de la journée spéciale Tintin. 7.30 Au pays de l'or noir (dessin animé spécial Tintin). - 8.10 Coke en stock (dessin animé spécial Tintin). - 9.00 Les sept boules de cristal (dessin animé spécial Tintin). - 9.45 Le temple du Soleil (dessin animé spécial Tintin) 15.30 L'étoile mystérieuse (dessin animé spécial Tintin). - 17.00 Objectif Lune (dessin animé spécial Tintin). - 17.00 On a marché sur la Lune (dessin animé spécial Tintin). - 17.50 Tintin et les Picaros (dessin animé spécial Tintin, première partie) 20.15 Tintin et les Picaros (dessin animé spécial Tintin, seconde partie)

Annexe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]