Show Me a Hero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Show Me a Hero.
Show Me a Hero
Titre original Show Me a Hero
Genre Série dramatique
Création David Simon
Acteurs principaux Oscar Isaac
Bob Balaban
Winona Ryder
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine HBO
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 6
Diff. originale

Show Me a Hero est une mini-série américaine créée par David Simon (le showrunner de The Wire et Treme) et réalisée par Paul Haggis. Elle est diffusée entre le et le sur HBO, et est adaptée du livre éponyme de Lisa Belkin, ancienne journaliste au New York Times.

Synopsis[modifier | modifier le code]

La série se déroule dans la ville de Yonkers, dans la banlieue de New York, et décrit la forte résistance de la classe moyenne blanche face à l'installation d'habitations à loyer modéré dans leur voisinage direct, ordonné par la justice américaine. Qu'ils soient maire (Nick Wasicsko), conseiller municipal ou simple citoyen, on suit le parcours de plusieurs habitants, leurs prises de position pour ou contre ces « projects » (nom donné aux habitations à loyer modéré aux États-Unis) et l'impact que cela a sur leur vie. La série, qui a un déroulement chronologique, se passe entre 1987 et 1994.

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaires[modifier | modifier le code]

Après The Wire à Baltimore ou Treme à la Nouvelle-Orléans, le créateur de la série David Simon essaye une nouvelle fois de montrer les dynamiques à l’œuvre dans une ville américaine. Cependant, alors que les protagonistes étaient fictifs dans ses séries précédentes, la quasi-totalité des personnages de Show Me a Hero ont réellement existé à l'époque des faits[1].

Comme expliqué par l'un des personnages, c'est une citation de Francis Scott Fitzgerald qui a inspiré le titre du livre et de la minisérie : « Montrez-moi un héros, et je vous écrirai une tragédie » (« Show me a hero and I will write you a tragedy[2]»)[1].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Télérama indique que « la finesse de ce portrait et la fulgurance de ses dialogues n'empêchent pas une certaine lourdeur dans la mise en scène des inégalités sociales »[1].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompense[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Pierre Langlais, « Avec "Show me a hero", David Simon s'attaque aux racines du mal américain », sur telerama.fr, (consulté le 1er octobre 2015).
  2. https://en.wikiquote.org/wiki/F._Scott_Fitzgerald