His Dark Materials : À la croisée des mondes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

His Dark Materials :
À la croisée des mondes
Titre original His Dark Materials
Genre Fantasy
Création Philip Pullman (romans)
Production New Line Cinema
Bad Wolf (en)
HBO
Acteurs principaux Dafne Keen
Amir Wilson (en)
Ruth Wilson
Lin-Manuel Miranda
Ruta Gedmintas
Musique Lorne Balfe
Pays d'origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Chaîne d'origine BBC One
HBO
Nb. de saisons 3Voir et modifier les données sur Wikidata
Nb. d'épisodes 23Voir et modifier les données sur Wikidata
Format couleur - 2:1 4K UHDTV
Durée 46 à 58 minutes
Diff. originale
Site web site officiel

His Dark Materials : À la croisée des mondes (His Dark Materials) est une série télévisée de fantasy britannique en 23 épisodes d'environ 50 minutes créée par Philip Pullman et diffusée entre le [1] et le sur BBC One et HBO. Il s'agit de l’adaptation de la trilogie de romans du même nom de Philip Pullman. La série est produite par New Line Cinema, ainsi que Jane Tranter (en) et Julie Gardner de la société de production Bad Wolf (en), pour la chaîne BBC One. HBO se charge de coproduire la série et d'assurer sa diffusion américaine ainsi que sa distribution internationale[2].

Un film adaptant le premier roman, Les Royaumes du Nord, est sorti au cinéma en 2007 sous le titre À la croisée des mondes : La Boussole d'or. Il n'a pas connu de suite.

En France, la série est diffusée à partir du sur OCS City[3], au Québec à partir du à Super Écran[4],[5], et en Belgique francophone à partir du sur Be Séries.

La série reçoit des critiques généralement positives.

Synopsis[modifier | modifier le code]

His Dark Materials présente une multitude de mondes parallèles, l'action se déplaçant d'un monde à l'autre. L'histoire commence dans un monde alternatif gouverné par un organisme religieux et politique autoritaire appelé le Magisterium ; dans cet univers, les âmes humaines sont matérialisées en prenant la forme d'animaux appelés dæmons.

Lyra Belacqua, une jeune orpheline éduquée par les érudits du Jordan College d'Oxford, découvre par hasard l'organisation d'un complot visant à l'enlèvement d'enfants de toute l'Angleterre suite à la disparition de son meilleur ami Roger. Se lançant à sa recherche, elle se découvre bien vite liée à Lord Asriel, Marisa Coulter, ainsi qu'à une prophétie de sorcières selon laquelle elle serait destinée à changer le monde. Un outil étrange, l'aléthiomètre, et une substance mystérieuse appelée la Poussière, qui semble retenir toute l'attention du Magisterium, va la mener dans un voyage pour le Grand Nord et plus loin encore, dans d'autres univers. La prophétie des sorcières lie également le destin de Lyra à Will Parry, un garçon de notre monde, lui-même poursuivi par des personnages liés à son père disparu[6].

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Anciens acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Introduits dans la première saison[modifier | modifier le code]

Introduits dans la deuxième saison[modifier | modifier le code]

Introduits dans la troisième saison[modifier | modifier le code]

Acteurs de doublage[modifier | modifier le code]

Invités spéciaux[modifier | modifier le code]

Invités[modifier | modifier le code]

  • Ian Gelder (en) (VF : Vincent Violette) : Charles (saison 1, épisode 1)
  • Patrick Godfrey : Butler (saison 1, épisode 1)
  • Richard Cunningham : Chaplain (saison 1, épisode 1)
  • Philip Goldacre : Sous-recteur (saison 1, épisode 1)
  • Phoebe Scholfield : Alicia (saison 1, épisode 1)
  • Sandra James-Young : Diane (saison 1, épisode 2)
  • Mary Fernandez : Esme (saison 1, épisodes 2 et 6)
  • Ruby Llewelyn : Rose (saison 1, épisodes 2 et 6)
  • Harry Melling (VF : Nathanel Alimi) : Sysselman (saison 1, épisode 4)
  • Cameron King : Toby (saison 1, épisode 5)
  • Kate Rutter : Sœur Betty (saison 1, épisodes 5 et 6)
  • Amit Shah : Dr Rendal (saison 1, épisode 6)
  • Raffiella Chapman : Annie (saison 1, épisode 6)
  • Martha Bright : Bella (saison 1, épisode 6)
  • Eva Jazani : Bridget McGinn (saison 1, épisode 6)
  • Amma Ris : Martha (saison 1, épisode 6)
  • Asheq Akhtar : Jotham Santelia (saison 1, épisode 7)
  • Cath Whitefield : WPC Jenkins (saison 1, épisode 8)
  • Omid Djalili : Dr Martin Lanselius (saison 1, épisode 4 et saison 2, épisode 2)
  • Marama Corlett (VF : Meaghan Dendraël): Katja Sirkka (saison 2, épisode 1)
  • Jane How (VF : Blanche Ravalec) : Annabel Parry (saison 2, épisode 2)
  • Brian Protheroe : Graham Parry (saison 2, épisode 2)
  • Johanne Murdock : Alanna Perkins (saison 2, épisode 2)
  • Robin Pearce (VF : Julien Mior) : Oliver Payne (saison 2, épisodes 2 et 4)
  • Angus Wright (VF : Mathieu Buscatto) : Dr Haley (saison 2, épisode 3)
  • Henry Miller : Porter (saison 2, épisode 3)
  • Kirsty Besterman (VF : Josy Bernard) : Sam Cansino (saison 2, épisode 3)
  • Nigel Cooke : Chasseur de Phoque (saison 2, épisode 3)
  • Frankie Hervey : Louise (saison 2, épisode 3)
  • Alfie Todd : Ben (saison 2, épisode 3)
  • Julie Hale (VF : Jessie Lambotte) : la sœur de Mary Malone (saison 2, épisodes 3 et 5)
  • John Macneill : Gardien (saison 2, épisode 5)
  • Souad Faress : Larissa (saison 3, épisode 4)
  • Gerard Horan : guichetier Nemo (saison 3, épisode 4)
  • Sophie Brooke : fantôme Sally (saison 3, épisode 5)
  • Sienna Collins : fantôme Olivia (saison 3, épisode 5)
  • Agnes Evan : fantôme Maya (saison 3, épisode 5)
 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[8] et Doublage Séries Database[9]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En , la BBC annonce avoir commandé une adaptation télévisée de la série de romans À la croisée des mondes de Philip Pullman[10]. La première saison en huit parties est initialement prévue pour être diffusée en 2017. Mais Jack Thorne, le scénariste principal, déclare en dans une interview accordée au magazine Radio Times que la série est encore en pré-production[11].

Le , le site deadline.com indique que le réalisateur Tom Hooper sera aux commandes de certains épisodes[12]. Le , Lin-Manuel Miranda déclare sur Twitter avoir terminé le tournage de ses scènes pour la première saison[13].

Le , la BBC et Bad Wolf dévoilent la distribution de la série[14].

Avant même sa diffusion, la série a été renouvelée pour une seconde saison qui devait initialement compter huit épisodes, comme la première[15], mais qui finalement ne compte que sept épisodes, du fait de la pandémie de Covid-19[16].

Le , HBO annonce le renouvellement de la série pour une troisième et dernière saison[17].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu au Royaume-Uni. Étant donné la dimension fantastique de la série, de nombreuses scènes ont été filmées à Cardiff dans les studios de la société de production Bad Wolf[18]. Cependant, la majorité des scènes ont été tournées en extérieur à Oxford, dans le parc national des Brecon Beacons, à Blaenavon au sud-est du Pays de Galles et Gloucester pour les scènes sur la Severn[19],[20]. Quelques plans de Londres ont aussi été réalisés, où le siège anglais du Magisterium se trouve à l'emplacement du palais de Buckingame. Le village côtier de Trollesund, lui, a été construit dans une ancienne carrière de Llangynidr à Crickhowell (Pays de Galles)[21].

À Oxford, c'est New College qui sert de décor pour le Jordan College[20]. À Cardiff, le Temple of Peace (en) sert d'inspiration pour l'appartement de Mrs Coulter ainsi que de décor pour l'Institut Royal Arctique, et le Crown Building (en) sert de décor pour le siège anglais du Magisterium[21].

Pour la saison 2, des scènes sont tournées au Pitt Rivers Museum (en) d'Oxford[21].

Le tournage de la troisième saison a repris en [22] et présente de nouveaux décors, tels que : le jardin botanique de l'université d'Oxford, la chapelle de Saint Govan (Pays de Galle), le Dunraven Castle (en), la vallée de Guadalhorce, la province de Malaga (Andalousie) et la chaîne de montagnes de Grazalema censé représetner le monde des Mulefas. La ville de Salzbourg, en Autriche, sert quant à elle d'inspiration pour la Genève du monde de Lyra, où la forteresse de Hohensalzburg est remplacée par le Collège Saint-Jérôme où siège la Cour de Discipline Consistoriale du Magisterium[21],[18].

Musique[modifier | modifier le code]

Lorne Balfe.

Lorne Balfe est annoncé comme compositeur de la série le [23]. Pour la première saison, deux albums sortent : une anthologie musicale de 20 titres présentant les thèmes principaux de la saison et des personnages, et un autre album de 33 titres contenant les musiques entendues dans les différents épisodes. L'enregistrement a principalement eu lieu au St David's Hall à Cardiff (Pays de Galles), avec le BBC National Orchestra of Wales. Le chœur, lui, a été enregistré en Bulgarie avec des sessions à distance supplémentaires déroulées au Synchron Scoring Stage à Vienne (Autriche). Ont participé à la musique la violoncelliste Tina Guo, le batteur Chad Smith, la joueuse de cor Sarah Willis et la violoniste Lindsey Stirling.

Silva Screen Records publie digitalement ces deux albums respectivement les et [24].

L'album de la seconde saison regroupe les nouveaux titres anthologiques (au nombre de 9) ainsi que les musiques des épisodes, avec un total de 44 titres. L'enregistrement de l'album, selon Balfe, a « eu ses défis en raison du Covid » et lui a permis de « plonger dans l'univers musical de Cittàgazze »[25]. L'album sort digitalement le .

La bande originale His Dark Materials: Series 2 a reçue trois nominations en 2020 : IFMCA pour la meilleure bande originale pour une série télévisée, OFTA Television Society UK pour les meilleurs nouveaux thèmes musicaux dans une série, et RTS Craft & design Award pour Lorne Balfe et son thème principal[26].

En 2020, Lorne Balfe a été nominé au ASCAP Film and Television Music Awards pour le thème principal de télévision de l'année. En 2021, il est de nouveau nominé au ASCAP pour le compositeur de télévision de l'année et le thème principal de télévision de l'année[27].

Pour la saison 3, il est annoncé par Silva Screen Records qu'encore une fois deux albums seront produits : une anthologie musicale de quatorze nouveaux titres, dont la sortie digitale est faite le , ainsi qu'un album regroupant les titres entendus dans la saison[28].

Liste des bandes originales[modifier | modifier le code]

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Diffusion[modifier | modifier le code]

La série est diffusée en première le sur BBC One, le sur HBO aux États-Unis[31],[32],[33] et le sur OCS City en France et Super Écran au Québec.

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2019) : Les Royaumes du Nord (Northern Lights)[modifier | modifier le code]

  1. Jordan collège (Lyra's Jordan)
  2. Images du Nord (The Idea of North)
  3. Les Espions (The Spies)
  4. L'Armure (Armour)
  5. Le Garçon perdu (The Lost Boy)
  6. Démons en cage (The Dæmon-Cages)
  7. Combat à outrance (The Fight to the Death)
  8. Trahison (Betrayal)

Seconde saison (2020) : La Tour des anges (The Subtle Knife)[modifier | modifier le code]

La seconde saison suit les événements du tome 2, qui se déroulent seulement quelques jours après la fin du tome 1.

Pour cette raison et parce qu'à son âge, le physique de Dafne Keen — qui interprète le rôle de Lyra — change rapidement, le tournage de la saison 2 a suivi celui de la saison 1 et s'est achevé en [34]. S'il avait fallu attendre dix-huit mois de plus pour tourner, elle n'aurait pas pu incarner un personnage qui effectue son passage vers l'adolescence, point-clé du roman.

Cette seconde saison devait initialement comporter huit épisodes. L'épisode 8 devait être consacré au personnage de Lord Asriel mais la diffusion fut annulée à cause de la pandémie de Covid-19.

La diffusion de la saison a débuté le au Royaume-Uni et le [35] aux États-Unis.

  1. La Ville des pies (The City of Magpies)
  2. La Caverne (The Cave)
  3. Le Voleur (Theft)
  4. La Tour des anges (Tower of the Angels)
  5. L'Érudite (The Scholar)
  6. Malveillance (Malice)
  7. Æsahættr (Æsahættr)

Troisième saison (2022) : Le Miroir d'ambre (The Amber Spyglass)[modifier | modifier le code]

La série est renouvelée en pour une troisième et dernière saison qui comportera huit épisodes. Cette saison suivra la trame du troisième tome : Le Miroir d'ambre. Le 22 juin 2021, le tournage de la troisième saison a officiellement commencé, et se termine le 28 novembre 2021. Les deux premiers épisodes de la saison 3 sortent le 5 décembre 2022 sur HBO, le 6 décembre sur OCS[36] et le 18 décembre sur BBC One.

  1. La Dormeuse Envoûtée (The Enchanted Sleeper)
  2. La Lame Brisée (The Break)
  3. Le Vaisseau d'Intentions (The Intention Craft)
  4. Lyra et sa Mort (Lyra and Her Death)
  5. Sans issues (No Way Out)
  6. L'Abîme (The Abyss)
  7. La Montagne Nébuleuse (The Clouded Mountain)
  8. Le Jardin Botanique (The Botanic Garden)

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Saison Critiques
Rotten Tomatoes Metacritic
1 77% (114 critiques) 69% (22 critiques)
2 85% (33 critiques) 71% (4 critiques)
3 90% (21 critiques) 77% (12 critiques)

Première saison[modifier | modifier le code]

La première saison reçoit des critiques généralement positives de la part des critiques. Sur Rotten Tomatoes, elle se voit attribuer un score de 77 % basé sur 114 critiques, et le consensus critique s'exprime en ces termes : « Le daemon est dans les détails, et bien que la splendeur visuelle et les performances exceptionnelles de His Dark Materials capturent habilement l'essence des romans fondateurs de Philip Pullman, la série pourrait utiliser un peu plus de magie. »[37],[38] Sur Metacritic, la saison reçoit un score de 69 sur 100 basé sur 22 critiques de nature « généralement favorable »[39]. Sur Allociné, la saison reçoit une note moyenne de 4 étoiles sur 5, basée sur 204 notes[40].

Deuxième saison[modifier | modifier le code]

La deuxième série reçoit des critiques généralement positives de la part des critiques. Sur Rotten Tomatoes, on lui attribue un score de 85 % basé sur 33 critiques, et le consensus critique s'exprime en ces termes : « Le noyau émotionnel froid et l'imposante complexité de His Dark Materials ont peu de chances de gagner les non-convertis, mais sa deuxième saison récompense les fidèles avec des valeurs de production impeccables et des sensations cérébrales. »[41],[42] Sur Metacritic, la saison 2 reçoit un score de 71 sur 100, basé sur 4 critiques de nature « généralement favorable »[43]. Sur Allociné, la saison reçoit une note moyenne de 4 étoiles sur 5, basée sur 117 notes[44].

Troisième saison[modifier | modifier le code]

La troisième et dernière série reçoit encore une fois des critiques généralement positives de la part des critiques. Sur Rotten Tomatoes, on lui attribue un score de 90 % basé sur 21 critiques, et le consensus critique s'exprime en ces termes : « Dans peut-être sa saison la plus émouvante, le dernier épisode de His Dark Materials récompense ses téléspectateurs avec une conclusion déchirante digne de cette adaptation fidèle. »[45] Sur Metacritic, la saison 3 reçoit un score de 77 sur 100, basé sur 12 critiques de nature « généralement favorable »[46]. Sur Allociné, la saison reçoit une note moyenne de 3,8 étoiles sur 5, basée sur 50 notes[47].

Stuart Jeffries pour The Guardian donne 4 étoiles sur 5 à cette dernière saison, en louant les effets visuels et les performances d'acteurs, notamment celle de Ruth Wilson qu'il qualifie d'« aussi séduisante que Satan » et qu'il compare à un mélange entre Margaret Thatcher et Cruella d'Enfer[48].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

  • British Academy Television Awards 2020[52] :
    • Meilleure conception de costumes pour Caroline McCall.
    • Meilleure photographie et éclairage dans une fiction pour Suzie Lavelle.
    • Meilleur son dans une fiction pour Dillon Bennett, Jon Thomas, Gareth Bull et James Ridgeway.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Peter White, « His Dark Materials: HBO & BBC Set Premiere Dates For Big-Budget Philip Pullman Adaptation », sur Deadline.com, .
  2. (en) Nellie Andreeva et Peter White, « HBO Boards His Dark Materials BBC Series Based On Philip Pullman’s Books », sur deadline.com, (consulté le ).
  3. « His Dark Materials, nouvelle série épique HBO, dès le 5 novembre », sur ocs.fr, .
  4. « Mardi 5 novembre - À ne pas manquer », sur 7 Jours,
  5. « Fiche de la série », sur Super Écran Go (consulté le ).
  6. (en) « His Dark Materials TV series on the BBC: Casting, characters, start date - everything you need to know », sur digitalspy.com, (consulté le ).
  7. (en) « BBC's His Dark Materials casts The Strain star as witch queen Serafina Pekkala », sur digitalspy.com, (consulté le ).
  8. a et b « Fiche de doublage », sur RS Doublage (consulté le ) [m-à-j].
  9. « His Dark Materials : À la croisée des mondes », sur Doublage Séries Database
  10. (en) « BBC One commissions adaptation of Philip Pullman’s His Dark Materials », sur www.bbc.co.uk, (consulté le ).
  11. (en) Huw Fullerton, « Jack Thorne opens up about his “exciting” His Dark Materials TV series », sur Radio Times, (consulté le ).
  12. (en) « The King’s Speech Director Tom Hooper & Logan Star Dafne Keen Sign Up For His Dark Materials Adaptation », sur deadline.com, (consulté le ).
  13. (en) « @Lin_Manuel », sur twitter.com, (consulté le ).
  14. (en) « BBC and Bad Wolf unveil cast and creative team of His Dark Materials », sur bbc.co.uk, (consulté le ).
  15. (en) Peter White, « BBC Doubles Order Of Philip Pullman Fantasy Adaptation His Dark Materials », sur deadline.com, (consulté le ).
  16. (en) Jake Kanter, « His Dark Materials: Bad Wolf Forced To Cut Lord Asriel Episode From Season 2 Amid Coronavirus », sur deadline.com, (consulté le ).
  17. (en) « His Dark Materials Renewed For Season 3 By HBO », sur RenewCancelTV, (consulté le ).
  18. a et b (en) Kathryn Williams, « The locations where His Dark Materials was filmed », sur WalesOnline, (consulté le )
  19. (en) « Here's all the filming locations used to create His Dark Materials », sur inews.co.uk (consulté le ).
  20. a et b (en) His Dark Materials - Filming Locations sur l’Internet Movie Database
  21. a b c et d (en) « Where was His Dark Materials filmed? Guide to ALL the Filming Locations », sur Atlas of Wonders (consulté le )
  22. (en) « His Dark Materials Begins Production on Third and Final Season », sur The Futon Critic,
  23. (en) « Lorne Balfe to Score BBC’s & HBO’s His Dark Materials », sur Film Music Reporter (consulté le )
  24. (en) « Silva Screen Records », sur silvascreen.com (consulté le )
  25. « Silva Screen Records », sur silvascreen.com (consulté le )
  26. (en) « Silva Screen Records », sur silvascreen.com (consulté le )
  27. (en) His Dark Materials - Awards sur l’Internet Movie Database
  28. (en) « Silva Screen Records », sur silvascreen.com (consulté le )
  29. https://www.ocs.fr/programme/pshisdarkmaw0158181.
  30. https://www.cittagazze.com/serie/.
  31. (en) Kimberly Roots, « His Dark Materials: Lyra's Nightmares Come to Life in Eerie New Teaser », sur TVLine, (consulté le ).
  32. (en) « Video: His Dark Materials - San Diego Comic-Con Trailer - HBO », sur The Futon Critic.com, (consulté le ).
  33. (en) « Drama Series His Dark Materials Debuts This Fall, Exclusively on HBO », sur The Futon Critic.com, (consulté le ).
  34. (en) « HBO's His Dark Materials Has Already Filmed Season 2 », sur CBR, (consulté le ).
  35. (en) « Season 2 of HBO's His Dark Materials Debuts November 16 », sur The Futon Critic,
  36. Virginie Incerto, « His Dark Materials saison 3 : découvrez la date de diffusion et les premières images », sur Serieously, (consulté le )
  37. (en) « His Dark Materials season 1 » (consulté le )
  38. « The daemon is in the details and while His Dark Materials' visual splendor and exceptional performances deftly capture the essence of Philip Pullman's seminal novels, it could use a little more magic. »
  39. (en) « His Dark Materials: Season 1 » (consulté le )
  40. AlloCine, « Critiques de la série His Dark Materials : À la croisée des mondes saison 1 » (consulté le )
  41. « His Dark Materials' chilly emotional core and imposing complexity is unlikely to win over the unconverted, but its sophomore season rewards the faithful with impeccable production values and cerebral thrills. »
  42. (en) « His Dark Materials season 2 » (consulté le )
  43. « His Dark Materials: Season 2 » (consulté le )
  44. « Critiques de la série His Dark Materials : À la croisée des mondes saison 2 », sur AlloCine (consulté le )
  45. (en) « His Dark Materials season 3 », sur Rotten Tomatoes (consulté le )
  46. « His Dark Materials: Season 3 », sur Metacritic (consulté le )
  47. « Critiques de la série His Dark Materials : À la croisée des mondes saison 3 », sur AlloCine (consulté le )
  48. (en) « His Dark Materials series three review – Ruth Wilson is as seductive as Satan », sur the Guardian, (consulté le )
  49. (en) « 50th Annual Annie Awards », sur annieawards.org (consulté le )
  50. « 2020 Television Craft Special, Visual and Graphic Effects | BAFTA Awards », sur awards.bafta.org (consulté le )
  51. (en) « ELASTIC, PAINTING PRACTICE His Dark Materials - TITLES & GRAPHIC IDENTITY », sur www.bafta.org, (consulté le )
  52. (en) « BAFTA TV 2020: Winners of the Virgin Media British Academy Television Awards and British Academy Television Craft Awards », sur www.bafta.org, (consulté le )
  53. (en-US) « 2020 Winners | International Press Academy » (consulté le )
  54. (en-US) ves-admin, « 18th Annual VES Awards », sur Visual Effects Society (consulté le )
  55. (en) Patrick Hipes, « Saturn Awards Nominations: Star Wars: Rise Of Skywalker, Tenet, Walking Dead, Outlander Lead List », sur Deadline, (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]