Independence Day: Resurgence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Independence Day.
Independence Day: Resurgence
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo du film.
Titre québécois Independence Day: Résurgence
Réalisation Roland Emmerich
Scénario Carter Blanchard
Dean Devlin
Roland Emmerich
Acteurs principaux
Sociétés de production Centropolis Entertainment
TSG Entertainment
Electric Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre science-fiction
Durée 120 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Independence Day: Resurgence ou Independence Day: Résurgence au Québec est un film de science-fiction américain coécrit, coproduit et réalisé par Roland Emmerich, sorti en 2016 et annoncé comme la première partie d'une série de deux films[1]. Il s'agit de la suite du film Independence Day sorti en 1996.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Ce film prend place dans une uchronie dont le point de départ serait le premier film.

Depuis 20 ans les nations du monde ont travaillé ensemble sur un important programme de défense colossal fondé sur la technologie extraterrestre récupérée lors de la première invasion sous la supervision de David Levinson qui est désormais le directeur de la défense spatiale. Les forces armées de la Terre comptent maintenant des chasseurs équipés de canons lasers, des satellites de défense et des bases de défenses sur la Lune et sur Rhéa équipées des mêmes super lasers utilisés par les extraterrestres pour détruire les villes dans le premier opus.

Les nations du monde s'apprêtent à fêter le vingtième anniversaire de la victoire sur les envahisseurs sous la houlette de Elisabeth Lanford, présidente des États-Unis et avec la présence de Thomas J. Whitmore et du général Grey, héros victorieux lors de l'invasion. Dans le même temps, David Levinson se rend en Afrique avec un détachement des Nations unies, où subsiste le seul destroyer extraterrestre qui s'était posé sur Terre et qui vient de se réactiver. À l'intérieur, il découvre que le vaisseau avait émis un signal de détresse en 1996 après la destruction du vaisseau-mère. Au même moment, un immense vaisseau sphérique émerge d'une faille spatiale au dessus de la Lune ; pensant qu'il s'agit du retour des envahisseurs, la présidente Lanford en accord avec le conseil de sécurité mondial, ordonne à la base lunaire d'attaquer la sphère au moyen du super laser. La sphère est détruite et s'écrase sur la Lune. David Levinson demande alors à se rendre sur place pour étudier les débris, il émet toutefois des doutes sur l'identité des envahisseurs.

Pendant que sur la Lune, David récupère dans les débris une sphère plus petite mais intacte, un gigantesque vaisseau extraterrestre fait alors son apparition. La navette de David est prise dans le champ de gravité du vaisseau alien, la base lunaire riposte à l'aide de son super laser mais les boucliers du vaisseau repoussent le tir, puis la base est pulvérisée par les armes du vaisseau. Celui-ci s'approchant de l'orbite terrestre, les nations du monde décident d'utiliser leurs satellites de défense, mais ils sont tous détruits avant d'avoir pu faire feu.

Il faudra compter sur l'ingéniosité d'hommes et de femmes pour sauver la Terre[2].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Sources et légende: version française (VF) sur RS Doublage[5] et AlloDoublage[6] version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[7]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Il a été question un temps que Will Smith reprenne son rôle du capitaine Steven Hiller[8]. Deux scénarios auraient été écrits dans le cas où l'acteur soit présent ou pas dans cette suite[9]. Finalement, l'acteur ne revient pas[10] pour pouvoir tourner dans Suicide Squad de David Ayer. Il est remplacé par Liam Hemsworth dans le rôle principal, comme annoncé par Roland Emmerich sur son compte Twitter en même temps que la confirmation du retour de Jeff Goldblum[11].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a commencé en mai 2015[12]. Il a lieu notamment à Albuquerque au Nouveau-Mexique[13] et Montréal au Canada[réf. nécessaire].

Le tournage s'achève le [14].

Promotion[modifier | modifier le code]

Bande-annonce[modifier | modifier le code]

Le 13 décembre 2015, 20th Century Fox dévoile une première bande-annonce pour le film[15]. Le 7 février 2016, un spot publicitaire qui commence par l'hymne américain joué dans un stade de football est dévoilé lors du 50e Superbowl[16]. Un court teaser est également diffusé le 3 avril 2016 aux États-Unis, lors du dernier épisode de la saison 6 de The Walking Dead. Le 22 avril 2016, une seconde bande-annonce du film est publiée par la 20th Century Fox.

War of 1996[modifier | modifier le code]

Le même jour que la bande-annonce, la 20th Century Fox met en ligne un site, nommé War of 1996 dédié au film ainsi qu'aux événements s'étant produits entre le premier film et le second[17]. Il développe aussi ce qui s'est passé durant la première invasion mais aussi ce qui arrive aux personnages durant le laps de temps comme la mort du Colonel Steven Hiller (Will Smith) durant le test d'un prototype[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) MrDisgusting, « Here's What ‘Independence Day 2′ Is About », sur Bloody Disgusting dot com, (consulté le 21 mars 2015).
  2. (en) « INDEPENDENCE DAY 2 Synopsis Revealed », sur Collider, (consulté le 22 juin 2015).
  3. (en) « Independence Day 2 », sur The-Numbers.com (consulté le 22 juin 2015).
  4. Corentin Palanchini, « Independence Day 2 : Charlotte Gainsbourg dans le film de Roland Emmerich », sur Allociné.fr, (consulté le 21 mars 2015).
  5. Première fiche du doublage VF du film, consulté le 18 novembre 2016
  6. Seconde fiche du doublage VF du film, consulté le 18 novembre 2016
  7. Fiche du doublage québécois du film, consulté le 18 novembre 2016
  8. « Independence Day 2 : Will Smith pourrait finalement revenir ! », sur Allociné, (consulté le 24 août 2015).
  9. « Independence Day 2 : Roland Emmerich prévoit deux scénarios au cas où Will Smith… », sur Allociné, (consulté le 24 août 2015).
  10. « Independence Day 2 : Will Smith ne reviendra finalement pas », sur Allociné, (consulté le 24 août 2015).
  11. « Independence Day 2 : Liam Hemsworth en héros, Jeff Goldblum de retour », sur Allociné, (consulté le 24 août 2015).
  12. « Independence Day 2 : Jeff Goldblum sur une première photo du tournage ! », sur melty.fr.
  13. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database.
  14. (en) « Independence Day Resurgence Wraps Filming », sur Comicbook.com, (consulté le 24 août 2015).
  15. (en) « Independence Day Resurgence », sur Allociné.fr, (consulté le 19 décembre 2015).
  16. (en) « 'Independence Day Resurgence' Super Bowl Ad Blows Up The World Again », sur Forbes (consulté le 9 février 2016).
  17. http://www.warof1996.com/
  18. (en) « Independence Day's War of 1996 Viral Site Launches », sur Comicbook.com, (consulté le 20 décembre 2015).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]