Anthony Armstrong

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Armstrong.

Anthony Armstrong

Nom de naissance George Anthony Armstrong Willis
Autres noms Walter Stewart
Activités Romancier, dramaturge
Naissance 2 janvier 1897
Esquimalt, Colombie-Britannique, Drapeau du Canada Canada
Décès 10 février 1972 (à 75 ans)
Langue d'écriture Anglais britannique
Genres Roman policier, pièce de théâtre

Anthony Armstrong, pseudonyme de George Anthony Armstrong Willis, né le 2 janvier 1897 à Esquimalt en Colombie-Britannique et décédé le 10 février 1972, est un auteur britannique de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien officier décoré pendant la Première Guerre mondiale, il est doté d’une plume sarcastique toute britannique et signe de ses seules initiales (A. A.) de courts récits humoristiques pour le Punch et le New Yorker. Ces textes seront repris dans des anthologies.

Dans les années 1930, il se tourne vers le roman policier avec une série de thrillers anglais où apparaît Jimmie Rezaire, un ancien escroc sympathique devenu détective privé. En parallèle, il écrit pour les théâtres de Londres plusieurs pièces policières qui sont autant de succès. L’une d’elle, Ten-Minute Alibi (1933), qui présente minute par minute un crime parfait et ses conséquences, devient un triomphe et sera jouée sur toutes les scènes du monde. Armstrong, en collaboration de Herbert Shaw, en tire l’année suivante une version romancée traduite en plusieurs langues.

En 1937, Alfred Hitchcock lui confie le scénario de Jeune et innocent, tiré d'un roman de Josephine Tey.

Pendant la Deuxième Guerre mondiale, il sert de nouveau dans l'armée et continue de publier. L’Usurpateur (The Case of Mr Pelham), nouvelle parue en 1940, sera adaptée en 1955 pour la série télévisée Alfred Hitchcock présente (saison1, épisode 10). Après la guerre, il donne encore plusieurs textes, dont un roman d’espionnage, Trois femmes (1956) et une version longue de sa nouvelle de 1940, The Strange Case of Mr Pelham (1957).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Jimmie Rezaire[modifier | modifier le code]

  • The Trail of Fear ou Jimmie Rezaire (1927)
  • The Secret Trail (1928)
    Publié en français sous le titre Le Mystérieux n°1, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 173, 1935
  • The Trail of the Lotto (1929)
  • The Trail of the Black King (1931)
    Publié en français sous le titre Le Carnet vert, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 234, 1937
  • The Poison Trail (1932)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Lure of the Past (1920)
  • The Love of Prince Raameses (1921)
  • Wine of Death (1925)
  • Patrick, Undergraduate (1926)
  • Apple and Percival (1931)
  • Britisher On Broadway (1932)
  • Easy Warriors, Etc (1932)
  • Cottage Into House (1936)
  • The Pack of Pieces ou The Naughty Princess (1942)
  • The End of the Road (1943)
  • When the Bells Rang (1943), en collaboration avec Bruce Graham
  • No Higher Mountain (1951)
  • He Was Found in the Road (1952)
  • Spies in Amber ou The Room at the Hotel Ambre (1956)
    Publié en français sous le titre Trois femmes, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque - Espionnage 1ère série no 15, 1960
  • The Strange Case of Mr Pelham (1957)
  • One Jump Ahead (1973), roman posthume

Versions romancées de pièce de théâtre[modifier | modifier le code]

  • Ten Minute Alibi (1934), en collaboration avec Herbert Shaw
    Publié en français sous le titre Un alibi de dix minutes, Paris, Nouvelle Revue Critique, L’Empreinte no 81, 1935 ; réédition, La Maîtrise du Livre, L’Empreinte-Police no 24, 1948 ; réédition sous le titre Dix minutes d’alibi, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1859, 1986
  • Without Witness (1934), en collaboration avec Harold Simpson

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Prince Who Hipcupped, and Other Tales (1957)

Nouvelles isolées[modifier | modifier le code]

  • Diamonds – Black and White (1932)
  • The Warlock’s Daughter (1938)
  • Interlude in Curson St. (1938)
  • The Case of Mr Pelham (1940)
    Publié en français sous le titre L’Usurpateur, Paris, Opta, Mystère Magazine no 113, juin 1957
  • The Princess and the Frog (1942)
  • Flacon of Malvoisie (1943)
  • One-Way Street (1946)
    Publié en français sous le titre Le Coup de Trafalgar, Paris, Opta, Mystère Magazine no 86, mars 1955
  • The Maggot (1952)
    Publié en français sous le titre L’Usurpateur, Paris, Opta, Mystère Magazine no 99, avril 1956
  • Chance Encounter (1953)
  • The Wide Guy (1953)
  • King Beltane’s Problem (1962)

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • In the Dentist's Chair (1931)
  • The Eleventh Hour (1933)
  • Ten-Minute Alibi (1933)
  • Without Witness (1934)
  • Mile-Away Murder (1937)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • A Century of Humor (1925), anthologie contenant quelques textes signés A. A.
  • How to Do It (1928)
  • The Great Book of Humor (1935), anthologie contenant quelques textes signés A. A.
  • Yesterdailies (1931)
  • Thoughts on Things (1935)
  • The Mammoth Book of Comic Fantasy (1998), anthologie posthume
  • The Mammoth Book of Seriously Comic Fantasy (1999), anthologie posthume

Scénario[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]