Jean Bernard-Luc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean Bernard-Luc
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
PontoiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités

Jean Bernard-Luc, de son vrai nom Lucien Boudousse, est un scénariste et dialoguiste français né le à Guatemala Ciudad (Guatemala) et mort le à Pontoise (Val-d'Oise).

Biographie[modifier | modifier le code]

Né au Guatemala, il arrive en France avec ses parents à l'âge de trois ans. Il étudie à Gerson, au lycée Janson-de-Sailly, puis à l’École supérieure de commerce.

En 1935, il participe au scénario du film Michel Strogoff, réalisé par Jacques de Baroncelli. Durant la Seconde Guerre mondiale, il entre dans l'armée. Fait prisonnier, il réussit à s'évader et à passer en zone libre. Il va alors écrire de nombreux scénarios, notamment celui de Les Cadets de l'océan de Jean Dréville sorti en 1945.

Durant les années 1950 et les années 1960, Jean Bernard-Luc est le scénariste de nombreux films, dont certains obtiennent un vif succès. La suite de sa carrière se tournera essentiellement vers la télévision mais également un nouveau genre, le roman de biologie-science-fiction : il sera même nommé au Festival du roman fantastique d'Avoriaz (1981).

Jean Bernard-Luc meurt en 1985 à Pontoise, après une longue maladie[1].

Théâtre[modifier | modifier le code]


Auteur
Adaptateur

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Bernard-Luc », sur lesgensducinema.com, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]