Poids lourd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Poids lourds.
Plaque de spécifications d'un camion de plus de 3,5 t (code « CAM ») immatriculé en France.

Un poids lourd est un véhicule routier de plus de 3,5 tonnes de poids total autorisé en charge (PTAC) affecté soit au transport de marchandises (porteur, véhicule articulé, train routier), soit au transport de personnes (bus, car, trolleybus).

Le poids lourd se distingue du véhicule léger sur le plan technique (charge à l'essieu nettement plus importante, dimensions, etc.) mais aussi sur le plan administratif.

Sa conduite nécessite un permis spécifique, les permis de catégorie C1, C, et CE pour le transport de marchandises, et les permis de catégorie D1, D et DE pour le transport de voyageurs. Les permis doivent être complétés d'une formation adaptée, la formation initiale minimale obligatoire.

Par ailleurs, la circulation des poids lourds est soumise à une réglementation particulière, stricte notamment en ce qui concerne les temps de conduite. Il est équipé d'un chronotachygraphe qui relève ces temps et les vitesses pratiquées lors de transport de marchandises (sauf sur les tracteurs agricoles et les camions de lutte contre l'incendie).

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Un porteur 19 t, France.
Un ensemble routier « convoi exceptionnel », États-Unis.

La réglementation ci-dessous ne s'applique qu'au transport classique ; le dépassement de ces caractéristiques fait entrer le véhicule dans la catégorie convoi exceptionnel.

Article détaillé : Convoi exceptionnel.

Poids[modifier | modifier le code]

Un véhicule est considéré comme un poids lourd à partir du moment où son poids total autorisé en charge (PTAC) excède 3,5 tonnes[1]. En transport routier, la législation classe le poids selon plusieurs catégories : poids total autorisé en charge, le poids à vide (PV), le poids total roulant autorisé (PTRA) et le poids maximal autorisé (PMA)[2]. En France, la loi impose une limitation du poids du véhicule. Le PTAC du véhicule varie selon le nombre d'essieux : un poids lourd à deux essieux est limité à 19 tonnes, tandis qu'un autre possédant trois essieux est limité à 26 tonnes.

Les véhicules isolés qui disposent de quatre essieux ou plus, ainsi que les autobus articulés ont un PTAC maximal de 32 tonnes[2],[3].

Un véhicule articulé[Note 1] est composé d'une remorque attelée à un porteur ou d'une semi-remorque à un tracteur routier, son PTAC est ainsi limité à 38 tonnes (pour quatre essieux) et 40 tonnes (cinq essieux et plus)[2] jusqu'en 2012 mais une dérogation à 44 tonnes existe, pour le transport combiné notamment.

Un décret du modifie cette limite de 40 tonnes pour les ensembles articulés de plus de 4 essieux en la portant à 44 tonnes, ceci sous réserve de respecter, notamment, les points suivants :

  • avoir un camion récent (ce critère évolue chaque année) : le principe étant de favoriser la modernisation de la flotte et de pousser un peu à la fois les exploitants à investir dans des véhicules moins polluants (Euro 6 aujourd'hui) ;
  • être équipé (sur le tracteur) de suspensions pneumatiques ;
  • le PTRA du tracteur doit être supérieur ou égal 44 tonnes ;
  • le PTAC de la semi-remorque doit être supérieur à 37 tonnes ;
  • le poids sur l'essieu le plus chargé (l'essieu arrière du tracteur) ne doit pas excéder 12 tonnes[4] ;
  • le poids sur le « tridem » (groupe de trois essieux de la remorque) ne doit pas dépasser 27 tonnes[5].

Dimensions[modifier | modifier le code]

La législation concernant les dimensions des véhicules change selon les pays.

France[modifier | modifier le code]

La législation impose une longueur et une largeur maximale à ne pas dépasser. Un véhicule à deux essieux tels que les autobus sont limités à 13,5 m de longueur[6]. Toutefois, la longueur d'un autobus standard français, tels que l'Irisbus Citelis ou l'Heuliez GX 327 est de 12 m[7],[8]. Les autobus à une section articulée ont une longueur totale limitée à 18,75 m, de même que les trains routiers, tandis que les autobus à deux sections articulées mesurent jusqu'à 24,5 m.

Quant au véhicule articulé destiné au transport de marchandises, la longueur maximale est de 16,5 m[6] ; sa largeur ne peut excéder 2,55 m (mais cette dimension ne prend pas en compte les rétroviseurs, qui doivent dépasser de 20 cm maximum). À noter que cette dimension de 2,55 m passe à 2,60 m pour les camions de transport frigorifique.

Puissance[modifier | modifier le code]

Article connexe : Méga-camion.

Certains poids lourds, tels les gros camions américains, certains modèles Scania et le tracteur 6×6 porte-char Renault TRM 700-100 (PTRA de 98 t), développent une puissance supérieure ou égale à 700 ch.

Poids lourds et pollution[modifier | modifier le code]

Les poids lourds ont souvent été interdits ou limités en ville pour des raisons de sécurité, de bruit et de pollution de l'air.

En Europe[modifier | modifier le code]

Dès le , dans l'Union européenne, tout poids lourd (camion, bus, etc.) immatriculé pour la première fois doit respecter la norme européenne d'émission Euro, qui, par rapport à la précédente (Euro 5 du ), diminue les seuils maximum d'émission d'oxydes d'azote (de 3,5 g·kWh-1 à 2 g·kWh-1). Les seuils d'émission d'hydrocarbures (0,46 g/kWh), de monoxyde de carbone (1,5 g/kWh) et de particules (0,02 g/kWh) sont inchangés.

La norme Euro 6, entrée en vigueur le , diminue les émissions autorisées d'oxydes d'azote (-80 %) mais aussi d'hydrocarbures (-72 %) et de particules (-50 %). La norme pour le monoxyde de carbone est inchangée, et une nouvelle norme apparaît pour l'ammoniac (10 ppm).

De 1999 à 2009, ces normes Euro ont permis, en 20 ans, de réduire de 2 à 3 fois les émissions polluantes du début des années 1990 : la pollution des véhicules a chuté de 49 % pour l'oxyde d'azote, de 61 % pour les particules, de 64 % pour le monoxyde de carbone et de 99 % pour le soufre, mais l'augmentation de la circulation et du nombre de véhicules a en partie limité les effets positifs de la norme en bilan net.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un autobus articulé n'est pas considéré comme un véhicule articulé à deux ensembles mais comme un véhicule isolé. Le véhicule articulé est composé d'un premier véhicule, le tracteur routier ou porteur , attelé à un deuxième véhicule, la semi-remorque ou remorque.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Taxe poids lourds (TPL ou écotaxe) », sur vosdroits.service-public.fr,‎ (consulté le 9 septembre 2013)
  2. a, b et c « Code de la route - Section 1 : Poids », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 9 septembre 2013)
  3. « Code de la route - Poids et dimensions », sur codes-et-lois.fr (consulté le 9 septembre 2013)
  4. « Section 1 : Poids (Art. R312-5 du Code de la route) », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 25 mai 2015)
  5. « Section 1 : Poids - II bis. (Art. R312-6 du Code de la route) », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 25 mai 2015)
  6. a et b « Section 2 : Dimensions des véhicules », sur legifrance.gouv.fr (consulté le 9 septembre 2013)
  7. « Iveco Bus : Citelis », sur iveco.com,‎ (consulté le 9 septembre 2013)
  8. Olivier Meyer, « Heuliez Access' Bus GX 327 », sur transbus.org (consulté le 9 septembre 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]