Wartoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

la Wartoise
(Artoise)
Illustration
La Wartoise à Cendron.
Caractéristiques
Longueur 19,3 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur Seine
Débit moyen ? (Saint-Michel-en-Thiérache)
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire syndicat intercommunal pour la gestion du bassin versant de l’Oise amont[2]
Régime pluvial
Cours
Source dans le bois de la Thiérache près de l'abbaye de Scourmont
· Localisation Chimay
· Altitude 310 m
· Coordonnées 49° 59′ 03″ N, 4° 21′ 41″ E
Confluence Gland
· Localisation Saint-Michel-en-Thiérache
· Altitude 193 m
· Coordonnées 49° 55′ 27″ N, 4° 09′ 44″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau de la France France
Départements Aisne, Ardennes
Régions traversées Wallonie, Grand Est, Hauts-de-France

Sources : SANDRE:« H0015500 », Géoportail

La Wartoise ou Artoise est une rivière de Belgique et de France, affluent droit du Gland, donc sous-affluent de l’Oise faisant partie du bassin de la Seine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une miniature présente dans les albums de Croÿ (du Comte de Croÿ) appelée "La rivière de Wartoise" montre cette rivière à la hauteur de l'étang de Cendron, surmontée à gauche des armes de Croÿ et à droite d'un cartouche.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 19,6 km de longueur[1], et prenant sa source dans le bois de la Thiérache, sur la commune belge de Chimay, près de l'abbaye de Scourmont (ancienne commune de Forges-lez-Chimay), dans le Sud de la province de Hainaut, la Wartoise délimite sur quelques kilomètres la frontière entre la Belgique et la France pour ensuite, après Cendron[3], passer en France où elle conflue en rive droite dans le Gland, à 193 m d'altitude, à Saint-Michel-en-Thiérache[4].

Communes et cantons traversés en France[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements de l'Aisne et des Ardennes, l'Artois traverse les trois communes[1] suivantes, de l'amont vers l'aval, de Signy-le-Petit, Watigny, Saint-Michel-en-Thiérache (confluence).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'Artoise traverse une seule zone hydrographique Le Gland de sa source au confluent de l'Oise (exclu) (H001) de 214 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 52,09 % de « territoires agricoles », à 43,27 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 4,55 % de « territoires artificialisés », à 0,09 % de « surfaces ene eau »[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le syndicat intercommunal pour la gestion du bassin versant de l’Oise amont[2]

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Artoise a huit tronçons affluents référencés[1] :

  • Ri Mangon (rg[note 1]), 2,5 km
  • le ruisseau de la Bonde (rg), 2,7 km sur la seule commune de Signy-le-Petit, avec un affluent de nom identique
  • le ruisseau des Vieux Fours (rg), 1,6 km sur la seule commune de Signy-le-Petit.
  • le ruisseau du Wairand (rd), 1,6 km
  • l'Artoise, bras donc affluent et défluent
  • le ruisseau du Saule (rd), 2,1 km
  • le ruisseau Weignette ou Veignette (rd), 1,5 km sur la commune de Saint-Michel-en-Thiérache frontalier avec un affluent :
    • le ruisseau du Marais du Diable (rg), belge 1,7 km
  • le ruisseau de Fourchamp (rg), 3,9 km sur les deux communes de Watigny (source) et Saint-Michel-en-Thiérache (confluence).

Rang de Strahler[modifier | modifier le code]

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Écologie[modifier | modifier le code]

L'Artoise est la 5e rivière française à avoir été labellisée « Site rivière sauvage » (mi-2016, par le Fonds pour la conservation des rivières sauvages et par European rivers network (ERN) France)[5]. Ce label, soutenu par le ministère de l'Environnement, l'Onema et les agences de l'eau désigne et récompense des rivières ayant un statut de « très bon état écologique » et relativement préservés des activités humaines[5]. Il est attribué après analyse basée sur 9 thèmes et 45 critères[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Artoise (H0015500) » (consulté le 7 juillet 2013)
  2. a et b « Union des syndicats d'aménagement et de gestion des milieux aquatiques : Oise amont », sur www.union-des-syndicats.fr (consulté le 31 décembre 2016)
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 28 décembre 2016)
  4. Inventaire des Sites de Grand Intérêt Biologique en Wallonie
  5. a, b et c L'Artoise a été labellisée rivière sauvage, Environnement magazine, brève du 13/06/2016.

Ressources relatives à la géographie : Sandre • Thesaurus of Geographic NamesVoir et modifier les données sur Wikidata