Arnes (Suippe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arnes (homonymie).

l'Arnes
Illustration
Caractéristiques
Longueur 12,4 km [1]
Bassin
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen ? (Bétheniville)
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire EPTB Entente Oise-Aisne[2]
Cours
Source entre les lieux-dits les Petites Conges et l'Anneau de la Tousarde
· Localisation Saint-Étienne-à-Arnes
· Altitude 123 m
· Coordonnées 49° 19′ 12″ N, 4° 30′ 43″ E
Confluence la Suippe
· Localisation Bétheniville
· Altitude 97 m
· Coordonnées 49° 17′ 30″ N, 4° 22′ 13″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite Arnelles
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Ardennes, Marne
Arrondissements Vouziers et Reims
Cantons Machault, Beine-Nauroy
Régions traversées Grand Est
Principales localités Bétheniville

Sources : SANDRE:« H1383000 », Géoportail

L'Arnes est une rivière des départements Ardennes et Marne dans la région Grand Est, et un affluent droit de la Suippe, donc un sous-affluent de la Seine par l'Aisne et l'Oise.

Géographie[modifier | modifier le code]

De 12,4 km de longueur[1], l'Arnes prend sa source sur la commune de Saint-Étienne-à-Arnes, à 123 m d'altitude, entre les lieux-dits les Petites Conges et l'Anneau de la Tousarde[3]. Sur la même commune, à la limite sud, se trouve le mémorial américain du Blanc-Mont (211 m)[4].

Elle coule globalement de l'est-est-nord vers l'ouest-ouest-sud.

Elle conflue en rive droite de la Suippe, sur la commune de Bétheniville, à 97 m d'altitude[3]. Elle a d'abord trois bras dans les près de l'Archevêché à l'est de Bétheniville, puis deux bras pour se jeter dans le bras droit de la Suippe (elle a aussi deux bras sur Bétheniville), le tout avant le château-d'eau et la station d'épuration - proche d'une distillerie -.

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans les deux départements des Ardennes et de la Marne, l'Armes traverse cinq communes dont une - la confluence Bethenville - dans la Marne[1] et deux cantons :

Soit en termes de cantons, l'Armes prend source dans le canton de Machault, conflue dedans le canton de Beine-Nauroy, le tout dans les arrondissement de Vouziers et arrondissement de Reims.

Toponymes[modifier | modifier le code]

L'Arnes a donné son hydronyme aux trois communes de Saint-Étienne-à-Arnes -commune source-, Saint-Pierre-à-Arnes, Saint-Clément-à-Arnes.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

L'Arnes traverse une seule zone hydrographique La Suippe de sa source au confluent de l'Armes (inclus) (H138) de 430 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 79,19 % de territoires agricoles, à 18,85 % de forêts et milieux semi-naturels, à 1,80 % de territoires artificialisés[1].

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est l'EPTB Entente Oise-Aisne, reconnue EPTB depuis le 15 avril 2010, sis à Compiègne[2], et l'Armes fait parte de la zone Aisne Vesle Suippe.

Affluents[modifier | modifier le code]

L'Arnes a un seul affluent référencé[1] :

Le rang de Strahler est donc de deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Arnes (H1383000) » (consulté le 8 mai 2014)
  2. a et b « Cartographie thématique sur les milieux aquatiques », sur www.entente-oise-aisne.fr (consulté le 15 janvier 2017)
  3. a et b Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 8 mai 2011)
  4. « Le monument américain du Blanc-Mont », sur champagne1418.pagesperso-orange.fr/circuit (consulté en 8 mai 2014=)