Jules Renouard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renouard.
Jules Renouard
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Fratrie
Paul Renouard (d)
Augustin-Charles RenouardVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Léopold Renouard
Georges Renouard (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Cercle de la librairie
Chambre de commerce et d'industrie de Paris (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Jules Renouard, né le à Paris et mort le dans la capitale (ancien 11e arrondissement de Paris), fut un libraire, éditeur et bibliographe français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jules Renouard, fils du libraire Antoine-Augustin Renouard et petit-fils du marquis Charles-Grégoire de Beauchamps, suivit ses études au Lycée Louis-le-Grand. Il débuta dans les affaires à Londres chez un banquier.

En 1826, il reprit la direction de la librairie de son père, installé dans l'hôtel de Brancas au 6 rue de Tournon à Paris.

Il se maria en 1832 avec Adèle Cunin-Grudaine, fille du ministre Laurent Cunin-Gridaine. Ils eurent un fils, Léopold (1833-1910), qui deviendra sous-gouverneur de la Banque de France. Veuf, Jules épousa alors en 1837 Amélie Talabot, la sœur de Paulin Talabot. De ce mariage naîtront cinq enfants, dont Georges (1843-1897), marié à Valentine Haussmann, fille du baron Haussmann.

Il fut l'un des fondateurs du Cercle de la Librairie.

Il fut juge au Tribunal de commerce de la Seine et membre de la Chambre de commerce de Paris.

Publications[modifier | modifier le code]

En tant qu'auteur[modifier | modifier le code]

  • Progrès de la contrefaçon, dénonciation et protestation. — Publié sous le nom de : Les éditeurs de l’Histoire des peintres à MM. les membres du Cercle de la librairie, etc. [Signé : Jules Renouard. 20 mai 1851.]; Cercle de la librairie, de l'imprimerie, de la papeterie, etc. [Signé : Pagnerre. 2 juin 1851.].

En tant qu'éditeur[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]