Bétrot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
le Bétrot
(Betrot)
le Betrot à Dierrey-Saint-Julien
le Betrot à Dierrey-Saint-Julien
Caractéristiques
Longueur 8,2 km [1]
Bassin ?
Bassin collecteur la Seine
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Source au lieu-dit La Pointe aux Prêtres
· Localisation Dierrey-Saint-Pierre
· Altitude 144 m
· Coordonnées 48° 19′ 33″ N, 3° 49′ 32″ E
Confluence la Vanne
· Localisation Estissac
· Altitude 132 m
· Coordonnées 48° 16′ 11″ N, 3° 47′ 54″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche sans
· Rive droite sans
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Aube
Cantons Marcilly-le-Hayer, Estissac
Régions traversées Grand Est
Principales localités Estissac

Sources : SANDRE, Géoportail

Le Betrot est une rivière du département de l'Aube dans la région Grand Est, et un affluent de la Vanne. Il est donc un sous-affluent de l'Yonne. Cette dernière se jette dans la Seine.

Géographie[modifier | modifier le code]

La longueur de son cours d'eau est de 8,2 km[1]. Il prend sa source à Dierrey-Saint-Pierre à 144 mètres d'altitude au lieu-dit La Pointe aux Prêtres[2] et se jette dans la Vanne à l'ouest d'Estissac à 132 mètres d'altitude[3], juste avant la station d'épuration et une pisciculture. Il coule globalement du nord vers le sud-ouest[4].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de l'Aube, le Betrot traverse trois communes et deux cantons :

Soit en termes de cantons, le Betrot prend source dans le canton de Marcilly-le-Hayer, traverse et conflue dans le canton d'Estissac.

Affluent[modifier | modifier le code]

Le Betrot n'a pas d'affluent référencé[1].

Autres toponymes[modifier | modifier le code]

  • le Bétrot ou Betrot (avec ou sans accent)
  • le ruisseau du Betrot ou le ruisseau du Bétrot (avec ou sans accent)

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • Les Fontaines du Betrot, secteur qui passe pour être le lieu où les troupes d'Attila se seraient embourbées après la bataille des champs Catalauniques en 451 selon Gabriel Groley. Si la présence de restes archéologiques anciens est attesté dans le secteur de Dierrey-Saint-Julien, l'hypothèse que la bataille eût lieu à proximité n'a, à ce jour, jamais été prouvée[réf. nécessaire].
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
Références
  1. a, b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - le Betrot (F3555000 ) » (consulté le 19 juillet 2011)
  2. Source du Betrot sur Géoportail (consulté le 18 octobre 2012).
  3. Confluence du Betrot avec la Vanne sur Géoportail (consulté le 18 octobre 2012).
  4. Géoportail - Institut géographique national (France), « Géoportail » (consulté le 18 octobre 2012)