Landion (affluent de l'Aube)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Landion.

Landion (affluent de l'Aube)
Illustration
Carte.
Tracé du Landion, affluent de l'Aube.
Caractéristiques
Longueur 24,3 km
Bassin collecteur Seine
Nombre de Strahler 2
Cours
Source Champignol-lez-Mondeville
· Altitude 263 m
· Coordonnées 48° 08′ 48″ N, 4° 40′ 21″ E
Confluence L'Aube
· Localisation Dolancourt
· Altitude 141 m
· Coordonnées 48° 16′ 17″ N, 4° 37′ 11″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Aube
Régions traversées Grand Est

Sources : SANDRE : F1191000, Géoportail

Le Landion est une rivière française qui coule dans le département de l'Aube, en région Grand Est. C'est un affluent de l’Aube[1] en rive gauche, donc un sous-affluent de la Seine.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une longueur de 24,3 kilomètres[1], le Landion nait dans la commune de Champignol-lez-Mondeville (rue de la Lochère)[2] et se jette dans l’Aube à Dolancourt[3]. Il s'écoule globalement du sud sud-est vers le nord.

Communes traversées[modifier | modifier le code]

Le Landion traverse six communes, soit d'amont vers l'aval : Champignol-lez-Mondeville, Bligny, Meurville, Spoy, Argançon, et Dolancourt, toutes situées dans le département de l'Aube.

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Outre les six communes mentionnées ci-dessus, son bassin versant concerne également quatre autres communes : Bergères[4], Couvignon[5], Fravaux[6] et Urville[7]. Il est inclus dans un bassin versant plus étendu : « L'Aube du confluent du Landion (inclus) au confluent de la Voire (exclu) », qui s'étend sur 1 679 km2[1]. Ce dernier est constitué à 46,13 % de « territoires agricoles », à 51,95 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 1,44 % de « territoires artificialisés » et à 0,46 % de « surfaces en eau »[1].

Affluents[modifier | modifier le code]

Selon le SANDRE, le Landion a trois affluents référencés[8], ainsi que deux bras secondaires[1] :

  • le Requin[7], 4,2 km sur les communes de Bligny et Urville ;
  • la Gironde[4], 3,2 km sur les communes de Bligny, Meurville et Bergères ;
  • la Pierre[5], 4,5 km sur les communes de Meurville et Couvignon ;
  • bras du Landion[9], 0,7 km sur la commune de Bligny ;
  • bras du Landion[10], 0,4 km sur la commune d'Argançon.

Le Géoportail identifie un autre court affluent, le Larget[6], qui prend sa source au bourg de Fravaux.

Aucun de ces affluents n'ayant lui-même d'affluent, le nombre de Strahler du Landion s'élève à deux.

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Étiage ou basses eaux[modifier | modifier le code]

Crues[modifier | modifier le code]

Lame d'eau et débit spécifique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Landion (F1191000 ) » (consulté le 27 août 2017)
  2. Plan cadastral de Champignol-lez-Mondeville
  3. Plan cadastral de Dolancourt
  4. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - La Gironde (F1191500) » (consulté le 27 août 2017)
  5. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - La Pierre (F1191700) » (consulté le 27 août 2017)
  6. a et b « le Larget » sur Géoportail (consulté le 27 août 2017)..
  7. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Requin (F1191300) » (consulté le 27 août 2017)
  8. Deux affluents sur le cours principal et un autre, le Requin, sur un bras secondaire du Landion.
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Landion (F1195151) » (consulté le 27 août 2017)
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Landion (F1195501) » (consulté le 27 août 2017)