Le Châtellier (Orne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Châtellier.

Le Châtellier
Le Châtellier (Orne)
L'église Notre-Dame-d'Assomption.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Flers-1
Intercommunalité Flers Agglo
Maire
Mandat
Didier Langlin
2014-2020
Code postal 61450
Code commune 61102
Démographie
Gentilé Castelliérains
Population
municipale
418 hab. (2016 en augmentation de 2,45 % par rapport à 2011)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 40′ 33″ nord, 0° 34′ 54″ ouest
Altitude Min. 175 m
Max. 275 m
Superficie 8,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Le Châtellier

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Le Châtellier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Châtellier

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Châtellier

Le Châtellier est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 418 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du Bocage flérien, du Domfrontais et du pays d'Houlme, en Bocage normand. Son bourg est à 6 km au sud-ouest de Messei, à 9 km au sud de Flers, à 12 km au nord-est de Domfront et à 21 km au nord-ouest de La Ferté-Macé[1].

Le bourg se situe sur l'axe Flers-Domfront.

Communes limitrophes du Châtellier[2]
La Chapelle-au-Moine La Chapelle-au-Moine,
Messei
Messei,
Saint-André-de-Messei
Saint-Clair-de-Halouze du Châtellier[2] Banvou
Saint-Bômer-les-Forges Saint-Bômer-les-Forges, Banvou Banvou

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Castellers en 1199[3] et Castellarium au XVe siècle[4].

Les toponymes issus comme celui-ci de l'ancien français chastel/castel ont généralement pour origine une forteresse médiévale[5].

Le gentilé est Castelliérain.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2001 Pierre Doffenies SE Acheteur
mars 2001[6] mars 2008 Jocelyne Lecrosnier SE Institutrice
mars 2008[7] En cours Didier Langlin[8] SE Agent technique de clinique
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[10].

En 2016, la commune comptait 418 habitants[Note 2], en augmentation de 2,45 % par rapport à 2011 (Orne : -1,92 %, France hors Mayotte : +2,44 %).Le Châtellier a compté jusqu'à 517 habitants en 1911.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
314237368352378413436471484
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
487495459444419409409407392
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
376420517454491447409365385
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
390356331356349343373408418
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame-d'Assomption, en pierre, refaite au XIXe siècle Elle est en forme de croix et est munie d'un petit clocher sur le pignon de la nef.
  • Vieille croix de l'ancien cimetière, près de l'église. Cette croix (XIIIe siècle ?), représentée par une estampe de Jean-Victor Schnetz (1787-1870) (probablement au musée de Flers) a été démontée et mise en lieu sûr en 1996 par le maire de l'époque, pour assurer la sécurité des pèlerins de la chapelle des Roches.
  • Chapelle des Roches, lieu réputé être le plus ancien lieu de pèlerinage de l'Orne, au mois de mai.
  • Moulin Rouge, sur la Halouze[13].
  • Cité minière Lebardier, construite en 1908[14].

Activité et manifestation[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

L'Avenir du Châtellier fait évoluer une équipe de football en division de district[15].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 3 : Formations dialectales (suite) et françaises, Genève, (lire en ligne), p. 1467.
  4. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse, .
  5. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253-247-9), p. 128.
  6. « Jocelyne Lecrosnier présente sa liste complète », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 avril 2015)
  7. « Guy Langlin, nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 avril 2015)
  8. a et b Réélection 2014 : « Le Châtellier (61450) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 avril 2014)
  9. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  13. « Moulin à farine, minoterie », notice no IA00061162, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Cité ouvrière », notice no IA00061011, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Av. Le Châtellier », sur Site officiel de la Ligue de Basse-Normandie (consulté le 11 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :