Ménil-Vin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ménil-Vin
Ménil-Vin
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Intercommunalité Communauté de communes du Val d'Orne
Maire
Mandat
Régis Duchesne
2020-2026
Code postal 61210
Code commune 61273
Démographie
Gentilé Ménil-Vinois
Population
municipale
52 hab. (2018 en diminution de 7,14 % par rapport à 2013)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 38″ nord, 0° 19′ 01″ ouest
Altitude Min. 72 m
Max. 192 m
Superficie 3,62 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton d'Athis-Val de Rouvre
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Ménil-Vin
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Ménil-Vin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ménil-Vin
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ménil-Vin

Ménil-Vin est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 52 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Couvrant 362 hectares, le territoire de Ménil-Vin est le moins étendu du canton de Putanges-Pont-Écrepin.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Ménil-Vin est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 2],[2],[3],[4]. La commune est en outre hors attraction des villes[5],[6].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les foemes Mesnil Vain en 1793, Menil-Vingt en 1801[7].

L'ancien français mesnil, « domaine rural », est à l'origine de nombreux toponymes, notamment en Normandie. La graphie Ménil a été imposée pour les différents Mesnil de l'Orne par un préfet au début du XIXe siècle.

Le gentilé est Ménil-Vinois[8].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1335, on trouve cité Mesnillum Vin dans un pouillé (registre ecclésiastique) du diocèse de Séez (la cure est alors à la présentation de « l'abbesse de Caen » qui perçoit la plus grande partie des revenus de la paroisse : dîme…).

Avant la Révolution de 1789, du point de vue judiciaire, Ménilvingt faisait partie de la sergenterie de Thury (subdivision de la vicomté de Falaise).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989 mars 2008 Roland Raux SE  
mars 2008[9] En cours Régis Duchesne[10] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de sept membres dont le maire et un adjoint[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[12].

En 2018, la commune comptait 52 habitants[Note 3], en diminution de 7,14 % par rapport à 2013 (Orne : −2,51 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Ménil-Vin a compté jusqu'à 359 habitants en 1806. Peuplée de 65 habitants au recensement de 2007, elle est la commune la moins peuplée du canton de Putanges-Pont-Écrepin.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
230216359290313307313308304
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
217188176179159144136131132
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
131120102859083746867
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2018
616171656462635552
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Associations[modifier | modifier le code]

  • Groupement du Moulin : groupement de pêcheurs et chasseurs.
  • Comité des fêtes : organisation de manifestations dans et pour la commune.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2018.
  2. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée ».
  2. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  3. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  4. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  5. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  6. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  7. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. « Ouest-france.fr - Mairie de Ménil-Vin » (consulté le 19 décembre 2010).
  9. « Regis Duchesne se représente pour un 2e mandat », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 3 octobre 2016).
  10. a et b Réélection 2014 : « Ménil-Vin (61210) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 mai 2014).
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]