La Coulonche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Coulonche
L'église Notre-Dame.
L'église Notre-Dame.
Blason de La Coulonche
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton La Ferté-Macé
Intercommunalité Flers Agglo
Maire
Mandat
Bruno Louise
2014-2020
Code postal 61220
Code commune 61124
Démographie
Gentilé Coulonchois
Population
municipale
504 hab. (2014)
Densité 35 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 49″ nord, 0° 27′ 24″ ouest
Altitude Min. 209 m – Max. 345 m
Superficie 14,32 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
La Coulonche

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
La Coulonche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Coulonche

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Coulonche
Liens
Site web www.lacoulonche.fr

La Coulonche est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 504 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du pays d'Andaine, du pays d'Houlme et du Bocage flérien. Son bourg est à 9,5 km au sud-ouest de Briouze, à 11 km au nord-ouest de La Ferté-Macé, à 16 km au sud-est de Flers et à 18 km au nord-est de Domfront[1].

Le signal de Charlemagne, point culminant de la commune (345 mètres), sur l'axe La Sauvagère - Bellou-en-Houlme, près du carrefour des Cinq Routes.

Communes limitrophes de La Coulonche[2]
La Ferrière-aux-Étangs Bellou-en-Houlme Le Ménil-de-Briouze
La Ferrière-aux-Étangs La Coulonche[2] La Sauvagère
Champsecret La Sauvagère La Sauvagère

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Colonia au IXe siècle et Colunca vers 1334[3]. Le toponyme est dérivé du latin colonica, « [terre] cultivée » ; une coulonge, ayant évolué en coulonche ici, était au Moyen Âge une exploitation tenue par un fermier pour un propriétaire[4].

Le gentilé est Coulonchois.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'affaire Regnault, une des plus anciennes affaires criminelles de l'Orne connues aujourd'hui prend pour cadre un drame conjugal en 1700 à la Coulonche. La victime est Jeanne Mezenge, le meurtrier son mari. L'affaire est jugée par le bailliage de Falaise le [5].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de La Coulonche

Les armes de la commune de La Coulonche se blasonnent ainsi :
D'argent au chevron de gueules, accompagné de trois feuilles de sinople[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1838 1853 Martin Châtel    
1853 1860 Jean Châtel    
1860 1862 Hypolite Lepeltier    
         
 ? 1999 Roland Denis    
janvier 2000[7] en cours Bruno Louise[8] SE Chef d'entreprise, président de la communauté de communes de la Haute Varenne et du Houlme (2008-2012)
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 504 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour La Coulonche[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. La Coulonche a compté jusqu'à 1 805 habitants en 1831.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 600 1 592 1 706 1 706 1 805 1 783 1 688 1 616 1 684
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 650 1 616 1 579 1 410 1 346 1 234 1 175 1 089 976
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
896 845 770 605 603 551 551 467 476
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
480 429 350 360 393 496 493 521 504
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame du XIXe siècle, de style roman, en pierre.
  • Croix ancienne du cimetière, en grès.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2, notice BnF no FRBNF36174448), p. 115
  5. Jean-François Miniac (préf. Alain Lambert), Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne, Paris, Éditions de Borée, coll. « Les Grandes Affaires criminelles », , 336 p. (ISBN 978-2-84494-814-4)
  6. « GASO, la banque du blason - La Coulonche Orne » (consulté le 14 octobre 2012)
  7. « Bruno Louise se représentera pour être maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 29 mai 2015)
  8. a et b Réélection 2014 : « La Coulonche (61220) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à La Coulonche, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :