Lonlay-le-Tesson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lonlay.
Lonlay-le-Tesson
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
L'église Notre-Dame-de-l'Assomption.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton La Ferté-Macé
Intercommunalité Flers Agglo
Maire
Mandat
Bernard Mésenge
2014-2020
Code postal 61600
Code commune 61233
Démographie
Gentilé Lonlayens
Population
municipale
239 hab. (2014)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 37″ nord, 0° 21′ 11″ ouest
Altitude Min. 206 m – Max. 312 m
Superficie 12,37 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Lonlay-le-Tesson

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Lonlay-le-Tesson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lonlay-le-Tesson

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lonlay-le-Tesson

Lonlay-le-Tesson est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 239 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du pays d'Houlme et du pays d'Andaine. Son bourg est à 6 km au nord de La Ferté-Macé et à 7 km au sud de Briouze[1].

Communes limitrophes de Lonlay-le-Tesson[2]
Le Ménil-de-Briouze,
Lignou
Lignou Faverolles
Le Ménil-de-Briouze Lonlay-le-Tesson[2] Le Grais
La Sauvagère,
Saint-Maurice-du-Désert
Le Grais Le Grais

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Lonleium en 1200[3],[4]. L'origine du toponyme est incertaine. Comme pour Lonlay-l'Abbaye, il pourrait être issu du gaulois longo (« long ») et ledo (« reflux »), se rapportant à la rivière la Rouvre[3],[4]. En ancien français, l'article défini pouvait avoir l'usage de démonstratif[5] : « Lonlay, celui de Tesson », Tesson étant un patronyme[6].

Le gentilé est Lonlayen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la bataille de Normandie, Lonlay-le-Tesson est libéré le 15 août 1944 par la 1re division d'infanterie américaine venant de La Ferté-Macé[7]. Deux jours avant, un bombardier B17 Fortress avait été abattu par la flak. La mémoire des deux aviateurs américains tués dans le crash et des soldats tués dans le secteur est honorée par deux plaques sur le monument aux morts[8].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1983[9] mars 2008 Pierre Riblier   Agriculteur
mars 2008[10] en cours Bernard Mésenge[11] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints[11].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 239 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Lonlay-le-Tesson[12]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Lonlay-le-Tesson a compté jusqu'à 902 habitants en 1831.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
675 772 812 754 902 865 855 825 884
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
768 751 678 657 640 601 560 523 507
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
448 422 409 350 373 377 366 372 374
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014
319 293 264 215 220 227 244 246 239
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité culturelle et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Louise, Françoise de Bennes, chevalier d'Haussey (décédée à Lonlay-le-Tesson le 12 août 1838). Épouse de François Thimoléon de Bennes, châtelain de Bois Mancelet. En 1791, elle laissa ses enfants à la garde du grand-père paternel et s'enrôla, avec son mari, dans l'armée des Princes[15].
  • Alice Leverrier (1904-...), infanticide à Lonlay-le-Tesson le 9 octobre 1923, est jugée aux assises de l'Orne à Alençon le 12 février 1924[16].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  4. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 117
  5. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253-247-9), p. 62
  6. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet, (ISBN 2-905461-80-2), p. 162
  7. « Lonlay-le-Tesson (61 Orne) - La Libération », sur normandie44lamemoire.com, 1944 la bataille de Normandie, la mémoire (consulté le 22 octobre 2015)
  8. « Lonlay-le-Tesson (61 Orne) - Monuments et vestiges », sur normandie44lamemoire.com, 1944 la bataille de Normandie, la mémoire (consulté le 22 octobre 2015)
  9. « De l'or pour Colette et Pierre Riblier », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 août 2014)
  10. « Premier mandat de maire pour Bernard Mésenge », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 25 août 2014)
  11. a et b Réélection 2014 : « Lonlay-le-Tesson (61600) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 juin 2014)
  12. Date du prochain recensement à Lonlay-le-Tesson, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  15. Comte Gérard de Contades, Notice sur la commune de Lonlay-le-Tesson, Paris-Le Mans, 1881
  16. Jean-François Miniac, Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne, De Borée, Paris, 2008 (ISBN 978-2-84494-814-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :