La Sauvagère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Sauvagère
La Sauvagère
L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton La Ferté-Macé
Intercommunalité Flers Agglo
Maire délégué Jean-Charles Courtois
Code postal 61600
Code commune 61463
Démographie
Gentilé Sylvagériens
Population 1 011 hab. (2016)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 24″ nord, 0° 25′ 02″ ouest
Altitude Min. 194 m
Max. 305 m
Superficie 26,78 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Les Monts d'Andaine
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 15.svg
La Sauvagère

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 15.svg
La Sauvagère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
La Sauvagère

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
La Sauvagère

La Sauvagère est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle des Monts d'Andaine[1].

Elle est peuplée de 1 011 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La Sauvagère est située entre Flers et La Ferté-Macé, sur la route départementale 18.

Le territoire est traversé par la Vée et ses affluents les ruisseaux du Rocher-Barré et de Mousse. La Forêt des Andaines en occupe le sud-ouest.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de La Sauvagère[2]
La Coulonche Le Ménil-de-Briouze Lonlay-le-Tesson
Champsecret La Sauvagère[2] Saint-Maurice-du-Désert
Champsecret Juvigny-sous-Andaine Saint-Michel-des-Andaines

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les toponymes en sauvage sont liés à la "selve" (la forêt). Ils se situent en général vers les extrémités des finages[3], ici, entre la forêt d'Andaine et l'ancienne forêt de Dieufit.

D'après René Lepelley, il s'agirait d'un toponyme suffixé en -ière évoquant la propriété, ici de la famille Sauvage[4].

Le gentilé est Sylvagérien.

Histoire[modifier | modifier le code]

En , éclate à la Sauvagère l'affaire criminelle Regnault, un crime passionnel, une des plus anciennes affaires de l'Orne, dont les archives départementales de l'Orne et du Calvados gardent les pièces de la procédure[5].

En 1840, tout comme La Ferté-Macé, Juvigny-sous-Andaine, Saint-Maurice-du-Désert et Tessé-Froulay, La Sauvagère cède une partie de son territoire (au sud) pour la création de la commune de Saint-Michel-des-Andaines.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1971 juillet 2010[6] Pierre Bourban SE Agriculteur
septembre 2010[7] En cours Jean-Charles Courtois[8] SE Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2016, la commune comptait 1 011 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour La Sauvagère[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. La Sauvagère a compté jusqu'à 2 697 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 0072 6642 6972 2232 1772 2772 2122 2852 170
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 0702 0401 8301 6311 5311 3681 2891 1811 066
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 007903824691690659610562530
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
5405295146237228359119451 007
2016 - - - - - - - -
1 011--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activitéculturelle, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est un village fleuri (trois fleurs) au concours des villes et villages fleuris[13].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Union sportive La Sauvagère fait évoluer une équipe de football en division de district[14].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs du 2 octobre 2015 » (consulté le 22 octobre 2015)
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. Roger Brunet - Trésor du terroir. Les noms de lieux de la France: Les noms de lieux de la France - CNRS ÉDITIONS...
  4. René Lepelley, Noms de lieux de Normandie et des îles Anglo-Normandes, Paris, Bonneton, (ISBN 2-86253-247-9), p. 61
  5. Jean-François Miniac (préf. Alain Lambert), Les Grandes Affaires criminelles de l'Orne, Paris, Éditions de Borée, coll. « Les Grandes Affaires criminelles », , 336 p. (ISBN 978-2-84494-814-4)
  6. « Orne : décès de Pierre Bourban, maire de La Sauvagère », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 26 août 2014)
  7. « Ouest-france.fr - Jean-Charles Courtois est le nouveau maire de La Sauvagère » (consulté le 22 novembre 2011)
  8. a et b Réélection 2014 : « La Sauvagère (61600) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 juin 2014)
  9. Date du prochain recensement à La Sauvagère, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 2016 .
  12. « Allée couverte de la Bertinière », notice no PA00110941, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris », sur cnvvf.fr (consulté le 26 août 2014)
  14. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie - U.S. La Sauvagère » (consulté le 26 août 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard de Contades, Notice sur la commune de la Sauvagère,

Liens externes[modifier | modifier le code]