Lonlay-l'Abbaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lonlay.
Lonlay-l'Abbaye
La mairie et en arrière plan l'abbaye.
La mairie et en arrière plan l'abbaye.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Domfront
Intercommunalité Communauté de communes du Domfrontais
Maire
Mandat
Christian Derouet
2014-2020
Code postal 61700
Code commune 61232
Démographie
Gentilé Lonléens
Population
municipale
1 171 hab. (2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 48″ N 0° 42′ 36″ O / 48.646667, -0.7148° 38′ 48″ Nord 0° 42′ 36″ Ouest / 48.646667, -0.71
Altitude Min. 126 m – Max. 321 m
Superficie 53,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Lonlay-l'Abbaye est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Basse-Normandie, peuplée de 1 171 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du Domfrontais, du Bocage flérien et du Mortainais, sa situation dans le canton de Domfront et la proximité de son chef-lieu privilégiant le classement dans le premier pays. Son bourg est à 9 km au nord-ouest de Domfront, à 15 km au sud de Tinchebray, à 18 km au sud-ouest de Flers et à 21 km à l'est de Mortain[1].

Communes limitrophes de Lonlay-l'Abbaye[2]
Ger Ger,
Beauchêne,
Larchamp
Saint-Bômer-les-Forges
Ger,
Saint-Georges-de-Rouelley
Lonlay-l'Abbaye[2] Saint-Bômer-les-Forges
Saint-Georges-de-Rouelley La Haute-Chapelle,
Rouellé
Saint-Bômer-les-Forges

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Longiledum en 1020 et Lunleio en 1066[3]. Le toponyme pourrait être issu du gaulois longo (« long ») et ledo (« reflux »)[3]. Une abbaye y est fondée en 1017.

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Lonlay-sur-Égrenne[4].

Le gentilé est Lonléen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Lonlay-l'Abbaye

Les armes de la commune de Lonlay-l'Abbaye se blasonnent ainsi :
De sable au loup courant d'argent[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
 ? mars 2001 Michel Lebaudy    
mars 2001 mars 2008 Marcel Gérault    
mars 2008[6] en cours Christian Derouet[7]   Agent d'assurances

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[7]. La commune a une politique de soutien à l'installation de commerces et de services de proximité : la station essence et le restaurant sont propriétés municipales, la mairie a soutenu une pétition pour l'installation d'un distributeur de billets[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 1 171 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Lonlay-l'Abbaye[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Lonlay-l'Abbaye a compté jusqu'à 3 688 habitants en 1836.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 232 3 446 3 186 3 096 3 558 3 688 3 639 3 541 3 566
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 419 3 257 3 133 2 960 2 957 2 840 2 833 2 693 2 462
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 410 2 247 2 213 1 968 2 010 2 004 1 976 1 879 1 711
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012
1 601 1 512 1 435 1 345 1 256 1 152 1 195 1 207 1 171
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

Le principal employeur de la commune est une biscuiterie, la biscuiterie de l'Abbaye, avec 220 emplois[8].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église abbatiale.

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est un village fleurie (une fleur) au concours des villes et villages fleuris[16].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Entente sportive Lonlay-Saint-Bômer fait évoluer deux équipes de football en divisions de district[17].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2012.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève,‎ (lire en ligne), p. 117
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « Lonlay-l'Abbaye Orne », sur GASO, la banque du blason (consulté le 14 mai 2014)
  6. « Christian Derouet, 55 ans, agent d'assurances, élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 janvier 2015)
  7. a et b Réélection 2014 : « Lonlay-l'Abbaye (61700) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 mai 2014)
  8. a et b Sophie Caillat, Audrey Cerdan, « Loin de la ville, l'essence, c'est la vie », Rue89, publié le 26 septembre 2013, consulté le 26 septembre 2013
  9. Date du prochain recensement à Lonlay-l'Abbaye, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2012.
  11. « Église Notre-Dame », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Œuvres mobilières à Lonlay-l'Abbaye », base Palissy, ministère français de la Culture.
  13. « Sarcophage creusé dans un rocher à la Thomassière », base Mérimée, ministère français de la Culture.
  14. « Bicuiterie de l'Abbaye - Historique » (consulté le 29 octobre 2010)
  15. Petit Futé Normandie 2010-2011, éd. Petit Futé, 2010, p. 398.
  16. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris », sur cnvvf.fr (consulté le 29 mai 2014)
  17. « Ent. S. Lonlay-St-Bômer », sur Site officiel de la Ligue de Basse-Normandie (consulté le 12 janvier 2015)