Lonlay-l'Abbaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lonlay.

Lonlay-l'Abbaye
Lonlay-l'Abbaye
La mairie et en arrière-plan l'abbaye.
Blason de Lonlay-l'Abbaye
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Alençon
Canton Domfront
Intercommunalité Domfront Tinchebray Interco
Maire
Mandat
Christian Derouet
2014-2020
Code postal 61700
Code commune 61232
Démographie
Gentilé Lonléens
Population
municipale
1 142 hab. (2015 en diminution de 6,55 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 48″ nord, 0° 42′ 36″ ouest
Altitude Min. 126 m
Max. 321 m
Superficie 53,41 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lonlay-l'Abbaye

Lonlay-l'Abbaye est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 1 142 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est aux confins du Domfrontais, du Bocage flérien et du Mortainais, sa situation dans le canton de Domfront et la proximité de son chef-lieu privilégiant le classement dans le premier pays. Son bourg est à 9 km au nord-ouest de Domfront, à 15 km au sud de Tinchebray, à 18 km au sud-ouest de Flers et à 21 km à l'est de Mortain[1].

Communes limitrophes de Lonlay-l'Abbaye[2]
Ger Ger,
Beauchêne,
Larchamp
Saint-Bômer-les-Forges
Ger,
Saint-Georges-de-Rouelley
Lonlay-l'Abbaye[2] Saint-Bômer-les-Forges
Saint-Georges-de-Rouelley La Haute-Chapelle,
Rouellé
Saint-Bômer-les-Forges

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Longiledum en 1020 et Lunleio en 1066[3].

Le toponyme pourrait être issu du gaulois longo (long) et ledo (reflux), « long courant d'eau » pour désigner d'abord la rivière[3]. Une abbaye y est fondée en 1017.

Au cours de la période révolutionnaire de la Convention nationale (1792-1795), la commune a porté le nom de Lonlay-sur-Égrenne[4].

Le gentilé est Lonléen.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Lonlay-l'Abbaye

Les armes de la commune de Lonlay-l'Abbaye se blasonnent ainsi :
De sable au loup courant d'argent[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2001 Michel Lebaudy    
mars 2001 mars 2008 Marcel Gérault    
mars 2008[6] en cours Christian Derouet[7]   Agent d'assurances

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[7]. La commune a une politique de soutien à l'installation de commerces et de services de proximité : la station essence et le restaurant sont propriétés municipales, la mairie a soutenu une pétition pour l'installation d'un distributeur de billets[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[10].

En 2015, la commune comptait 1 142 habitants[Note 2], en diminution de 6,55 % par rapport à 2010 (Orne : -1,72 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Lonlay-l'Abbaye a compté jusqu'à 3 688 habitants en 1836.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
3 2323 4463 1863 0963 5583 6883 6393 5413 566
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 4193 2573 1332 9602 9572 8402 8332 6932 462
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 4102 2472 2131 9682 0102 0041 9761 8791 711
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1 6011 5121 4351 3451 2561 1521 1951 2011 207
2013 2015 - - - - - - -
1 1441 142-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

Le principal employeur de la commune est une biscuiterie, la biscuiterie de l'Abbaye, avec 220 emplois[8].

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église abbatiale.

Activité, label et manifestations[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Label[modifier | modifier le code]

La commune est un village fleurie (une fleur) au concours des villes et villages fleuris[17].

Sports[modifier | modifier le code]

L'Entente sportive Lonlay-Saint-Bômer fait évoluer deux équipes de football en divisions de district[18].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Le Faverais, Histoire de Lonlay-l'Abbaye depuis les temps les plus anciens, Mortain, A. Leroy, 1892 ; réédition Le Livre d'Histoire (2004), (ISBN 978-2-84-373223-2).
  • Maisons hantées, anthologie, éditions Luciférines, 2014, 380 p. (ISBN 978-2-95-483281-4).
    Dans ce recueil, la nouvelle « Cambrousse Punk » (21 pages) de Mickaël Feugray situe son action terrifique et loufoque sur la commune de Lonlay-l'Abbaye.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 117
  4. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. « Lonlay-l'Abbaye Orne », sur GASO, la banque du blason (consulté le 14 mai 2014)
  6. « Christian Derouet, 55 ans, agent d'assurances, élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 12 janvier 2015)
  7. a et b Réélection 2014 : « Lonlay-l'Abbaye (61700) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 13 mai 2014)
  8. a et b Sophie Caillat, Audrey Cerdan, « Loin de la ville, l'essence, c'est la vie », Rue89, publié le 26 septembre 2013, consulté le 26 septembre 2013
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  12. « Église Notre-Dame », notice no PA00110839, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « Œuvres mobilières à Lonlay-l'Abbaye », base Palissy, ministère français de la Culture.
  14. « Sarcophage creusé dans un rocher à la Thomassière », notice no PA00110840, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  15. « Bicuiterie de l'Abbaye - Historique » (consulté le 29 octobre 2010)
  16. Petit Futé Normandie 2010-2011, éd. Petit Futé, 2010, p. 398.
  17. « Palmarès du concours des villes et villages fleuris », sur cnvvf.fr (consulté le 29 mai 2014)
  18. « Ent. S. Lonlay-St-Bômer », sur Site officiel de la Ligue de Basse-Normandie (consulté le 12 janvier 2015)