Montilly-sur-Noireau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Montilly-sur-Noireau
Vue du bourg depuis le nord.
Vue du bourg depuis le nord.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Flers-2
Intercommunalité Flers Agglo
Maire
Mandat
Bernard Morazin
2014-2020
Code postal 61100
Code commune 61287
Démographie
Gentilé Montillais
Population
municipale
722 hab. (2014)
Densité 65 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 48′ 54″ nord, 0° 34′ 24″ ouest
Altitude Min. 85 m – Max. 234 m
Superficie 11,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte administrative de l'Orne
City locator 14.svg
Montilly-sur-Noireau

Géolocalisation sur la carte : Orne

Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Montilly-sur-Noireau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montilly-sur-Noireau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montilly-sur-Noireau

Montilly-sur-Noireau est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 722 habitants[Note 1] .

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est en Bocage flérien, région naturelle du Bocage normand. Son bourg est à 5 km au sud de Condé-sur-Noireau et à 8 km au nord de Flers.

Le territoire est traversé dans le sens nord-sud par la route départementale no 862 (D 562 dans le Calvados limitrophe, ancienne route nationale 162) reliant Flers, au sud, à Condé-sur-Noireau, au nord, passant à l'est du bourg. La D 911 (D 511 dans le Calvados, ancienne route nationale 811) parcourt le nord-ouest du territoire et joint Condé-sur-Noireau à Saint-Pierre-d'Entremont et Tinchebray à l'ouest. Le bourg est relié à la D 862 par la D 807 au sud-est et la D 806 au nord-est, cette dernière menant à l'ouest à Caligny. Enfin, partant de la D 862 à l'extrême sud, la D 17 longe la pittoresque vallée de la Vère en limite sud-est et la suit jusqu'au hameau de Pont-Érambourg en limite de département. Des grands axes nationaux, l'accès à la commune se fait ordinairement par Condé-sur-Noireau au nord ou Flers au sud.

Montilly-sur-Noireau est dans le bassin de l'Orne, par son affluent le Noireau qui traverse le nord du territoire. Son affluent la Vère fait fonction de limite sud-est. Deux autres affluents délimitent le territoire à l'ouest : la Mainguère et le ruisseau de la Vallée qui confluent à l'entrée du Noireau sur la commune.

Le point culminant (234 m) se situe au sud, près du lieu-dit la Canne. Le point le plus bas (85 m) correspond à la sortie du Noireau du territoire, au nord. La commune est bocagère.

Le climat est océanique, comme dans tout l'Ouest de la France. La station météorologique la plus proche est Caen-Carpiquet, à 42 km, mais Alençon-Valframbert est à moins de 65 km[1]. Le Bocage flérien s'en différencie toutefois pour la pluviométrie annuelle qui, à Montilly-sur-Noireau, avoisine les 950 mm[2].

Communes limitrophes de Montilly-sur-Noireau[3]
Saint-Germain-du-Crioult (Calvados) Condé-sur-Noireau (Calvados) Saint-Pierre-du-Regard
Caligny Montilly-sur-Noireau[3] Saint-Pierre-du-Regard,
Athis-de-l'Orne
Caligny Saint-Georges-des-Groseillers (par un angle), Aubusson Athis-de-l'Orne

Toponymie[modifier | modifier le code]

Montilly : le toponyme s'est formé à partir du nom de personne roman Montilius suffixé d'-acus attribuant la propriété.

En 1936, Montilly devient Montilly-sur-Noireau[4].

Le gentilé est Montillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

La foire Saint-Denis[modifier | modifier le code]

Montilly-sur-Noireau, commune rurale de 743 habitants, doit une certaine renommée régionale à la foire Saint-Denis.

La foire Saint-Denis est l'une des plus réputées de la région. Une vieille tradition populaire dit qu'elle se tenait à l'origine à Saint-Denis-de-Méré, à quelques kilomètres au nord-est ; seule, l'assemblée, avait lieu à Montilly. Le site aurait changé après un coup de dés entre les seigneurs de Montilly (ou plutôt de Beaumanoir), et de Méré[5]. Celui-ci jouait sa foire et celui-là son château. Méré perdit la partie, et depuis, la foire Saint-Denis se tient à Montilly probablement depuis le début du XVIIIe siècle.

Après la Révolution de 1789, la commune prit à son compte l'organisation de cette manifestation et la transplanta au bourg dans la deuxième moitié du XIXe siècle. À partir de 1960, la foire a connu une croissance exceptionnelle et elle s'étend sur 25 hectares dont 16 hectares de parc de stationnement. La commune a dû ainsi réaliser de nombreux investissements pour permettre d'accueillir les exposants et les 120 à 130 mille visiteurs.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1989[6] 2008 Jean Goujon PS Retraité (enseignement)
2008[7] mars 2014 Michel Rabardy DVG Cadre technique
mars 2014[8] en cours Bernard Morazin SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[8].

Montilly a dépendu du canton de Tinchebray à la Révolution, puis de celui d'Athis au redécoupage de 1801, puis du canton de Flers en 1826, et enfin de Flers-Nord depuis 1982.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2014, la commune comptait 722 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2004, 2009, 2014, etc. pour Montilly-sur-Noireau[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Montilly a compté jusqu'à 1 383 habitants en 1851.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 077 882 1 062 1 048 1 129 1 207 1 250 1 303 1 383
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 329 1 381 1 287 1 243 1 271 1 143 1 099 1 018 1 009
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
999 914 793 660 590 648 600 665 636
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
700 603 620 697 720 763 775 743 722
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre du XXe siècle.
  • Temple protestant de la Groudière du XIXe siècle.
  • Château de Beaumanoir (XIXe siècle).

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

  • La foire Saint-Denis demeure la manifestation la plus populaire et la véritable étiquette régionale du village (voir ci-dessus).
  • Le Cross international de Montilly-sur-Noireau est organisé tous les ans le 11 novembre. Randonnées VTT, pédestres, équestre, marche nordique, cani rando , cani cross, courses sur route et cross international : plus de 1 500 participants venus de France et au-delà[12]. Le record de participation 2 548 personnes en 2015[réf. nécessaire]. Première manifestation de la commune à obtenir un label international, sa finalité est de soutenir chaque année une association (les Restos du Cœur, Solidarité Bocage) au travers de disciplines « nature » de loisirs ou de compétitions : championnat de l'Orne de cross FFA, manche du championnat de France de cani-cross, manche du championnat FSGT des cross ornais.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances orthodromiques selon le site Lion 1906
  2. « Pluviométrie interannuelle. Normale 1970-2000 » (consulté le 27 octobre 2014) (archive Wikiwix du site www.basse-normandie.ecologie.gouv.fr)
  3. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Montilly-sur-Noireau », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2008)
  5. « Saint Denis de Méré .com - Présentation » (consulté le 4 décembre 2009)
  6. « Maire depuis 1989, Jean Goujon ne se représente pas », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 octobre 2014)
  7. « Michel Rabardy nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 octobre 2014)
  8. a et b « Montilly-sur-Noireau (61100) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 18 mai 2014)
  9. Date du prochain recensement à Montilly-sur-Noireau, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Ouest-france.fr - Record pour le cross et les randos de Montilly - Flers » (consulté le 19 janvier 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :