Le Grais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Grais
Le Grais
Vue de l'église.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Intercommunalité Flers Agglo
Maire
Mandat
Bruno Auvray
2020-2026
Code postal 61600
Code commune 61195
Démographie
Gentilé Graisiens
Population
municipale
197 hab. (2017 en diminution de 12,05 % par rapport à 2012)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 38′ 23″ nord, 0° 19′ 40″ ouest
Altitude Min. 209 m
Max. 297 m
Superficie 12,21 km2
Élections
Départementales Canton d'Athis-de-l'Orne
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Le Grais
Géolocalisation sur la carte : Orne
Voir sur la carte topographique de l'Orne
City locator 14.svg
Le Grais
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Grais
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Grais

Le Grais est une commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 197 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes de Gradato vers 1020, le Grès vers 1335[1], Legrais en 1793, Les Grais en 1801[2].

Toponyme qui a le sens de roche en vieux français ou du latin gradosus, disposé en gradins[3], avec le sens « degrés ».

Le gentilé est Graisien[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la Révolution française, la commune du Grais est rattachée au canton de Rânes (ce dernier est supprimé en 1802).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1963 mars 2008 Jacques de Malglaive SE-DVD Conseiller général du canton de Briouze (1973-1998)
mars 2008[5] En cours Bruno Auvray[6] SE Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[8].

En 2017, la commune comptait 197 habitants[Note 2], en diminution de 12,05 % par rapport à 2012 (Orne : -2,29 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
9609971 0971 0961 0391 0371 1259991 087
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
959934819824706651612523522
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
508428368398339365304345298
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 2017
249217198156175196218199197
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château du Grais, édifié au XVIIIe siècle, résidence privée de la famille de Malglaive.
  • Manoir La Petitière, résidence privée.
  • Église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, édifiée au XIXe siècle.
  • Étang de La Lande.
  • Les tourbières de Mortais.


Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Marie Jean Félix de Vial (1864 - 1949 au château du Grais), ancien élève de Saint-Cyr, général de brigade français du XXe siècle, qui combattit pendant la Grande Guerre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2017.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : Formations non-romanes ; formations dialectales, Droz, , p. 1123.
  2. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Louis Bergès - 1995 - Orne - C. Bonneton éditeur, 1995, Page 211 - (ISBN 2862531839).
  4. « Ouest-france.fr - Mairie du Grais » (consulté le 15 avril 2013)
  5. « L'investiture de Bruno Auvray », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 février 2015)
  6. Réélection 2014 : « Le Grais (61600) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 14 mai 2014)
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :