Adé (Hautes-Pyrénées)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Adé.
Adé
Vue d'ensemble d'Adé.
Vue d'ensemble d'Adé.
Blason de Adé
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement Argelès-Gazost
Canton Lourdes-2
Intercommunalité Communauté d'agglomération Tarbes-Lourdes-Pyrénées
Maire
Mandat
Jean-Marc Boya
2014-2020
Code postal 65100
Code commune 65002
Démographie
Gentilé Adéens, Adéennes
Population
municipale
798 hab. (2014)
Densité 110 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 08′ 05″ nord, 0° 01′ 34″ ouest
Altitude Min. 382 m – Max. 583 m
Superficie 7,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte administrative des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Adé

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte topographique des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Adé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Adé

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Adé

Adé est une commune française située dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Adé est une commune des Hautes-Pyrénées faisant partie de l'agglomération de Lourdes[1].

Le territoire communal, faiblement étendu (7,24 km2), s'étage entre 382 mètres au nord-est, là où la Geune quitte la commune et entre sur celle de Lanne, et 583 mètres au sud-est, près du lieu-dit le Sarraut.

Le village d'Adé, cinq kilomètres au nord de Lourdes, est traversé par la route nationale 21 et la ligne ferroviaire Toulouse-Bayonne. Autrefois, une halte établie au PK 173 permettait l'arrêt des trains omnibus.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Geune, affluent gauche de l'Échez et sous-affluent de l'Adour, prend sa source sur la commune.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Adé est limitrophe de six autres communes.

Carte de la commune d'Adé et des proches communes.
Communes limitrophes d’Adé
Ossun Lanne
Adé Averan
Bartrès Lourdes Julos

Toponymie[modifier | modifier le code]

On trouvera les principales informations dans le Dictionnaire toponymique des communes des Hautes-Pyrénées de Michel Grosclaude et Jean-François Le Nail[2] qui rapporte les dénominations historiques du village :

Dénominations historiques :

  • in Ader, (entre 1022 et 1036, cartulaire de Saint-Pé) ;
  • Ader, (XIIe siècle, cartulaire de Bigorre ; 1285, montre Bigorre) ;
  • Ader, (1384, livre vert de Bénac) ;
  • d-Adee, (v. 1200-1230, cartulaires Bigorre) ;
  • De Aderio, de Aderrio, latin (1300, enquête Bigorre ; 1313, Debita regi Navarre) ;
  • de Aderio, latin (1342, pouillé Tarbes ; 1379, procuration Tarbes) ;
  • loc d-Ader, territori de Ader, (1429, censier de Bigorre) ;
  • Ade, (1541, ADPA, B 1010) ;
  • Ade, (fin XVIIIe siècle, carte de Cassini).

Étymologie : NP gascon Adèr. Probablement du germanique Ad-hari.

Nom occitan : Adèr.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'emplacement de l'église, un château ayant appartenu aux comtes de Bigorre culminait au XIe siècle. Il aurait été détruit au XIVe siècle par le parti anglais.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Parti, au premier d'argent à une tour de sable, au second d'or à une vache de gueules sur une terrasse ondée de sinople[3].
Commentaires : Officiel.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie d'Adé.

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Adé fait partie de la communauté de communes du Pays de Lourdes, créée en décembre 2002, qui réunit dix-huit communes.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[4] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 7 1,28
Marine Le Pen (FN) 108 19,71
Nicolas Sarkozy (UMP) 119 21,72 221 42,26
Jean-Luc Mélenchon (FG) 65 11,86
Philippe Poutou (NPA) 11 2,01
Nathalie Arthaud (LO) 2 0,36
Jacques Cheminade (SP) 0 0,36
François Bayrou (MoDem) 55 10,04
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 13 2,37
François Hollande (PS) 166 30,29 302 57,74
Inscrits 630 100,00 630 100,00
Abstentions 69 10,95 73 11,59
Votants 561 89,05 557 88,41
Blancs et nuls 13 2,32 34 6,10
Exprimés 548 97,68 523 93,90

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[5] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 5,81 30
Marine Le Pen (FN) 23,64 122 41,36 177
Emmanuel Macron (EM) 25,78 133 58,64 251
Benoît Hamon (PS) 3,68 19
Nathalie Arthaud (LO) 0,78 4
Philippe Poutou (NPA) 0,58 3
Jacques Cheminade (SP) 0,00 0
Jean Lassalle (R) 6,59 34
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 17,05 88
François Asselineau (UPR) 0,78 4
François Fillon (LR) 15,31 79
Inscrits 597 100,00 597 100,00
Abstentions 62 10,39 95 15,91
Votants 535 89,61 502 84,09
Blancs 15 2,80 55 10,96
Nuls 4 0,75 19 3,78
Exprimés 516 96,45 428 85,26

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
         
2001 avril 2014 Robert Bergero    
avril 2014 en cours Jean-Marc Boya SE Ouvrier

Démographie[modifier | modifier le code]

Groupe scolaire d'Adé.


L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[7],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 798 habitants, en augmentation de 7,26 % par rapport à 2009 (Hautes-Pyrénées : -0,31 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
568 531 505 598 629 674 682 681 688
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
669 619 619 589 565 522 504 475 528
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
534 503 438 374 356 355 373 347 384
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
394 445 465 514 637 674 711 744 798
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Chapelle Notre-Dame-du-Rosaire ;
  • L'église Saint-Hippolyte d'Adé et la basilique de l'Immaculée-Conception de Lourdes sont les œuvres du même architecte, Léopold Hardy. On leur reconnaîtra ainsi un petit « air de famille ». Cet édifice à trois nefs a été construit sur l’ancienne motte féodale. La cave du presbytère est l’ancienne armurerie du château qui y culminait au XIe siècle. À l’intérieur, un tympan représente le martyre de saint Hippolyte, saint patron du village.
  • Ancien château dont subsistent les anciens remparts.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Unité urbaine 2010 de Lourdes (65302) sur le site de l'Insee, consulté le 13 septembre 2012.
  2. Michel Grosclaude et Jean-Francois Le Nail, intégrant les travaux de Jacques Boisgontier, Dictionnaire toponymique des communes des Hautes-Pyrénées, Tarbes, Conseil Général des Hautes-Pyrénées, , 348 p. (ISBN 2-9514810-1-2).
  3. Les armoiries officielles de la commune d'Adé sur Passion Bigorre, consulté le 13 septembre 2012.
  4. Ministère de l'Intérieur - Hautes-Pyrénées (Aquitaine), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Adé » (consulté le 4 novembre 2014)
  5. Ministère de l'Intérieur - Hautes-Pyrénées (Nouvelle-Aquitaine), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Adé » (consulté le 6 juillet 2017)
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]