Comté (domaine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un comté désigne un domaine féodal au Moyen Âge sous la monarchie, dont le possesseur a le titre de noblesse aristocratique de comte.

Présentation[modifier | modifier le code]

circonscription féodale administrative[modifier | modifier le code]

Les comtés ont existé dans la plupart des pays de la chrétienté, c'est un cadre territorial dans lequel un comte est chargé par le souverain d'exercer son autorité[1]. Selon la langue, ils portent différentes appellations.

Hiérarchie[modifier | modifier le code]

Le Comte est le vassal direct d'un duc, d'un prince, d'un roi ou d'un empereur[Note 1]. Il peut aussi être le vassal direct d'un autre comte comme les comtes de Foix qui furent (selon les époques) les vassaux des comtes de Toulouse.

Titre de noblesse lié à une seigneurie[modifier | modifier le code]

Le comté est une seigneurie, une terre titrée, qui confère à son possesseur le titre de comte, dans la noblesse[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Hiérarchie des titres aristocratiques des domaines français au Moyen Âge : Empire - Royaume - Duché - Marquisat - Comté - Vicomté - Baronnie - Seigneurie

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Comtés » (Notice rameau), sur BnF Catalogue général, (consulté le )
  2. « COMTÉ : Définition de COMTÉ », sur www.cnrtl.fr (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]