Loucrup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune des Hautes-Pyrénées image illustrant les Pyrénées
Cet article est une ébauche concernant une commune des Hautes-Pyrénées et les Pyrénées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade ’’Bon début’’ quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Loucrup
Le village de Loucrup.
Le village de Loucrup.
Blason de Loucrup
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Département Hautes-Pyrénées
Arrondissement Arrondissement de Tarbes
Canton Canton d'Ossun
Intercommunalité Communauté de communes du Canton d'Ossun
Maire
Mandat
Jean-François Dron
2014-2020
Code postal 65200
Code commune 65281
Démographie
Gentilé Loucrupois
Population
municipale
213 hab. (2013)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 07′ 15″ N 0° 04′ 15″ E / 43.1208, 0.070843° 07′ 15″ Nord 0° 04′ 15″ Est / 43.1208, 0.0708
Altitude Min. 397 m – Max. 588 m
Superficie 3,62 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte administrative des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Loucrup

Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées

Voir sur la carte topographique des Hautes-Pyrénées
City locator 14.svg
Loucrup

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Loucrup

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Loucrup
Liens
Site web loucrup65.fr
65 HP 00 8221.jpg

Loucrup , (en occitan gascon Locrup) , est une commune française située dans le département des Hautes-Pyrénées, en région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La commune se situe entre Campan et Lourdes.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Carte de la commune de Loucrup et des proches communes.
Communes limitrophes de Loucrup
Layrisse, Visker, Hiis
Orincles Loucrup Montgaillard
Astugue

Toponymie[modifier | modifier le code]

On trouvera les principales informations dans le Dictionnaire toponymique des communes des Hautes Pyrénées de Michel Grosclaude et Jean-François Le Nail[1] qui rapporte les dénominations historiques du village :

Dénominations historiques :

Histoire[modifier | modifier le code]

Monographie[modifier | modifier le code]

Cadastre de Loucrup[modifier | modifier le code]

Le plan cadastral napoléonien de Loucrup est consultable sur le site des archives départementales des Hautes-Pyrénées[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Parti : au premier d'or au mont de sinople sommé d'une tour donjonnée de gueules, au second d'azur au coucou d'argent posé sur une branche du même.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Rattachements administratifs et électoraux[modifier | modifier le code]

Intercommunalité[modifier | modifier le code]

Loucrup appartient à la communauté de communes du canton d'Ossun créée en décembre 1994 et qui réunit 17 communes.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1983[5] 2014 Didier Lagarrigue    
2014[6] en cours
(au 30 avril 2014)
Jean-François Dron   Cuisinier

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 213 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].
           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
240 224 201 272 316 309 332 347 374
1856 1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901
407 462 386 351 409 407 402 336 286
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
266 267 244 219 198 207 183 175 164
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 - -
155 141 160 182 202 211 213 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Martin.

Loisirs et sport[modifier | modifier le code]

Pratique de la quille de neuf[modifier | modifier le code]

Le village comporte un plantier où l'on joue aux quilles de neuf.

Clubs sportifs du Marquisat[modifier | modifier le code]

Louey abrite un club sportif de football (U.S. Marquisat) et un de rugby à XV (R.C. Louey Marquisat) comptant des joueurs dans une dizaine de villages dont Orincles.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Grosclaude et Jean-François Le Nail, Dictionnaire toponymique des communes des Hautes Pyrénées intégrant les travaux de Jacques Boisgontier, Conseil Général des Hautes Pyrénées, 2000.
  2. Archives départementales des Hautes-Pyrénées : Monographie de Loucrup en 1887
  3. Archives départementales des Hautes-Pyrénées : Plan cadastral de Loucrup
  4. « Liste des juridictions compétentes pour Loucrup », sur le site du ministère de la Justice
  5. « Municipales : le passage de relais », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne).
  6. « Municipales Loucrup », Hautes-Pyrénées, sur http://www.ladepeche.fr (consulté le 16 décembre 2015).
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2008, 2013.