Pitbull (rappeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pitbull.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Pitbull.

Pitbull

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mr. Worldwide lors de sa tournée mondiale The Planet Pit World Tour à Sydney, en 2012.

Informations générales
Naissance 15 janvier 1981 (33 ans)
Miami, Floride
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Rappeur, Producteur, Acteur
Genre musical Hip-hop, dance, rap latino, reggaetón, pop-rap
Années actives Depuis 2001
Labels RCA Records, Polo Grounds, Mr. 305 Inc.
Site officiel pitbullmusic.com

Pitbull, alias Mr. Worldwide (« Monsieur partout dans le monde ») ou encore Mr. 305 (« Monsieur Miami », 305 étant l'identifiant de la ville de Miami), de son vrai nom Armando Christian Pérez, né le 15 janvier 1981 à Miami (Floride), est un rappeur, producteur de musique et entrepreneur américain d'origine cubaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Armando Christian Pérez est né le 15 janvier 1981 à Miami, en Floride, de parents américains mais expatriés cubains. Ses parents ont immigré clandestinement à Miami en bateau, cherchant la liberté et de meilleures conditions de vie, fuyant Cuba quand les communistes menés par Fidel Castro et Che Guevara sont arrivés au pouvoir. Son père et sa mère se séparent peu de temps après leur arrivée sur le sol américain.

Pitbull naît et grandit dans le quartier cubain de Miami, Little Havana. La famille Pérez se retrouve rapidement dans la précarité, la mère de Pitbull a trois emplois différents pour arriver à faire vivre Armando et ses frères et sœurs dont elle a seule la charge. Son père devient trafiquant de drogue et fréquente les gangs latino-américains de Miami.

À l'âge de 16 ans, Pitbull suit les traces de son père et entre dans la délinquance en devenant dealer et membre d'un gang latino de Miami-Dade, comme le montrent ses nombreux tatouages. Sa mère qui ne veut pas de trafiquants chez elle, le met dehors de la maison tout comme son père avant lui. Armando part en famille d'accueil à Roswell, dans l'État de Géorgie. À propos de cette période sa vie, Pitbull explique que sans l'éducation de sa mère, il aurait certainement fini "tué ou en prison"[1].

Une fois revenu chez sa mère à Miami, ayant décidé définitivement d’arrêter toute activité illégale, Pitbull se met à ses études, et trouve divers petits boulots dans la restauration et le jardinage pour s'en sortir financièrement. Il finit diplômé de la Coral Park High School, et décide d’arrêter les études pour se concentrer exclusivement à sa carrière de rappeur en 2002.

Le père de l'artiste, Armando Pérez Senior, est décédé des suites d'un cancer en mai 2006, peu de temps après que Pitbull ait repris contact avec lui[2]. Le chanteur lui a dédié son album El Mariel, et explique qu'il vit aujourd’hui le rêve américain que son père aurait aimé qu'il vive, loin de la criminalité et de la pauvreté des quartiers de Miami et loin de la dictature cubaine[3].

Lors de l'élection présidentielle américaine de 2012, Pitbull soutient le démocrate Barack Obama lors d'un meeting de celui-ci dans sa ville de Miami[4].

En 2014, la fortune d'Armando Pérez est estimée à plus de 50 millions de dollars[5].

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Pitbull explique être toujours habillé en costume pour montrer son ascension sociale et se démarquer des autres rappeurs qui arborent souvent un style gangsta rap car il se considère comme un « businessman de la musique » et que dans la communauté cubaine de Miami, le fait d'être toujours bien habillé est une tradition culturelle[6];

L'artiste explique également avoir choisi ce nom d'artiste parce que le pitbull est un chien qui résume sa vie : il se bat jusqu'au bout, n'abandonne jamais et n’accepte pas la défaite. C'est l'animal qui lui correspond le mieux : ambitieux, audacieux et déterminé[3].

Dans beaucoup de ses chansons, Pitbull prononce le mot « Dalé ». Il s'agit d'une expression hispanique très populaire en Amérique latine, particulièrement à Cuba qui signifie « Let's go! » (« Allons-y ! », « C'est parti ! »).

Armando est bilingue en Anglais et Espagnol, il utilise beaucoup le mélange de ces deux langues dans ses chansons, le Spanglish.

En tant que cubano-américain, Armando Pérez est personnellement, comme musicalement, baigné dans deux cultures, la culture latino et la culture américaine. Il mélange beaucoup le reggaetón et la house music dans ses morceaux. Ses premiers albums ont des tendances hip-hop et rap latino très marquées. Les albums suivants deviennent moins urbains, plus pop et dance music[6].

Mr. 305, rappeur latino des quartiers de Miami (2002-2009)[modifier | modifier le code]

De 2002 à 2004, l'artiste a du mal à se faire une place dans le monde du rap qui est largement dominé par la communauté Afro-Américaine, Armando Pérez faisant partie de la communauté Latino-Américaine et étant blanc aux yeux bleus. Au-delà des tensions entre les deux communautés au sein des États-Unis, Pitbull se fait un nom dans les rues de Miami grâce à son timbre de voix si spécial et en faisant des freestyles de rap ou en participant à des battles comme avec 305 Anthem en duo avec son ami Lil Jon, morceau très hip-hop et étant la toute première vidéo de Pitbull. Le rappeur publie également une série de quatre mixtapes intitulées Pitbull Unleashed. Il sort son deuxième clip, Welcome to Miami, lui faisant gagner en notoriété à Miami[7].

En 2004, Pitbull sort son premier album M.I.A.M.I. (Money Is a Major Issue) qui le fera connaître en Floride et qui aura un certain succès dans les autres états du pays surtout avec les titres Toma et Culo, ce dernier deviendra très populaire dans toute la communauté latino-américaine des États-Unis. Durant l'été, le rappeur sort le clip du titre Dammit man qui apportera une visibilité supplémentaire à l'album dans les classement musicaux américains.

En 2005, Mr. 305 participe au titre Shake avec le duo de rappeur Ying Yang Twins et à Hit The Floor avec le rappeur Twista. Il sort le clip de son single Everybody Get Up avec le groupe Pretty Ricky, annonçant la sortie de sa compilation, Money Is Still a Major Issue.

C'est en 2006 que le chanteur se fait réellement connaitre aux États-Unis avec Born-N-Raised en collaboration avec Rick Ross, DJ Khaled et Trick Daddy. Son deuxième album, El Mariel, est un succès, particulièrement les titres Bojangles et Ay Chico (Lengua Afuera). Pitbull fait un featuring avec le rappeur latino Voltio sur Bumper Remix. L'artiste sort également un single, Be Quiet, dont le clip raconte sa vie passée de membre d'un gang latino. En 2006, Mr. 305 accède donc à la notoriété au niveau national.

En 2007, il sort l'album The Boatlift et un single, Secret Admirer, aux accents RnB. Le rappeur sort Go Girl en collaboration avec Trina et Young Bo$$. Il est aussi en featuring sur Crazy de la chanteuse Lumidee. Pitbull se fait notamment remarquer grâce à son single The Anthem avec Lil Jon qui a pour bande instrumentale un rythme de saxophone connu, la Calabria.

Fin 2008, sort Krazy avec Lil Jon, qui ne restera que deux semaines dans les charts mais donnera une forte promotion au chanteur. Le rappeur latino-américain s'associe avec Flo Rida sur Move Shake Drop et avec les chanteurs latinos de reggaetón, Omega et Fuego, accompagné du DJ Chosen Few sur Mi Alma Se Muere, reprenant un air de zumba.

Jusqu'en 2009, Pitbull est un rappeur connu principalement aux États-Unis et en Amérique latine. Son langage, mélangeant anglais et espagnol, le spanglish est très populaire dans la communauté latino-américaine des États-Unis et parle aussi aux jeunes de nombreux pays d'Amérique du Sud. Mais la notoriété de l'artiste reste limitée au continent américain.

Mr. Worldwide, de Miami au monde entier (2009-2011)[modifier | modifier le code]

C'est en 2009 que Mr. 305 va véritablement devenir une superstar internationale en se faisant connaître du grand public grâce à son single I Know You Want Me (Calle Ocho), issu de son quatrième album, Rebelution. Le single reste en haut des charts mondiaux pendant tout l'été 2009. Après sa révélation, Pitbull se maintient dans le haut du classement en sortant d'autres singles à succès et en multipliant les collaborations.

Ainsi, après avoir déjà composé Oye, la bande originale du film Fast and Furious 2, il compose la musique du film Fast and Furious 4, Blanco, en collaboration avec Pharell Williams. Il sort le single Hotel Room Service qui deviendra très populaire, fait équipe avec LMFAO, Kevin Rudolf et David Rush sur Shooting Star et collabore avec Livvi Franc sur Now I'm That Bitch. Il fait une autre collaboration à succès avec Akon sur Shut It Down. Pitbull apparaît sur Outta Control de Baby Bash et sur Egoísta de Belinda. L'artiste travaille avec le chanteur Honorebel avec un certain succès, notamment sur Now You See It et également sur I Wanna.

Au cours de l'année 2009, le rappeur latino-américain va arriver à étendre sa notoriété des États-Unis au monde entier et va s'imposer comme l'une des figures de l'industrie musicale mondiale. Il change de surnom, passant de Mr. 305 (Monsieur Miami) à Mr. Worldwide (Monsieur partout dans le monde).

En 2010, Pitbull continue sur sa lancée en sortant le single promotionnel Alright avec Machel Montano annonçant son cinquième album, Armando, avec des titres comme Maldito Alcohol avec le DJ Afrojack ou Pearly Gates avec Nayer ou bien encore Bon, Bon. Il est aussi en featuring avec Usher sur DJ Got Us Fallin' in Love et I Like It avec Enrique Iglesias.

Lors du MTV Spring Break 2010, il rejoint le rappeur Ludacris pour un remix de How Low. Il participe aussi au titre Armada Latina avec Marc Anthony et Cypress Hill.

En septembre 2010, il lance sur le net le premier extrait de Planet Pit, son sixième album, Hey Baby (Drop It to the Floor) en duo avec T-Pain. Ce premier single connaît un certain succès en faisant une belle promotion au chanteur, mais c'est le second single, Give Me Everything, qui propulse les ventes de l'album en 2011.

L'année 2011 est l'année de la consécration pour l'artiste. Il enchaîne les succès en collaborant avec Ne-yo, Afrojack et Nayer sur Give Me Everything. Ce single reste longtemps premier des charts du monde entier, devenant un tube planétaire tout comme Rain Over Me, son duo avec Marc Anthony sorti quelques mois après. Ce sont les deux plus grosses réussites commerciales du rappeur à ce jour.

Il chante également avec Chris Brown sur le single International Love, autre grand succès. Il participe notamment à des titres comme Baila Baila ou Tu Cuerpo avec Jencarlos Canela, Pass at Me avec Timbaland et David Guetta ou encore Loca (en tant que compositeur) et Rabiosa avec Shakira. Il chante aussi avec son ami Enrique Iglesias sur I Like How It Feels. Le chanteur compose la musique officielle du Victoria's Secret Fashion Show 2011 Dance With Me avec le chanteur Riz.

De plus, Pitbull a collaboré à Suavemente avec Nayer et Mohombi et sur le tube de Jennifer Lopez, On the Floor, qui a terminé no 1 dans de nombreux charts mondiaux et dont la vidéo sur YouTube a dépassé les 780 millions de vues, en faisant la troisième vidéo la plus regardée du site.

L'année 2011 est l'année qui installe durablement Pitbull comme un pilier commercial pour les maisons de disque américaines notamment pour RedOne, son principal producteur.

À noter que selon YouTube, les vidéos de l'artiste ont comptabilisé plus de 3,031 milliards de vues sur sa chaîne VEVO officielle au 6 septembre 2014[8].

Global Warming et collaborations à succès (2012-présent)[modifier | modifier le code]

En 2012, Pitbull publie l'album Global Warming avec des singles comme Echa Pa'lla (Manos Pa'rriba), Back in Time (bande originale du film Men in Black 3), Get It Started avec Shakira ou encore Don't Stop the Party. Il invite son ami Enrique Iglesias à participer à une reprise de Tchu Tchu Tcha, très populaire au Brésil.

Mr. Worldwide collabore sur des chansons à succès comme I'm All Yours avec Jay Sean, There She Goes avec Taio Cruz, Dance Again avec Jennifer Lopez, We Run the Night avec la DJ australienne Havana Brown ou encore Name of Love, avec le DJ français Jean Roch.

En 2013, il est choisi pour être le présentateur officiel de la cérémonie des American Music Awards.

Pitbull réédite son dernier album, Global Warming: Meltdown en y incluant de nouveaux morceaux avec Kelly Rowland, Mohombi ou Inna.

Il connaît un gros succès commercial avec Feel This Moment en collaboration avec Christina Aguilera. Il participe aussi au morceau de Maître Gims, Pas touché, à Can't Believe It avec Flo Rida et aux singles Live It Up de Jennifer Lopez et Exotic de la chanteuse indienne Priyanka Chopra. Le rappeur s'associe avec Rick Ross et Fat Joe sur le titre très rap, Jam on It. De plus, le chanteur est en featuring sur I Love You... Te Quiero de la chanteuse mexicaine Belinda et sur Habibi I Love You d'Ahmed Chawki (et Kenza Farah dans la version française).

En février, Pitbull est choisi par le constructeur automobile Fiat pour interpréter avec la chanteuse italienne Arianna Bergamaschi, Sexy People, dont le clip a pour but la promotion de la Fiat 500 aux États-Unis.

L'artiste collabore sur le titre electro house, All Night de David Rush et sur Seize The Night de Honorebel. Il participe également à Throw Your Hands Up (Danza Kuduro) avec Lucenzo et Qwote. Il sort un single, Outta Nowhere avec le chanteur colombien Danny Mercer.

Courant 2013, Pitbull propose des remixes de chansons d'autres artistes ayant marqué l'année où il y pose son rap comme sur Diamonds de Rihanna, You're Ma Cherie du suisse DJ Antoine, Wake Me Up! d'Avicii, Scream & Shout de Britney Spears et will.i.am, Tonight (I'm Lovin' You) d'Enrique Iglesias, That Girl (That Na Na) d'Akon, Get Lucky de Daft Punk et Pharrell Williams, Bumpy Ride de Mohombi, She Doesn't Mind de Sean Paul, One (Your Name) de Swedish House Mafia, Day 'n' Nite de Kid Cudi et le clip avec le rappeur dominicain Sensato del Patio, de Latinos in Paris reprenant Niggas in Paris de Jay-Z et Kanye West.

Le 26 septembre 2013, après avoir déjà remixé deux titres de la chanteuse, Tik Tok et Crazy Kids, Pitbull annonce sur les réseaux sociaux la sortie du single Timber en duo avec Kesha. Cette chanson sera la grosse réussite du rappeur latino-américain pour l'année 2013 puisque la chanson finira notamment no 1 au Billboard Hot 100 au début de l'année 2014[9].

En 2014, Mr. Worldwide s'associe avec Austin Mahone sur Mmm Yeah et sur le nouvel album d'Enrique Iglesias, notamment sur I'm a Freak. Le rappeur sort un nouveau single, Wild Wild Love, avec le groupe féminin G.R.L..

Comme l'année précédente, Pitbull pose son rap sur des remix de morceaux populaires de l'année 2014 comme sur Turn Down for What du français DJ Snake et de son ami Lil Jon (remix en collaboration avec le rappeur Ludacris) ou bien Dark Horse de Katy Perry. Il remix également Lepo Lepo du brésilien Psirico et Don't Tell Em de Jeremih.

Le 8 avril 2014, Pitbull annonce qu'il est choisi par la FIFA pour interpréter l'hymne officiel de la Coupe du monde de football de 2014 au Brésil. Il invite son amie Jennifer Lopez avec qui il a déjà collaboré avec succès et la chanteuse brésilienne Claudia Leitte à participer à cet hymne, We Are One (Ole Ola)[10].

Le 5 mai 2014, la page Facebook officielle du rappeur dépasse les 50 millions de fans[11].

Durant l'été, la star est en featuring sur le nouvel album de Jennifer Lopez, notamment sur le titre Booty[12]. Il participe également au titre Good Time d'Inna[13].

En juillet, Pitbull sort un single aux rythmes latinos, Como Yo Le Doy, accompagné par le chanteur de reggaetón Don Miguelo.

Le 23 Juillet, Mr. Worldwide dévoile le single Fireball annonçant son nouvel album, Globalization[14].

Pitbull fait partie de la promotion 2015 des artistes nominés pour avoir une étoile au Hollywood Walk of Fame[15].

Entrepreneur[modifier | modifier le code]

Armando Pérez est aussi producteur de musique puisqu'il détient sa propre maison de disque, Mr. 305 Inc., basée à Miami. Ce label, filiale de la Sony Music Entertainment est spécialisé dans le Hip-Hop, le Rap et le Reggaetón et produit de nombreux artistes dont entre autre, Fat Joe, Nayer, David Rush, Wisin & Yandel, Angel y Khriz ou Alexis y Fido, dont certains sont d'ailleurs souvent affiliés à Pitbull[16].

Pitbull est également homme d'affaire. Il a commercialisé sa propre marque de vodka, Light Voli, produite en France à Cognac mais uniquement commercialisée aux États-Unis et s’est associé à Sheets, une marque de languettes énergétiques à faire fondre sur la langue.

La star a en outre signé des contrats de publicité majeurs avec des marques comme Dr. Pepper, avec son single Vida 23, ou bien Kodak et Bud Light. Fin 2013, il lance sa propre marque de parfum, PITBULL, commercialisée aux États-Unis.

En 2014, il s’associe avec le célèbre magazine masculin Playboy[17] et avec le groupe de production télévisuel Endemol[18].

Le rappeur détient aussi d'importants investissements dans l'immobilier et dans des entreprises en Floride[3].

Par ailleurs, Armando Christian Pérez a fait construire sa propre école pour les enfants de sa ville natale, la SLAM Charter Middle/High School à Little Havana, dans l'objectif de lutter contre le décrochage scolaire, la précarité et la criminalité des jeunes à Miami[19].

Discographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Discographie de Pitbull.

Albums studio[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Pitbull, Homeless: Why His Mother Threw Him Out », The BoomBox.com,‎ 20 Novembre 2012 (consulté le 13 Juin 2014)
  2. (en) « Billboard.com Presents: 'Behind the Music: Pitbull' », Billboard.com (site officiel) (consulté le 13 Juin 2014)
  3. a, b et c Biographie et interview de Pitbull, International Hip-Hop no 16, page 6 du 11 février 2014.
  4. « Élection présidentielle USA 2012 : Pitbull a tenu à soutenir son candidat dans un speech enflammé », Melty Buzz (consulté le 29 avril 2014)
  5. (en) « Pitbull net worth », Celebrity Net Worth.com (consulté le 1 mai 2014)
  6. a et b Interview de Pitbull du 8 septembre 2011 à Paris pour le site TRACE Urban, YouTube (consulté le 29 avril 2014)
  7. Biographie et interview de Pitbull, International Hip-Hop no 16, page 7 du 11 février 2014
  8. (en) « Top Video Views », Stat Sheep (consulté le 6 Septembre 2014)
  9. « Ke$ha fait appel à Pitbull », Canoë (consulté le 29 avril 2014)
  10. « Et l'hymne du Mondial 2014 est… », Metronews (consulté le 29 avril 2014)
  11. (en) « A message to my 50 million Facebook fans… », Facebook,‎ 5 mai 2014 (consulté le 6 septembre 2014)
  12. (en) « "Booty" : Jennifer Lopez twerke dans une nouvelle vidéo torride », chartsinfrance.net,‎ 17 Juin 2014 (consulté le 20 Juin 2014)
  13. (es) « INNA ft. Pitbull – Good Time », RnBJunk.com,‎ 2 Juillet 2014 (consulté le 2 Juillet 2014)
  14. (en) « Pitbull - Fireball »,‎ 23 Juillet 2014 (consulté le 23 Juillet 2014)
  15. (en) « Daniel Radcliffe, Pitbull & Pharrell Set For 2015 Hollywood Walk of Fame Stars », Hollywood.com,‎ 19 Juin 2014 (consulté le 20 Juin 2014)
  16. (en) « Artists », Mr. 305 Inc. (consulté le 1 mai 2014)
  17. (en) « Pitbull partners up with Playboy Enterprises », MSN Music Entertainment,‎ 24 Mars 2014 (consulté le 13 Juin 2014)
  18. (en) « Pitbull Signs Overall Deal With Endemol North America », hollywoodreporter.com,‎ 28 Janvier 2014 (consulté le 13 Juin 2014)
  19. « Pitbull veut intéresser les jeunes à l'école », Canoë (consulté le 29 avril 2014)