Cypress Hill

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cypress Hill

Description de cette image, également commentée ci-après

Sen Dog, Bobo et B-Real en concert en 2006

Informations générales
Pays d'origine Los Angeles, Californie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rap West Coast, chicano rap, gangsta rap, G-funk, stoner rap, dirty rap, psychedelic rap, grime, rap metal
Années actives Depuis 1988
Labels Ruffhouse, Columbia Records
Site officiel www.cypresshill.com
Composition du groupe
Membres B-Real
Sen Dog
DJ Muggs
Eric Bobo
Anciens membres Mellow Man Ace

Cypress Hill est un groupe latino-américain de rap, formé en 1988, originaire de Californie.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Mellow Man Ace (Ulpiano Sergio Reyes)

Histoire[modifier | modifier le code]

Les membres de Cypress Hill sont originaires du sud de la ville de Los Angeles en Californie, la commune suburbaine de South Gate, pauvre et majoritairement peuplée d'immigrés mexicains. Sen Dog est membre d'un gang affilié, Family Swan Bloods, dans lequel il fait entrer B-Real, jusqu'au jour où ce dernier doit être hospitalisé, à la suite d'une blessure par balle au poumon.

Les trois membres originaux (B-Real, Sen Dog et le frère de Sen Dog, Mellow Man Ace) forment le groupe DVX en 1986. Lorsque Mellow Man Ace quitte le groupe en 1988, ils décident de se rebaptiser Cypress Hill (d'après le nom d'une rue de South Gate) et poussent B-Real à délaisser définitivement la rue pour le rap. DJ Muggs, producteur originaire de New York, renforce le son sombre déjà propre à Cypress Hill.

Cypress Hill a, au cours de sa carrière, travaillé avec des artistes d'univers variés aussi bien hip-hop que trip hop, R&B, nu soul, reggae, ragga, dancehall, reggaetón, rock, metal, hardcore, fusion, hip-house, Drum and bass, jungle, electro, musique latine ou encore dubstep.

À ses débuts, le groupe joue principalement devant le public latino de Los Angeles et enregistre des démos de chansons comme Phuncky Feel One et Trigga Happy Nigga. Ils signent en 1991 sur le label Ruffhouse Records de Philadelphie (distribué par Columbia Records).

On peut ajouter que, si la majorité des albums ont comme support aux voix des morceaux instrumentaux mixés sur platine, les live, à partir de Skull & Bones sorti en 2000), sont nettement plus orientés fusion avec la présence quasi systématique de guitare, basse, batterie en plus des samples. Ils ont en outre fait beaucoup de duos avec de grands groupes de rock : Biohazard, Rage Against the Machine, Deftones (B-Real en featuring sur le morceau hip-hop Black Moon apparut sur l'album B-Sides & Rarities ainsi que sur la bande originale de Judgment Night avec Sonic Youth et Pearl Jam, mais aussi avec d'autres groupes de rap comme Psycho Realm avec B-Real ou encore Delinquent Habits avec Sen Dog, sans oublier House of Pain et Beastie Boys, Dr. Dre etc.).

Leur premier album sort en novembre 1991. Le single est Phuncky Feel One mais c'est sa face B, How I Could Just Kill a Man, anciennement Trigga Happy Nigga qui intéresse les radios locales.

Grâce à l'appui de singles et d'autres chansons comme la bilingue Latin Lingo et la chanson X Tres equis, l'album se vend à deux millions d'exemplaires. Parallèlement, DJ Muggs produit le premier de House of Pain puis travaille avec les Beastie Boys et Funkdoobiest.

Le premier groupe fait sa première scène à Lollapalooza en 1992.

Le second album, Black Sunday, débute premier du Billboard 200 en 1993. Insane in the Brain devient un tube et l'album se vend à 3,25 millions d'exemplaires.

Prônant la légalisation du cannabis, Cypress Hill est interdit de jouer au Saturday Night Live après que DJ Muggs a allumé un joint et que les autres membres ont détruit leurs instruments alors qu'ils jouaient I Ain't Goin' Out Like That.

Le groupe fait la tournée Soul Assassins avec House of Pain et Funkdoobiest, puis jouent avec Rage Against the Machine et 7 Year Bitch.

En 1993, Cypress Hill participe à deux chansons de la bande originale de Judgment Night, en association avec Pearl Jam et Sonic Youth.

Le groupe joue en 1994 au Festival de Woodstock et introduit le nouveau membre, Eric Bobo, ancien percussionniste des Beastie Boys et fils du célèbre musicien de salsa Willie Bobo. DJ Muggs a dit à ce propos : « en tant que latinos nous avons pensé que ce serait une bonne idée d'avoir un son marqué par un parfum de jazz latin. »

Le magazine Rolling Stone a nommé Cypress Hill comme le meilleur groupe de rap d'après un vote des critiques et des lecteurs.

Leur troisième album, III - Temples of Boom, sort en 1995 et se vend à 1,5 million d'exemplaires sans avoir pourtant de single porteur.

En 1996, ils apparaissent dans un épisode des Simpson (saison 7, épisode 24, Homer le rocker).

Sen quitte Cypress Hill pour former le groupe de rap-métal SX-10. À la même époque, Cypress Hill apparaît sur le premier Smokin' Grooves Tour avec notamment Ziggy Marley, Fugees, Busta Rhymes et A Tribe Called Quest. Le groupe sort également un maxi de neuf chansons composé d'inédits et de remixes rares.

En 1997, les membres du groupe se concentrent sur leur carrière solo. DJ Muggs sort Muggs Presents… the Soul Assassins avec des contributions de membres du Wu-Tang Clan, de Dr. Dre, KRS-One, Wyclef Jean et Mobb Deep.

B-Real fait une apparition avec Busta Rhymes, Coolio, LL Cool J et Method Man sur Hit Em High de la bande originale de Space Jam. Il rappe également avec Dr. Dre, Nas et KRS-One sur East Coast Killer, West Coast Killer sur l'album de Dr. Dre. Il intègre aussi le groupe Psycho Realm le temps de l'album The Psycho Realm (il quittera ensuite le groupe qui continuera en duo).

Enfin le groupe au complet joue pour Smokin' Grooves avec George Clinton et Erykah Badu.

En 1998, Cypress Hill sort IV avec les singles Tequila Sunrise et Dr Greenthumb sur la marijuana. Sen Dog sort Get Wood Sampler comme projet de SX-10.

En 1999, le groupe participe au jeu vidéo Kingpin: Life of Crime. Trois de leur chansons sont dans le jeu et B-Real joue certaines voix de personnages du jeu.

Le groupe sort la même année une anthologie en espagnol, Los Grandes Éxitos En Español.

En 2000, Cypress Hill fusionne les genres avec le double album Skull & Bones. Le premier disque Skull est orienté vers le rap alors que Bones approche le rock. L'album atteint le top 5 du Billboard 200. L'album comprend les singles Rock Superstar et Rap Superstar pour les radios des deux genres.

Le groupe sort la même année un live, Live at the Fillmore.

En 2001, Cypress Hill continue de se rapprocher du rock avec l'album Stoned Raiders dont les ventes sont très décevantes. Le groupe participe notamment à la chanson Back the F*** Up du groupe Fear Factory sur l'album Digimortal. Cette même année, le groupe apparaît dans le film How High.

En 2004, le groupe sort Till Death Do Us Part qui est orienté reggae, notamment sur le single What's Your Number qui est une reprise du classique Guns of Brixton du groupe punk The Clash. Tim Armstrong de Rancid à la guitare et Rob Aston des Transplants jouent sur le titre. L'album comporte également des participations de Damian Marley, fils de Bob Marley, de Prodigy ainsi que de The Alchemist. Cependant le public, qui attendait un son plus proche des premiers albums de Cypress Hill, est mitigé entre l'adoration et la déception. En tout cas, personne ne reste indifférent.

Cette même année, la chanson How I Could Just Kill A Man figure dans la bande son du célèbre jeu vidéo Grand Theft Auto: San Andreas (voir Musiques de Grand Theft Auto: San Andreas).

En 2006, B-Real participe à une chanson avec Snoop Dogg intitulée Vato sur l'album de ce dernier, Tha Blue Carpet Treatment. Cette chanson évoque la guerre entre les Latinos et les Noirs.

Le 3 juillet 2009, Cypress Hill est présent sur la grande scène des Eurockéennes de Belfort pour un concert exclusif en remplacement du groupe Suprême NTM.

Le nouvel album nommé Rise Up, prévu courant 2009, est finalement disponible depuis le 19 avril 2010.

Le groupe revient sur la grande scène des Eurockéennes de Belfort le 1er juillet 2012. Hill interprète Paradise City en titre bonus du single Sahara de Slash (ex-Guns N' Roses) paru au Japon en novembre 2009. Cypress Hill apparaît également sur l'album éponyme de Slash paru en avril 2010.

La World Wrestling Entertainment a utilisé la chanson Rise Up pour son pay-per-view Elimination Chamber 2010.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

  • 1993 : Legalized (album non officiel)
  • 2002 : The Instrumental Album (album d'instrumentaux)
  • 2002 : Rare Connection
  • 2004 : Cypress Thrill (compilation artistes divers)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]