Rick Ross

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ross.

Rick Ross

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Rick Ross en 2010

Informations générales
Surnom Ricky Ross, Ross, The Boss, Boss Major, Rick Ro$$, Ricky Rozay, Rozay, Teflon Don
Nom de naissance William Roberts
Naissance 28 janvier 1976 (38 ans)
Comté de Coahoma, Mississippi
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Gangsta rap, dirty south
Années actives Depuis 2002
Labels Slip-N-Slide/Def Jam
(2006 à aujourd'hui)
Poe Boy Entertainment
(2006 à 2008)
Maybach Music Group
(2008 à aujourd'hui) (Fondateur)
Site officiel www.godforgivesidont.com

Rick Ross ou Ricky Rozay, de son vrai nom William Roberts, (28 janvier 1976 dans le Comté de Coahoma, Mississippi – ), est un rappeur américain[1], qui s'est fait connaître du grand public grâce à son single Hustlin.

Son pseudonyme « Rick Ross » est une référence à « Freeway » Rick Ross, un des plus importants trafiquants de cocaïne de Los Angeles des années 1980, avec lequel il n'entretient aucun lien. Ce dernier a porté plainte contre lui, demandant 10 millions de dollars pour l'usage de son nom.

Rick Ross a fondé le label Maybach Music Group avec comme membre Meek Mill, Wale, Stalley ou encore Gunplay, sous lequel il a sorti ses trois derniers albums, Deeper than Rap, God Forgives, I Don't et Mastermind.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rick Ross, de son vrai nom William Roberts, est né dans le comté de Coahoma (Mississippi) le 28 janvier 1976.

Au lycée de Carol City Senior High School, il joue au football américain et obtient une bourse pour l'université d'État d'Albany en Géorgie. Il commence à rapper au milieu des années 1990 quand il forme le groupe Carol City Cartel.

Il est, un temps, gardien de prison dans les années 1990, fait qu'il dissimulera par la suite en construisant une image de rappeur proche de trafiquants de drogue. La révélation de cette partie de son passé est apparue, selon le New York Times, comme « l'implosion publique la plus spectaculaire de l'image de dur à cuire qu'un rappeur a pu se donner » depuis la découverte du passé de Vanilla Ice[2].

À partir de janvier 2009, un conflit particulièrement violent l'a opposé à 50 Cent, qui a notamment conduit ce dernier à rendre public une vidéo de nature pornographique où apparaît une ancienne petite amie de Rick Ross[2] avec laquelle il a eu 2 enfants.

Carrière[modifier | modifier le code]

Rick Ross signe son premier contrat avec un gros label en 2002 chez Slip-N-Slide Records, une filiale de Def Jam. Son premier album, Port of Miami sort le 8 août 2006. Le single Hustlin' atteint la 54e place du Billboard Hot 100[3] et obtient un disque de platine[4]. L'album, quant à lui, sera certifié disque d'or[5].

Une compilation des pistes non retenues de l'album sort le 18 septembre 2007 sous le titre Rise to Power, distribuée par le label Suave House, qui fut le premier label à signer Rick Ross, mais qui, faute de moyens, ne put distribuer son premier album[6].

Son second album, intitulé Trilla en référence à Thriller de Michael Jackson sort le 11 mars 2008. Speedin, en featuring avec R. Kelly, est le premier extrait de l'album. The Boss, en featuring avec T-Pain, est le second single.

Son troisième album solo Deeper than Rap sort le 21 avril 2009. Le premier extrait, Mafia Music, tourne sur internet et Rick Ross lance quelques mots à 50 Cent.

En octobre 2009, Rick Ross est classé 5e meilleur rappeur de l'année par MTV dans l'émission Hottest MCs, il est derrière Jay-Z qui arrive en première position suivi de Lil Wayne, de Drake puis de Kanye West. 50 Cent, avec lequel il est alors en plein conflit, est seulement classé 9e[7].

En juillet 2010, Rick Ross sort son quatrième album studio, Teflon Don, espérant être numéro 1. Il est écrasé par les ventes de l'album d'Eminem qui l'empêche d'accéder à la première place. L'album a été généralement bien reçu par la critique musicale, notamment en France[8].

En 2012, il collabore avec Mariah Carey sur le titre Triumphant (Get 'Em). En octobre 2012, il est annoncé en collaboration avec Booba et Packman Laloetoe sur le titre 1.8.7 du nouvel album de ce dernier, Futur.

Sa chanson 100 Black Coffins fait partie de la bande originale du film Django Unchained de Quentin Tarantino.

Poe Boy[modifier | modifier le code]

Rick Ross faisait partie de Poe Boy Entertainment, un label fondé en 1999 à Miami par Eldrin « E-Class » Prince. Ce label regroupe la scène montante de Miami avec des artistes comme Flo Rida ou Brisco.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 janvier 2013, célébrant son anniversaire, Ross et sa petite amie, en voiture, ont été la cible de plusieurs coups de feu dans la ville de Fort Lauderdale en Floride. Ni Ross, ni sa petite amie ont été blessés, mais ils ont fini par s'écraser dans un appartement[9].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album en collaboration[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Custom Cars & Cycles (avec Triple C's)

Compilation[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hu5T1/3NOMIC5 by Bear Frazer; September 2007. Page 44.
  2. a et b (en) Beyond Authenticity: A Rapper Restages , The New York Times. Consulté le 7 septembre 2013
  3. (en) « Rick Ross Port of Miami Awards », Allmusic (consulté le 7 septembre 2013)
  4. (en) « Rick Ross Hustlin' », RIAA (consulté le 7 septembre 2013)
  5. (en) « Rick Ross Port of Miami », RIAA (consulté le 7 septembre 2013)
  6. (en) « Rise to Power de Rick Ross, le 18 Septembre », 2KMusic (consulté le 7 septembre 2013)
  7. (en) « These Are 2009′s 10 Hottest MC’s… », The Smoking Section (consulté le 7 septembre 2013)
  8. Il est ainsi classé parmi les meilleurs albums du magazine Les Inrockuptibles Rick Ross le truculent du rap us. Consulté le 7 septembre 2013
  9. « Rick Ross : Cible de plusieurs coups de feu après sa soirée d’anniversaire », Oplow (consulté le 7 septembre 2013)