Ivo Karlović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ivo Karlović
Ivo Karlović
Ivo Karlović en 2011.
Carrière professionnelle
2000
Nationalité Drapeau de la Croatie Croatie
Naissance 28 février 1979 (35 ans)
Zagreb, Yougoslavie
Surnom Le Géant Croate ou Dr. Ivo
Taille / poids 2,11 m (6 11) / 104 kg (229 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à une main
Gains en tournois 5 524 029 $
Palmarès
En simple
Titres 5
Finales perdues 7
Meilleur classement 14e (18/08/2008)
En double
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 44e (10/04/2006)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/16 1/4 1/16
Double 1/2 1/16 1/8 1/16
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (2005)
World Team Cup 1 (2006)
Ivo Karlović aux Masters de Rome en 2011.

Ivo Karlović, né le 28 février 1979 à Zagreb, est un joueur de tennis croate, professionnel depuis 2000.

Surnommé le « Géant croate » ou « Dr. Ivo », il est, avec ses 2,11 m, le plus grand joueur du circuit ATP. Bon joueur de simple, il est très à l'aise sur gazon où il a glané deux titres à l'Open de Nottingham et un quart de finale à Wimbledon en 2009.

C'est également l'un des meilleurs serveurs du circuit avec une moyenne de 18 aces par match en 2008[1], 19,6 durant le mois d'août 2009, mais également l'ancien détenteur du service le plus rapide du circuit professionnel, en première balle. Ce service foudroyant et d'une rare efficacité contraste cependant avec son revers, qui est d'un très faible niveau. Ivo Karlović fait partie des 6 joueurs ayant dépassé les 1000 aces en une saison avec Pete Sampras, Goran Ivanišević, John Isner, Andy Roddick et Milos Raonic. Le samedi 5 mars 2011, il devient le nouveau détenteur, après Andy Roddick, du service le plus rapide, à 251 km/h (156 mph), dans un match de double du premier tour de la Coupe Davis 2011 face à l'Allemagne, qu'il perd néanmoins en cinq sets.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts professionnels lors de la Coupe Davis 2000 face à l'Irlande.

En 2003, il fait sensation au tournoi de Wimbledon en éliminant Lleyton Hewitt, tenant du titre, pour son premier match dans un tournoi du Grand Chelem. Il termine l'année 2003 parmi les 100 meilleurs joueurs au classement technique, devenant le no 3 croate derrière Ivan Ljubičić et Mario Ančić.

Ivo continue de surprendre en 2004. Il gagne le Challenger de Calabasas, Californie, et se hisse en 1/16 de finale de plusieurs tournois, dont Wimbledon, où il perd contre Roger Federer, futur vainqueur du tournoi.

En 2005, il atteint sa première finale d'un tournoi ATP au Queen's, battant en chemin Lleyton Hewitt et Thomas Johansson. Il perd la finale face à Andy Roddick, dans un match où aucun des deux joueurs n'a réussi à prendre le service de son adversaire (7-6, 7-6). Après la finale, Andy Roddick dira à propos du service de Karlović : « C'est probablement la plus grande arme au tennis [...] on ne s'en rend pas compte tant que l'on n'est pas de l'autre côté. Ce n'était parfois pas amusant. »

Le 21 juin 2005, lors d'un match face à Daniele Bracciali, Ivo Karlović égale le record d'aces réalisés en un seul match, détenu par Joachim Johansson. Il en réussit ce jour-là 51 en 5 manches, mais s'incline malgré tout. Johansson les avait réalisés en 4 manches. Il bat ce record lors du 1er tour de Roland-Garros en 2009 face à l'Australien Lleyton Hewitt avec 55 aces, lors d'un match qu'il perd également.

Ivo fait partie de l'équipe de Croatie victorieuse lors de la Coupe Davis 2005 et de la Coupe du monde par équipes en Allemagne.

Le 26 février 2006, il remporte son premier tournoi ATP de double avec l'Australien Chris Haggard en battant la paire James Blake/Mardy Fish en finale à Memphis. Il atteint le 10 avril de la même année son meilleur classement en double : 44e.

À l'âge de 28 ans, Ivo remporte son premier tournoi International Series à Houston en battant l'Argentin Mariano Zabaleta en finale (6-4, 6-1).

Le 23 juin 2007, il gagne son deuxième tournoi de l'année - et de sa carrière - à Nottingham, y battant Stanislas Wawrinka, Gilles Simon, Juan Martín del Potro, Dmitri Toursounov et Arnaud Clément. En finale, il sert 21 aces dont un chronométré à 246 km/h, s'approchant ainsi du record détenu par Andy Roddick qui est alors de 249,4 km/h. Suite à ce tournoi, il fait son entrée dans le « top 50 » des meilleurs joueurs de la planète en s'emparant de la 45e place.

Le 3 août 2007, dans un match contre Paul Capdeville, Ivo Karlović sert un « deuxième service » chronométré à 231 km/h (144 mph), nouveau record du monde du « deuxième service » le plus rapide.

À noter qu'en cette fin de saison 2007, lors du tournoi de Tokyo, Ivo Karlović a dépassé la barre des 1000 aces inscrits en une seule saison, rejoignant ainsi un club très fermé, avec Pete Sampras, Goran Ivanisevic et Andy Roddick. En 2007, il a servi un total impressionnant de 1318 aces.

À Stockholm, il remporte son troisième tournoi de l'année, devenant le seul avec Roger Federer à remporter trois titres sur trois surfaces différentes depuis le début de l'année (terre battue, gazon et surface synthétique).

Au Masters de Cincinnati 2008, Ivo Karlović réussit l'exploit d'éliminer le no 1 mondial Roger Federer en 1/8 de finale (7-66, 4-6, 7-65).

En 2009, il atteint pour la première fois le stade des quarts de finale en Grand Chelem, lors du tournoi de Wimbledon, battant au passage deux membres du top 10, (Jo-Wilfried Tsonga et Fernando Verdasco). Ivo Karlović montre qu'il peut rivaliser avec les meilleurs en jouant son meilleur tennis. Roger Federer l'élimine cependant en trois sets (6-3, 7-5, 7-63), maîtrisant bien la force de Karlović mais bénéficiant aussi d'un jour moins bon du Croate.

En Coupe Davis en 2009, il gagne pour la première fois un match en 5 sets après 11 matchs perdus (record), contre James Blake pour les États-Unis ; au tour suivant contre la Tchéquie, il perd un match d'anthologie contre Radek Štěpánek : 5 sets, 82 jeux, 4 tie-breaks et 14 à 16 dans la dernière manche. En servant 78 aces contre Stepanek, il améliore son propre record en 39 jeux de service et 4 tie-breaks (moyenne de 2 aces par jeu de service). Mais en 2010, durant le match de tous les records, John Isner et Nicolas Mahut battent tous deux le record de Karlović : 103 pour Mahut, et 113 pour Isner, qui détient désormais ce record.

Le 5 mars 2011, lors du double du premier tour de Coupe Davis face à l'Allemagne, et malgré une défaite, il effectue une mise en jeu chronométrée à 251 km/h, devenant ainsi le nouveau détenteur du service le plus rapide de l'histoire du tennis professionnel[2], succédant à Andy Roddick et ses 249,4 km/h.

Il participera à l'édition 2011 de Wimbledon. Il bat au 1er tour le Serbe Janko Tipsarević alors qu'il mène 7-5 3-1 son adversaire finit par abandonner. Il affrontera Łukasz Kubot au 2e tour contre qui il perd en 3 manches (7/6 6/3 6/3).

Le Croate est atteint en avril 2013 d'une méningite virale[3].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Malgré des débuts tardifs au plus haut niveau, Ivo Karlović a réussi à imposer son style de jeu grâce à son service, considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire du tennis. Il est souvent comparé à Goran Ivanisevic de par son service surpuissant, sa taille et sa nationalité (Croate). Sa grande taille (2,11 m) lui permet d'effectuer des services foudroyants dans tous les angles du carré de service, mais également de particulièrement bien couvrir ses montées au filet. Son style de jeu repose donc essentiellement sur le service-volée. Malheureusement, son revers à une main est très faible, ainsi que son retour de service. En effet si son coup droit est de bonne facture, il ne peut tenir longtemps un échange au fond de court à cause de sa lenteur, de ses difficultés à renvoyer les balles slicées, et de ses revers trop lents, lesquels sont souvent slicés du fait du manque d'efficacité de ses revers liftés. Il caractérise sa façon de servir par un dernier rebond nettement plus haut que les précédents qui annonce le service, accompagné d'un mugissement sonore. Très à l'aise sur gazon, il l'est beaucoup moins sur terre, malgré un titre à Houston en 2007. Il n'a jamais dépassé le troisième tour de Roland-Garros. Sur dur, les résultats sont difficiles avec tout de même un quatrième tour à l'Open d'Australie 2010 face à Rafael Nadal.

Si certes il n'a jamais remporté de grand tournoi comme Ivanisevic, il représente toujours un adversaire redoutable, même pour les meilleurs joueurs du monde. Son style de jeu, peu axé sur le physique lui permet donc de conserver un niveau de jeu remarquable malgré son âge.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (5)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 09/04/2007 Drapeau : États-Unis U.S. Men's Clay Court ChampionshipsHouston Int' Series Terre (ext.) Drapeau : Argentine Mariano Zabaleta 6-4, 6-1
2 18/06/2007 Drapeau : Royaume-Uni The Nottingham OpenNottingham Int' Series Gazon (ext.) Drapeau : France Arnaud Clément 3-6, 6-4, 6-4 Parcours
3 07/10/2007 Drapeau : Suède If Stockholm OpenStockholm Int' Series Dur (int.) Drapeau : Suède Thomas Johansson 6-3, 3-6, 6-1 Parcours
4 16/06/2008 Drapeau : Royaume-Uni The Slazenger OpenNottingham Int' Series Gazon (ext.) Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 7-5, 6-7, 7-6 Parcours
5 15/07/2013 Drapeau : Colombie Claro Open ColombiaBogota ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Colombie Alejandro Falla 6-3, 7-64 Parcours

Finales en simple (7)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 06/06/2005 Drapeau : Royaume-Uni The Stella Artois ChampionshipsLondres Int' Series Gazon (ext.) Drapeau : États-Unis Andy Roddick 7-6, 7-6 Parcours
2 12/02/2007 Drapeau : États-Unis SAP OpenSan José Int' Series Dur (int.) Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 6-7, 6-4, 7-6 Parcours
3 22/02/2010 Drapeau : États-Unis International Tennis ChampionshipsDelray Beach ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Lettonie Ernests Gulbis 6-2, 6-3 Parcours
4 10/02/2014 Drapeau : États-Unis U.S. National Indoor Tennis ChampionshipsMemphis ATP 250 Dur (int.) Drapeau : Japon Kei Nishikori 6-4, 7-60 Parcours
5 19/05/2014 Drapeau : Allemagne Düsseldorf OpenDüsseldorf ATP 250 Terre (ext.) Drapeau : Allemagne Philipp Kohlschreiber 6-2, 7-64 Parcours
6 07/07/2014 Drapeau : États-Unis Hall of Fame Tennis ChampionshipsNewport ATP 250 Gazon (ext.) Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 6-3, 64-7, 7-63 Parcours
7 14/07/2014 Drapeau : Colombie Claro Open ColombiaBogota ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : Australie Bernard Tomic 7-65, 3-6, 7-64 Parcours

Titre en double (1)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score
1 20/02/2006 Drapeau : États-Unis The Regions Morgan Keegan Championships
 Memphis
Int' Series Gold Dur (int.) Drapeau : Afrique du Sud Chris Haggard Drapeau : États-Unis James Blake
Drapeau : États-Unis Mardy Fish
0-6, 7-5, [10-5] Parcours

Finale en double (1)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 23/07/2007 Drapeau : États-Unis Indianapolis Tennis Championships
 Indianapolis
Int' Series Dur (ext.) Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro
Drapeau : États-Unis Travis Parrott
Drapeau : Russie Teimuraz Gabachvili 3-6, 6-2, [10-6] Parcours
  1. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Coupe du monde de tennis par équipe[modifier | modifier le code]

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2003 3e tour (1/16) Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi 3e tour (1/16) Drapeau : Pays-Bas S. Schalken
2004 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis T. Martin 1er tour (1/64) Drapeau : Slovaquie K. Kučera 1/8 de finale Drapeau : Suisse R. Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni T. Henman
2005 1er tour (1/64) Drapeau : République tchèque B. Ulihrach 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne N. Kiefer 1er tour (1/64) Drapeau : Italie D. Bracciali 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis A. Agassi
2006 1er tour (1/64) Drapeau : Russie N. Davydenko 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie D. Hrbatý 1er tour (1/64) Drapeau : Suisse S. Wawrinka 1er tour (1/64) Drapeau : Suède R. Söderling
2007 1er tour (1/64) Drapeau : Autriche J. Melzer 2e tour (1/32) Drapeau : Suède J. Björkman 1er tour (1/64) Drapeau : France F. Santoro 1er tour (1/64) Drapeau : France A. Clément
2008 3e tour (1/16) Drapeau : Russie M. Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : Colombie A. Falla 1er tour (1/64) Drapeau : Allemagne S. Stadler 3e tour (1/16) Drapeau : États-Unis S. Querrey
2009 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie M. Ančić 1er tour (1/64) Drapeau : Australie L. Hewitt 1/4 de finale Drapeau : Suisse R. Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne I. Navarro
2010 1/8 de finale Drapeau : Espagne R. Nadal
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie I. Dodig 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine J.M. del Potro 2e tour (1/32) Drapeau : Pologne Ł. Kubot 3e tour (1/16) Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
2012 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse R. Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine E. Schwank 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray 1er tour (1/64) Drapeau : Taipei chinois J. Wang
2013 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis T. Smyczek 2e tour (1/32) Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie I. Dodig 3e tour (1/16) Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson 1er tour (1/64) Drapeau : Canada F. Dancevic 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne M. Granollers
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2004 1/8 de finale
Drapeau : Argentine G. Gaudio
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
2e tour (1/16)
Drapeau : Argentine F. Browne
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Thomas
Drapeau : Brésil A. Sá
Drapeau : Brésil F. Saretta
2e tour (1/16)
Drapeau : République tchèque T. Berdych
Drapeau : République tchèque M. Damm
Drapeau : République tchèque C. Suk
2005 1er tour (1/32)
Drapeau : Belgique T. Vanhoudt
Drapeau : République tchèque T. Berdych
Drapeau : Roumanie A. Pavel
1er tour (1/32)
Drapeau : Danemark K. Carlsen
Drapeau : Pologne M. Matkowski
Drapeau : Allemagne A. Waske
1/8 de finale
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : France M. Llodra
2006 1/4 de finale
Drapeau : République tchèque J. Hernych
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
1er tour (1/32)
Drapeau : Afrique du Sud C. Haggard
Drapeau : Bahamas M. Knowles
Drapeau : Canada D. Nestor
1er tour (1/32)
Drapeau : République tchèque J. Hernych
Drapeau : États-Unis A. Delić
Drapeau : États-Unis J. Morrison
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Croatie L. Zovko
Drapeau : Afrique du Sud J. Coetzee
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
2e tour (1/16)
Drapeau : Russie T. Gabachvili
Drapeau : République tchèque L. Dlouhý
Drapeau : République tchèque P. Vízner
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis J. Isner
Drapeau : Argentine J.P. Brzezicki
Drapeau : Argentine A. Calleri
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie T. Gabachvili
Drapeau : Suisse Y. Allegro
Drapeau : Roumanie H. Tecău
2009 2e tour (1/16)
Drapeau : Suisse J-C. Scherrer
Drapeau : Roumanie A. Pavel
Drapeau : Roumanie H. Tecău
1er tour (1/32)
Drapeau : Croatie L. Zovko
Drapeau : Espagne D. Ferrer
Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
2010 1/2 finale
Drapeau : Serbie D. Vemić
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2011 1er tour (1/32)
Drapeau : Serbie D. Vemić
Drapeau : Inde M. Bhupathi
Drapeau : Inde L. Paes
2e tour (1/16)
Drapeau : Croatie I. Dodig
Drapeau : Italie D. Bracciali
Drapeau : Italie P. Starace
2e tour (1/16)
Drapeau : États-Unis A. Bogomolov
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Italie S. Bolelli
Drapeau : Italie F. Fognini
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Australie C. Ball
Drapeau : Philippines T.C. Huey
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Royaume-Uni J. Marray
Drapeau : Danemark F. Nielsen
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne F. Moser
Drapeau : Brésil T. Bellucci
Drapeau : Brésil J. Souza
2013
2014 1er tour (1/32)
Drapeau : Pologne T. Bednarek
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
1er tour (1/32)
Drapeau : Australie M. Ebden
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : République tchèque J. Veselý
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[4] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[5] Paris
2004 1er tour
Drapeau : Roumanie A. Pavel
1er tour
Drapeau : Autriche J. Melzer
1/8 de finale
Drapeau : Espagne C. Moyà
1er tour
Drapeau : États-Unis A. Bogomolov
1/8 de finale
Drapeau : Russie M. Safin
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
2005 2e tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : Belgique O. Rochus
1er tour
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Suède T. Johansson
1/4 de finale
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
2006 2e tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1er tour
Drapeau : France F. Santoro
1er tour
Drapeau : Espagne A. Martín
2007 1er tour
Drapeau : Espagne G. García
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : Autriche J. Melzer
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2008 3e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2e tour
Drapeau : France J. Benneteau
2e tour
Drapeau : France G. Monfils
1/8 de finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1/2 finale
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
1/4 de finale
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2009 3e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : Portugal F. Gil
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
2e tour
Drapeau : États-Unis J. Blake
1er tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
2e tour
Drapeau : France P-H. Mathieu
1er tour
Drapeau : États-Unis J. Blake
2e tour
Drapeau : Suède R. Söderling
2010 2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
3e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
2011 1/4 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : Allemagne F. Mayer
1er tour
Drapeau : Croatie M. Čilić
1er tour
Drapeau : France G. Monfils
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque T. Berdych
2e tour
Drapeau : Espagne N. Almagro
2012 1er tour
Drapeau : Pologne Ł. Kubot
2e tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
1er tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
2013 2e tour
Drapeau : États-Unis S. Querrey
2014 2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2e tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
2e tour
Drapeau : France R. Gasquet
1er tour
Drapeau : Allemagne B. Becker
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ATP Tennis : Statistiques
  2. L'Équipe : Karlovic sert à 251 km/h !
  3. « Ivo Karlovic touché par une méningite virale », sur eurosport.fr,‎ 28 avril 2013
  4. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  5. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :