Ričardas Berankis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ričardas Berankis
Ričardas Berankis
Carrière professionnelle
2007
Nationalité Drapeau de la Lituanie Lituanie
Naissance 21 juin 1990 (24 ans)
Drapeau : Lituanie Vilnius
Surnom Rycka
Taille / poids 1,75 m (5 9) / 70 kg (154 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Remigijus Balzekas
Gains en tournois 1 023 666 $
Palmarès
En simple
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 67e (06/05/2013)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 285e (28/11/2011)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/16 1/64 1/32 1/32
Double - - 1/32 -

Ričardas Berankis, né le 21 juin 1990 à Vilnius, est un joueur de tennis professionnel lituanien.

Il fait partie de la génération 1990-1991, dont il est l'un des leaders après son titre en 2007 de champion du monde junior. Il est membre de l'équipe de Lituanie de Coupe Davis et il y a joué une vingtaine de matchs dès 2007 dans le groupe III puis le groupe II.

Carrière[modifier | modifier le code]

Junior : 2005 - 2007[modifier | modifier le code]

Ses débuts en junior sont très prometteurs. Il remporte 14 tournois : 9 en simple et 5 en double. En 2007, il participe à tous les tournois du Grand Chelem en junior. Il est battu en demi-finale de l'Open d'Australie par le futur vainqueur du tournoi, Brydan Klein. Uladzimir Ignatik le bat successivement en quart à Roland-Garros et en demie à Wimbledon. Il remporte néanmoins l'US Open en battant Jerzy Janowicz en finale 6-3, 6-4. Il enchaîne sur l'Orange Bowl, qu'il domine aisément en s'imposant face à Grigor Dimitrov 6-3, 6-2. Il conclut sa carrière junior par une victoire au tournoi de Mérida en simple et en double avec l'Américain Rhyne Williams. Ses bons résultats lui permettent de finir sa saison 2007 à la première place en junior. Il est également un grand ami de Christopher Rungkat, no 1 indonésien avec qui il a joué une quinzaine de tournois en double. C'est aussi en 2007 qu'il remporte son premier tournoi Future à Albufeira au Portugal.

2008 - 2009[modifier | modifier le code]

En 2008, il porte surtout sa carrière sur les tournois Challenger mais il ne dépasse pas le second tour. Il reçoit une wild card pour jouer son premier match dans le tableau principal d'un tournoi ATP, à Umag, battu au premier tour par Fabio Fognini 6-3, 6-2. Il accède également au troisième tour de qualifications à son premier tournoi du Grand Chelem, l'US Open en battant David Marrero et Serhiy Stakhovsky avant de s'incliner face à Björn Phau.

En 2009, hormis trois finales en Future, il évolue essentiellement dans les Challenger. Ses meilleurs résultats ont été obtenus à Karchi et Champaign où il est battu en demi-finale par Ivan Sergeyev et Michael Russell.

2010[modifier | modifier le code]

Ričardas Berankis à l'US Open 2010.

En 2010, il se révèle à l'Open de San José en atteignant les quarts de finale en éliminant Robby Ginepri et Björn Phau avant d'être stoppé par Fernando Verdasco 6-3, 7-65. Cette performance lui permet de gagner une cinquantaine de places à l'ATP et d'entrer dans le top 200. En juin, il remporte son premier Challenger à Nottingham face au japonais Go Soeda. Pour sa première apparition dans le tableau principal d'un Grand Chelem, il atteint le second tour de Wimbledon et battant l'australien Carsten Ball 6-2, 6-0, 3-6, 7-65 et en s'inclinant face à Feliciano López 7-5, 4-6, 6-3, 6-4. Il est également battu au second tour de l'US Open par Jürgen Melzer en cinq sets 6-4, 6-74, 6-3, 1-6, 7-5.

2011[modifier | modifier le code]

Il participe à de nombreux tournois ATP tels Brisbane (battu au deuxième tour par Florian Mayer), San José (battu en quarts par Milos Raonic), Indian Wells (battu au second tour par Fernando Verdasco). Il a joué dans la totalité des tournois américains entre février et août, hormis celui de Newport. Il réalise cependant sa meilleure performance en Grand Chelem en atteignant le troisième tour de l'Open d'Australie après ses victoires sur Marinko Matosevic (6-4, 6-2, 7-5) et David Nalbandian (6-1, 6-0, 2-0 ab.). Il s'incline contre David Ferrer 6-2, 6-2, 6-1. Il s'inscrit ensuite à huit tournois Challenger, où il atteint quatre demi-finales et une finale.

2012[modifier | modifier le code]

Une blessure au troisième tour de qualifications de l'Open de San José l'écarte des courts pendant deux mois. Il revient en mai, alors classé 178e et participe à quatre Challenger où il accède à une finale, à Winnetka. Après une défaite au second tour à Atlanta contre Kei Nishikori, il crée la surprise au Tournoi de Los Angeles, sorti des qualifications, il atteint la finale après avoir éliminé trois têtes de série: Björn Phau (7-68, 6-4), Nicolas Mahut (6-4, 6-4) et Marinko Matosevic (7-5, 6-1). Il est finalement battu de manière expéditive par Sam Querrey 6-0, 6-2 en seulement 52 minutes, soit le match le plus rapide du tournoi. Sa première finale de sa carrière lui permet de gagner une quarantaine de places à l'ATP. En septembre, à l'Open de Saint-Pétersbourg, il profite des abandons de Philipp Petzschner et de Jürgen Zopp pour atteindre les quarts de finale où il est battu par Martin Kližan.

2013[modifier | modifier le code]

Comme en 2011, il participe au troisième tour de l'Open d'Australie grâce à ses victoires sur Serhiy Stakhovsky (6-2, 7-64, 7-5) et Florian Mayer (6-2, 6-3, 6-1). Il perd ensuite face à Andy Murray 6-3, 6-4, 7-5. Il accède aux quarts de finale de Delray Beach en tant que lucky loser, battu par Édouard Roger-Vasselin.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titre en simple[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en simple (1)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score
1 29/07/2012 Drapeau : États-Unis Farmers ClassicLos Angeles ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : États-Unis Sam Querrey 6-0, 6-2 Parcours
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Titre en double[modifier | modifier le code]

Aucun

Finale en double[modifier | modifier le code]

Aucune

Titres et finales en Challenger (3-4)[modifier | modifier le code]

Simple[modifier | modifier le code]

Résultat Date (finale) Tournoi Prize Money Adversaire en finale Rang Score
Victoire Juin 2010 Drapeau : Royaume-Uni Aegon Trophy, Nottingham 42 500 $ Drapeau : Japon Go Soeda 137e 6-4, 6-4
Finaliste Août 2010 Drapeau : Canada Odlum Brown Vancouver Open 100 000 $ Drapeau : Israël Dudi Sela 107e 7-5, 6-2
Victoire Novembre 2010 Drapeau : Finlande IPP Open, Helsinki 106 500 € Drapeau : Pologne Michał Przysiężny 78e 6-1, 2-0 ab.
Finaliste Novembre 2011 Drapeau : Slovaquie Slovak Open, Bratislava 85 000 € Drapeau : Slovaquie Lukáš Lacko 133e 7-67, 6-2
Finaliste Juillet 2012 Drapeau : États-Unis Nielsen Pro Tennis Championships, Winnetka 50 000 $ Drapeau : Australie John-Patrick Smith 298e 3-6, 6-3, 7-63
Finaliste Novembre 2013 Drapeau : Finlande IPP Open, Helsinki 42 500 € Drapeau : Finlande Jarkko Nieminen 39e 3-6, 1-6
Victoire Juillet 2014 Drapeau : Kazakhstan President's Cup, Astana 125 000 $ Drapeau : Turquie Marsel Ilhan 152e 7-5, 5-7, 6-3

Titres et finales en Future (2/3)[modifier | modifier le code]

Simple[modifier | modifier le code]

Résultat Date (finale) Tournoi Prize Money Adversaire en finale Rang Score
Victoire Mars 2007 Drapeau : Portugal Tournoi de Albufeira 10 000 € Drapeau : Belgique Niels Desein 535e 7-5, 6-4
Finaliste Janvier 2009 Drapeau : Allemagne Tournoi de Stuttgart 10 000 € Drapeau : Tchécoslovaquie Jan Mertl 292e 6-4, 3-6, 6-3
Finaliste Septembre 2009 Drapeau : Allemagne Tournoi de Istanbul 10 000 $ Drapeau : Kazakhstan Alexey Kedryuk 472e 6-2, 6-4
Finaliste Novembre 2009 Drapeau : République dominicaine Tournoi F1 de Saint-Domingue 10 000 $ Drapeau : République dominicaine Victor Estrella 288e 7-5, 6-1

Double[modifier | modifier le code]

Résultat Date (finale) Tournoi Partenaire Adversaires Score
Victoire Mars 2008 Drapeau : États-Unis Tournoi de McAllen Drapeau : Biélorussie Siarhei Betau Drapeau : États-Unis Adam El Mihdawy Drapeau : Ouzbékistan Uladzimir Ignatik 6-3, 6-3

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2010 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. López 2e tour (1/32) Drapeau : Autriche J. Melzer
2011 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne D. Ferrer
2012
2013 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Benneteau 1er tour (1/64) Drapeau : France P-H. Mathieu 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie N. Djokovic
2014 1er tour (1/64) Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2013 1er tour (1/32)
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : Pologne T. Bednarek
Drapeau : Pologne M. Kowalczyk
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Madrid Rome Canada Cincinnati Shanghai Paris
2011 2e tour
Drapeau : Espagne F. Verdasco
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
2012
2013 1er tour
Drapeau : Autriche J. Melzer
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en fin de saison[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 1540 en augmentation 698 en augmentation 459 en augmentation 324 en augmentation 87 en diminution 125 en augmentation 114 en diminution 131

Source : (en) Classements de Ričardas Berankis sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]