Jarkko Nieminen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nieminen.
Jarkko Nieminen
Jarkko Nieminen
Jarkko Nieminen aux Jeux olympiques d'été de 2012
Carrière professionnelle
2000
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Naissance 23 juillet 1981 (33 ans)
Drapeau : Finlande Masku
Surnom Jakke
Taille / poids 1,85 m (6 1) / 78 kg (172 lb)
Prise de raquette Gaucher, revers à deux mains
Entraîneur Jan de Witt
Gains en tournois 7 185 515 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 11
Meilleur classement 13e (10/07/2006)
En double
Titres 3
Finales perdues 4
Meilleur classement 42e (28/01/2008)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/8 1/4 1/4
Double 1/2 1/16 1/16 1/4
Mixte - - 1/16 -

Jarkko Nieminen, né le 23 juillet 1981 à Masku, est un joueur de tennis finlandais, professionnel depuis 2000.

C'est le meilleur joueur finlandais de l'histoire du tennis. Il a atteint trois fois le stade des quarts de finale en tournoi du Grand Chelem, à l'US Open en 2005, Wimbledon en 2006 et à l'Open d'Australie en 2008. Il est à l'aise sur toutes les surfaces, surtout sur dur. Il a disputé une finale par an depuis son entrée sur le circuit professionnel en 2000 excepté en 2004 et 2005. Il est le membre pivot de l'équipe de Finlande de Coupe Davis.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jarkko Nieminen a obtenu son meilleur classement à ce jour en 2006 lorsqu'il est devenu 13e joueur mondial, peu après avoir été éliminé en quart de finale à Wimbledon. Il a en outre gagné deux titres en simple sur le circuit ATP (l'Open d'Auckland en 2008 et le tournoi de Sydney en 2012) et perdu 11 autres finales, dont deux contre Roger Federer.

En début de saison 2012 à Sydney, il remporte le titre en battant Julien Benneteau et après être sorti des qualifications, soit huit matchs en tout et six ans après son premier titre sur le circuit[1].

Il a joué une fois en mixte, avec sa compatriote Emma Laine à Wimbledon (1/16).

Il a remporté l'US Open junior en 1999.

Il a rencontré une fois Pete Sampras aux Masters de Miami en 2002.

Le 20 mars 2014, Jarkko Nieminen devient le vainqueur du match le plus court de l'histoire du tennis en surclassant l'australien Bernard Tomic en 28 minutes et 20 secondes de jeu sur le score de 6-0, 6-1 à l'occasion du premier tour du Masters de Miami[2].

2005 : l'exploit à l'US Open[modifier | modifier le code]

Jarkko Nieminen participe cette année-là aux quatre tournois du Grand chelem, mais seulement à trois Masters 1000. Comme en 2004, il ne participe à aucune finale. Cependant, il brille à l'US Open en atteignant les quarts de finale contre Lleyton Hewitt, match qu'il perd en cinq sets (6-2, 1-6, 6-3, 1-6, 3-6).

2006 : 13e mondial[modifier | modifier le code]

Il démarre sa saison au Tournoi d'Adélaïde où il est tête de série no 7. Il bat Paul-Henri Mathieu (6-2, 7-65), puis Florian Mayer (7-61, 7-5) avant de s'incliner contre Florent Serra (6-4, 64-7, 6-2), futur vainqueur de l'épreuve. Il participe ensuite à l'Open d'Auckland où il est également tête de série no 7. Il bat successivement Márcos Baghdatís (6-2, 6-2), futur finaliste de l'Open d'Australie, Paul Goldstein (6-4, 6-3), Nicolás Massú (6-3, 7-64) et Olivier Rochus tête de série no 6 (6-4, 64-7, 7-64) qui met fin à une série en cours de cinq tie-breaks remportés depuis le début de l'année et accède à la finale où il dispose facilement de Mario Ančić tête de série no 5. Il est alors tête de série no 26 à l'Open d'Australie. Il s'impose contre une wild-card Marc Kimmich (6-2, 6-3, 6-1) puis contre Wang Yeu-tzuoo (6-2, 7-63, 6-2), mais il s'incline contre David Nalbandian en quatre sets (2-6, 6-3, 6-2, 7-5).

Il participe ensuite à l'Open 13 où il est battu par Gilles Simon (4-6, 6-3, 6-2). Il prend part au tournoi de Rotterdam où il dispose de Mario Ančić (7-5, 7-65), puis prend sa revanche sur Gilles Simon (7-61, 6-1) puis bat Olivier Rochus (64-7, 6-4, 7-63) mais s'incline contre son frère, Christophe Rochus (6-4, 6-3).

Il prend ensuite part au Masters d'Indian Wells où il est tête de série no 22. Exempté de premier tour, il bat Florian Mayer (6-4, 6-4) puis Philipp Kohlschreiber (6-1, 3-6, 6-3) puis Marat Safin (6-4, 6-3) mais s'incline contre Paradorn Srichaphan (7-63, 3-6, 7-5). Il est ensuite aligné au Masters de Miami où il est tête de série no 23. Exempté de premier tour, il bat Mark Philippoussis (6-4, 7-63) avant de s'incliner contre James Blake (6-3, 4-6, 6-1).

Il finit l'année à la 15e place mondiale au terme de la plus belle saison de sa carrière où il glanera un titre à Auckland et où il atteindra les quarts de finale dans trois Masters 1000 et à Wimbledon.

2007[modifier | modifier le code]

2008[modifier | modifier le code]

2009 : blessure[modifier | modifier le code]

Jarkko Nieminen à l'US Open en 2009.

2010[modifier | modifier le code]

Jarkko Nieminen à l'Open d'Australie en 2010.

2011[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

Jarkko Nieminen à Roland-Garros en 2012.

2013[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

Le 20 mars, Nieminen bat l'australien Bernard Tomic en 28 minutes 20 secondes par le score de 6-0, 6-1. Cela fait de ce match le plus rapide de l'histoire en date de mars 2014[3].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Jarkko Nieminen à la volée.

Jarkko Nieminen est un joueur polyvalant, capable des plus beaux coups du tennis. Jarkko Nieminen fait son revers à deux mains en appuis ouverts. Il est par ailleurs considéré comme l'un des meilleurs du circuit. Son revers est par ailleurs plus fort que son coup droit.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (2)[modifier | modifier le code]

No Date[T 1] Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score
1 09/01/2006 Drapeau : Nouvelle-Zélande Heineken OpenAuckland Int' Series Dur (ext.) Drapeau : Croatie Mario Ančić 6-2, 6-2 Parcours
2 09/01/2012 Drapeau : Australie Apia InternationalSydney ATP 250 Dur (ext.) Drapeau : France Julien Benneteau 6-2, 7-5 Parcours
  1. Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.

Finales en simple (11)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueur Score Tableau
1 22/10/2001 Drapeau : Suède Open de Stockholm, Suède Dur Drapeau : Pays-Bas Sjeng Schalken 6-3, 3-6, 3-6, 6-4, 3-6
2 08/04/2002 Drapeau : Portugal Open d'Estoril, Portugal Terre battue Drapeau : Argentine David Nalbandian 4-6, 6-7
3 29/04/2002 Drapeau : Espagne Open de Majorque, Espagne Terre battue Drapeau : Argentine Gastón Gaudio 2-6, 3-6
4 28/04/2003 Drapeau : Allemagne Open de Munich, Allemagne Terre battue Drapeau : Suisse Roger Federer 4-6, 1-6
5 15/10/2006 Drapeau : Suède Open de Stockholm, Suède Dur Drapeau : États-Unis James Blake 4-6, 2-6
6 28/10/2007 Drapeau : Suisse Open de Bâle, Suisse Synthétique Drapeau : Suisse Roger Federer 3-6, 4-6 Tableau
7 05/01/2008 Drapeau : Australie Tournoi d'Adélaïde, Australie Dur Drapeau : France Michaël Llodra 3-6, 4-6 Tableau
8 17/01/2009 Drapeau : Australie Tournoi de Sydney, Australie Dur Drapeau : Argentine David Nalbandian 3-6, 7-69, 2-6 Tableau
9 27/09/2010 Drapeau : Thaïlande Open de Thaïlande, Bangkok Dur (int.) Drapeau : Espagne Guillermo García-López 4-6, 6-3, 4-6 Tableau
10 17/10/2011 Drapeau : Suède Open de Stockholm, Suède Dur (int.) Drapeau : France Gaël Monfils 5-7, 6-3, 2-6 Tableau
11 20/05/2013 Drapeau : Allemagne Open de Düsseldorf, Düsseldorf Terre battue Drapeau : Argentine Juan Mónaco 4-6, 3-6 Tableau

Titres en double (3)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Partenaire Finalistes Score
1 24/09/2007 Drapeau : Inde Open de Bombay, Inde Dur Drapeau : Suède Robert Lindstedt Drapeau : Inde Rohan Bopanna
Drapeau : Pakistan Aisam-Ul-Haq Qureshi
7-6, 7-6
2 26/07/2010 Drapeau : Suisse Open de Gstaad, Suisse Terre battue Drapeau : Suède Johan Brunström Drapeau : Brésil Marcelo Melo
Drapeau : Brésil Bruno Soares
6-3, 64-7, [11-9]
3 29/04/2013 Drapeau : Allemagne Open de Munich, Allemagne Terre battue Drapeau : Russie Dmitri Toursounov Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís
Drapeau : États-Unis Eric Butorac
6-1, 6-4

Finales en double (4)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 22/09/2003 Drapeau : Thaïlande Open de Thaïlande, Bangkok Dur Drapeau : Israël Jonathan Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
Drapeau : Australie Andrew Kratzmann 6-3, 7-6
2 09/02/2009 Drapeau : États-Unis Open de San José, États-Unis Dur Drapeau : Allemagne Tommy Haas
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek
Drapeau : Inde Rohan Bopanna 6-2, 6-3
3 18/10/2010 Drapeau : Suède Open de Stockholm, Suède Dur (int.) Drapeau : États-Unis Eric Butorac
Drapeau : Curaçao Jean-Julien Rojer
Drapeau : Suède Johan Brunström 6-3, 6-4
4 09/01/2012 Drapeau : Australie Tournoi de Sydney, Australie Dur Drapeau : États-Unis Bob Bryan
Drapeau : États-Unis Mike Bryan
Drapeau : Australie Matthew Ebden 6-1, 6-4

Confrontations avec ses principaux adversaires[modifier | modifier le code]

Joueur Meilleur classement Confrontations Victoires Défaites Pourcentage de victoires Dernière confrontation Bilan
Drapeau : Canada Milos Raonic 13 2 2 0 100 % victoire Masters de Monte-Carlo 2013 (6-3, 1-6, 7-63)
Drapeau : Allemagne Philipp Kohlschreiber 16 7 5 2 71,4 % victoire Open d'Australie 2008 (3-6, 7-6, 7-6, 6-3)
Drapeau : République tchèque Radek Štěpánek 8 8 4 4 50,0 % victoire Masters de Monte-Carlo 2012 (6-3, 7-6)
Drapeau : Espagne Fernando Verdasco 7 5 2 3 40 % défaite (3-6, 6-4, 6-1, 6-4) US Open 2011
Drapeau : France Jo-Wilfried Tsonga 5 5 2 3 40 % défaite (3-6, 6-1, 3-1 abandon) Open de Vienne 2011
Drapeau : Argentine David Nalbandian 3 12 4 8 33,3 % défaite (6-4, 4-2 abandon) Open d'Australie 2012
Drapeau : Espagne David Ferrer 4 3 1 2 33,3 % défaite (6-3, 6-3, 6-1) Roland-Garros 2011
Drapeau : Russie Nikolay Davydenko 3 6 2 4 33,3 % défaite (6-4, 7-6) Tournoi de Hambourg 2012
Drapeau : France Richard Gasquet 7 4 1 3 25 % victoire (4-6, 7-6, 6-2) Open de Montpellier 2010
Drapeau : Serbie Novak Djokovic 1 4 1 3 25 % défaite (6-4, 6-3) Masters de Monte-Carlo 2013
Drapeau : Russie Marat Safin 1 8 2 6 25 % défaite (5-7, 6-3, 6-2) Masters de Monte-Carlo 2007
Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro 4 4 1 3 25 % victoire (6-4, 4-6, 7-6) Masters de Monte-Carlo 2013
Drapeau : Allemagne Tommy Haas 2 4 1 3 25 % victoire (7-63, 4-6, 6-3, 4-6, 8-6) Open d'Australie 2013
Drapeau : Espagne Juan Carlos Ferrero 1 5 1 4 20 % défaite (6-2, 3-6, 6-4) Tournoi de Hambourg 2010
Drapeau : Espagne Tommy Robredo 5 7 1 6 14,3 % défaite (6-1, 6-4) Masters du Canada 2010
Drapeau : République tchèque Tomáš Berdych 6 7 1 6 14,3 % défaite (6-3, 6-2) Tournoi de Winston-Salem 2012
Drapeau : Royaume-Uni Andy Murray 2 5 0 5 0 % défaite (6-4, 7-6) Jeux olympiques 2012
Drapeau : Suisse Roger Federer 1 13 0 13 0 % défaite (6-2, 6-2) Tournoi de Rotterdam 2012
Drapeau : Espagne Rafael Nadal 1 7 0 7 0 % défaite (6-4, 6-3) Masters de Monte-Carlo 2012
Drapeau : Australie Lleyton Hewitt 1 4 0 4 0 % défaite (1-6, 6-3, 7-5, 6-2) Roland-Garros 2007
Drapeau : États-Unis Andy Roddick 1 2 0 2 0 % défaite (6-1, 6-4) Masters de Paris-Bercy 2010

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2002 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis P. Sampras 3e tour (1/16) Drapeau : Allemagne T. Haas 2e tour (1/32) Drapeau : Autriche J. Knowle 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. Vicente
2003 3e tour (1/16) Drapeau : Argentine G. Coria 1/8 de finale Drapeau : Chili F. González 3e tour (1/16) Drapeau : Belgique O. Rochus 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine D. Nalbandian
2004 2e tour (1/32) Drapeau : Russie M. Safin 1er tour (1/64) Drapeau : Roumanie A. Pavel
2005 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse R. Federer 2e tour (1/32) Drapeau : Russie I. Andreev 1er tour (1/64) Drapeau : Royaume-Uni T. Henman 1/4 de finale Drapeau : Australie L. Hewitt
2006 3e tour (1/16) Drapeau : Argentine D. Nalbandian 1er tour (1/64) Drapeau : Pays-Bas R. Sluiter 1/4 de finale Drapeau : Espagne R. Nadal 1er tour (1/64) Drapeau : Belgique X. Malisse
2007 2e tour (1/32) Drapeau : Argentine J.I. Chela 3e tour (1/16) Drapeau : Australie L. Hewitt 3e tour (1/16) Drapeau : Russie M. Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis J. Isner
2008 1/4 de finale Drapeau : Espagne R. Nadal 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne R. Nadal 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie M. Čilić 3e tour (1/16) Drapeau : Chili F. González
2009 1er tour (1/64) Drapeau : France P-H. Mathieu 2e tour (1/32) Drapeau : France J-W. Tsonga
2010 2e tour (1/32) Drapeau : France F. Serra 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Roddick 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Gimeno-Traver
2011 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Ferrer 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne D. Ferrer 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne N. Almagro 1er tour (1/64) Drapeau : Espagne F. Verdasco
2012 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine D. Nalbandian 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis B. Baker 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis J. Isner
2013 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie I. Dodig 2e tour (1/32) Drapeau : France J-W. Tsonga 1er tour (1/64) Drapeau : France M. Llodra 2e tour (1/32) Drapeau : Portugal J. Sousa
2014 2e tour (1/32) Drapeau : Italie F. Fognini 2e tour (1/32) Drapeau : Pologne J. Janowicz 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis John Isner
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/32)
Drapeau : Suède J. Landsberg
Drapeau : Argentine G. Etlis
Drapeau : Argentine M. Rodríguez
2e tour (1/16)
Drapeau : Suède J. Landsberg
Drapeau : Argentine G. Etlis
Drapeau : Argentine M. Rodríguez
1er tour (1/32)
Drapeau : Autriche J. Melzer
Drapeau : Maroc H. Arazi
Drapeau : Maroc Y. El Aynaoui
2004
2005 2e tour (1/16)
Drapeau : Corée du Sud Lee H-t.
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Israël A. Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : Pays-Bas R. Wassen
Drapeau : Australie W. Arthurs
Drapeau : Australie P. Hanley
2006 2e tour (1/16)
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : République tchèque J. Hernych
Drapeau : Croatie I. Karlović
1er tour (1/32)
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Suède J. Björkman
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
1er tour (1/32)
Drapeau : États-Unis G. Oliver
Drapeau : République tchèque J. Hernych
Drapeau : République tchèque D. Škoch
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis G. Oliver
Drapeau : République tchèque M. Damm
Drapeau : Inde L. Paes
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Suède T. Johansson
Drapeau : Israël J. Erlich
Drapeau : Israël A. Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : Suède T. Johansson
Drapeau : Argentine S. Roitman
Drapeau : Pays-Bas M. Verkerk
2e tour (1/16)
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Allemagne Be. Becker
Drapeau : République tchèque P. Pála
2e tour (1/16)
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Suède J. Björkman
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
2008 2e tour (1/16)
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : France M. Gicquel
Drapeau : France F. Santoro
2e tour (1/16)
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : Uruguay P. Cuevas
Drapeau : Pérou L. Horna
1/4 de finale
Drapeau : Suède R. Lindstedt
Drapeau : République tchèque L. Dlouhý
Drapeau : Inde L. Paes
2009 2e tour (1/16)
Drapeau : Inde R. Bopanna
Drapeau : Équateur N. Lapentti
Drapeau : Espagne T. Robredo
2e tour (1/16)
Drapeau : Pakistan A-U-H. Qureshi
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2010 1/2 finale
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : Argentine L. Mayer
Drapeau : Argentine H. Zeballos
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : Inde R. Bopanna
Drapeau : Pakistan A-U-H. Qureshi
2011 2e tour (1/16)
Drapeau : Croatie I. Dodig
Drapeau : Italie D. Bracciali
Drapeau : Italie P. Starace
1er tour (1/32)
Drapeau : Suède J. Brunström
Drapeau : Australie A. Fisher
Drapeau : Australie S. Huss
1er tour (1/32)
Drapeau : Suède J. Brunström
Drapeau : États-Unis S. Lipsky
Drapeau : États-Unis R. Ram
1er tour (1/32)
Drapeau : Suède J. Brunström
Drapeau : Ouzbékistan D. Istomin
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
2012 1er tour (1/32)
Drapeau : Pays-Bas R. Haase
Drapeau : Russie M. Elgin
Drapeau : Russie A. Kudryavtsev
1er tour (1/32)
Drapeau : Pays-Bas R. Haase
Drapeau : Biélorussie M. Mirnyi
Drapeau : Canada D. Nestor
1er tour (1/32)
Drapeau : Pays-Bas R. Haase
Drapeau : États-Unis B. Bryan
Drapeau : États-Unis M. Bryan
1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne Be. Becker
Drapeau : Pologne Ł. Kubot
Drapeau : Russie M. Youzhny
2013 2e tour (1/16)
Drapeau : Allemagne M. Kohlmann
Drapeau : États-Unis E. Butorac
Drapeau : Australie P. Hanley
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie D. Toursounov
Drapeau : Inde R. Bopanna
Drapeau : France É. Roger-Vasselin
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie D. Toursounov
Drapeau : Inde L. Paes
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2014 2e tour (1/16)
Drapeau : Russie D. Toursounov
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
2e tour (1/16)
Drapeau : Finlande H. Kontinen
Drapeau : Espagne F. López
Drapeau : Autriche J. Melzer
1er tour (1/32)
Drapeau : Finlande H. Kontinen
Drapeau : Pays-Bas J.J. Rojer
Drapeau : Roumanie Horia Tecău
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[4] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[5] Paris
2002 2e tour
Drapeau : États-Unis P. Sampras
2e tour
Drapeau : France S. Grosjean
1/8 de finale
Drapeau : Australie L. Hewitt
2e tour
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
2e tour
Drapeau : Australie L. Hewitt
2003 1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
3e tour
Drapeau : États-Unis A. Agassi
1/8 de finale
Drapeau : Argentine J.I. Chela
1/8 de finale
Drapeau : Pays-Bas M. Verkerk
2e tour
Drapeau : Argentine G. Coria
1er tour
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
2e tour
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
1er tour
Drapeau : Argentine G. Gaudio
1er tour
Drapeau : France N. Mahut
2004 2e tour
Drapeau : Maroc H. Arazi
2e tour
Drapeau : États-Unis T. Martin
2e tour
Drapeau : Espagne C. Moyà
2005 2e tour
Drapeau : Russie M. Safin
2e tour
Drapeau : Slovaquie D. Hrbatý
1er tour
Drapeau : France F. Santoro
2006 1/4 de finale
Drapeau : Thaïlande P. Srichaphan
3e tour
Drapeau : États-Unis J. Blake
1er tour
Drapeau : Belgique K. Vliegen
2e tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
1/8 de finale
Drapeau : Russie N. Davydenko
1/4 de finale
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
1er tour
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : France R. Gasquet
1/4 de finale
Drapeau : Espagne T. Robredo
2007 3e tour
Drapeau : France R. Gasquet
1/8 de finale
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
1er tour
Drapeau : Russie M. Safin
1er tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1/8 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : Russie N. Davydenko
1/8 de finale
Drapeau : Espagne N. Almagro
1er tour
Drapeau : Autriche S. Koubek
2e tour
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
2008 2e tour
Drapeau : Corée du Sud Lee H-t.
2e tour
Drapeau : Allemagne N. Kiefer
2e tour
Drapeau : Espagne J.C. Ferrero
1er tour
Drapeau : République tchèque R. Štěpánek
2e tour
Drapeau : Suisse R. Federer
1er tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : Lettonie E. Gulbis
2e tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
1er tour
Drapeau : Italie S. Bolelli
2009 2e tour
Drapeau : États-Unis J. Blake
2e tour
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
2010 1er tour
Drapeau : Argentine J. Mónaco
1er tour
Drapeau : Espagne T. Robredo
2e tour
Drapeau : États-Unis A. Roddick
2011 2e tour
Drapeau : Espagne A. Montañés
1er tour
Drapeau : Kazakhstan M. Kukushkin
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2012 1er tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
1er tour
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
2e tour
Drapeau : Espagne R. Nadal
1er tour
Drapeau : États-Unis S. Querrey
1er tour
Drapeau : Russie A. Bogomolov
1er tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
2013 3e tour
Drapeau : Afrique du Sud K. Anderson
3e tour
Drapeau : France J-W. Tsonga
1/4 de finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
1er tour
Drapeau : Lettonie E. Gulbis
1er tour
Drapeau : Canada F. Peliwo
2e tour
Drapeau : République tchèque T. Berdych
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
1er tour
Drapeau : Pologne M. Przysiężny
2014 3e tour
Drapeau : Espagne R. Bautista-Agut
2e tour
Drapeau : Ukraine A. Dolgopolov
1er tour
Drapeau : Espagne A. Ramos
1/8 de finale
Drapeau : Espagne R. Nadal
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Classement ATP en simple en fin de saison[modifier | modifier le code]

Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 1209 en diminution 1324 en augmentation 714 en augmentation 308 en augmentation 61 en augmentation 40 en augmentation 36 en diminution 77 en augmentation 30 en augmentation 15 en diminution 27 en diminution 38 en diminution 88 en augmentation 39 en diminution 77 en augmentation 41 en augmentation 39

Source : (en) Classements de Jarkko Nieminen sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sydney-Sunday-Nieminen-Beats-Benneteau-To-Win-Title, sur ATPtour.com
  2. http://www.welovetennis.fr/atp-miami/81314-28-minutes-et-20-seconde-un-record-pour-tomic-et-nieminen
  3. « Victoire record de Nieminen », RDS,‎ 20 mars 2014 (consulté le 25 mars 2014).
  4. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  5. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.