Janko Tipsarević

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Janko Tipsarević
Janko Tipsarević
Janko Tipsarević lors du Tournoi de Wimbledon 2012.
Carrière professionnelle
2002
Nationalité Serbie Serbie
Naissance 22 juin 1984 (30 ans)
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Belgrade
Surnom Tipsy
Taille / poids 1,8 m (5 11) / 83 kg (183 lb)
Prise de raquette Droitier, revers à deux mains
Entraîneur Dirk Hordorff
Gains en tournois 7 347 004 $
Palmarès
En simple
Titres 4
Finales perdues 7
Meilleur classement 8e (02/04/2012)
En double
Titres 1
Finales perdues 3
Meilleur classement 46e (25/04/2011)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/8 1/8 1/4
Double 1/8 1/4 1/16 1/32
Titres par équipe nationale
Coupe Davis 1 (2010)
World Team Cup 2 (2009, 2012)

Janko Tipsarević, né le 22 juin 1984 à Belgrade, est un joueur de tennis serbe. Professionnel depuis 2002, il fait son entrée dans le top 100 à l'ATP en 2005 et atteint son meilleur classement ATP en simple le 2 avril 2012, avec le 8e rang mondial.

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Janko Tipsarević débute le tennis à six ans. Longtemps considéré comme un joueur imprévisible, le Serbe a gagné en régularité au point de s'imposer dans le top 10 du circuit. Il s'agit d'un joueur complet, sans faiblesse particulière et doté d'une belle qualité de frappe. Joueur agressif, sa surface de prédilection est le dur.

Carrière[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

Il remporte l'Open d'Australie junior en 2001, terminant l'année numéro 2 mondial au classement junior.

2007-2010[modifier | modifier le code]

En Grand Chelem, lors du tournoi de Wimbledon en 2007, il réalise l'exploit d'éliminer Fernando González (tête de série numéro 5). Lors du second tour de l'édition suivante, il élimine la tête de série numéro 6 Andy Roddick en quatre manches (6-7, 7-5, 6-4, 7-64). Quelques mois après, il est tout prêt d'éliminer lors de l'Open d'Australie le numéro un mondial Roger Federer au troisième tour, menant deux manches à une avant de céder au cinquième set (7-65, 6-71, 7-5, 1-6, 8-10).

En 2009, il se hisse pour la première fois de sa carrière en finale du tournoi de Moscou. Une semaine plus tard, il élimine Gaël Monfils en quart de finale du tournoi de Vienne.
En 2010, il bat notamment Andy Murray, alors no 4 mondial, lors du tournoi de Dubaï. Il s'incline la même année en finale de l'Open de Bois-le-Duc, face à Serhiy Stakhovsky.

2011[modifier | modifier le code]

Le 2 octobre 2011, dans la lignée d'une très bonne saison avec notamment une finale à Eastbourne et un quart de finale à l'US Open, où il ravit un set à son compatriote et vainqueur du tournoi Novak Djokovic, Janko Tipsarević remporte le premier tournoi ATP de sa carrière à Kuala Lumpur face à Márcos Baghdatís, qu'il bat en deux sets 6-4, 7-5. Quelques semaines plus tard, soit le 23 octobre 2011, le Serbe réédite cette performance en finale du tournoi de Moscou dans laquelle il détrône son compatriote, ami et tenant du titre Viktor Troicki, battu sèchement 6-4, 6-2. Tipsy confirme ainsi son excellente forme en jouant le tennis de sa vie. De surcroît, malgré de très faibles chances d'y participer, il se place en hypothétique candidat aux Masters de Londres. L'éternel no 2 serbe, toujours dans l'ombre de son talentueux cadet Novak Djokovic, prend un nouveau statut ; lui qu'on disait irrégulier, capable du meilleur comme du pire, a gagné en confiance, et son jeu s'en ressent, il sera à la 9e place mondiale à la fin de l’année 2011.

2012[modifier | modifier le code]

Après un Open d'Australie quelque peu décevant, il se rattrape en améliorant sa performance à Roland-Garros où il est battu en 1/8 de finale par Nicolás Almagro. Il devient 8e mondial en avril, mais perd cette place après les Jeux olympiques au profit de Juan Martín del Potro. Entre deux, il remporte contre Juan Mónaco le tournoi de Stuttgart, son troisième en carrière et le premier sur terre battue. À Wimbledon, il s'incline au troisième tour contre Mikhail Youzhny, après avoir battu David Nalbandian et Ryan Sweeting. Après le tournoi de Stuttgart, il participe au Masters du Canada où il atteint la demi-finale, battu par son compatriote Novak Djokovic en deux sets 6-4, 6-1. Une semaine plus tard, au Masters de Cincinnati, Janko Tipsarević abandonne dès le deuxième tour face au modeste espagnol Pablo Andújar. Il termine l'année à la neuvième place à l'ATP[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Janko Tipsarević est un avide lecteur, notamment de Nietzsche et Fiodor Dostoïevski qui sont ses auteurs favoris. L'un de ses tatouages (« La beauté sauvera le monde ») est d'ailleurs une citation tirée de L'Idiot[2]. Il parle serbe, anglais et russe[2]. Il est supporter du FC Barcelone depuis son enfance[3]. Le 17 janvier 2014, il est devenu le père d'une petite fille prénommée Emili.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres en simple (4)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Finaliste Score Tableau
1 26/09/2011 Drapeau : Malaisie Open de Malaisie, Kuala Lumpur 250 Series Dur indoor Drapeau : Chypre Márcos Baghdatís 6-4, 7-5 Tableau
2 17/10/2011 Drapeau : Russie Coupe du Kremlin, Moscou 250 Series Dur indoor Drapeau : Serbie Viktor Troicki 6-4, 6-2 Tableau
3 09/07/2012 Drapeau : Allemagne Tournoi de Stuttgart, Allemagne 250 Series Terre battue Drapeau : Argentine Juan Mónaco 6-4, 5-7, 6-3 Tableau
4 06/01/2013 Drapeau : Inde Open de Chennai, Chennai 250 Series Dur ext. Drapeau : Espagne Roberto Bautista-Agut 3-6, 6-1, 6-3 Tableau

Finales en simple (7)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueur Score Tableau
1 19/10/2009 Drapeau : Russie Coupe du Kremlin, Moscou 250 Series Dur indoor Drapeau : Russie Mikhail Youzhny 6-75, 6-0, 6-4 Tableau
2 14/06/2010 Drapeau : Pays-Bas Open de Bois-le-Duc, Pays-Bas 250 Series Gazon Drapeau : Ukraine Serhiy Stakhovsky 6-3, 6-0 Tableau
3 21/02/2011 Drapeau : États-Unis Tournoi de Delray Beach, États-Unis 250 Series Dur Drapeau : Argentine Juan Martín del Potro 6-4, 6-4 Tableau
4 12/06/2011 Drapeau : Royaume-Uni Tournoi d'Eastbourne, Grande-Bretagne 250 Series Gazon Drapeau : Italie Andreas Seppi 7-65, 3-6, 5-3 ab. Tableau
5 30/10/2011 Drapeau : Russie Open de Saint-Pétersbourg, Russie 250 Series Dur indoor Drapeau : Croatie Marin Čilić 6-3, 3-6, 6-2 Tableau
6 02/01/2012 Drapeau : Inde Open de Chennai, Inde 250 Series Dur ext. Drapeau : Canada Milos Raonic 64-7, 7-64, 7-64 Tableau
7 16/07/2012 Drapeau : Suisse Open de Gstaad, Suisse 250 Series Terre ext. Drapeau : Brésil Thomaz Bellucci 66-7, 6-4, 6-2 Tableau

Titre en double (1)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Partenaire Finalistes Score Tableau
1 02/01/2012 Open de Chennai
Drapeau : Inde Inde
250 Series Dur Drapeau : Inde Leander Paes Drapeau : Israël Jonathan Erlich
Drapeau : Israël Andy Ram
6-4, 6-4 Tableau

Finales en double (3)[modifier | modifier le code]

Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Surface Vainqueurs Partenaire Score Tableau
1 04/01/2010 Open de Chennai
Drapeau : Inde Inde
250 Series Dur Drapeau : Espagne Marcel Granollers
Drapeau : Espagne Santiago Ventura
Drapeau : Taipei chinois Lu Yen-hsun 7-5, 6-2 Tableau
2 18/10/2010 Coupe du Kremlin
Drapeau : Russie Moscou
250 Series Dur indoor Drapeau : Russie Igor Kunitsyn
Drapeau : Russie Dmitri Toursounov
Drapeau : Serbie Viktor Troicki 7-68, 6-3 Tableau
3 13/05/2012 Masters de Rome
Drapeau : Italie Italie
Masters 1000 Terre (extérieur) Drapeau : Espagne Marcel Granollers
Drapeau : Espagne Marc López
Drapeau : Pologne Łukasz Kubot 6-3, 6-2 Tableau

Parcours dans les tournois du Grand Chelem[modifier | modifier le code]

En simple[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2003 1er tour (1/64) Drapeau : Australie M. Philippoussis
2004 1er tour (1/64) Drapeau : Chili N. Massú 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis R. Ginepri 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Delić
2005 2e tour (1/32) Drapeau : Slovaquie D. Hrbatý 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. Vicente 3e tour (1/16) Drapeau : Suède T. Johansson 1er tour (1/64) Drapeau : France C. Saulnier
2006 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne J.C. Ferrero 1er tour (1/64) Drapeau : France J. Benneteau 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis A. Roddick
2007 1er tour (1/64) Drapeau : Argentine D. Nalbandian 3e tour (1/16) Drapeau : Espagne T. Robredo 1/8 de finale Drapeau : Espagne J.C. Ferrero 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne R. Nadal
2008 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse R. Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Équateur N. Lapentti 1/8 de finale Drapeau : Allemagne R. Schüttler 1er tour (1/64) Drapeau : États-Unis S. Warburg
2009 2e tour (1/32) Drapeau : Croatie M. Čilić 3e tour (1/16) Drapeau : Royaume-Uni A. Murray 2e tour (1/32) Drapeau : États-Unis M. Fish 1er tour (1/64) Drapeau : France F. Serra
2010 2e tour (1/32) Drapeau : Allemagne T. Haas 1er tour (1/64) Drapeau : Colombie A. Falla 1er tour (1/64) Drapeau : France A. Clément 3e tour (1/16) Drapeau : France G. Monfils
2011 2e tour (1/32) Drapeau : Espagne F. Verdasco 3e tour (1/16) Drapeau : Suisse R. Federer 1er tour (1/64) Drapeau : Croatie I. Karlović 1/4 de finale Drapeau : Serbie N. Djokovic
2012 3e tour (1/16) Drapeau : France R. Gasquet 1/8 de finale Drapeau : Espagne N. Almagro 3e tour (1/16) Drapeau : Russie M. Youzhny 1/4 de finale Drapeau : Espagne D. Ferrer
2013 1/8 de finale Drapeau : Espagne N. Almagro 3e tour (1/16) Drapeau : Russie M. Youzhny 1er tour (1/64) Drapeau : Serbie V. Troicki 1/8 de finale Drapeau : Espagne D. Ferrer
  • À droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double[modifier | modifier le code]

Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon US Open
2006 1/8 de finale
Drapeau : Russie M. Youzhny
Drapeau : France J. Benneteau
Drapeau : France N. Mahut
1er tour (1/32)
Drapeau : Russie M. Youzhny
Drapeau : République tchèque M. Damm
Drapeau : Inde L. Paes
2007 1er tour (1/32)
Drapeau : Serbie N. Djokovic
Drapeau : République tchèque M. Damm
Drapeau : Inde L. Paes
1er tour (1/32)
Drapeau : Corée du Sud Lee H-t.
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : République tchèque L. Friedl
1er tour (1/32)
Drapeau : France S. Grosjean
Drapeau : Pologne M. Fyrstenberg
Drapeau : Pologne M. Matkowski
2008 1er tour (1/32)
Drapeau : Allemagne R. Schüttler
Drapeau : Afrique du Sud J. Coetzee
Drapeau : Afrique du Sud W. Moodie
1/4 de finale
Drapeau : Serbie V. Troicki
Drapeau : Russie I. Kunitsyn
Drapeau : Russie D. Toursounov
2e tour (1/16)
Drapeau : Serbie V. Troicki
Drapeau : Autriche A. Peya
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
2009 1er tour (1/32)
Drapeau : Serbie V. Troicki
Drapeau : Argentine L. Arnold Ker
Drapeau : Argentine J. Mónaco
1/8 de finale
Drapeau : États-Unis R. Kendrick
Drapeau : Canada D. Nestor
Drapeau : Serbie N. Zimonjić
2010 1er tour (1/32)
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : Royaume-Uni C. Fleming
Drapeau : Royaume-Uni K. Skupski
1/8 de finale
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : Autriche J. Melzer
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
1er tour (1/32)
Drapeau : Taipei chinois Lu Y-h.
Drapeau : Ukraine S. Stakhovsky
Drapeau : Russie M. Youzhny
2011 1/8 de finale
Drapeau : Allemagne B. Phau
Drapeau : Autriche J. Melzer
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
2e tour (1/16)
Drapeau : Serbie V. Troicki
Drapeau : République tchèque F. Čermák
Drapeau : Slovaquie F. Polášek
  • En dessous du résultat se trouve le nom du partenaire. À droite se trouvent les noms des ultimes adversaires.

Parcours aux Masters[modifier | modifier le code]

Année Lieu Résultat Tour Adversaires Victoire / Défaite Scores
2011 Londres Round Robin RR
RR
Novak Djokovic
Tomáš Berdych
Victoire
Défaite
6-3, 3-6, 3-6
6-2, 3-6, 6-7
2012 Londres Round Robin RR
RR
RR
David Ferrer
Juan Martín del Potro
Roger Federer
Défaite
Défaite
Défaite
6-4, 3-6, 1-6
0-6, 4-6
3-6, 1-6

Parcours dans les Masters 1000[modifier | modifier le code]

Année Indian Wells Miami Monte-Carlo Rome Hambourg puis Madrid[4] Canada Cincinnati Madrid puis Shanghai[5] Paris
2006 2e tour
Drapeau : Croatie I. Ljubičić
1er tour
Drapeau : Belgique O. Rochus
2007 3e tour
Drapeau : Espagne D. Ferrer
2e tour
Drapeau : Argentine J.I. Chela
2e tour
Drapeau : Allemagne T. Haas
2008 1er tour
Drapeau : Chili N. Massú
1/4 de finale
Drapeau : Russie N. Davydenko
1/8 de finale
Drapeau : Espagne D. Ferrer
1er tour
Drapeau : Chili F. González
1/8 de finale
Drapeau : Espagne A. Montañés
1er tour
Drapeau : France N. Mahut
1er tour
Drapeau : Espagne C. Moyà
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
2009 1er tour
Drapeau : Brésil T. Bellucci
3e tour
Drapeau : Argentine J.M. del Potro
2e tour
Drapeau : Italie S. Bolelli
2e tour
Drapeau : Chili F. González
1er tour
Drapeau : États-Unis M. Fish
2010 2e tour
Drapeau : Pays-Bas T. de Bakker
2e tour
Drapeau : Allemagne P. Petzschner
1er tour
Drapeau : France J. Chardy
1er tour
Drapeau : Allemagne P. Kohlschreiber
2e tour
Drapeau : Suède R. Söderling
2011 2e tour
Drapeau : États-Unis S. Querrey
1/8 de finale
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
1/2 finale
Drapeau : États-Unis M. Fish
2e tour
Drapeau : France G. Simon
1er tour
Drapeau : Espagne F. López
1/8 de finale
Drapeau : République tchèque T. Berdych
2012 3e tour
Drapeau : Argentine D. Nalbandian
1/4 de finale
Drapeau : Royaume-Uni A. Murray
1/8 de finale
Drapeau : France G. Simon
2e tour
Drapeau : Suisse S. Wawrinka
1/2 finale
Drapeau : Suisse R. Federer
1/2 finale
Drapeau : Serbie N. Djokovic
2e tour
Drapeau : Espagne P. Andújar
1/8 de finale
Drapeau : Allemagne T. Haas
1/4 de finale
Drapeau : Pologne J. Janowicz
2013 2e tour
Drapeau : Lettonie E. Gulbis
1/8 de finale
Drapeau : France G. Simon
2e tour
Drapeau : Bulgarie G. Dimitrov
1er tour
Drapeau : Argentine J. Mónaco
1er tour
Drapeau : Ouzbékistan D. Istomin
2e tour
Drapeau : Canada M. Raonic
1er tour
Drapeau : Espagne M. Granollers
  • En dessous du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Big 4 à gardé la main dans L'Équipe du 20 novembre 2012.
  2. a et b Fiche de Janko Tipsarević, www.atpworldtour.com
  3. Tipsarevic est supporter du Barça, sport.es, 20 janvier 2013
  4. L'ordre chronologique des Masters 1000 de Rome, de Hambourg (jusqu'en 2008) et de Madrid (depuis 2009) a changé au cours des ans.
  5. Les Masters 1000 de Madrid (2002-2008) et de Shanghai (depuis 2009) se sont succédé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]