Johnny B. Goode

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Johnny B. Goode

Chanson par Chuck Berry
extrait de l'album Chuck Berry Is on Top
Sortie 31 mars 1958
Enregistré 6 janvier 1958 aux studios Chess Records, Chicago
Durée 2:45
Genre Rock 'n' roll
Compositeur Chuck Berry
Producteur Little "Bongo" Kraus
Label Chess Records

Johnny B. Goode est une chanson de Chuck Berry, écrite en 1957. Elle atteint le huitième rang du hit-parade en 1958.

Elle raconte l'histoire largement autobiographique d'un garçon de la campagne qui « jouait de la guitare comme s'il avait toujours su en jouer ». Chuck Berry est né au 2520 Goode Avenue à Saint-Louis (Missouri).

La sonde Voyager I, envoyée dans l'espace en 1977, contient une copie de cette chanson.

Contrairement à la croyance répandue et comme sa date tardive de création peut le prouver, elle ne peut pas être considérée comme le premier morceau de rock 'n' roll jamais enregistré. Elle n'est même pas le premier succès de Chuck Berry, qui a conquis les sommets des hits-parade dès 1955 avec Maybellene.

Johnny B. Goode est considérée comme l'une des meilleures chansons rock jamais créées, le magazine Rolling Stone la consacrant septième plus grande chanson de tous les temps.

Reprises[modifier | modifier le code]

Considérée comme un classique du rock, cette chanson a été reprise de nombreuses fois. Notamment par :

On peut également remarquer que l'introduction du morceau Hygiaphone du groupe Téléphone est très semblables à celle du Johnny B. Goode de Chuck Berry, hommage en forme de clin d'œil, sans pour autant pouvoir affirmer que c'est une reprise.

Clins d'œil[modifier | modifier le code]

  • Dans Max et Co, le nom de scène du père de Max est « Johnny Bigoude ».
  • Une musique du jeu Final Fantasy VI a pour titre Johnny C. Bad (qui se veut l'antonyme de « Johnny B. Good »).
  • Le titre phare du groupe de Lucien, Ricky Banlieue et ses Riverains, dans la bande dessinée éponyme de Frank Margerin est Eddie sois bon (Eddie be good en anglais)
  • Dans Retour vers le futur, Marty McFly interprète ce titre en 1955, dans le lycée de ses parents, à la « Féerie dansante des sirènes ». Marvin Berry, un membre du groupe de musique chargé d'animer la fête, téléphone à son cousin, un certain « Chuck », pour lui faire part de cette découverte musicale.

Utilisations dans des films[modifier | modifier le code]

Ce titre a aussi été utilisé dans les films :

Liens externes[modifier | modifier le code]