Angus Young

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Angus et Young.

Angus Young

Description de cette image, également commentée ci-après

Angus Young en concert avec AC/DC le 23 novembre 2008.

Informations générales
Nom Angus Young
Naissance (59 ans)
Glasgow, Écosse Écosse
Activité principale Musicien, producteur de musique
Genre musical Hard rock
Instruments Guitare
Années actives Depuis 1973
Labels EMI, Epic, Atlantic, Albert

Angus McKinnon Young est un musicien australien d'origine écossaise, né le [1] à Glasgow, en Écosse.

Angus Young est connu pour être guitariste soliste, compositeur et cofondateur du groupe de hard rock AC/DC. Il est reconnaissable par son énergie sur scène, son uniforme d'écolier et son duckwalk.

Tout comme les autres membres du groupe, il a été intronisé dans le Rock and Roll Hall of Fame en 2003. La même année, il a été classé 24e meilleur guitariste par le magazine Rolling Stone[2],[3]. Le référendum organisé par le magazine français Guitar Part en 2005 l'a classé 11e meilleur guitariste[4].

Vie et carrière[modifier | modifier le code]

Angus Young, benjamin des huit enfants de William et Margaret Young, est né à Glasgow (Écosse). En 1963, il déménage avec sa famille à Sydney (Australie) avec ses grands frères Malcolm, George, qui devinrent également musiciens, et sa grande sœur Margaret. L'aîné de la famille, Alex, musicien lui aussi, reste au Royaume-Uni. Angus commence d'abord à jouer du banjo, bricolé pour avoir six cordes, puis sur une guitare acoustique bon marché achetée d'occasion par sa mère[5]. La première Gibson SG d'Angus fut achetée d'occasion en 1970 dans un magasin de musique situé en bas de la rue de son domicile :

« I go out and got a Gibson SG that I played until it got wood rot because so much sweat and water got into it. The whole neck warped. I bought it second-hand, it was about a '67. It had a real thin neck, really slim, like a Custom neck. It was dark brown. »[6] (traduction : « Je suis allé m'acheter une Gibson SG sur laquelle j'ai tellement joué qu'elle en a pourri à force de sueur et d'eau. Le manche s'est tordu. Elle était d'occasion, un modèle de 67. Son manche était vraiment étroit et fin, comme un manche de Custom. Elle était brun foncé. »)

Angus Young sur scène au Scotiabank Place de Ottawa en 2009

Formation d'AC/DC[modifier | modifier le code]

Alors adolescent, Angus Young jouait dans un groupe nommé Kantuckee (selon certaines sources, le groupe s'appelait Tantrum). Il avait 18 ans et Malcolm en avait 20 quand ils formèrent AC/DC en 1973 avec Angus à la guitare solo, Malcolm à la guitare rythmique, Colin Burgess à la batterie, Larry Van Kriedt à la guitare basse et Dave Evans au chant. Ils adoptèrent le nom d'AC/DC après avoir vu le sigle « AC/DC » sur un aspirateur[7] (ou selon certaines sources, sur une machine à coudre appartenant à leur sœur Margaret[8]).

Angus a essayé un certain nombre de costumes de scène, comme les déguisements de Spider-Man, Zorro, un gorille, et un déguisement "Super-Ang" parodie de Superman[9] avant d'adopter le costume d'écolier. Pour correspondre à cette image, la presse et le public avaient été informés qu'Angus est né en 1959 au lieu de 1955. Le costume original était celui de son lycée, Ashfield Boys High School de Sydney. En 1973, Angus avait depuis longtemps quitté l'école. Sa sœur Margaret lui suggéra de porter l'uniforme après que Malcolm eut demandé à chaque membre du groupe de venir avec son propre gadget.

Article détaillé : AC/DC.

Vie privée et événements récents[modifier | modifier le code]

Angus jouant live en 2001 en Allemagne pendant le Stiff Upper Lip Tour.

Bien qu'Angus reste très discret quant à sa vie privée, on sait qu'il vit à Kangaroo Point dans le comté de Sutherland à Sydney (Australie) et qu'il a une maison à Aalten (Pays-Bas), où sa femme a grandi. Angus Young s'est marié avec Ellen en 1980 peu de temps avant la mort de Bon Scott[10].

Le 24 août 2006, Angus a reçu le prix Legend du magazine Kerrang! par l'éditeur Paul Brannigan. Brannigan a décrit AC/DC comme « un des groupes de rock les plus importants et influents de l'histoire »[11].

Matériel[modifier | modifier le code]

Si une chose peut caractériser le son et l'image d'Angus Young, c'est bien sa fameuse guitare Gibson SG. Il en possède 17 modèles différents. Depuis qu'il est dans le groupe d'AC/DC, celui-ci ne joue pas sans sa SG. Il a utilisé une SG standard, une SG spéciale et une reproduction de 1961. Sa première SG fut un modèle de 1967 qu’il possède encore aujourd’hui. Angus est un fervent amateur de la SG 1961 et il le montre à chaque concert. Selon lui, c'est la seule guitare qu'il est capable de porter pendant les deux heures que dure un concert et celle-ci serait aussi parfaitement adaptée à ses petits doigts (manche fin).

Pour le Ballbreaker Tour, Angus a emmené quatre guitares mais n'en a finalement utilisé qu’une seule. Les autres ne servaient que lors des balances. Ainsi, il a utilisé principalement une SG rouge, 1964 SG. Sinon, une SG noire de 1961 Les Paul/SG. Angus a toujours eu cette guitare dans sa panoplie de SG.

Angus Young en concert au Scotiabank Place de Ottawa en 2009

Lors de la jam session avec les Rolling Stones, Angus a utilisé une Gibson ES-335.

La maison Gibson, en accord avec Angus Young, a commercialisé une première Gibson SG Signature Angus Young, modèle équipé d'un vibrato lyre chromé gravé au nom de l'artiste. Ce modèle s'inspire de ses premières guitares, des SG de 1967 et 1968, qu'il utilisa au sein du groupe de 1973 à 1979 voire jusqu'en 1981 dans certains lives. En 2008, la production de cette première signature s'est arrêtée. En 2009, Gibson a sorti une nouvelle Signature, la Lightning-Bolt, en référence aux éclairs en nacre placées dans la touche en ébène de l'instrument. De couleur noire, cette SG ne possède plus de vibrato, et ressemble plus au modèle que le musicien utilise de nos jours.

Adepte du son "British", il a utilisé des amplis Marshall pendant un temps avant de jouer sur des amplis de marque Wizard. À ses débuts, il utilisait quelques fois des amplificateurs de la marque Orange.

Influences[modifier | modifier le code]

Le style énergique d'Angus Young a grandement influencé les guitaristes de hard rock et de heavy metal dont le leader du groupe Airbourne Joël O'Keeffe.
Parmi les influences d'Angus, on trouve Chuck Berry, Pete Townshend, Muddy Waters, Leslie West, Keith Richards, B.B. King, George Harrison, Buddy Guy, Little Richard, John Lee Hooker, Jimi Hendrix [12] (tous des joueurs de blues et/ou rock 'n' roll)[13].

Style[modifier | modifier le code]

Angus en 2008 à Toronto.

Son attitude et son uniforme d'écolier lui ont conféré un statut particulier auprès des fans : Angus est connu pour son jeu de scène déchaîné. Il capte l'attention de l'auditoire par de grands bonds ou par des courses le long de la scène, tout en jouant de la guitare. Il a parfois joué monté sur les épaules de Bon Scott ou de Brian Johnson. L'idée de la ronde qu'il effectue allongé sur le sol en tournant sur lui même à l'aide des jambes lui est venue un jour qu'il se fût cogné le nez et qu'il roulât par terre de douleur ; le public en redemandait. C'est devenu une marque de fabrique sur scène. Lors des débuts du groupe, il portait parfois un vieux cartable d'écolier sur le dos pour rajouter un peu de réalisme à son costume. Pendant une partie de ses concerts, il joue torse nu avec uniquement son short d'écolier. On notera aussi qu'il reprend à chaque concert le fameux duckwalk de Chuck Berry en jouant.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Angus Young » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), naissance-mort.com. Consulté le 19 février 2010
  2. « The 100 greatest guitarists of all time », rollingstone.com,‎ 2003 (consulté le 19 février 2010)
  3. http://www.hotguitarist.com/guitar_artists/guitar_players.htm
  4. « http://www.musity.fr/magazine/guitarpart/137 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-30
  5. Interview with Angus Young
  6. Angus Young interview with Steven Rosen
  7. (en) acdc.com/acdc101 Note : Il faut mettre le bouton sur la partie 70's
  8. (en) « Band Name Origins », Digital Dream Door (consulté en 2008-08-02)
  9. (en) Walker, Clinton, Highway to Hell: The Life and Times of AC/DC Legend Bon Scott, Verse Chorus,‎ 2001 (ISBN 978-1-891241-13-0), p. 128–133
  10. (en) « The Daily Telegraph », AC/DC Stars Mega Mansion
  11. Lostprophets on their metal as they top the Kerrang! awards | | Guardian Unlimited Arts
  12. Article dédié à Angus Young sur Pixbear
  13. (en) « Angus Young influences », AllMusic.com

Lien externe[modifier | modifier le code]