Retour vers le futur 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Retour vers le futur (homonymie).

Retour vers le futur 2

Description de cette image, également commentée ci-après

L'Hoverboard

Titre original Back to the Future Part II
Réalisation Robert Zemeckis
Scénario Robert Zemeckis
Bob Gale
Acteurs principaux
Sociétés de production Universal Pictures
Amblin Entertainment
U-Drive Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Sortie 1989
Durée 108 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Retour vers le futur 2 (Back to the Future Part II) est un film américain de Robert Zemeckis sorti en 1989.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Après s'être involontairement retrouvé dans les années 1950, Marty McFly est de retour en 1985, malgré quelques modifications apportées à sa famille (suite aux recommandations qu'il a faites à ses parents au cours du premier opus).

Il reçoit la visite surprise du docteur Brown, qui arrive devant sa porte avec la DeLorean alors qu'il s'apprêtait à faire une balade avec Jennifer dans son nouveau 4x4. Après avoir fait un voyage dans le futur, « Doc » informe Jennifer et Marty que leur descendance est en danger. Pour la sauver, Doc conduit Jennifer et Marty en 2015 (précisément le mercredi 21 octobre 2015 à 16h29) afin d'empêcher le pire : leur fils Marty McFly Junior s'apprête bien malgré lui à être le complice de Griff Tannen, petit-fils de Biff, dans une tentative de vol au centre commercial de Hill Valley. Toutefois, en arrivant dans cette époque, Doc est obligé de « neutraliser » Jennifer pour permettre à Marty d'accomplir sa tâche. Marty doit se rendre dans un café retro, prendre l'apparence de son fils Marty Junior et indiquer à Griff son refus de coopération pour le hold-up. Cependant son fils débarque dans le café car Doc n'a pas pu le neutraliser. Marty parvient néanmoins à prendre la place de son fils et provoque le jeune Griff qui le poursuit en hoverboard à travers Hill Valley.

La course poursuite est finalement stoppée lorsque Griff et sa bande s'encastrent dans l'horloge de la ville. Le gang est arrêté par la police et le futur est « réparé ». Le casse n'ayant pas lieu, le fils de Marty n'est pas emprisonné et sa fille n'ira pas non plus en prison en essayant de sauver son frère. Appâté par le gain, Marty achète un almanach des sports retraçant l'ensemble des victoires sportives survenues depuis les années 1950 jusque dans les années 2000 avec l'intention de s'enrichir en rentrant dans son époque. Doc le dissuadant de le faire, l'almanach des sports est jeté dans une poubelle sous les yeux du vieux Biff Tannen.

Ce dernier s'en empare, suit la DeLorean et la dérobe à l'insu de Doc et Marty, qui sont en train de récupérer Jennifer à Hilldale. Il remonte dans le passé afin de se donner l'almanach à lui-même plus jeune. Puis il revient en 2015 avec la machine à voyager et la dépose à l'endroit-même où il l'avait prise avant que Doc et Marty s'en aperçoivent.

Lorsque Marty revient en 1985, en apparence tout est redevenu comme avant... Marty remarque cependant en reposant Jennifer chez elle qu'une de ses fenêtres a des barreaux qu'il n'avait jamais remarqués avant. Il tente de rentrer ensuite par la porte arrière de sa maison mais celle-ci est fermée par un cadenas. Il l'enjambe et pénètre dans sa chambre mais il tombe nez à nez avec une famille qu'il ne connait pas. Il s'enfuit et découvre réellement la nature de ce 1985. Hill Valley est devenu « Hell's Valley » (littéralement « la vallée de l'enfer »), ville cauchemardesque, refuge de criminels et de crapules [1], entièrement aux mains de Biff Tannen, richissime homme d'affaires qui a construit sa fortune en pariant aux jeux. Il se rend compte également que sa mère vit dans le gratte-ciel de Biff, qu'elle a épousé. Il apprend aussi que son père a été tué « accidentellement » et qu'il repose dans le cimetière de la ville de la Vieille Charité. Il s'y rend, trouve la tombe de son père et rencontre Doc qui lui explique toute l'histoire. Les deux amis sont bien rentrés en 1985 mais dans un autre 1985 que celui qu'ils connaissaient tous les deux. Doc, en inspectant la DeLorean, retrouve le pommeau de la canne du vieux Biff, le sachet et le ticket de caisse de l'almanach. En fouillant dans les archives de la bibliothèque municipale, il découvre les articles concernant l'ascension de Biff et retrouve sur une photographie l'almanach des sports. Doc explique à Marty ce qu'ils vont devoir faire. Marty doit savoir dans quelles circonstances précises et dans quel lieu le vieux Biff s'est donné l'almanach dans le passé. En effet, empêcher Biff de revenir dans le passé est impossible, la réalité parallèle dans laquelle ils se trouvent tous les deux est effective. S'ils retournent dans le futur, ils retourneront dans le futur dominé par Biff et non celui dans lequel ils étaient tous les deux auparavant. De retour dans l'immeuble imposant de Biff, Marty provoque Biff en lui demandant de but en blanc les informations concernant l'almanach.

Biff lui explique qu'il aurait eu l'almanach le 12 novembre 1955 (le jour où Marty allait repartir en 1985 dans le premier opus). Malheureusement le vieux Biff avait prévenu son double qu'un savant ou un gamin lui poserait des questions sur le précieux livre, et qu'au cas où ça se produirait il devrait le « descendre ». Marty réussit à échapper à Biff et à sa bande, et est sauvé par Doc. Il raconte à ce dernier tout ce que Biff lui a révélé et tous deux repartent pour le matin du 12 novembre 1955. Marty repère Biff en ville et se glisse en cachette à l'arrière de sa voiture. Le vieux Biff fait alors son apparition et montre au jeune Biff le pouvoir de l'almanach. Marty qui est à présent enfermé avec la voiture de Biff dans le garage de ce dernier n'a plus qu'a attendre. Le soir, Biff revient chercher sa voiture pour aller au bal de l'école, Marty voit son père, le jeune George McFly, étendre Biff et il en profite pour lui voler l'almanach, il prévient Doc grâce à un talkie-walkie de l'exploit qu'il vient de réaliser. Malheureusement Biff retrouve Marty et s'empare à nouveau du livre. Marty se rend sur le toit du lycée, là où l'attendent Doc et la DeLorean. Il explique à son ami que Biff lui a repris l'almanach. Tout est à refaire, Marty se sert de l'« hoverboard » qu'il avait ramené de son voyage dans le futur pour reprendre l'almanach de justesse avant que la voiture de Biff ne s'encastre (pour la seconde fois) dans un camion de fumier. Marty, sous les ordres de Doc qui essaie de faire atterrir la DeLorean, brûle l'almanach. Tout rentre dans l'ordre.

Tout à coup, un éclair frappe Doc et la DeLorean de plein fouet, après quoi la machine disparaît. Une voiture surgit alors dans l'obscurité de la nuit, et le conducteur en sort en disant qu'il a une lettre pour un certain « Marty McFly ». Il s'agit en fait d'une lettre dans laquelle Doc explique qu'il est en bonne santé en l'an 1885. Finalement, Marty retrouve le Doc de 1955 qui vient d'assister au départ du double de Marty pour 1985 et lui explique qu'il est « de retour du futur ». Avant que le Doc de 1955 finisse par s'évanouir, il prononce son expression favorite : « Nom de Zeus ! »

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse du projet[modifier | modifier le code]

À l'origine, selon le réalisateur Robert Zemeckis, aucune suite n'était prévue. Mais après l'énorme succès du premier volet, une suite fut rapidement envisagée. Zemeckis posa au studio la condition que Michael J. Fox et Christopher Lloyd devaient obligatoirement en faire partie. Il retrouve alors son ami Bob Gale pour travailler sur ce nouveau script. Rapidement, ils regrettent d'avoir fini le premier film avec Marty, Doc et Jennifer partant en voiture, car ils devaient obligatoirement repartir de là[3]. Gale écrit un premier jet seul, Zemeckis étant très occupé par Qui veut la peau de Roger Rabbit ?. L'histoire se déroule alors en 1967. Mais Robert Zemeckis souhaite retourner en 1955 et « jouer » avec les paradoxes temporels et ainsi revoir différemment certains éléments du premier film. La plupart des acteurs du premier film acceptent de revenir, à l'exception de Crispin Glover et Claudia Wells. Le rôle de George McFly est alors réécrit. Ainsi le personnage apparaît âgé et la tête à l'envers (suite à un tour de rein) en 2015 puis est déclaré mort assassiné dans le « 1985 alternatif »[3].

Au départ, lors de la pré-production, les deuxième et troisième volets ne devaient former qu'un seul opus intitulé Paradoxe, qui fut finalement scindé en deux, après que les scénaristes ont jugé qu'ils ne voulaient pas supprimer trop d'idées dans le script, devenu trop riche pour tenir en un seul long-métrage. Malgré un refus, dans un premier temps, de produire d'emblée un troisième volet, à l'annonce d'un budget de 65 millions de dollars, Universal Pictures accepta finalement de produire deux suites au premier film, pour un budget de 35 millions de dollars chacune[3].

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Elisabeth Shue remplace Claudia Wells (celle-ci ayant préféré s'occuper de sa mère malade) dans le rôle de Jennifer Parker. La dernière scène du premier film, qui fait office d'ouverture dans le second, a dû ainsi être entièrement retournée avec la nouvelle actrice.
  • Jeffrey Weissman succède à Crispin Glover dans le rôle de George McFly, ce dernier ayant en effet refusé de reprendre son personnage. Une image du premier volet, montrant Glover en attente à la féerie dansante des sirènes, a cependant été insérée au moment où Marty l'observe dans ses jumelles.
  • Elijah Wood fait ses débuts d'acteur dans ce film. Il incarne l'un des deux enfants branchant la borne d'arcade dans le Café 80'.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage du 3e volet a eu lieu dans la continuité du 2e, pour des questions d'économies et permettre à Michael J. Fox de travailler sur la série télévisée Sacrée Famille. Le tournage débute le [4]. Il se déroule dans divers lieux de la Californie :

  • Baldwin Park[5]
  • Courthouse Square, Backlot, Universal Studios - 100 Universal City Plaza, Universal City
  • Plateau 12, Universal Studios - 100 Universal City Plaza, Universal City (le centre ville de Hill Valley)
  • El Monte
  • Église méthodiste unie - 6817 Franklin Avenue, Hollywood (le bal de l'école « la Féerie dansante des sirènes »”)
  • Griffith Park - 4730 Crystal Springs Drive, Los Angeles (scènes dans le tunnel)
  • Oxnard
  • Pasadena (le manoir Brown)
  • South Pasadena
  • Whittier High School - 12417 E. Philadelphia Street, Whittier (le lycée de Hill Valley)
  • Wilmington, Los Angeles (cimetière d'Oak Park)

Ce second film remontre également des scènes du 1er film. Michael J. Fox a cependant dû refaire les scènes de guitare de Johnny B. Goode du premier opus, mais tournées sous des angles différents afin d'incorporer l'autre Marty (puis les copains de Biff) dans la même séquence. À noter que les musiciens du bal ont refait eux-aussi les mêmes passages sous d'autres angles.

Musique[modifier | modifier le code]

Back to the Future Part II:
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale par Alan Silvestri
Sortie Drapeau des États-Unis
Label MCA / Varèse Sarabande
Critique

Bandes originales de Retour vers le futur

La bande originale a été composée par Alan Silvestri, qui avait déjà composé celle du précédent film. Contrairement à cette dernière qui contenait surtout des morceaux rock chantés par des artistes, cet album ne contient que les musiques composées par Silvestri.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

  1. Main Title (2:21)
  2. The Future (5:23)
  3. Hoverboard Chase (2:49)
  4. A Flying DeLorean? (4:31)
  5. My Father! (2:04)
  6. Alternate 1985 (3:05)
  7. If They Ever Did (3:58)
  8. Pair O' Docs (1:27)
  9. The Book (4:50)
  10. Tunnel Chase (5:21)
  11. Burn The Book (2:26)
  12. Western Union (1:52)
  13. End Title (4:38)
Titres non inclus sur le CD

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un très important succès commercial, rapportant environ 331 950 000 $ au box-office mondial, dont 118 450 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 40 000 000 $[7]. En France, il a réalisé 2 924 108 entrées[8].

Il a reçu un accueil critique plutôt favorable, recueillant 64 % de critiques positives, avec une note moyenne de 6,1/10 et sur la base de 42 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[9].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Source [10]:

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Proche du Los Angeles vu par John Carpenter dans Los Angeles 2013 (1996).
  2. Retour vers le futur 2 sur The Numbers.
  3. a, b et c Interview questions/réponses en trois parties (2005), de Robert Zemeckis et Bob Gale, en bonus sur les éditions DVD et Blu-ray de la trilogie : Retour vers le futur II.
  4. (en) « Back-to-Back Sequels for Back to Future » - Los Angeles Times
  5. (en) Lieux de tournage sur Internet Movie Database
  6. (en) Back to the Future: Pt. 2 - Allmusic
  7. Retour vers le futur 2 sur Box Office Mojo.
  8. Retour vers le futur 2 sur JP‘s Box-Office.
  9. Retour vers le futur 2 sur Rotten Tomatoes.
  10. (en) Awards sur Internet Movie Database

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]