Brian Setzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Setzer.
Brian Setzer sur scène à Salzbourg en 2006.

Brian Setzer (né le à Massapequa à Long Island, New York, aux États-Unis) est un chanteur, guitariste et auteur-compositeur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1977, avant la formation des Stray Cats ou encore de ses autres groupes de « chats » (c'est-à-dire Tomcats, Topcats etc.), même s'il s'en défend aujourd'hui, Brian Setzer était connu comme The Rockabilly Rebel.

Après un court passage dans The Bloodless Pharaohs, un groupe de new wave, Setzer a atteint une popularité notable dans les années 1980 à la tête du groupe de rockabilly, les Stray Cats. Citons notamment l'album Stray Cats, comprenant les succès, Stray Cat Strut, Rumble in Brighton, et Rock This Town.

Le , Brian Setzer se rend dans les studios de la BBC à Londres, en compagnie de ses partenaires de Stray Cats, Slim Jim Phantom et Lee Rocker pour enregistrer leur première apparition à la télévision dans le programme musical « Top Of The Pops ». Il y jouèrent leur premier « single », Runaway Boys, sorti au début du même mois, et classé en 9e position dans les « charts » britanniques. Ils y reviendront le , pour interpréter une version mise en scène de leur second « single », Rock This Town.

En 1987, Brian Setzer joue le rôle d'Eddie Cochran dans une séquence de concert dans le film La Bamba, qui raconte l'histoire de Ritchie Valens.

Dans les années 1990, Setzer a formé le Brian Setzer Orchestra, un orchestre à la tête duquel il a essayé de remettre au goût du jour la musique de big band.

En octobre 2003, Brian Setzer forme avec Bernie Dresel et Johnny « Spazz » Hatton le Brian Setzer Trio et sort un premier album « Nitro Burnin Fanny Daddy ».

En juillet 2005, Brian Setzer publie «Rockabilly Riot Vol. 1 - A Tribute To Sun Records», un album d'hommage aux productions du label Sun, qu'il était certainement le musicien le plus à même aujourd'hui de réaliser, eu égard à son passé chez les Stray Cats ou encore à ce qu'il a fait depuis au cours de sa carrière solo. Brian Setzer revisite le catalogue de Sun avec brio et respect. Les interprétations qu'il donne sont enrichies par la signature « Setzer », mais jamais dénaturées.

Brian Setzer est connu pour la virtuosité de son jeu de guitare. Il est peut-être l'un des guitaristes actuels les plus dynamiques au monde, et a redéfini le son du rockabilly. Il préfère principalement les guitares électriques Gretsch demi-caisse des années 1950, et fait amplement usage du vibrato Bigsby.

Après la grande période « rockabilly » des années 1980, Brian Setzer est conscient que cette musique a perdu son aura auprès du grand public, qu'elle n'est plus à la mode : « Je ne pense pas qu'elle soit morte, je pense juste qu'elle est devenue drôle. Le Rockabilly n'a plus d'avenir commercial maintenant ; c'est réellement une musique underground, et c'est la place que la plupart des gens lui donnent » (Interview publiée sur son site internet, ). Il n'en poursuit pas moins sa route, fidèle à lui-même.

Discographie[modifier | modifier le code]

--ALBUMS--

  • 1980 : (Bloodless Pharaohs) Marty Thau presents 2 x 5 (Red Star records Red 100)
  • 1981 : (Stray Cats) Stray Cats
  • 1981 : (Stray Cats) Gonna Ball
  • 1982 : (Stray Cats) Built For Speed
  • 1983 : (Stray Cats) Rant'n Rave w/Stray Cats
  • 1984 : (Stray Cats) Sixteen Candles (musique de film)
  • 1986 : (Brian Setzer) The Knife Feels Like Justice
  • 1986 : (Stray Cats) Rock Therapy
  • 1986 : (Brian Setzer) Lonely cat(Live at Passaic NJ)
  • 1987 : (Brian Setzer) La Bamba (musique de film)
  • 1988 : (Brian Setzer) 'Live Nude Guitars
  • 1989 : (Stray Cats) Blast Off!
  • 1990 : (Stray Cats) Let's Go Faster
  • 1992 : (Stray Cats) Choo Choo Hot Fish
  • 1993 : (Stray Cats) Original Cool
  • 1993 : (Brian Setzer) Rockin' By Myself (version japonaise en public avec son frère Gary Setzer à la guitare en hommage à leur père, Robert Setzer)
  • 1994 : (Stray Cats) Japanese Box Set
  • 1994 : (The Brian Setzer Orchestra) The Brian Setzer Orchestra
  • 1994 : (Brian Setzer) The Mask (musique de film)
  • 1995 ; (Brian Setzer) Blue Suede Sneakers (Compilation)
  • 1996 : (Brian Setzer) Mom 1 (Compilation)
  • 1996 : (The Brian Setzer Orchestra) Guitar Slinger
  • 1996 : (Brian Setzer) Songs From The Aristocats (musique de film)
  • 1996 : (Brian Setzer) Jingle All The Way (musique de film)
  • 1996 : (Brian Setzer) Songs of West Side Story (Compilation collective en hommage à Leonard Bernstein)
  • 1997 : (Brian Setzer) Mom 2 (Compilation)
  • 1998 : (The Brian Setzer Orchestra) The Dirty Boogie
  • 1999 : (Brian Setzer) Three To Tango (musique de film)
  • 1999 : (Brian Setzer) Stuart Little (musique de film)
  • 1999 : (Brian Setzer) Mom 3 (Compilation)
  • 1999 : Collection 81-88
  • 2000 : (Brian Setzer) Me, Myself and Irene (musique de film)
  • 2000 : (The Brian Setzer Orchestra) Vavoom!
  • 2001 : (Brian Setzer) 68 Comeback Special Ignition
  • 2001 : (Brian Setzer) Disney's House of Mouse (musique pour une émission de télévision)
  • 2002 : (The Brian Setzer Orchestra) Boogie Woogie Christmas
  • 2002 : (Brian Setzer) The Country Bears (musique de film)
  • 2003 : (Brian Setzer Trio) Nitro Burnin Funny Daddy
  • 2004 : (Stray Cats) Rumble In Brixton (enregistrement public)
  • 2004 : (Stray Cats) Live from Europe (enregistrement public au cours de quinze concerts différents)
  • 2004 : (The Brian Setzer Orchestra) Boogie Woogie Christmas
  • 2004 : (The Brian Setzer Orchestra) The Ultimate Collection (enregistrement public)
  • 2005 : (Brian Setzer) Rockabilly Riot Vol. 1 - A Tribute To Sun Records
  • 2006 : (Brian Setzer) 13
  • 2007 : (Brian Setzer and the Nashvillains) Red hot'n'live
  • 2007 : (The Brian Setzer orchestra) Wolfgang's Big night out
  • 2008 : (The Brian Setzer Orchestra) Christmas Rocks!!!
  • 2009 : (The Brian Setzer Orchestra) Songs From Lonely Avenue
  • 2010 : (The Brian Setzer Orchestra) Don't Mess With a Big Band
  • 2011 : (Brian Setzer) Setzer Goes Instru-Mental!

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]