Slade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Chaire Slade

Slade

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Slade en live à Chateau Neuf, Oslo, Norvège - 18 avril 1977

Informations générales
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock, glam rock
Années actives 1966 – présent
Labels Polydor
RCA
Site officiel www.amazingslade.net
Composition du groupe
Membres Dave Hill
Don Powell
John Berry
Mal McNulty
Anciens membres Noddy Holder
Jim Lea
Steve Whalley
Steve Makin
Craig Fenney
Dave Glover
Trevor Holliday

Slade est un groupe de glam rock britannique originaire de Walsall et Wolverhampton dans les Midlands de l'Ouest. Le groupe fut formé à la fin des années 1960, initialement de mouvance R&B, sous le nom de The N'Betweens et plus tard comme groupe de folk rock sous le nom de Ambrose Slade. Il faut attendre le début des années 1970 pour que le groupe rencontre un grand succès en reprenant, dans un style glam rock, une série de chansons populaires.

Le groupe reste l’un des groupes le plus caractéristique de la mouvance glam rock, et était, au sommet de sa gloire, le groupe le plus populaire, commercialement parlant, du Royaume-Uni. C'est le groupe qui a récolté le plus de numéros un aux charts anglais durant les années soixante-dix.

Le succès de Slade diminua au milieu des années 1970. Malgré ceci, le groupe continua à produire des singles notamment Merry Xmas Everybody qui fut repris par Wilbasound en 2008.

Au début des années 1980, un retour s’amorça avec notamment le succès de My Oh My dans les charts en 1983. Ils firent même une apparition dans les classements aux États-Unis et furent à nouveau classés parmi les meilleurs dans les classements des singles au Royaume-Uni en 1991 avec une chanson intitulée Radio Wall of Sound.

Slade a été dissous en 1992. Deux des membres du groupe original fondèrent Slade II en 1996.

Slade est le plus souvent associé au Black Country dans le comté de Midlands de l'Ouest, alors que ses membres viennent du Devon, Staffordshire, Walsall et Wolverhampton.

Au sommet de leur gloire, les Slade rivalisaient avec des chanteurs ou des groupes tels que Wizzard, Sweet, T. Rex, Suzi Quatro, Gary Glitter et même David Bowie. Au Royaume-Uni, ils placèrent onze titres parmi les cinq meilleurs en seulement trois ans (de 1971 à 1974), dont six d’entre eux à la première place.

Membres[modifier | modifier le code]

  • Noddy Holder (Neville John Holder) - Chanteur / guitariste.
  • Dave Hill (David John Hill) - guitariste.
  • Jimmy Lea (James Whild Lea) - Bassiste / violoniste / pianiste.
  • Don Powell (Donald George Powell) - Batteur.

Carrière[modifier | modifier le code]

Le groupe fut originellement formé en 1966 à partir des membres de deux groupes des Midlands, The Vendors et Steve Brett & The Mavericks et s’appela les N'Betweens, il ne connut qu’un petit succès.

À la fin des années 1960, le groupe changea son nom en Ambrose Slade et prit contact avec le manager Chas Chandler, ancien bassiste de The Animals et manager de Jimi Hendrix jusqu’à peu de temps avant la mort de ce dernier.

Leur nom fut raccourci pour devenir simplement « Slade » et le groupe adopta un « look skinhead », afin de se faire un peu de publicité gratuite en profitant de l’engouement croissant pour ce mouvement.

Ils abandonnèrent plus tard cette voie, lorsque le mouvement Skinhead fut rattaché au hooliganisme et à tout ce qu’il y avait de négatif dans ce mouvement. Ils adoptèrent à nouveau les cheveux longs et devinrent un groupe de glam rock, produisant des chansons, aux titres délibérément mal orthographiés à la manière « Black Country », qui firent leur succès.

Ce changement de direction fut payant, et, à partir de 1971, le groupe collectionna un nombre impressionnant de succès.

Slade en 1973.

En 1974, Slade fit le film rock Flame, unanimement acclamé. Le critique de cinéma Mark Kermode dit qu’il s’agissait là du meilleur film sur le rock de tous les temps. L’album de la bande son, qui sortit en même temps que le film, incluait le titre, classé dans parmi les cinq meilleurs, Far Far Away et le tube How Does It Feel.

Avec la venue du punk à la fin des années 1970, le genre musical de Slade ne fut plus à la mode et ne fut plus considéré comme étant digne de passer sur les ondes, ce qui diminua considérablement l’impact de leurs titres. Ils durent lutter pour pouvoir continuer à jouer devant un public en nombre respectable dans les clubs et universités, en attendant que la chance tourne à nouveau.

En août 1980, Ozzy Osbourne annula un concert à Reading et les Slade (qui étaient présents à titre de spectateurs en ordre dispersé) les remplacèrent au pied levé. Ils furent le groupe qui rencontra le plus de succès du festival, une nouvelle ronde de succès suivit, sans toutefois être au niveau des sommets atteints dans les années 1970.

Cette nouvelle vague de notoriété permit à Holder et Lea de produire et d’écrire quelques chansons pour d’autres groupes. Un certain nombre d’artistes ont joué leurs créations durant des années.

Ils eurent à nouveau des titres classés dans parmi les dix meilleurs dans les classements britanniques en 1984 avec les singles Run Runaway et My Oh My.

Malgré leur adoption par les fans de rock plus dur, Slade se dissout officiellement en 1991 lorsque Noddy Holder le quitte après 25 ans passés dans le groupe.

Les tentatives de Slade de conquérir le marché américain se soldèrent largement par un échec. Cependant, leur son ainsi que leur image influencèrent bon nombre de groupes américains.

Le son et l’image de Slade influencèrent particulièrement le groupe Kiss, dont le bassiste Gene Simmons admit facilement que l’inspiration de leurs premières chansons est directement tirée de l’approche de Slade quant au « bon temps ».

Les fans de Slade se souviennent peut-être plus de Slade pour leurs concerts unanimement acclamés par la critique que pour la longue liste de tubes qu’ils ont eu dans les années 1970, 1980 et début 1990.

Holder devint, à temps partiel, un acteur dont le plus notable des rôles fut celui d’un professeur de musique des années 1970, M. Holder, dans une comédie, The Grimleys, jouée pendant la période nostalgique qui caractérisait la télévision à la fin des années 1990. Dans une scène amusante, il joue une chanson de Slade à la guitare et fait le vœu de devenir une star de la musique… Le véritable M. Holder fut, bien sûr, honoré par son pays par une citation dans la Liste des Honneurs pour services rendus à la musique.

Il fit également quelques apparitions dans un certain nombre de programmes de télévision en tant qu’invité ainsi que dans des publicités ciblées.

Quant à Jim Lea, il a étudié la psychothérapie, investi dans l’immobilier, produit un certain nombre de singles sous différents pseudonymes (Greenfields Of Tong, The Dummies, The Clout, Whild, Gang of Angels) et, plus récemment, enregistré quelques nouvelles chansons sous son propre nom dont la plupart demeurent cependant non commercialisées.

Hill et Powell ont continué à jouer dans la nouvelle version de Slade, qui a commercialisé un certain nombre d’albums et de singles, principalement en Europe, plutôt qu’au Royaume-Uni. Entre 1992 et 1997, le groupe s’appela Slade II, mais depuis, il s’appelle à nouveau Slade tout court.

La mémoire du groupe original reste vivante grâce aux comédiens Vic Reeves et Bob Mortimer, qui, avec respect, les pastichent dans un certain nombre de leurs sketches de l’un de leurs shows télévisés de la fin des années 1990.

Discographie[modifier | modifier le code]

Singles (non-exhaustif)[modifier | modifier le code]

  • Coz I Luv You,
  • Look Wot You Dun,
  • Take Me Bak 'Ome,
  • Mama Weer All Crazee Now,
  • Gudbuy t jane
  • Cum On Feel the Noize,
  • Skweeze Me, Pleeze Me,
  • Everyday,
  • My friend Stan / My town,
  • Merry Xmas Everybody
  • Thanks for the memory,
  • My baby left me / That's alright Mama,
  • Reading live EP,
  • Lock up your daughters,
  • My oh my,
  • Run runaway,
  • Radio Wall Of Sound,
  • Universe,
  • The Bangin Man,

En tout, Slade a eu seize titres classés dans les 20 meilleures places entre 1971 et 1976, dont six premières places, trois deuxièmes et deux troisièmes.

Aucun autre artiste britannique n’a montré pareille constance à figurer parmi les quarante meilleurs titres et les Slade sont ceux qui se rapprochent le plus des Beatles qui comptent vingt-deux titres classés parmi les dix meilleurs en une seule décennie (années 1960). Les Slade détiennent le record de ventes au Royaume-Uni pour un groupe des années 1970.

Albums (non-exhaustif)[modifier | modifier le code]

Il y a eu au moins 53 EP sur le marché international.

  • 1969 - Beginnings, paru sous le nom d'« Ambrose Slade »
  • 1970 - Play it loud
  • 1972 - Slade Alive!
  • 1972 - Slayed?
  • 1973 - Sladest (compilation)
  • 1974 - Old new borrowed and blue
  • 1974 - Slade in Flame
  • 1976 - Nobody's fools
  • 1977 - Whatever happened to Slade
  • 1978 - Slade Alive volume two
  • 1979 - Return to base
  • 1981 - We'll bring the house down
  • 1981 - Till deaf do us part
  • 1982 - Slade on stage
  • 1983 - The amazing Kamikaze syndrome
  • 1984 - Keep your hands off my power supply (USA seulement)
  • 1985 - Rogues gallery
  • 1985 - Crackers (The Christmas party album)
  • 1987 - You boyz make big noize

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :