Berkeley (Californie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berkeley.
Berkeley
Image illustrative de l'article Berkeley (Californie)
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Californie Californie
Comté Comté d'Alameda
Type de localité City
Maire Tom Bates
Code ZIP 94701–94710, 94712, 94720
Code FIPS 06-06000
GNIS 1658037
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 510
Démographie
Population 112 580 hab. (2010)
Densité 2 453 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 52′ 18″ N 122° 16′ 29″ O / 37.871666666667, -122.2747222222237° 52′ 18″ Nord 122° 16′ 29″ Ouest / 37.871666666667, -122.27472222222  
Superficie 4 590 ha = 45,9 km2
· dont terre 27,1 km2 (59,04 %)
· dont eau 18,8 km2 (40,96 %)
Fuseau horaire PST (UTC-8)
Divers
Fondation 1866 (début des travaux de l'université)
Municipalité depuis 1878
Localisation
Carte du comté d'Comté d'Alameda
Carte du comté d'Comté d'Alameda

Géolocalisation sur la carte : Californie

Voir sur la carte administrative de Californie
City locator 14.svg
Berkeley

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Berkeley

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Berkeley
Liens
Site web http://www.cityofberkeley.info/

Berkeley (/ˈbɜrkli:/) est une municipalité de l'agglomération de San Francisco, en Californie, États-Unis. Elle est située sur la rive orientale de la baie de San Francisco, dans le Comté d'Alameda et est bordée au Sud par Oakland et Emeryville, au Nord par Albany et Kensington et à l'Est par les Berkeley Hills. Berkeley comptait 112 580 habitants en 2010.

La ville est connue pour son université, la plus ancienne de Californie, qui accueille environ 35 000 étudiants, emploie 14 000 personnes et est régulièrement classée parmi les cinq premières mondiales. La ville accueille également le Laboratoire national Lawrence-Berkeley et la Graduate Theological Union. C'est l'une des villes les plus progressistes du pays[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'arrivée des Européens, le territoire est occupé par la tribu Chochen/Huichin du peuple amérindien Ohlone. Après l'expédition de Juan Bautista de Anza, qui fait ériger le Presidio de San Francisco à l'entrée de la Baie de San Francisco (le "Golden Gate"), l'un de ses soldats, Luís Peralta, devient propriétaire d'une vaste étendue de terre de la côte est de la Baie (la "contra costa"), dont le futur territoire de Berkeley. Le ranch San Antonio prospère jusqu'à la guerre américano-mexicaine. Le changement de souveraineté réduit considérablement les possessions des fils de Peralta, Domingo et Vicente tandis que le territoire commence à être véritablement colonisé.

L’histoire de Berkeley est par la suite liée à son université, fondée en 1868. La ville porte le nom du religieux irlandais George Berkeley qui était venu évangéliser les Amérindiens au XVIIIe siècle. La ville se développa surtout après le séisme de 1906. Dans les années 1960, elle fut le foyer de la contestation sociale pour la liberté de parole (1963 Free Speech Movement ). Des manifestations d’étudiants avaient lieu tous les jours sur le campus de Berkeley contre la guerre du Viet Nam. On surnomma la ville « République Populaire de Berkeley ».

Braderie dans Telegraph Avenue.

Plus récemment, Berkeley est considérée comme un lieu d’expérimentation culinaire : le restaurant Chez Panisse est considéré par certains comme l'un des berceaux de la cuisine californienne. Sa propriétaire, Alice Waters, a été surnommée « la mère de la cuisine américaine »[réf. nécessaire].

Géographie[modifier | modifier le code]

Berkeley est bordée à l'Ouest par la baie de San Francisco, au Sud-Ouest par la ville d’Emeryville, au Sud et au Sud-Est par celle d'Oakland, au Nord par la ville d'Albany et la communauté non incorporée de Kensington, et au Nord-Est par les Berkeley Hills, qui constituent les limites du Comté de Contra Costa avec celui d'Alameda.

Évolution de la population
Année 1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000
Habitants 13 214 40 434 56 036 82 109 85 547 113 805 111 268 116 716 103 328 102 724 102 743

Les coordonnées de Berkeley sont : 37°52'18" Nord, 122°16'29" Ouest. Selon le bureau du recensement des États-Unis (United States Census Bureau), la ville s’étend sur 45,9 km² (17,7 mi²). La population de Berkeley est diverse. Selon le recensement de 2000, il y a 102 743 habitants. La densité est de 3 792,5/km² (9 823,3/mi²). La composition ethnique est de 59,17 % de Blancs, 13,63 % d’Afro-Américains, 16,39 % d’Asiatiques, 9,73 % d’Hispaniques-Latinos. Le revenu moyen par ménage est de 44 485 $. 20 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté

Vue de Berkeley et de la Baie de San Francisco, depuis la Claremont Canyon Regional Preserve
  • Répartition par âge :
    • Moins de 18 ans : 14,1 %
    • 18-24 ans : 21,6 %
    • 25-44 : 31,8 %
    • 45-64 : 22,3 %
    • plus de 65 ans : 10,2 %
  • Âge médian : 32 ans

Administration[modifier | modifier le code]

Campus de Berkeley et Sather Tower.

Les bus de la ville roulent au biodiesel obtenu à partir du retraitement des huiles alimentaires (issues par exemple de la cuisson des frites de la restauration rapide)[2].

Personnalités nées à Berkeley[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bay Area Center for Voting Research, Study Ranks America's Most Liberal and Conservative Cities, 16 août 2005
  2. Pour en savoir plus, consulter l’article de Marion Festraëts dans l'Express daté du 23 août 2004

Liens externes[modifier | modifier le code]