Gouvernement Pierre Mauroy (1)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Pierre Mauroy.
Gouvernement Pierre Mauroy I
Régime Ve République
Président François Mitterrand
Premier ministre Pierre Mauroy
Début 21 mai 1981
Fin 22 juin 1981
Durée 32 jours
Coalition PS-PCF-MRG
VIe législature
199 / 491

(ne siégeant plus)
Chronologie
Gouvernement précédent Gouvernement Raymond Barre III
Gouvernement suivant Gouvernement Pierre Mauroy II

Cet article présente la composition du gouvernement français sous le Premier ministre Pierre Mauroy du 21 mai 1981 au 22 juin 1981, pendant la présidence de François Mitterrand (1981-1995).

Le premier gouvernement Pierre Mauroy est le 15e gouvernement de la Ve République française.

Composition initiale[modifier | modifier le code]

La nomination du Premier ministre est publiée au JO du 22 mai 1981, et celles des membres du Gouvernement au JO du 23 mai 1981.

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Ministres[modifier | modifier le code]

Ministres délégués[modifier | modifier le code]

  • Ministre délégué auprès du Premier ministre, ministre des Droits de la femme : Yvette Roudy (PS)
  • Ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement : André Labarrère (PS)
  • Ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, chargé des Affaires européennes : André Chandernagor (PS)
  • Ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, chargé de la Coopération et du Développement : Jean-Pierre Cot (PS)
  • Ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget : Laurent Fabius (PS)
  • Ministre délégué auprès du ministre du Temps libre, chargé de la Jeunesse et des Sports : Edwige Avice (PS)

Secrétaires d'État[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre : Jean Le Garrec (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé de la Fonction publique et des Réformes administratives : Catherine Lalumière (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargé des Rapatriés : Raymond Courrière (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, chargé des Départements et Territoires d’outre-mer : Henri Emmanuelli (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre d’État chargé de la Solidarité nationale, chargé de la Sécurité sociale : François Autain (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre d’État chargé de la Solidarité nationale, chargé des Personnes âgées : Joseph Franceschi (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre d’État chargé de la Solidarité nationale, chargé de la Famille : Georgina Dufoix (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Education nationale, chargé de la Formation professionnelle : Marcel Debarge (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Agriculture : André Cellard (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Industrie, chargé de l’énergie : Georges Lemoine (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Environnement : Alain Bombard (PS)
  • Secrétaire d’État auprès du ministre du Temps libre, chargé du Tourisme : François Abadie (MRG)

Démission[modifier | modifier le code]

La démission de ce gouvernement est publiée au JO du 23 juin 1981, suite aux élections législatives de 1981. Pierre Mauroy est reconduit dans ses fonctions de Premier ministre et forme le gouvernement Pierre Mauroy 2.

Féminisation du gouvernement[modifier | modifier le code]

Le gouvernement compte six femmes ministres : Nicole Questiaux, Édith Cresson, Yvette Roudy, Edwige Avice, Catherine Lalumière et Georgina Dufoix.

Notes et références[modifier | modifier le code]