Presses de Sciences Po

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
logo
Logo de Presses de Sciences Po
Repères historiques
Création 1976
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Marie-Geneviève Vandesande
Société mère Fondation nationale des sciences politiques
Effectif 11 (2009)[1]
Site officiel http://www.pressesdesciencespo.fr
Données financières
Chiffre d’affaires en augmentation 1 021 millions (2009)[1]
Résultat net 33 000 (2009)[1]
Marie-Geneviève Vandesande, directrice des Presses de Sciences Po, au Salon du livre de Paris en 2014

Les Presses de Sciences Po sont une maison d'édition universitaire spécialisée dans le domaine des sciences sociales et dépendant de la Fondation nationale des sciences politiques (FNSP). Créées en 1976 sous le nom de Presses de la Fondation nationale des sciences politiques par Louis Bodin, elles furent dirigées par celui-ci jusqu'en 1994. Leur direction fut ensuite assurée par Bertrand Badie jusqu'en 2003, puis par Marie-Geneviève Vandesande.

Leur catalogue possède neuf cents titres et s'enrichit de trente nouveautés par an, dont une majorité traitant de thèmes relatifs à l'international. Les auteurs publiés sont des enseignants et des doctorants à l'Institut d'études politiques de Paris et des chercheurs de la FNSP, ainsi que des scientifiques venant d'autres institutions.

Juridiquement, les Presses sont une société à responsabilité limitée (SARL) toujours nommée Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, et dont le gérant est le directeur des Finances de la FNSP, actuellement Yves Richard. Elles remplissent la mission d'édition de la Fondation, sont largement déficitaires, et ne parviennent à l'équilibre que par une subvention de la Fondation légèrement supérieure à leur chiffre d'affaires. Une relance commerciale et éditoriale a été menée en 2005 afin de réduire les coûts. Elles utilisent depuis 1995 la marque « Presses de Sciences Po », récemment aussi affichée sur les couvertures comme « Sciences Po – Les Presses ».

Collections et domaines[modifier | modifier le code]

La Librairie des sciences politiques, diffusant les publications des Presses de Sciences Po, rue Saint-Guillaume

En 2005, la répartition des collections a été repensée et resserrée, et les ouvrages sont désormais publiés entre les collections :

  • « Académique », collection de travaux de recherche en sciences humaines et sociales, à destination des spécialistes.
  • « Facettes », collection de bibliographies organisées de façon thématique plutôt que chronologique.
  • « Références ».
  • « Les Manuels de Sciences Po », lancée en mai 2005 en remplacement de la collection « Amphithéâtre » coéditée avec Dalloz, est une collection de manuels tirés de cours magistraux de l'Institut d'études politiques de Paris, et destinée aux étudiants des IEP, des universités et des Grandes Écoles. Le premier manuel publié est Histoire et droit des États de Jean Picq, issu de son cours de deuxième année.
  • « Nouveaux débats », lancée en janvier 2005 en remplacement de « La Bibliothèque du citoyen », est une collection d'essais courts et synthétiques portant sur des thèmes d'actualité et destinés aux étudiants comme au grand public, en format de poche.

Les politiques éditoriales sont en fait menées en termes de « domaines » thématiques, qui parcourent les collections, sauf « Nouveaux débats » :

  • « Économie », dirigé par Jean-Paul Fitoussi, Jacques Le Cacheux et Éloi Laurent : Ouvrages sur la science économique et les débats contemporains en économie.
  • « Fait politique », dirigé par Pascal Perrineau et Janine Mossuz-Lavau, qui inclut l'ancienne collection « Chroniques électorales » : Ouvrages de science politique et de pensée politique.
  • « Gouvernances », dirigé par Patrick Le Galès, Denis Segrestin et Michael Storper : Ouvrages sur les politiques publiques, les institutions et les acteurs politiques.
  • « Histoire », dirigé par Claire Andrieu, Serge Berstein et Guillaume Piketty : Ouvrages d'histoire du XXe siècle.
  • « Mondes », dirigé par Alain Dieckhoff et Karoline Postel-Vinay : Ouvrages la mondialisation et les relations internationales.
  • « Sociétés en mouvement », dirigé par Nonna Mayer et Edmond Preteceille : Ouvrages sur les transformations des sociétés contemporaines.

Revues[modifier | modifier le code]

Les Presses publient sept revues :

Annuaires[modifier | modifier le code]

Sont également publiés chaque année :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Livres Hebdo, « Les 200 premiers éditeurs français », n°836, 8 octobre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]