Euronext

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Euronext
Image illustrative de l'article Euronext
Image illustrative de l'article Euronext
Pays Pays-Bas
Ville Amsterdam
Coordonnées 52° 22′ 27″ N 4° 53′ 45″ E / 52.374111, 4.8959152° 22′ 27″ N 4° 53′ 45″ E / 52.374111, 4.89591  
Fondation 22 septembre 2000
Personnes clés Dominique Cerutti (directeur général du Groupe et président du directoire d'Euronext)[1]
Lee Hodgkinson (président-directeur général, Euronext Londres et directeur des équipes marchés et ventes mondiales)[2]
Jos Dijsselhof (Chief Operating Officer d'Euronext)[3]
Anthony Attia (président-directeur général, Euronext Paris)[4],[5]
Luis Laginha (président-directeur général, Euronext Lisbon)[6]
Vincent van Dessel (président-directeur général d'Euronext Bruxelles)[7]
Devises euro
Indices AEX index, CAC 40, BEL20
Capitalisation 2600 milliards d'euros (2013)[8]
Volume US $ 1900 milliards (2013)
Site web Site officiel

Euronext est le principal opérateur financier de la Zone euro avec plus de 1 300 émetteurs représentant une capitalisation boursière totale de 2 600 milliards d’euros, dont plus de 20 valeurs phares composant l’indice de référence Euro Stoxx 50 et une clientèle nationale et internationale.

Euronext gère des marchés au comptant et dérivés réglementés et transparents. Son offre recouvre des produits tels que les actions, les ETFs (Exchange Traded Funds), les warrants et certificats, les obligations, les dérivés sur actions, les dérivés sur matières premières et les indices. Euronext offre également des services à des tiers. Euronext opère le marché réglementé, Alternext, et le Marché libre. Elle a créé une filiale, EnterNext[9], dédiée à la promotion des marchés boursiers pour les PME ETI. Au Portugal, l'opérateur de marché offre également des services de compensation et de règlement/livraison avec InterBolsa.

Depuis le 20 juin 2014, Euronext est une société cotée sur ses propres marchés à Paris, Amsterdam et Bruxelles. Il s'agit de l'aboutissement de plusieurs étapes complexes initiées par l'offre d'acquisition par ICE[10] et permettant de repositionner Euronext au coeur du financement des économies européennes[11].

Historique[modifier | modifier le code]

Le groupe est issu de la fusion des Bourses d'Amsterdam, de Bruxelles et de Paris qui est intervenue le 22 septembre 2000[12]. L'objectif est alors de prendre parti de l'harmonisation des marchés financiers de l'Union européenne induite par l'introduction de la monnaie unique[13].

En juillet 2011, le groupe est introduit en Bourse et devient une société cotée[14].

En décembre 2001, Euronext acquit le LIFFE[15], marché dérivé basé à Londres. L'ensemble des activités de dérivés du groupe est désormais géré et développé par LIFFE. Début 2003, les négociations de tous les produits dérivés du groupe sont regroupées sur la plate-forme du LIFFE Connect[16]. LIFFE commercialise également sa technologie à d'autres marchés comme le marché dérivé japonais Tokyo Financial Exchange. En 2011, la plate-forme de négociation LIFFE Connect est abandonnée au profit de la plate-forme UTP (Universal Trading Process).

En 2002, le groupe fusionne avec la Bourse de Lisbonne et la Bourse de Porto, qui devient Euronext Lisbon[17]. Il faudra ensuite attendre avril 2007 pour que le groupe Euronext procède à une autre fusion, avec le New York Exchange. Il forme ainsi le premier opérateur boursier global, NYSE Euronext[18],[19].

Les opérateurs boursiers NYSE Euronext et Deutsche Börse débutent en 2011 des négociations en vue d'une éventuelle fusion. Ce projet sera définitivement abandonné à l'issue du rejet de l'opération par la Commission européenne en février 2012. Deutsche Börse a tout de même fait appel de cette décision[20].

En 2012, Euronext annonce la création d'Euronext London afin de renforcer son positionnement sur le continent[21] et devenir « un leader de la levée de fond en Europe »[22]. A ce titre, l'opérateur de marchés obtiendra en juin 2014 l'agrément de la Financial Conduct Authority (FCA)[23],[24].

En décembre 2012, Intercontinental Exchange, ICE, présente une offre d'acquisition du groupe NYSE Euronext d'un montant de 8,2 milliards de dollars. La proposition est approuvée en Assemblée générale des actionnaires le 3 juin 2013. Une vingtaine de jours plus tard, le 24 juin, la Commission européenne approuve les termes de la transaction, suivie par la SEC le 15 août 2013 et par l'ensemble des régulateurs le 13 novembre 2013[25]. ICE annonce ensuite son intention de coter en Bourse Euronext, regroupant l'activité gérée en Europe continentale, avant la fin du premier semestre 2014[26]. Malgré un calendrier serré, l'introduction en bourse d'Euronext a lieu le 20 juin 2014[27]. C'est l'aboutissement d'un processus complexe[28] visant à détacher Euronext de l'ensemble NYSE Euronext et à lui donner son périmètre actuel. C'est ainsi que les marchés de dérivés londonien du LIFFE sont détachés de la structure historique[29],[30] afin de rester dans le giron d'ICE.

Depuis le 20 juin 2014, Euronext est une société cotée indépendante au flottant de 66,6 %. Onze investisseurs, nommés actionnaires de référence, sont entrés au capital du groupe à l'introduction en Bourse, à hauteur de 33,6 % pendant trois ans[31]. Ces investisseurs, actionnaires de références, détiennent 33,36 % du capital d'Euronext : Euroclear, BNP Paribas, BNP Paribas Fortis, Société générale, Caisse des dépôts, Bpifrance, ABN Amro, ASR, Banco Espirito Santo, Banco BPI et la holding publique belge SFPI (société fédérale de participation et d'investissement)[32],[33].

Marchés et indices[modifier | modifier le code]

Euronext opère des marchés au comptant et des marchés dérivés qui couvrent les segments et produits présentés dans le tableau ci-dessous[34].

Marché / Segment Comptant / Dérivés Pays Ville MIC Code Commentaires
Euronext Amsterdam Comptant Pays-Bas Amsterdam XAMS
Négociation sur actions non cotées Comptant Pays-Bas Amsterdam TNLA
Dérivés sur actions et sur indices Comptant Pays-Bas Amsterdam XEUE
Dérivés de taux (contrats et options) Dérivés Amsterdam XEUI
Euronext Bruxelles Comptant Belgique Bruxelles XBRU
Alternext Bruxelles Comptant Belgique Bruxelles ALXB
Easy Next Comptant Belgique Bruxelles ENXB Marché dédié aux warrants et certificats
Marche Libre Bruxelles Comptant Belgique Bruxelles MLXB
Trading Facility Brussels Comptant Belgique Bruxelles TNLB
Ventes Publiques Brussels Comptant Belgique Bruxelles VPXB
Euronext Dérivés. Bruxelles Dérivés Belgique Bruxelles XBRD
Euronext Lisbonne Comptant Portugal Lisbonne XLIS
Alternext Lisbon Comptant Portugal Lisbonne ALXL Alternext est le nom du MTF qui est géré au Portugal par Euronext Lisbonne, Sociedade Gestora De Mercados Regulamentados, S.A.
Easynext Lisbon Comptant Portugal Lisbonne ENXL Marché dédié aux warrants et certificats
Mercado De Futuros E Opções Dérivés Portugal Lisbonne MFOX
Négociations sur actions non cotées Dérivés Portugal Lisbonne WQXL
Euronext London Comptant Royaume-Uni Londres XLDN Marché régulé destiné aux émetteurs internationaux
Euronext Paris Comptant Royaume-Uni Londres XLIF
Alternext Paris Comptant France Paris ALXP
NYSE Bondmatch Comptant France Paris MTCH Plate-forme de négociations sur obligations dédiée aux professionnels
Euronext Paris Matif Dérivés France Paris XMAT
Marche Libre Paris Comptant France Paris XMLI
Euronext Paris Monep Dérivés France Paris XMON Marché dédié aux options

Les marchés au comptant[modifier | modifier le code]

Euronext opère sur quatre places en Europe sur lesquelles sont négociés les titres, actions et obligations, émis par de grandes entreprises aussi bien que des PME-ETI ainsi qu'une grande variété d'instruments financiers. En 2012, Euronext annonce la création d'Euronext London[35], destiné à coter des entreprises à partir de Londres. Cette initiative renforce l'étendue de l'offre d'Euronext. Euronext calcule et diffuse une série d'indices sur chacune de ses places, parmi lesquels les indices phare, AEX 20, BEL20, CAC 40 et PSI 20. Par ailleurs, plus de vingt des grandes entreprises cotées sur Euronext sont présentes dans l'indice Euro Stoxx 50.

Tableau des principaux instruments financiers négociés sur les marchés au comptant d'Euronext[36],[37],[38],[39],[40],[41] :

Marché / Segment Actions Obligations ETFs Fonds ETVs / ETNs Warrants, certificats & produits structurés
Alternext Amsterdam Oui - - - - -
Alternext Bruxelles Oui Oui - - - -
Alternext Lisbonne Oui - - - - -
Alternext Paris Oui Oui - - - -
Easynext Lisbonne Oui - - - - Oui
Euronext Amsterdam Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Euronext Bruxelles Oui Oui Oui Oui Oui Oui
Euronext Lisbonne Oui Oui Oui Oui - -
Euronext Londres Oui - - - - -
Euronext Paris Oui Oui Oui - Oui Oui
Marché Libre Bruxelles Oui Oui - - - -
Marché Libre Paris Oui Oui - - - Oui
NYSE Bondmatch - Oui - - - -
Traded But Not Listed Amsterdam Oui - - - - -
Trading Facility Bruxelles Oui - - - - -

Alternext[modifier | modifier le code]

Alternext est un marché créé en 2005 destiné à faciliter l'accès des PME et ETI à la Bourse. Les entreprises visant une introduction en bourse bénéficient d'un allègement de leurs obligations, de même que lorsqu'elles sont cotées, leurs obligations de communication financière sont assouplies[42].

EnterNext[modifier | modifier le code]

Créée en mai 2013, EnterNext est une filiale du groupe Euronext dédiée à la promotion et au développement des marchés boursiers propres aux PME-ETI[43] dirigée par Eric Forest[44],[45]. Couvrant les marchés paneuropéens d'Euronext, EnterNext concentre l'ensemble des moyens et des actions menées par le Groupe Euronext en faveur des entreprises dont la capitalisation boursière est inférieure à un milliard d'euros[46] et couvre les sociétés cotées sur les compartiments B et C de ses marchés réglementés européens ainsi que sur Alternext. EnterNext a pour but de contribuer activement à l'accès des PME-ETI aux marchés financiers pour leur financement et leur croissance, que ce soit à l'échelle régionale[47], nationale et paneuropéenne[48]. Un lancement dont s'est félicité Pierre Moscovici, alors ministre de l'Economie et des Finances, le 23 mai 2013 dans un communiqué, affirmant qu'EnterNext devra « permettre de dynamiser le segment boursier des PME et ETI en France »[49].

Lors du lancement d'EnterNext, le groupe annonce son ambition de « doubler le montant des capitaux levés par les PME-ETI pour atteindre 12 milliards d'euros en levées primaires et secondaires »[50] en 2017.

En juin 2014, EnterNext et Morningstar, cabinet de recherche indépendant, concluent un accord[51] afin d'aider les petites et moyennes entreprises à accéder à des analyses financières. Cet accord porte sur 220 valeurs du secteur Technologies, média et télécommunications, cotées sur tous les marchés d'EnterNext (Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne et Paris).

De sa création en mai 2013 à juillet 2014, EnterNext a levé plus de 1,8 milliard d'euros et enregistré 47 introductions en Bourse, dont 10 sur le compartiment B et 19 sur le C. Sur le premier semestre 2014, 27 introductions ont été enregistrées, contre 26 sur toute l'année 2013[52].

Marchés dérivés[modifier | modifier le code]

L'essentiel de la gamme de produits dérivés est négocié sur les marchés de Paris, Bruxelles, Amsterdam et Lisbonne, qu'il s'agisse de contrats à terme ou d'options :

  • contrats à terme et options sur les principaux indices européens
  • contrats à terme et options sur les plus importantes actions européennes
  • contrats à terme sur les marchandises négociées à Paris

Principaux instruments financiers négociés sur les marchés dérivés d'Euronext[53] :

Futures/Options Amsterdam Bruxelles Lisbonne Paris
Marchandises Futures - - - Oui
Marchandises Options - - - Oui
Indice Futures Oui Oui Oui Oui
Indice Options Oui Oui Oui
Actions Futures - - Oui -
Actions Options Oui Oui - Oui
ETF Options - - - Oui
Devises Futures Oui - - -
Devises Options Oui - - -
Devises Futures Oui - - Oui

Plate-forme de négociation[modifier | modifier le code]

La plate-forme de négociation UTP développée par NYSE Euronext est utilisée pour les marchés au comptant et les marchés dérivés[54]. NYSE Euronext commercialise sa technologie et sa plateforme auprès de nombreuses autres Bourses : la Bourse du Luxembourg en 2009[55], la Bourse du Qatar en 2010[54], la Bourse de Varsovie en 2013[56]. En 2014, Euronext signe des accords avec la Bourse de Beyrouth, d'Amman, de Tunis[57] et de Muscat pour équiper leur marché d'UTP[58].

Volumes de transactions[modifier | modifier le code]

En mars 2014, 1,5 million de transactions sont traitées quotidiennement sur le marché au comptant d'Euronext, en hausse de 13 % par rapport à mars 2013. Sur les marchés dérivés d'Euronext, le volume quotidien est de 633 000 contrats[59].

Liste des indices[modifier | modifier le code]

Les trente indices d'Euronext au 18 juin 2013[60] :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cerutti succèdera à Théodore chez NYSE Euronext », sur Challenges,‎ 1er octobre 2009
  2. « Lee Hodgkinson », sur Agefi
  3. « Euronext : Jos Dijsselhof va prendre la tête des opérations », sur Boursier,‎ 03/06/2014
  4. Marina Alcaraz, « Anthony Attia, un homme d'actions chez Euronext Paris », sur Les Échos,‎ 12 février 2014
  5. « Euronext etoffe sa direction », sur Agefi
  6. « Luis Laginha de Sousa », sur Businessweek
  7. « Vincent Van Dessel prend la tête d'Euronext Bruxelles », sur La Libre,‎ 4 septembre 2009
  8. Yahia Barouni, « Bourse d’Alger : Euronext Paris apportera son assistance », sur L'Economiste maghrebin,‎ 26 mars 2014
  9. « EnterNext : la nouvelle bourse des PME-ETI a ouvert ses portes », sur La Finance Pour Tous,‎ 28 mai 2013
  10. « ICE to launch Euronext IPO », sur Hedgeweek,‎ 27 mai 2014
  11. Aurélien Broncard, « Introduction en bourse d'Euronext, pour une bourse paneuropéenne (enfin) compétitive ? », sur Les Echos,‎ 12 juin 2014
  12. « Bourses européennes : Fusion entre Amsterdam, Bruxelles et Paris », sur Usine nouvelle,‎ 23 mars 2000
  13. « Création d'Euronext », sur L'Internaute
  14. « Euronext », sur European Equities
  15. « Dérivés : un bon cru pour Euronext-Liffe », sur Les Échos,‎ 2003
  16. « Leleux Associated Brokers réussit sa migration sur Euronext Liffe Brussels »
  17. « Le 22 Septembre », sur L'Internaute
  18. « La bataille des bourses bat son plein », sur La Libre,‎ 21 juin 2006
  19. MA Delmotte, « DT Börse & Nyse Euronext auraient été en contact pour une fusion », sur Le Figaro,‎ 8 décembre 2008
  20. Anna Villechenon, « La fusion entre NYSE Euronext et Deutsche Börse rejetée par Bruxelles », sur Le Monde,‎ 22 mars 2012
  21. « Interview de Dominique Cerutti, DG de Nyse Euronext : «Nous ne pouvons être déconnectés de l'économie réelle» », sur Usine nouvelle,‎ 3 mai 2012
  22. « NYSE Euronext inaugure son marché de Londres en accueillant Eurotunnel », sur 20minutes,‎ 20 juin 2012
  23. Reuters, « Euronext Londres obtient le feu vert de la FCA », sur Les Echos,‎ 4 juin 2014
  24. « Euronext Londres gagne en crédibilité outre Manche », sur Agefi,‎ 4 juin 2014
  25. « ICE boucle le rachat de NYSE Euronext pour 11 milliards de dollars », sur Challenges,‎ 13 novembre 2013
  26. Reuters, « NYSE Euronext : ICE vise une cotation en Bourse d'Euronext d'ici l'été », sur Les Échos,‎ 19 novembre 2013
  27. Reuters, « EURONEXT : L'IPO d'Euronext fait le plein auprès des investisseurs-sources », sur Les Echos,‎ 17 juin 2014
  28. Marina Alcaraz, « Euronext prépare sa venue en Bourse, sans exclure un prochain rapprochement », sur Les Echos,‎ 20 novembre 2013
  29. AFP, « Euronext sera séparé du marché de dérivés Liffe début mars (CEO) », sur Romandie,‎ 19 février 2014
  30. « NYSE Euronext : "ICE a convenu qu'Euronext sans Liffe était tout à fait viable" », sur Les Echos,‎ 10 janvier 2013
  31. « EURONEXT : Euronext veut lever 1,2 milliard d’euros », sur Les Echos,‎ 17 juin 2014
  32. Reuters, « Huit investisseurs devraient prendre 25% à 30% d'Euronext », sur Capital,‎ 15 avril 2014
  33. « La SFPI va entrer au capital d’Euronext », sur Le soir,‎ 25 avril 2014
  34. « Codes for exchanges and market identification (MIC) », sur ISO15022,‎ 9 décembre 2013
  35. Denis Charlet AFP, « NYSE Euronext inaugure son marché de Londres en accueillant Eurotunnel », sur 20 minutes,‎ 20 juin 2012
  36. « Equities Directory », sur Euronext
  37. « Bonds », sur Euronext
  38. « European ETFs, Funds, ETVs, ETNs », sur Euronext
  39. « European ETFs, Funds, ETVs, ETNs », sur Euronext
  40. « European ETFs, Funds, ETVs, ETNs », sur Euronext
  41. « European Structured Products », sur Euronext
  42. Thierry Cotty, « ALTERNEXT : une solution adaptée à la transmission et au financement de la croissance des PME », sur AgoraBiz
  43. Gaétan Supertino, « EnterNext, la Bourse dédiée aux PME », sur Europe 1,‎ 24 mai 2013
  44. « Bourse Financement des entreprises. « Réconcilier les PME avec les marchés » », sur Dernières nouvelles d'Alsace,‎ 9 juillet 2013
  45. « Eric Forest, le « monsieur PME » de la Bourse », sur Les Echos,‎ 21 juin 2013
  46. « La nouvelle Bourse des petites et moyennes valeurs sur les rails », sur Les Echos,‎ 4 juillet 2013
  47. Frank Viart, « Lyon - « EnterNext a pour but d’aider les PME et ETI à accéder aux marchés boursiers » », sur Le Progrès,‎ 24 juin 2013
  48. AFP, « EnterNext, la Bourse des PME, devra convaincre », sur Le Monde,‎ 24 mai 2013
  49. « Pierre MOSCOVICI se félicite du lancement d'une filiale de la bourse de Paris dédiée aux PME et ETI », sur Ministère des finances et des comptes publics,‎ 23 mai 2013
  50. Anne de Guigné, « La Bourse des PME est enfin lancée », sur Le Figaro,‎ 23 mai 2013
  51. Olivier Brunet, « L’analyse financière améliore la visibilité des petites et moyennes valeurs », sur Tout sur les placements,‎ 18 juin 2014
  52. Bruno de Roulhac, «EnterNext a permis de lever plus de 1,8 milliard d'euros depuis sa création», sur Agefi,‎ 10 juillet 2014
  53. « Product Directory », sur Global Derivatives
  54. a et b « Une plate-forme de trading nouvelle génération pour Qatar Exchange », sur Agefi,‎ 30 juin 2011
  55. Reuters, « Euronext et la Bourse de Luxembourg s'associent », sur Nouvel Observateur,‎ 22 mars 2007
  56. « NYSE Euronext: partenariat avec la Bourse de Varsovie », sur L'Express,‎ 25 mai 2012
  57. « Bourse de Tunis opte pour la plateforme d’Euronext », sur TunisiaIT,‎ 24 mars 2014
  58. « Euronext équipe des marchés du Moyen-Orient », sur Agefi,‎ 19 mars 2014
  59. Reuters, « Euronext devrait s'introduire sur ses propres marchés », sur Reuters,‎ 7 mai 2014
  60. « Indices », sur Euronext,‎ 14 mai 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]