Bourse de Londres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 30′ 54″ N 0° 05′ 56″ O / 51.515, -0.099 ()

London Stock Exchange

Description de l'image  LSE logo.png.
Création 1801
Personnages clés Xavier Rolet (PDG)
Christopher S. Gibson-Smith
Siège social Drapeau : Royaume-Uni Londres
Société mère London Stock Exchange Group
Site web www.londonstockexchange.com

La Bourse de Londres (en anglais, London Stock Exchange et abrégé en LSE) est un marché boursier situé à Londres. Il est l'un des plus grands marchés boursiers de la planète, offrant les titres de plusieurs entreprises américaines et britanniques. Sa maison-mère y est cotée, faisant même partie de l'indice FTSE 250.

Son siège se trouve entre Newgate Street et Paternoster Square à deux pas de la cathédrale Saint-Paul et de l'actuelle Haute Cour criminelle de Old Bailey. Le dirigeant actuel du LSE est Xavier Rolet.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire des bourses de valeurs.
Paternoster Square. La bourse se trouve dans le grand immeuble à la droite de l'image.

Créée en 1776 sous sa forme actuelle, elle s'appuie sur des traditions nées lors de la révolution financière britannique, quand John Castaing, travaillant dans des bureaux du Jonathan's Coffee-House, publiait une liste de prix appelé The Course of the Exchange and other things (que l'on peut traduire par « Le cours des échanges et autres choses »).

La Bourse de Londres connaît une expansion dans les années 1840, qui voient l'Angleterre acquérir à elle seule la moitié des 9500 kilomètres de rail européen en 1845, lors de l'épisode de la "railway mania", auquel contribuent aussi les capitaux échangés sur les places financières du nord de l'Angleterre. Les banques sont également très nombreuses à être cotées en Bourse dans la décennie qui précède ainsi que celles qui suivent. La Bourse de Londres subit cependant la forte concurrence de la place de Paris jusqu'à la Première Guerre mondiale.

Alliances stratégiques[modifier | modifier le code]

La Bourse de Londres a repoussé la tentative de rachat par le NASDAQ en 2006, préférant établir un partenariat avec l'Asie, où la croissance est plus importante. La Bourse de Londres a été par la suite en discussion pour collaborer avec Singapore Exchange (SGX) et prévoyait d'investir massivement dans le capital-actions de SGX durant le premier semestre 2008.

En 2007, la LSE fusionne avec la bourse d'Italie basée à Milan pour créer le London Stock Exchange Group (LSEG).

Le 9 février 2011, LSEG annonce sa fusion avec son homologue canadienne dans le but de mettre en commun leurs savoir-faire concernant les matières premières : le Toronto Stock Exchange. La fusion échoue finalement Toronto Stock Exchange préférant être acquis avec un groupe d'investisseur canadien sous le nom de Maple Group.

En juin 2014, LSEG annonce l'acquisition de Russell Investments, une entreprise de service financier gérant également un important fond d'investissement, pour 2,7 milliards de dollars[1]. En juillet 2014, Qatar Holding annonce la vente d'un tiers des 15 % des parts qu'il détient dans LSE pour 260 millions de livres[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. UK's LSE shares surge on historic $2.7 billion U.S. index deal, Freya Berry et Kirstin Ridley, Reuters, 26 juin 2014
  2. Qatar cuts stake in London Stock Exchange by a third, Freya Berry et Clare Hutchison, Reuters, 10 juillet 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]