Eurofins Scientific

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eurofins Scientific

alt=Description de l'image Eurofins Scientific logo.png.
Création 1987 à Nantes
Fondateurs Gilles Martin (PDG)
Action Euronext : ERF
Siège social Drapeau du Luxembourg Luxembourg (Luxembourg)
Actionnaires Flottant 57 %, famille Martin 43 % (2012)
Activité Services d'analyses agroalimentaires, pharmaceutiques et environnementales en laboratoire
Effectif 15 000 personnes
Site web www.eurofins.fr
Capitalisation 2,264 milliards d'euros (mai 2013)
Fonds propres 376 millions d'euros (2012)
Chiffre d’affaires 1,044 milliard d'euros (2012)
+25,9 % (2012)
Résultat net 91 millions d'euros (2012)

Eurofins Scientific est un laboratoire d'analyse spécialisé dans l'agroalimentaire, la pharmacie et l'environnement, créé à Nantes en 1987[1]. Eurofins Scientific est l'un des leaders mondiaux dans le domaine des services analytiques et de l'expertise auprès des entreprises privées et des organismes publics des secteurs de la pharmacie, de l'alimentation, de l'environnement et des tests produits non-alimentaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

Eurofins Scientific a été créé à Nantes en 1987[1] avec un effectif de dix personnes pour industrialiser et commercialiser la technologie SNIF-NMR, une méthode d’analyse brevetée permettant de vérifier l'origine et la pureté de nombreux aliments et boissons, dans les cas où les méthodes d'analyses traditionnelles ne réussissent pas à détecter les contrefaçons sophistiquées. Eurofins est un leader global du secteur des services bioanalytiques avec :

  • un réseau international de plus de 190 laboratoires répartis dans 38 pays, et sur tous les continents (Europe, Afrique, Océanie, Amérique du Nord et du Sud ainsi que dans la région Asie-pacifique) ;
  • un effectif de 15 000 personnes ;
  • un portefeuille riche de plus de 100 000 méthodes analytiques validées ;
  • plus de 80 millions de paramètres analysés par an, permettant de valider la sécurité, l'identité, la composition, la traçabilité, l'authenticité, l'origine et la pureté des substances biologiques et de nombreux produits.

Le site historique de Nantes, spécialisé dans les bioanalyses agroalimentaires (analyses compositionnelles des liquides, analyses nutritionnelles, recherche des contaminants, détection des OGM, microbiologie alimentaire, etc.) possède 11 500 m2 de surface de laboratoire et emploie 450 personnes, ce qui en fait le plus grand laboratoire privé au monde.

L'achat du groupe Lancaster Laboratories (en) aux États-Unis en 2011, renforce considérablement sa position de numéro un mondial.

En 2012, l'entreprise rachète plusieurs laboratoires :

  • Labco, laboratoire aux Pays-Bas d'analyse agroalimentaire dans le port de Rotterdam[2] ;
  • Envirocontrol, laboratoire d'analyse des sols et de l'eau basé en Belgique[2] ;
  • ALAC, laboratoire brésilien d'analyses alimentaires et environnementales[3] ;
  • Nihon Kankyo, laboratoire japonais spécialisé dans les analyses environnementales[4] ;
  • New Zealand Laboratory Services, laboratoire basé en Nouvelle-Zélande, spécialisé dans l'analyse des aliments[5] ;
  • MWH Laboratoires, laboratoire basé aux États-Unis, spécialisé dans l'analyse de l'eau[6] ;
  • Pan Labs, laboratoire basé aux États-Unis et à Taïwan, spécialisé dans la pharmacologie moléculaire[7].

Hugues Vaussy, directeur financier d'Eurofins, déclare en août 2012 vouloir « doubler la taille du groupe d'ici cinq ans et peser deux milliards d'euros »[8].

Données boursières[modifier | modifier le code]

  • Actionnaires (2012) : flottant 57 %, famille Martin 43 %[9].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.eurofins.fr/
  2. a et b « Eurofins se renforce au Benelux », sur Boursorama,‎ 3 avril 2012 (consulté le 21 septembre 2012)
  3. « Eurofins se renforce au Brésil », sur Boursorama,‎ 13 avril 2012 (consulté le 21 septembre 2012)
  4. « Eurofins Scientific : acquisition du japonais Nihon Kankyo », sur Boursorama,‎ 23 avril 2012 (consulté le 21 septembre 2012)
  5. « Eurofins Scientific acquiert New Zealand Laboratory Services », sur Boursorama,‎ 2 juillet 2012 (consulté le 21 septembre 2012)
  6. « Eurofins : acquisition dans l'analyse de l'eau aux États-Unis », sur Boursorama,‎ 17 juillet 2012 (consulté le 21 septembre 2012)
  7. « Eurofins Scientific : acquisition dans la pharmacologie moléculaire », sur Boursorama,‎ 21 septembre 2012 (consulté le 21 septembre 2012)
  8. « Eurofins scient. : 'doubler la taille du groupe d'ici cinq ans' », sur CercleFinance,‎ 31 août 2012 (consulté le 5 juillet 2014)
  9. Information actionnaires (consulté le 27 novembre 2012)