Elia (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Elia.

Elia

alt=Description de l'image Elia.gif.
Dates clés Création le 28 juin 2001
Siège social Boulevard de l'Empereur 20
1000 Bruxelles, Belgique
Activité Électricité
Site web http://www.elia.be/

Elia est une entreprise spécialisée dans le transport d'électricité en Belgique. Elle est le gestionnaire du réseau de transport d'électricité à haute tension national qui permet le transport de l’électricité depuis les producteurs vers les gestionnaires de réseau de distribution. Elle a été créée le 28 juin 2001 par fusion de la CPTE et de l'entité d'Electrabel gérant le réseau de 30 kV à 380 kV.

Les activités principales d’Elia sont la gestion et le développement de l’infrastructure du réseau et la gestion du système, qui consiste essentiellement en un suivi des flux et la vérification de l’équilibre entre consommation et production d’électricité. Elia possède l'ensemble des infrastructures belges dont la tension va de 30 à 380 kV.

De par la position centrale de la Belgique en Europe, le réseau d'Elia est un élément essentiel du réseau continental, puisqu'il permet l'interconnexion du réseau belge à ceux de ses voisins nord-européens. En 2008, le réseau d'Elia a permis d'effectuer des échanges physiques de 23,7 TWh avec les réseaux de la France, des Pays-Bas et du Luxembourg[1]. Les importations nettes ont atteint 10,6 TWh. L'entreprise dessert également les grands utilisateurs industriels. Depuis le rachat du réseau allemand du Suédois Vattenfall en 2010, Elia est devenu le 4ème gestionnaire européen de lignes à haute tension.

Activités[modifier | modifier le code]

Des lignes à haute tension croisent un terril dans le Hainaut.

La zone de réglage d'Elia comprend toute la Belgique et le Luxembourg, à l'exception des régions de Momignies, de Chimay et le sud du grand-duché. D'une longueur de 8 412 km, le réseau de lignes à haute et moyenne tension était réparti de la manière suivante en 2008[2] :

  • 891 km de lignes à 380 kV;
  • 297 km de lignes à 220 kV;
  • 2,424 km de lignes à 150 kV;
  • 2,694 km de lignes à 70 kV;
  • 1,940 km de lignes à 36kV;
  • 167 km de lignes à 30kV.

Le réseau a enregistré une pointe de consommation record de 14 033 MW, le 17 décembre 2007 entre 18h et 18h15. Les pointes synchrones mensuelles sur le réseau belge sont légèrement plus élevées en hiver qu'en été, chutant régulièrement sous la barre des 12 000 MW en juillet et août[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elia, Aperçu du système et du marché 2008, Bruxelles,‎ 2009 (lire en ligne [PDF]), p. 7
  2. Elia (2009), op. cit., p. 16
  3. Elia (2009), op. cit., p. 2

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]