Sodexo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Sodexo

alt=Description de l'image Sodexo_2008_(logo).svg.
Création 1966
Fondateurs Pierre Bellon
Forme juridique Société anonyme à conseil d'administration
Slogan Services de qualité de vie
Siège social Drapeau de France Guyancourt (Yvelines)[réf. nécessaire] (France)
Direction Michel Landel
Actionnaires Famille Bellon 37,71 %
Autocontrôle 3,71 %
First Eagle Investment Management 3,70 %
International Value Advisers LLC 3,21 %
Salariés 0,99 % (au 31 août 2014)
Activité Services aux entreprises, administrations, collectivités
Produits Restauration collective, Facility Management, services à la personne, cartes et chèques
Effectif 428 000 personnes réparties sur 33 300 sites dans 80 pays. Sodexo est le premier employeur privé français[1] et le dix-huitième employeur mondial[2].
Site web Sodexo
Capitalisation 11,6 Milliards € (7 janvier 2014)
Chiffre d’affaires 18,4 Milliards d'€ (au 31 août 2013)

Sodexo, précédemment Sodexho, est une entreprise française de services, fondée par Pierre Bellon en 1966, regroupant 428 000 collaborateurs et touchant plus de 75 millions de consommateurs dans 80 pays[3]. Sodexo propose une offre de services à travers une centaine de métiers : accueil, entretien et propreté ; restauration et maintenance technique des installations et matériels ; Pass Repas, Pass Cadeaux et Pass Transports pour les salariés, services d’aide à domicile et de conciergerie. L'entreprise, historiquement leader mondial de son secteur en inventant le principe des services de restauration collective, oriente son développement au cours de son histoire vers :

  • La gestion de l’ensemble des services sur sites (ex : restauration, construction, services d'accueil, entretien d'appareils médicaux) pour le compte des entreprises, des hôpitaux, des écoles, des maisons de retraite ;
  • Les programmes de mobilisation et fidélisation des salariés d’entreprise (cartes et chèques, incentives, aides publiques).
  • Les services à la personne et à domicile : garde d’enfants, conciergerie, aides à domicile.

Sodexo est coté à la bourse de Paris depuis 1983.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1963, l'entreprise de Pierre Bellon obtient un contrat pour la gestion de la restauration des Ateliers de la Méditerranée à Marseille. En 1966, Pierre Bellon crée, à Marseille, la Sodexho (SOciété D'EXploitation HÔtelière) En 1968, Sodexho s'établit en région parisienne.

Entre 1971 et 1978, Sodexho s'étend en France et à l'international. D'abord en Belgique, puis en Afrique, et finalement au Moyen-Orient. En 1981, Sodexho rachète Ticket Repas. En 1983, après son introduction à la Bourse de Paris, Sodexho continue son expansion, de 1985 à 1993 en Amérique du Nord, Amérique du Sud, Japon, Afrique du Sud et en Russie. En 1987, Sodexho rachète Chèque Restaurant.

En 1995, Sodexho devient le n° 1 mondial de la restauration collective grâce à ses alliances avec Gardner Merchant Grande-Bretagne, Partena en Suède et Marriott Management Services aux États-Unis. En 1997, la holding change de nom Sodexho devient Sodexho Alliance. Elle s'allie avec Universal Ogden Services, le leader américain de la gestion de Bases-Vie. En 1997, Sodexho crée, en France, Altys spécialisée dans les solutions de facilities management (Services généraux) destinées aux entreprises.

En 2001, la société rachète la société française Sogeres et la société américaine Wood Dining Services Inc[4]. En 2002, Sodexho est introduite au New York Stock Exchange. En 2005, Pierre Bellon quitte la direction générale du groupe, remplacé par Michel Landel.

En 2007, Sodexho rachète Tir Groupé, émetteur de Chèques Cadeaux.

Le 22 janvier 2008, Sodexho devient Sodexo et retire le mot Alliance (Sodexho signifie SOciété D'EXploitation HÔtelière). Ce changement de raison sociale vise à faciliter la prononciation de la marque dans toutes les langues. Le siège social de Sodexo s'implante à Issy-les-Moulineaux, après 30 ans à Saint-Quentin-en-Yvelines.

En 2009, le siège de Sodexo en France s'implante à Guyancourt dans les Yvelines. Les 18 000 m² de bureaux sont conçus par l'architecte Jean-Paul Viguier. Sodexo renforce ses positions en rachetant le 4e acteur de restauration en France, Score Groupe qui comprend les sociétés Score services, Sherpas et GM, il acquiert ensuite Comfort Keepers, numéro deux des services d’aide non médicale à domicile aux États-Unis, le groupe allemand Zehnacker ainsi que le groupe indien Radhakrishna Hospitality Service Group (RKHS) [5].

En 2010, Sodexo signe un accord avec United Coffee pour l'approvisionnement des espaces boissons chaudes au café issu du commerce équitable[6], et avec Numi pour la sélection de thés 100 % biologiques. La même année, Sodexo Chèques et Cartes de Service et Tir Groupé fusionnent pour devenir Sodexo Solutions de Motivation France.

En 2011, Sodexo renouvelle en partie un contrat de sept ans portant sur les services de restauration de 31 des 51 bases des US Marines[7], la société américaine Superior Services remportant le marché des 20 autres bases (764 millions de Dollars) que Sodexo gérait depuis 2001[8]. Sodexo décroche un nouveau contrat avec le sidérurgiste chinois Baosteel, l’hôpital thaïlandais Queen Sirikit Medical Center, Life Insurance Corporation of India en Inde[9]. Le groupe acquiert l'entreprise Puras do Brasil (pt).

En 2012, l’activité Solutions de Motivation change de nom et devient Services Avantages et Récompenses.

Le 1er juillet 2013, la filiale Altys (maintenance multitechnique et services) devient Sodexo Énergie et Maintenance. Le 3 décembre 2013, Sophie Bellon est nommée vice-présidente du conseil d'administration de Sodexo pour succéder à son père Pierre Bellon en janvier 2016[10].

Identité visuelle (logo)[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Conseil d'administration[modifier | modifier le code]

Le conseil d'administration (au 31/08/2013) de Sodexo est composé de 13 membres[11] :

  • Pierre Bellon, président du conseil d'administration de Sodexo entré en fonction le 14/11/1974.
  • Robert Baconnier, vice-président du conseil d’administration
  • Patricia Bellinger, executive director, executive education Harvard Business School
  • Astrid Bellon, membre du directoire de Bellon SA
  • Bernard Bellon, Membre du conseil de surveillance de Bellon SA
  • François-Xavier Bellon, directeur général de Bright Yellow Group Plc
  • Françoise Brougher, business lead, Square
  • Sophie Bellon, présidente du directoire de Bellon SA, vice-présidente du conseil d'administration de Sodexo
  • Paul Jeanbart, directeur général de Rolaco
  • Michel Landel, directeur général de Sodexo
  • Alain Marcheteau, administrateur de sociétés
  • Nathalie Szabo, membre du directoire de Bellon SA
  • Peter Thomson, administrateur de sociétés

Siège[modifier | modifier le code]

En 2008 le siège international de Sodexo après 30 ans à Saint-Quentin-en-Yvelines, déménage à Issy-les-Moulineaux, et l'année suivante en 2009, le siège de Sodexo en France s'implante à Guyancourt dans les Yvelines.

Services[modifier | modifier le code]

Sodexo offre des services de solutions globales pour ses clients au-delà de la restauration collective[12].

Les services sur site[modifier | modifier le code]

  • Entreprises et administrations : aménagement des espaces, espaces de remise en forme, création et entretien des espaces vert, restauration, services de réception et de sécurité…
  • Santé : services de restauration, services de maintenance du matériel médical, services de transport des patients et du matériel…
  • Éducation : services de restauration scolaire, conception de lieux d’apprentissage (écoles ou campus) ergonomiques
  • Défense : accompagnement à la reconversion, programmes nutritionnels, gestion des approvisionnements, centres de décompression, entretien des terrains d’entraînement et gestion des équipements sportifs…
  • Bases vie : gestion des approvisionnements et des services sur des sites industriels situés dans des lieux isolés (plateformes pétrolières en mer, sites miniers dans le désert…).
  • Établissements pénitentiaires : programmes centrés sur la responsabilisation (pour minimiser la récidive), programmes pédagogiques de réinsertion, aménagement des établissements (pour répondre aux enjeux de surpopulation carcérale), conception des systèmes de sécurité…
  • Maisons de retraite : formation du personnel, programmes nutritionnels, programmes de stimulation, entretien et maintenance…

Les services Avantages et Récompenses[modifier | modifier le code]

Les 250 services déclinés sous forme de cartes, chèques ou plateformes web sont destinés aux salariés, étudiants ou personnes recevant des aides publiques.

  • Les avantages pour les salariés : Pass Repas, Pass Garderie, Pass Mobilité.
  • Les programmes d’Incentive : programmes de motivation et de reconnaissance, Pass Cadeaux, Catalogue on-line.
  • Les aides publiques : Pass Cesu, Pass Culture, Pass Alimentation.

Les services aux particuliers et à domicile[modifier | modifier le code]

  • La conciergerie d’entreprise, à travers la filiale Circles qui met à disposition des concierges dans les entreprises. Ce service permet par exemple d’organiser un dîner, d’obtenir un visa en urgence, de déposer sa voiture chez le garagiste, de trouver un plombier.
  • L’aide à domicile, en particulier avec des services d’assistance pour subvenir aux besoins des personnes âgées dans leur quotidien (se nourrir, se laver, se déplacer, faire le ménage), dans leur vie sociale et relationnelle ou dans leurs déplacements en dehors du domicile (faire les courses, se rendre sur son lieu de travail, consulter un médecin).
  • La garde d’enfant, avec une participation dans la société Crèche attitude.

Chiffres[modifier | modifier le code]

Exercice 2011-2012 [13][modifier | modifier le code]

Le Groupe est implanté dans 34343 sites répartis de la façon suivante :

  • 17 632 sites entreprises et administrations
  • ·5949 écoles et universités
  • 4033 établissements de santé
  • 2920 résidences pour Séniors
  • 1765 bases-vie
  • 1119 sites en Défense
  • 806 sites Sports et Loisirs
  • 119 sites en Justice

Sodexo est implanté dans 80 pays et compte 421391 employés.

Chiffre d’affaire exercice 2011-2012 : 18,2 Mds €

Exercice 2012-2013 [14][modifier | modifier le code]

Le Groupe est implanté dans 33 279 sites répartis de la façon suivante :

  • 17 154 sites entreprises et administrations
  • 5642 écoles et universités
  • 3946 établissements de santé
  • 2910 résidences pour Séniors
  • 1639 bases-vie
  • 1071 sites en Défense
  • 794 sites Sports et Loisirs
  • 123 sites en Justice

Sodexo est implanté dans 80 pays et compte 427 921 employés.

Chiffre d’affaire exercice 2012-2013 : 18,4 millards €

Controverse[modifier | modifier le code]

L'OING Human Rights Watch affirme dans un rapport du 2 septembre 2010[15] que Sodexo, dans le cadre de ses activités aux États-Unis, empêche ses employés de s'organiser et de négocier, en violation des normes internationales, voire souvent du droit du travail américain. On reproche à Sodexo, particulièrement aux États-Unis et en Colombie, d'avoir soumis des salariés qui avaient tenté de monter un syndicat à des menaces, à des entretiens s'apparentant à des interrogatoires, ainsi qu'à des licenciements[16]. Ainsi, le secrétaire général du syndicat marocain ODT a été licencié par Sodexo[17].

L'OING estime que ce comportement « suscite de sérieux doutes quant à la valeur des engagements volontaires en faveur des droits humains » alors que Sodexo se prononce au moins partiellement en faveur des normes fondamentales relatives au travail de l'OIT, des principes directeurs sur les relations professionnelles de l'OCDE, de la liberté d'association telle que définie par la Déclaration universelle des droits de l'homme, ainsi que du Pacte mondial des Nations unies.
Les accusations du syndicat SEIU à l'encontre de Sodexo appararaissent aujourd'hui sujettes à question[18]. Le National Labor Relations Board (NLRB), agence fédérale indépendante garantissant les droits des employés, accuse le syndicat de pratiques antisyndicales, et les agences de notations sociales renouvelant leur confiance à Sodexo pour ses investissements socialement responsables (ISR) durant l'année 2010 et 2011.

En septembre 2011, SEIU et Sodexo parviennent à un accord qui met fin aux poursuites mutuelles que les deux parties avaient engagées l'une contre l'autre[19].

Un certain nombre de scandales alimentaires impliquant directement ou indirectement la firme ont défrayé la chronique.

En 2009, des élèves d'une école nîmoise ont été victimes du Staphylocoque doré. Cette intoxication serait dû à " un défaut de contrôle à la réception des matières premières " [20].

En 2012, 10 000 écoliers allemands ont été victimes de gastro-entérite suite à la consommation de fraises en provenance de Chine. Le groupe s'en est excusé [21].

En 2013, Sodexo, qui gère plusieurs prisons au Royaume-Uni, est accusé d'avoir laissé une détenue trois jours sans suivi médical ni assistance, suite à une fausse couche, dans la prison de Peterborough[22]. Le porte-parole de Sodexo a précisé qu'il ne reconnaissait pas "la version, des évènements telle qu'elle a été rapportée".

Engagements et responsabilité sociale[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du programme STOP Hunger, l'entreprise organise, depuis 1995 le servathon, mobilisation annuelle des salariés pour lutter contre la faim et la malnutrition, dans 80 pays.

L'entreprise organise, depuis 1995 le servathon[23], mobilisation annuelle des salariés pour lutter contre la faim et la malnutrition, dans 80 pays.
L'institut Ethisphere a désigné Sodexo en 2010 parmi les entreprises les plus éthiques[24], selon des critères de responsabilités citoyennes, de gouvernance et d'innovation au service de tous les publics. Sodexo est enfin distingué par le magazine Diversitylnc pour sa politique en matière de diversité et prend la tête en 2010 du classement[25] des 50 meilleures entreprises américaines en matière de diversité et d'inclusion.

En 2012, à l’occasion des Asian Leadership Awards, Sodexo reçoit le Prix « Impacts sociétaux exceptionnels » pour les solutions de service sur site de Sodexo India. L’entreprise reçoit aussi le Prix Subir Raha pour son action contre la malnutrition dans la ville de Chennai[26]

En 2012, Sodexo et la fondation Granitos de Paz s’allient pour soutenir soixante familles vivant dans une extrême pauvreté dans la ville de Carthagène en Colombie[27].

En 2013, Sodexo reçoit un Footprint Award pour avoir contribué à la réduction des déchets alimentaires de 64,5 % dans une université de Manchester[28].

Pour la 9e année consécutive en 2013, Sodexo est l’entreprise la mieux notée dans l’index de développement durable Dow Jones : Dow Jones Sustainability Indexes (DJSI)[29].

Sodexo a été récompensé par 3 prix au Forum économique mondial 2013 de Davos : Sector Leader, Gold Class et Sector Mover[30].  Ces trois distinctions récompensent les performances du Groupe dans ses pratiques sociales, économiques et environnementales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.franceinfo.fr/actu/patron-chef-d-entreprise/michel-landel-dg-de-sodexo-notre-coherence-la-qualite-de-vie-797431-2012-11-10
  2. (fr) http://www.sodexo.com/
  3. http://fr.sodexo.com/frfr/qui-sommes-nous/profile/sodexo_group/group-presentation.aspx
  4. http://blogs.sodexousa.com/commentary/tag/wood-dining-services
  5. Avis de convocation à l'assemblée générale du 25 janvier 2010 page 18
  6. http://www.daily-bourse.fr/sodexo-partenariats-dans-le-commerce-durable-et-eq-Feed-CFI2010061616281DDC8.php
  7. http://www.boursier.com/actions/actualites/news/sodexo-rempile-avec-l-armee-americaine-422796.html
  8. Sodexo : contrat des Marines divisé par deux, in Le Figaro, 24 février 2011.
  9. Life Insurance Corporation of India est la plus importante compagnie publique d'assurance-vie en Inde
  10. http://www.lesechos.fr/03/12/2013/LesEchos/21576-090-ECH_sophie-bellon--future-presidente-de-sodexo.htm
  11. (fr) [PDF] http://www.sodexo.com/fr/Images/Document-Reference-2012-2013-Sodexo_interactif343-749506.pdf, p.279
  12. http://www.lefigaro.fr/societes/2011/04/21/04015-20110421ARTFIG00710-sodexo-veut-s-emanciper-de-la-restauration-collective.php.
  13. Convocation à l'assemblée générale du 19 janvier 2009 page 17
  14. Convocation à l'assemblée générale du 25 janvier 2010 page 19
  15. le rapport de HRW
  16. [1]
  17. [2]
  18. http://www.miroirsocial.com/actualite/les-revers-du-syndicat-seiu-face-a-sodexo
  19. [LaTribune.fr, article du 19/09/2011]
  20. [3]
  21. [4]
  22. [5]
  23. [6]
  24. http://www.sustainablelifemedia.com/content/story/brands/sodexo_named_one_of_worlds_most_ethical_companies_for_2010
  25. http://www.boursier.com/actions/actualites/news/sodexo-prend-la-premiere-place-du-classement-diversityinc-377237.html
  26. http://www.asianleadershipawards.com/ASLA_Award_Winners_2012.html
  27. http://www.larepublica.co/responsabilidad-social/sodexo-y-fundaci%C3%B3n-granitos-de-paz-sellan-alianza-para-ayudar-familias-en
  28. http://www.resource.uk.com/article/News/Sustainable_business_honoured_Footprint_Awards-3138#.Uym76IWKKxw
  29. http://www.reuters.com/article/2013/09/19/idUSnHUGdhVk+72+ONE20130919
  30. http://www.bfmtv.com/economie/responsabilite-sociale-d-and-8217-entreprise-sodexo-reconnu-forum-economique-mondial-davos-436422.html

Liens externes[modifier | modifier le code]