Simon Marcil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simon Marcil
Fonctions
Député de Mirabel
En fonction depuis le
(1 an, 11 mois et 25 jours)
Élection Élection fédérale canadienne de 2015
Législature Chambre des communes du Canada
Prédécesseur Nouvelle circonscription
Biographie
Parti politique Bloc québécois
Profession Employé d'Hydro-Québec, représentant syndical

Simon Marcil est un employé d'Hydro-Québec, représentant syndical et homme politique québécois. Lors de l'élection fédérale de 2015, il est élu député à la Chambre des communes du Canada pour la circonscription Mirabel sous la bannière du Bloc québécois. Il est actuellement le porte-parole du Bloc Québécois en matière d'agriculture, agroalimentaire, ressources humaines, développement social, condition des personnes handicapées, itinérance et la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simon Marcil est employé de la société d'État Hydro-Québec et a été responsable de l’information au Syndicat des employés de métiers d'Hydro-Québec[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Simon Marcil a été candidat du parti Option nationale dans la circonscription de Labelle aux élections provinciales québécoises de 2012[2]. Il obtient 0,94 % des voix. Il a par la suite été président du comité exécutif du Bloc québécois de Mirabel et membre de l’exécutif national du parti[1]. Déjà sur les rangs pour l'investiture en août 2014[3], il est choisi en mars 2015 candidat du Bloc pour la nouvelle circonscription de Mirabel[2].

Lors du scrutin du 15 octobre, il remporte la victoire, devançant de peu la députée sortante d'Argenteuil—Papineau—Mirabel Mylène Freeman du Nouveau Parti démocratique.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale 2015
Candidat Parti Nombre de votes % des voix
Simon Marcil Bloc québécois 18 660 (+788) 31,37%
Mylène Freeman NPD 17 873 30,05%
Karl Trudel Libéral 15 517 26,09%
Gordon Furguson Conservateur 6 120 10,29%
Jocelyn Gifford Vert 1 311 2,2%
Total 59 482 100%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Page de Simon Marcil sur le site du Bloc québécois
  2. a et b Éric Mondou, « Simon Marcil élu candidat du Bloc québécois dans Mirabel », sur L'Écho de la Rive-Nord, (consulté le 11 décembre 2016).
  3. Éric Mondou, « Le Bloc québécois n’est pas mort », sur L'Écho de la Rive-Nord, (consulté le 13 décembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]