Simon Marcil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Simon Marcil
Fonctions
Député de Mirabel
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 28 jours)
Élection Élection fédérale canadienne de 2015
Législature Chambre des communes du Canada
Prédécesseur Nouvelle circonscription
Biographie
Parti politique Bloc québécois
Profession Employé d'Hydro-Québec, représentant syndical

Simon Marcil est un employé d'Hydro-Québec, représentant syndical et homme politique québécois. Lors de l'élection fédérale de 2015, il est élu député à la Chambre des communes du Canada pour la circonscription Mirabel sous la bannière du Bloc québécois. Il est actuellement le porte-parole du Bloc Québécois en matière d'agriculture, agroalimentaire, ressources humaines, développement social, condition des personnes handicapées, itinérance et la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Simon Marcil est employé de la société d'État Hydro-Québec et a été responsable de l’information au Syndicat des employés de métiers d'Hydro-Québec[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Simon Marcil a été candidat du parti Option nationale dans la circonscription de Labelle aux élections provinciales québécoises de 2012[2]. Il obtient 0,94 % des voix. Il a par la suite été président du comité exécutif du Bloc québécois de Mirabel et membre de l’exécutif national du parti[1]. Déjà sur les rangs pour l'investiture en août 2014[3], il est choisi en mars 2015 candidat du Bloc pour la nouvelle circonscription de Mirabel[2].

Lors du scrutin du 15 octobre, il remporte la victoire, devançant de peu la députée sortante d'Argenteuil—Papineau—Mirabel Mylène Freeman du Nouveau Parti démocratique.

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection fédérale 2015
Candidat Parti Nombre de votes % des voix
Simon Marcil Bloc québécois 18 660 (+788) 31,37%
Mylène Freeman NPD 17 873 30,05%
Karl Trudel Libéral 15 517 26,09%
Gordon Furguson Conservateur 6 120 10,29%
Jocelyn Gifford Vert 1 311 2,2%
Total 59 482 100%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Page de Simon Marcil sur le site du Bloc québécois
  2. a et b Éric Mondou, « Simon Marcil élu candidat du Bloc québécois dans Mirabel », sur L'Écho de la Rive-Nord, (consulté le 11 décembre 2016).
  3. Éric Mondou, « Le Bloc québécois n’est pas mort », sur L'Écho de la Rive-Nord, (consulté le 13 décembre 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]