Simca Marmon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marmon.
S.U.M.B.
Simca Marmon

Marque Drapeau : France Simca Industries
Années de production 1964 - 1973
Classe Camionnette tactique
Usine(s) d’assemblage Suresnes
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence : 8 cylindres en V (Simca)
Turbodiesel : 4 cylindres (Renault V.I.)
Cylindrée Essence : 4 184 cm3
Turbodiesel : 3 605 cm3
Puissance maximale Essence (norme SAE) : 100 ch
Turbodiesel (norme DIN) : 115 ch
Transmission 4x4 - BV4 ou BV5
Poids et performances
Poids à vide Essence : P.T.A.C. 5 300 kg
Turbodiesel : P.T.A.C. 5 700 kg
Vitesse maximale 80 km/h
Consommation mixte Essence : 30 à 35
Turbodiesel : 19 à 23 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Cabine semi-avancée torpédo, plateau-ridelles bâché
Dimensions
Longueur 5 100 mm
Largeur 2 100 mm
Hauteur 2 840 mm

Le Simca Unic Marmon Bocquet (S.U.M.B.) est un petit camion tactique produit par Unic d'octobre 1964 à 1973. Motorisé par Simca et conçu par Bocquet, il possède quatre roues motrices Marmon-Herrington et une cabine semi-avancée découvrable étudiée par le carrossier Genève.

Le Simca Marmon (ou encore MH 600 BS) est équipé du moteur V8 à essence Simca-Ford F7CWM de 100 ch SAE, d'une boîte de vitesses Simca 8 MHT à premier rapport non synchronisé et d'un blocage du différentiel arrière.

Commandée à 6 976 exemplaires par l'armée française jusqu'en 1969, le véhicule peut transporter 12 personnels plus le conducteur et le chef de bord ou 1 500 kg de matériel.

À partir de 1970 [1], il existe une version camionnette d'accompagnement pour l'AMX-13 bitube de 30 mm.

La version allégée pour l'armée de l'air, qui s'appelle MH 600 BSA, possède une boîte de vitesses Pont-à-Mousson à quatre rapports synchronisés. Celle-ci a été également montée sur certains modèles MH 600 BS.

En 1971-72 une série spéciale de moins de 200 exemplaires a été produite avec une pelle mécanique hydraulique Poclain pour les besoins du Génie.

Pour remédier à la consommation excessive du V8 Simca-Ford, l'armée française a diesélisé le Simca Marmon à partir de 1994. Les versions diesel reconnaissables à leur prise d'air triangulaire côté droit, reçoivent le moteur de 3,6 litres du Renault TRM 2000 avec une boîte à cinq vitesses. Pour une vitesse maxi inchangée, la consommation tombe de 35 à 23 litres aux 100 km.

Le Simca Marmon a été remplacé dans l'armée française par le Saviem TP3.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. pas 1971, car il y en avait au 7e GAAMA à Colmar avant que ce régiment ne devienne le 57e RA le 1 novembre 1970

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 50 ans de véhicules militaires français, par J.-M. Boniface et J.-G. Jeudy, éditions E.T.A.I., 1999. (ISBN 2-7268-8445-8)

Voir aussi[modifier | modifier le code]