Fiat SPA 38R

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FIAT SPA 38R
Fiat SPA 38R

Marque Drapeau : Italie Fiat - S.P.A.
Années de production 1933 - 1943
Classe Camion militaire
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence Fiat 18T 4 053 cm3 refroidi par eau
Puissance maximale à 2 000 tr/min : 55 ch
Transmission 4x2
Poids et performances
Poids à vide PTC : 5,70 t kg
Vitesse maximale 51 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis cabine à capot
Dimensions
Longueur 5 780 mm
Largeur 2 070 mm
Hauteur 2 550 mm
Chronologie des modèles
Précédent SPA 25C

Le Fiat SPA 38R est un camion militaire léger, porteur en version 4x2, fabriqué par le constructeur italien S.P.A., filiale de Fiat V.I., entre les années 1933 et 1934.

Le Fiat SPA 38R a été conçu en parallèle avec le Fiat SPA 36R. Il se distingue extérieurement de ce dernier avec l'avant de son capot moteur doté d'une calandre rectangulaire alors que celle du 36R est en demi-cercle. Son moteur est refroidi par eau, contrairement à celui du SPA 36R qui est refroidi par air, système qui a représenté une véritable exception dans la gamme Fiat V.I..

Histoire[modifier | modifier le code]

Le camion Fiat SPA 38R, comme son jumeau 36R, ont été créés sur commande du Regio Esercito, l'armée du Roi d'Italie, dans le but de remplacer le camion Fiat SPA 25C/10. La conception et la production de ce camion a été confiée à la filiale poids lourds de Fiat V.I. de l'époque S.P.A.. SPA présenta 2 prototypes : l'un traditionnel avec un moteur refroidi par eau, le 38R et un second avec un moteur refroidi par air, le 36R.

Ce dernier a été présenté comme le système idéal pour des opérations militaires dans le cadre africain et pour faire face aux rigueurs du climat de montage, là où l'eau pour les refroidissement est très rare ou gelée. SPA avait soumis ces deux modèles semblables mais pouvant être complémentaires aux autorités militaires italiennes.

Contre toute attente, les autorités militaires retinrent les deux versions qu'ils homologuèrent en 1935 et envoyèrent la première livraison en Libye italienne et en Afrique orientale italienne. La version refroidie par air 36R ne donna pas vraiment satisfaction ce qui limita sa production à la première commande préliminaire sans autre complément, contrairement au 38R qui sera largement utilisé pendant la Guerre d'Espagne et sur tous les fronts de la Seconde Guerre mondiale après une légère modification des suspensions de l'essieu arrière pour améliorer son adhérence sur les parcours tous terrains très accidentés.

Largement utilisé par le Corpo Truppe Volontarie pour le transport de troupes ainsi que pour tirer le canon italien 65/17 Mod. 1908/1913, ce camion démontra sa fiabilité et sa robustesse.

Au printemps 1940, la France, qui voulait rapidement s'armer et disposer d'un véhicule fiable ayant fait ses preuves, en vue de son entrée en guerre imminente contre l'Allemagne nazie, passa une commande ferme de 500 exemplaires du 38R à Fiat V.I.. 400 de ces camions seront effectivement livrés avant l'entrée en guerre de l'Italie fasciste contre la France en 1940.

La production de ce camion pour le compte du Regio Esercito, continua pendant toute la durée de la guerre, dans toutes les versions, Standard et Coloniale et avec de très nombreux équipements, dont certains spécialement prévus pour l'armée de l'air italienne, l'Aeronautica Militare. Sa fiabilité et sa robustesse seront mises à très rude épreuve, jusque sur le front russe où il brilla.

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la fabrication se poursuivra encore dans la version SPA 38R/45, civile et militaire, dont la caractéristique fut une cabine complètement fermée et un seul réservoir de carburant. Il restera en service dans l'armée italienne jusqu'en 1956.

Technique[modifier | modifier le code]

Le Fiat SPA 38R disposait du même châssis et de la même mécanique que son homologue refroidi par air, le Fiat SPA 36R. Son moteur était le fameux Fiat Tipo 18T, essence, 6 cylindres en ligne d'une cylindrée de 4 053 cm3, développant 55 ch à seulement 2 000 tours par minute. Ce moteur avait été imposé par les autorités militaires vu la grande fiabilité dont il avait fait preuve sur les modèles SPA Dovunque 35 et autres Fiat SPA TL37. Disposant d'un empattement de 3 500 mm, il avait encore une cabine à capot avec conduite à droite, comme cela resta de vigueur en Italie jusqu'en 1975. Le plateau arrière pouvait transporter 25 soldats.

Les différentes utilisations du Fiat SPA 38R[modifier | modifier le code]

  • version de base avec plateau en bois et ridelles,
  • Ambulance,
  • Autobus,
  • Atelier de réparation de campagne,
  • Camion réfrigéré,
  • Tracteur de canon Breda 20/65 Mod. 1935,
  • Centre radio équipé d'une station Magneti Marelli R5.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • La galerie photographique sur la page italienne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Nicola Pignato et Filippo Cappellano, Autoveicoli tattici e logistici del Regio Esercito Italiano,
  • (it) Autoveicoli del Regio Esercito nella Seconda Guerra Mondiale, Storia Militare.