SPA 25C

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SPA 25 C/10
SPA 25 C/12
Marque Drapeau : Italie SPA
Années de production 1920-1932 / 1925-1935
Classe Camion léger
Moteur et transmission
Moteur(s)
  • SPA 10C - 4 cylindres essence 2.720 cm3
  • SPA 12C - 4 cylindres essence 4.500 cm3
Puissance maximale 39 / 50 ch
Transmission 4x2
Poids et performances
Poids à vide PTC 3.450/5.000 kg
Vitesse maximale 50 / 70 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis cabine
Dimensions
Longueur 5.700 / 6.210 mm
Largeur 1.910 mm
Hauteur 2.900 mm

Le SPA 25 C était un camion léger lancé en 1920 par le constructeur italien SPA qui sera racheté par Fiat V.I. en 1926.

Ce camion a été choisi par l'armée du Roi d'Italie, le Regio esercito pour succéder au Fiat 15 Ter. Il fut le protagoniste de tous les conflits de l'entre-deux-guerres avant d'être relégué au second rôle au cours de la seconde guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le camion léger SPA 25 était disponible en deux versions chacune avec un moteur spécifique. Le SPA 25 C/10 dont le moteur affichait une cylindrée de 2,8 litres et le SPA 25 C/12 avec un moteur de 4,5 litres. Le moteur du SPA 25 C/10 était un 4 cylindres essence monobloc en fonte, avec distribution à soupapes latérales et refroidissement par eau via une pompe centrifuge. L'allumage se faisait au moyen d'un magnéto Marelli SA 4 et le mélange était assuré par un carburateur Zenith 36 HA horizontal. Le moteur était lancé à l'aide d'une manivelle, sauf pour les exemplaires disposant d'une batterie qui bénéficiaient d'un démarreur électrique.

L'étanchéité de l'embrayage multidisque en acier était assurée par des joints en amiante. La boîte de vitesse disposait de 4 rapports pour la marche avant plus un pour la marche arrière. La suspension était assurée par des ressorts à lames et les roues à jante à voile munis de pneus de 895x135 mm étaient jumelées à l'arrière. Les freins à tambour étaient montés sur les roues arrière. Le plateau mesurait 2,90 m de long et 1,68 m de large.

La version militaire[modifier | modifier le code]

Le modèle militaire se distinguait de la version civile par un empattement plus court et une charge utile réduite. La cabine pouvait être soit ouverte et couverte par une capote repliable, soit rigide avec pare-brise et portières. Les évolutions en cours de production touchèrent le radiateur et les garde-boue. Dans le cas des véhicules disposant d'une installation électrique, les phares à l'acétylène étaient remplacés par des phares électriques.

Le SPA 25 C fut choisi par l'armée du Roi d'Italie pour succéder aux glorieux Fiat 15Ter et Fiat 18. Il fut le protagoniste de tous les conflits de l'entre-deux-guerres avant d'être relégué au second rôle au cours de la seconde guerre mondiale.

La production du camion léger standard utilisé par le Regio Esercito au cours de la Grande Guerre, le Fiat 15 Ter, fut arrêtée en 1922. Il fallait donc lui trouver un successeur, qu'il s'agisse d'un nouveau développement ou d'un modèle existant sur le marché civil. Le choix des militaires se porta sur le SPA 25 C/10, dont un premier lot fut commandé en 1924. Par rapport à son prédécesseur, la charge utile passait de 1.500 kg à 2.500 kg (d'où l'appellation de SPA 25, les charges étant exprimées en quintaux en Italie). Malgré le rachat de SPA par Fiat en 1926, trois séries se succédèrent sur les chaînes de production jusqu'en 1932. Outre l'Esercito, la Regia Aeronautica utilisa également ce camion.

SPA 25 CM
Marque SPA Drapeau de l'Italie Italie
Années de production 1922 - 1930
Classe Camion militaire
Moteur et transmission
Moteur(s) SPA R4B - 4.498 cm3
Puissance maximale 45 ch
Transmission 4x2
Poids et performances
Poids à vide PTC 3.750 kg
Vitesse maximale 60 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Châssis cabine
Dimensions
Longueur 4.750 mm
Largeur 1.800 mm
Hauteur 2.900 mm
Chronologie des modèles

Le SPA 25 s'illustra en premier lieu durant la conquête de la Libye, où certains furent armés de mitrailleuses Schwarzlose de 8 mm et équipés de plaques de blindage, modifications réalisées par l'atelier de Benghazi. Il participa ensuite à la campagne d'Éthiopie, où furent envoyés 436 exemplaires du modèle de base, 125 camions citernes et 272 ambulances pour le seul front Nord.

Bien que déjà considéré comme un peu dépassé lors de la guerre civile espagnole, le SPA 25 était encore en dotation dans bon nombre de régiments de cavalerie et de bersaglieri au début de la Seconde Guerre mondiale.

Les versions civiles spéciales[modifier | modifier le code]

De nombreuses versions de carrosseries dérivées du SPA 25 virent le jour : ambulance, autobus, fourgon frigorifique, transport d'animaux, fourgon-atelier, fourgon radio, fourgon pompe, camion de pompiers et citerne.

Ambulance[modifier | modifier le code]

La production d'ambulances sur châssis SPA 25 C10 atteignit 560 exemplaires. Les châssis réalisés par SPA étaient carrossés par Garavini, à Turin. Le compartiment sanitaire recevait 6 civières.

Pompiers[modifier | modifier le code]

Les pompiers mirent en œuvre des fourgons pompes sur châssis de SPA 25 C10 et C12. Les châssis étaient le plus souvent transformés par les ateliers des sapeurs-pompiers eux-mêmes. La pompe, montée sur l'avant ou l'arrière du véhicule, pouvait être de marque Drouville ou Fiat-Tamini.

L'autobus SPA 25C[modifier | modifier le code]

Autobus SPA 25 C/10 - 12
Marque Drapeau : Italie SPA
Années de production 1925-1935
Classe Autobus
Moteur et transmission
Moteur(s)
  • SPA 10C - 4 cylindres essence 2.720 cm3
  • SPA 12C - 4 cylindres essence 4.500 cm3
Puissance maximale 40 / 60 ch
Transmission 4x2
Poids et performances
Poids à vide PTC 3.450/5.000 kg
Vitesse maximale 50 km/h
Dimensions
Longueur 6.210 mm
Largeur 1.910 mm
Hauteur 2.900 mm
Chronologie des modèles

L'autobus SPA 25C est un autobus construit sur le châssis dérivé de celui du camion SPA 25C, spécialement modifié et abaissé pour facilter l'accès des voyageurs.

Le camion SPA 25C/Pologne "Ursus"[modifier | modifier le code]

Un SPA 25C/Ursus A de l'Armée polonaise

Au mois de mai 1924, le Ministère de la Défense polonais signa un contrat avec la société "Ursus" pour la fourniture de 200 camions de 3 tonnes Berliet CBA et pour 100 camions SPA de 1,5 tonnes. Le 1er lot devait être importé mais le 2e lot devait être assemblé localement sous forme de CKD et le 3e devait être fabriqué sous licence dans l'usine de Czechowice près de Varsovie. En fait, la commande initiale sera complètement revue car l'armée polonaise ne retiendra que le camion italien et achètera 375 exemplaires du modèle SPA 25C/Pologne.

52 exemplaires seront également fabriqués localement par la société Ursus. Livrés le 11 juillet 1928, ils différaient du modèle original italien SPA 25C/Pologne fabriqué à Turin simplement par quelques adaptations liées aux conditions climatiques polonaises. Ursus en dérivera un nouveau modèle appelé Ursus A qu'il produira jusqu'en 1931 à 1 200 exemplaires.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • 100 Anni di camion Fiat - Negri Editore
  • TuttoTrasporti
  • L'Encyclopédie mondiale des camions
  • Nicola Pignato e Filippo Cappellano, Gli autoveicoli tattici e logistici del Regio Esercito italiano fino al 1943, Stato Maggiore dell’Esercito – Ufficio Storico, Roma 2005.
  • Giulio Benussi, Semincingolati, motoveicoli e veicoli speciali del Regio Esercito Italiano 1919/1943, Intergest, 1976.

Liens externes[modifier | modifier le code]