Fiat SPA T40

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
FIAT SPA T40
Marque Drapeau : Italie Fiat V.I. - SPA
Années de production 1944 - 1945
Production uniquement pour la Wehrmacht exemplaires
Classe transport militaire
Moteur et transmission
Moteur(s) Diesel Fiat 366 - 6 cylindres
Cylindrée 9.365 cm3
Puissance maximale 105 ch
Poids et performances
Poids à vide PTC : 5.650 kg
Vitesse maximale 55 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) plateau-ridelles
Dimensions
Longueur 5.310 mm
Largeur 2.180 mm
Hauteur 2.780 mm

Le Fiat SPA T40 est un camion construit spécifiquement sur réquisition de l'amée allemande, la Wehrmacht, en 1944 et 1945.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tout commence avec un appel d'offres lancé en 1937 par le Regio Esercito qui voulait remplacer ses tracteurs lourds d'artillerie de 5 tonnes. Le projet présenté par le constructeur italien SPA, une société appartenant au groupe Fiat spécialisée dans la production de camions et matériel militaire, fut présenté en 1938 et partecipa aux essais de qualification avec les modèles présentés par Alfa Romeo, Breda et Lancia V.I.. Ce véhicule sera déclaré vainqueur et retenu par l'armée. Pour sa mise en production qui ne sera effective qu'en 1941, quelques modifications furent apportées.

Le Regio Esercito utilisa le TM40 pour tracter les éléments d'artillerie de 149 mm et des éléments de lutte anti-aérienne ainsi que pour le déplacement des chars d'assaut M14/41. Un lot de 153 exemplaires a été fabriqué en 1944 pour la Wehrmacht.

Le FIAT SPA T40[modifier | modifier le code]

Vu les résultats très satisfaisants obtenus par la Wehrmacht dans l'utilisation de TM40, l'armée nazie décida de commander au constructeur italien un modèle de camion dérivé du tracteur d'artillerie TM40. Ce camion fut baptisé T40.

Caractéristiques Techniques du camion FIAT SPA T40[modifier | modifier le code]

Le T40 était directement dérivé du TM40 avec le même châssis composé de longerons longitudinaux en C, réunis avec des traverses de raidissement. Il comportait deux essieux. Les roues, en acier à rayons, de très grand diamètre étaient toutes directrices et motrices. Elles bénéficiaient de suspensions indépendantes.

Le moteur était un diesl Fiat type 366, 6 cylindres en ligne de 9.365 cm³, développant 105 Ch à 1.700 tours par minute. La boîte de vitesses comportait 5 rapports avant et un arrière, avec un ambrayage bi-disque et un différentiel central avec blocage manuel.

La cabine, par contre, sera une fourniture spécifique allemande, une cabine avancée en bois "Einheits"[1] en bois avec deux places. La caisse arrière, en bois également, offrait une charge utile de 2,5 tonnes.

Comme à son habitude, Fiat n'a jamais communiqué le nombre exact de camions de quelque type que ce soit livré aux armées étrangères. Il semble, d'après la littérature allemande, que 150 exemplaires aient été mis en service en 1944 mais aucune indication sur les livraisons suivantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La cabine "Einheitsfahrerhaus" est un modèle rudimentraire et très simple, standardisée, mise au point par l'armée nazie à la fin de la seconde guerre mondiale. Elle est constituée de panneaux de bois contreplaqué fixés sur une structure en bois. Elle pouvait facilement s'adapter sur plusieurs modèles de camions provenant de constructeurs différents. Elle fut utilisée également sur les Fiat 628 et Lancia 3Ro produits pour la Wehrmacht. Source : "German Military Vehicles of World War II" de Jean-Denis Lepage.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gli autoveicoli tattici e logistici del Regio Esercito italiano fino al 1943 di Nicola Pignato e Filippo Cappellano, Ufficio Storico dello Stato Maggiore dell'Esercito, 2005.
  • Gli Autoveicoli del Regio Esercito nella Seconda Guerra Mondiale, Nicola Pignato, Storia Militare.
  • German Military Vehicles of World War II di Jean-Denis Lepage, 2007.
  • (it) Restauration tracteur FIAT SPA TM40

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]